PDA

Voir la version complète : Le DRS veut devenir “la CIA” de l’Afrique


kaarimdz
06/09/2015, 15h01
Au moment où l’arrestation du Général Hassan, haut gradé du DRS et ancien chef de la direction de la lutte anti-terroriste, attire toute l’attention de l’opinion publique et des médias nationaux et étrangers, une autre bataille est menée dans les coulisses. Il s’agit de la mue qu’est en train d’opérer le plus puissant appareil sécuritaire algérien, à savoir le DRS.
Un DRS qui s’affaiblit, se déstructure et se démantèle ? Non, loin s’en faut. Les services algériens vivent en ce moment une véritable restructuration avec pour objectif : Se recentrer sur les missions essentielles du renseignement et devenir la prochaine “CIA” de l’Afrique, ont confié des sources sécuritaires à Algérie Focus. Les nombreuses interrogations et la vive polémique suscitée par l’arrestation du général Hassan ne reflètent pas réellement la situation qui prévaut en ce moment au sein du DRS. “Depuis 2008-2009, de nombreux officiers qui ont cravaché durement durant les années 90 sont partis oo ils ont été mis à la retraite. Beaucoup de départs volontaires ont été enregistrés car ces agents ont vécu une décennie noire très éprouvante. Certains ont même succombé à de graves maladies. Aujourd’hui, des jeunes officiers ont pris la relève. Ces derniers n’ont pas la même vision du renseignement ni la même mentalité. Ils sont partisans d’une modernisation qui ne peut plus attendre”, expliquent nos sources selon lesquelles les hauts responsables du DRS ont été amenés à prendre une décision radicale. Celle de la rupture avec les pratiques des années 90.
“Le temps où le DRS était présent partout et mobilisé dans tous les secteurs de la vie est révolu. L’avènement des nouvelles technologies et la sophistication des nouvelles formes du terrorisme mondial ont obligé le DRS à se reconfigurer autour de trois pôles : l’espionnage, le contre-espionnage et la veille stratégique”, explique un ex-officier du DRS qui demeure très informé de ce qui se passe en ce moment au sein des services secrets algériens.
Le DRS ne va donc plus s’occuper des enquêtes de réhabilitation ou de nomination des hauts cadres de l’Etat. Il ne devra plus noyauter toutes les administrations publiques et entreprises étatiques. Les enquêtes sur la corruption et le détournement des deniers publics ne relèveront plus parmi ses missions prioritaires. Il sera essentiellement versé dans le renseignement et téléguidera les autres services de sécurité qui s’occuperont de ses enquêtes en se basant sur les renseignements recueillis par les officiers du DRS, affirment nos sources. Le DRS sera aussi amené, à travers cette restructuration, à produire des études stratégiques, des notes de synthèse qui anticiperont les scénarios de crise. “Bref, l’actuelle réforme vise à faire du DRS la CIA de l’Afrique. Le modèle américain est celui que recherche à la fois les hauts responsables du DRS, sous l’impulsion des jeunes officiers qui ont fréquenté des écoles américaines, et à leur tête le Général Toufik et la Présidence de la République”, assurent nos sources. Mais y-a-t-il vraiment un consensus entre la Présidence et les dirigeants du DRS ? “Il y a, certes, des résistances au changement de la part de certains hauts gradés. Mais, même ces derniers, vont se résoudre à accepter le changement car l’Algérie des années 90 n’est plus d’actualité”, indiquent encore nos sources.
Il est à souligner que le DRS gardera la mainmise sur l’Institut des hautes études stratégiques situées à Béni-Messous, à Alger. Dans cet institut, tous les officiers du DRS étudient des modules stratégiques pour leur métier. L’établissement, dirigé aujourd’hui par le général Nagib, l’un des hauts gradés du DRS les plus influents, dispose aussi d’une section de recherche et d’analyse où les officiers du DRS apprennent les techniques les plus sophistiquées de la collecte des renseignements. Selon nos sources, il sera renforcé dans ses missions et financements. Mais, le projet de la modernisation du DRS aboutira-t-il sans aucune anicroche ? Seul l’avenir nous le dira…

Abdou Semmar A.F

Risk
06/09/2015, 15h19
tentative stupide de légitimer la mise en pièce du DRS, quand on veut noyer son chien, on l'accuse d'avoir la rage.

qu'on ne tente pas de nous faire croire que ces manoeuvres nocturnes pour démonteler le DRS, sont animées par un souci de protéger le pays et de neutraliser des traitres, le clan néo oujdiste s'assure la main mise totale des ressources du pays, le clan derrière boutef est désormais le seul à regner, aucun compte à rendre à personne, un pouvoir exclusif.

que tout les départements passent sous la tutel de l'état major de l'armée, je veux bien croire que la raison en est quelques sombres manoeuvres du DRS qui auraient légitimé ce changement, mais mettre au placard le GIS, l'élite de l'armée algérienne, 300 hommes surentrainés prets à tout pour mener à bien leur mission, eux, qui n'ont aucun pouvoir hormis sur les lieux des opérations, qui ne font ni de politique ni de magouille. cela est pour moi la preuve que le but n'est pas du tout de restructer, mais d'affaiblir!.

ott
06/09/2015, 15h33
que tout les départements passent sous la tutel de l'état major de l'armée, je veux bien croire que la raison en est quelques sombres manoeuvres du DRS qui auraient légitimé ce changement, mais mettre au placard le GIS, l'élite de l'armée algérienne, 300 hommes surentrainés prets à tout pour mener à bien leur mission, eux, qui n'ont aucun pouvoir hormis sur les lieux des opérations, qui ne font ni de politique ni de magouille. cela est pour moi la preuve que le but n'est pas du tout de restructer, mais d'affaiblir!.

Vaut mieux s'abstenir de commenter certains sujets très mal maîtrisés. Le GIS était chargé de la protection du président Boudiaf, et c'est de son sein que l'assassin Boumerafi a exécuté sa sale besogne, une première d'une longue série. Un élément du GIS a dérayé dernièrement, s'en est pris à une famille qui ne voulait pas lui accorder la main de sa fille, arrêté après une fusillade à Bouira. TSA a même parlé d'action terroriste, ce qui a amené le CEM en personne a demander à la presse de vérifier les infos avant de dire n'importe quoi. Le GIS a été dissous, ses éléments les plus valables ont été intégrés au sein d'autres groupes d'intervention de l'EM, et de la gendarmerie. Son ancien chef, le generallissime est en taule et attend son jugement pour faits graves...

On a tellement bourré la tête de certains d'idioties, qu'ils le répètent sans même s'en rendre compte...

kaarimdz
06/09/2015, 15h37
dans les pays développe et démocratique transparent le service renseignement (contre espionnage et espionnage) est séparer du service action (opérationnelle genre GIS) ce dernier est du ressort de l armée paracomando gendarmerie et police et voir même garde républicaine a chacun son groupe d intervention le services de renseignement peux se doter lui aussi d un service action mais seulement a l extérieur du pays et sa s'appelle opérations clandestines comme la CIA , DGSE , MOSSAD autrement les service deviennent incontrôlable par le pouvoir civil l état majors et le plus souvent même incontrolable par le chef lui même voila concentration de pouvoir égale abus tout azimut

Risk
06/09/2015, 15h41
curieux mécanisme d'attaque.

toi qui est au courant de tout, et qui semble au fait de tout ce qui se passe, tu explique la dissolution d'une troupe d'élite de l'armée algérienne par le fait que l'un de ses membres se soit épri d'une jeune pucelle qui l'aurait amené à perdre la boule?

l'un des groupe d'intervention les plus réputé au monde, démontelé parce que l'un de ses membres a fait le con, et tu viens me parler d'idiotie?

s'il te plais ott, abstiens toi d'échanger avec moi si c'est pour dénigrer ce que je dis et sortir des imbécilités par la suite.

Risk
06/09/2015, 15h43
dans les pays développe et démocratique transparent le service renseignement (contre espionnage et espionnage) est séparer du service action (opérationnelle genre GIS) ce dernier est du ressort de l armée paracomando gendarmerie et police et voir même garde républicaine a chacun son groupe d intervention le services de renseignement peux se doter lui aussi d un service action mais seulement a l extérieur du pays et sa s'appelle opérations clandestines comme la CIA , DGSE , MOSSAD autrement les service deviennent incontrôlable par le pouvoir civil l état majors et le plus souvent même incontrolable par le chef lui même voila concentration de pouvoir égale abus tout azimut


je suis d'accord, seulement dans le cas qui nous interesse, le dit service d'action a été dissout, si son commandement avait été confié à une autre entité ca n'aurait été que chose normal.

ce n'est pas une réorganisation mais une dissolution.

ott
06/09/2015, 15h44
curieux mécanisme d'attaque.

toi qui est au courant de tout, et qui semble au fait de tout ce qui se passe, tu explique la dissolution d'une troupe d'élite de l'armée algérienne par le fait que l'un de ses membres se soit épri d'une jeune pucelle qui l'aurait amené à perdre la boule?

l'un des groupe d'intervention les plus réputé au monde, démontelé parce que l'un de ses membres a fait le con, et tu viens me parler d'idiotie?

s'il te plais ott, abstiens toi d'échanger avec moi si c'est pour dénigrer ce que je dis et sortir des imbécilités par la suite.


En effet, des imbécillité que tu rabâches qui nous vient tout droit du service propagande du même DRS :

l'un des groupe d'intervention les plus réputé au monde

Un peu de sérieux... quand les terroristes de Tiguentourine se sont enfuis au nez et à la barbe de tous avec des otages, ils ont été zigouillés par des hélicos, avec les otages...

KHORE
06/09/2015, 16h30
Vaut mieux s'abstenir de commenter certains sujets très mal maîtrisés. Le GIS était chargé de la protection du président Boudiaf, et c'est de son sein que l'assassin Boumerafi a exécuté sa sale besogne, une première d'une longue série. Un élément du GIS a dérayé dernièrement, s'en est pris à une famille qui ne voulait pas lui accorder la main de sa fille, arrêté après une fusillade à Bouira. TSA a même parlé d'action terroriste, ce qui a amené le CEM en personne a demander à la presse de vérifier les infos avant de dire n'importe quoi. Le GIS a été dissous, ses éléments les plus valables ont été intégrés au sein d'autres groupes d'intervention de l'EM, et de la gendarmerie. Son ancien chef, le generallissime est en taule et attend son jugement pour faits graves...

On a tellement bourré la tête de certains d'idioties, qu'ils le répètent sans même s'en rendre compte...


Quand on ne connait pas le génie de MEDIENNE on se tait.

On attend de voir comment finira la succession de BOUTEF et le rôle joué par EL MARIKANE pour conclure.

La cervelle de tous les généraux qui sont cités , ajoutés à celles de beaucoup de forumeurs, mises dans un mixer ne vaut pas celle du Staline algérien.

ott
06/09/2015, 16h33
Quand on ne connait pas le génie de MEDIENNE on se tait.

On attend de voir comment finira la succession de BOUTEF et le rôle joué par EL MARIKANE pour conclure.

La cervelle de tous les généraux qui sont cités , ajoutés à celles de beaucoup de forumeurs, mises dans un mixer ne vaut pas celle du Staline algérien.
L'admirateur de Staline et de De Gaule est Bouteflika. Ton génie, c'est Andropov...

Lombardia
06/09/2015, 16h35
Euh... j'espère que je n'ai pas raté un épisode. À ma connaissance, le GIS n'a pas été dissous, mais simplement rattaché au Commandement des forces terrestres. Certaines sources (Secret Difa3) disent qu'il aurait changé de dénomination, pour devenir le 9ème Groupe commando. À confirmer...

Gétule
06/09/2015, 16h45
Je ne crois pas que des informations relatives aux questions organiques de la défense puissent être divulguées pour être débattues dans les médias et les forums.
Je suis convaincue que tout ceci ne sont que des supputations de journalistes et de forumers en mal de sensationnels.

ott
06/09/2015, 16h50
Je ne crois pas que des informations relatives aux questions organiques de la défense puissent être divulguées pour être débattues dans les médias et les forums.
Je suis convaincue que tout ceci ne sont que des supputations de journalistes et de forumers en mal de sensationnels.

Très juste. Sauf que le mythe du DRS permet à plein de fans de James Bond, de rêvasser et de se rassurer. Ils en ont des tartines, et ça leur permet de continuer un rôle autre que celui de défense nationale...

kaarimdz
06/09/2015, 17h43
@ Gétule

organigrame de la CIA et son patron

https://www.cia.gov/about-cia/leadership/cia_org_chart.pdf
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/2f/John_Brennan_CIA_official_portrait.jpg
https://www.cia.gov/about-cia/leadership/john-o-brennan.html

organigrame de la DGSE et son patron

http://www.defense.gouv.fr/dgse/tout-le-site/organisation
http://www.defense.gouv.fr/dgse/tout-le-site/m.-bernard-bajolet-directeur-general-de-la-securite-exterieure


divulguer leur organigramme la biographie avec photo du directeur officiellement n enlève rien de son efficacité au contraire c est la preuve du professionnalisme et de la transparence

Lombardia
06/09/2015, 17h49
J'espère, encore une fois, qu'on n'est pas en train de nous faire douter qu'il y a bien eu des changements et des restructurations qui ont touché le DRS ! Ces changements ont été confirmés par des sources tout ce qu'il y a de plus officiel, et depuis bien longtemps. Par exemple, par le chargé de la communication au MDN, le général Boualem Madi qui s'en est expliqué à la radio Chaîne 3, le 26 mai 2014 :

Interrogé sur les derniers mouvements dans le corps de l’armée, notamment du DRS, le général Madi explique que cela s’est fait en « adéquation avec le contexte sécuritaire des pays de la région ». « La modernisation des Forces armées ne se limitait pas à une simple restructuration mais, surtout et avant tout, à une parfaite adaptation de leurs organes aux nouvelles missions imposées par les nouveaux défis », a conclu le Général.

Algérie-Focus
26.05.14

SamyBey
06/09/2015, 18h17
Lombardia : et aussi un détail le commandement des forces terrestres c'est Hacen tafer qui ne porte pas bouteflika dans son coeur !

Sangen
06/09/2015, 18h58
Article qui ne veut rien dire, s'ils veulent voir vraiment ce service se restructurer version CIA il faudrait que toufik quitte le poste ainsi que la troupe qui l'entoure, El Gaid dégagé pour laisser place à un militaire instruit :rolleyes: et les Boutef au placard.

Ce qui se passe actuellement est une guerre entre deux actuellement ... qui risque fort de passer à entre trois prochainement.

éliamine
06/09/2015, 19h55
et aussi un détail le commandement des forces terrestres c'est Hacen tafer qui ne porte pas bouteflika dans son coeur

Le general Taffer CFT, est connu pour n'avoir jamais fait de vague et une amitié éternelle envers Gaid Salah depuis les années 50s. C'est la seul chose qui le maintien en fonction, lui faisant même supporté l'élévation au grade de GCA Benali et Boustila, alors même qu'il était plus ancien dans le grade, mais ceci peut s'expliquer par sa modestie légendaire ayant horreur de la hogra, la discipline et la discrétion de son entourage est révélatrice de son sens morale. De ce fait je suis un peu surpris par tes conclusions qui ne sont étayés par aucune source. As tu à ta disposition des infos et dans quelle circonstance une telle position à t'elle était exprimé.

Myst
06/09/2015, 20h07
J'ai de sérieux doutes sur cette version tant elle est en contradiction avec certains faits connus
Par contre, ce n'est pas impossible que Toufik soit "ok" avec, ou, qu'il ait lui-même décider une partie des changements pour qu'il ait une certaine maîtrise sur sa propre succession (il est pas immortel et il le sait), comme Boutef de son côté prépare la sienne, idem pour Gaid Salah
Mais quels que soient les manoeuvres et les plans des uns et des autres, il est difficile d'être sûr de ce que réserve l'avenir à eux ou à leurs successeurs, on a par exemple vu Morsi nommé un Général qui sera 1an après son bourreau, Saddam lâché par ses officiers et ses soldats, même chez nous la restructuration de la redoutable SM pour accoucher peu de temps après de la redoutable DRS... certaines personnalités civiles ou militaires voudraient peut-être se venger des décisions prises à leur encontre ou leur institution .. etc
Allah a3lam

éliamine
06/09/2015, 21h25
Tout et son contraire à été dit depuis 2 ans. Beaucoup de choses qui se contrdisent sans que personne puissent donner une explication claire qu'elle soit officiel ou officieuse.
La questio qu'on doit se poser est la suivante: Jusqu'à présent quand une personaliteé tombait en disgrâce, ou une mise à la retraite, ou on le pousse à la démission pour raison de santé ou autre, pour les plus chanceux une ambassade leur est offert ou une vague fonction honnorifique, pour les moins chansseux, un procès politique menant tout droit à la prison ou à une residance surveillé, à un exile forcé si ce n'est une exécution sommaire. Pourquoi on agit d'une telle façon, celui qui est soit disant en disgrâce est maintenu dans ses fonctions allant à l'encontre de toutes lectures. Il faudra être patient le temps que tout ce brouhaha se dissipe. Des choses surprenantes peuvent avoir lieu, une séance de retropedage pour certain comme ott leur seront prescrite ne sachant plus sur quel pieds danser.

ott
06/09/2015, 21h35
Des choses surprenantes peuvent avoir lieu, une séance de retropedage pour certain comme ott leur seront prescrite ne sachant plus sur quel pieds danser.

Je suis flatté de hanter tes pensées, et doublement satisfait d'être le motif de tes projections politiques... :lol:

Il est remarquable que celui qui nous livre milles et uns dossiers des services, ne dire mot sur le général major Hassan, ou son arrestation. C'est pourtant un événement majeur qui touche la maison... au point qu'il ne veut pas couler tout seul... :rolleyes:

Je ne crois pas que ce soit l'endroit de te donner certains explications, toutes personnelles, sur les équilibres stratosphériques, au vu de lecteurs pas toujours très bien intentionnés ici. Mais je note, que n'importe quelle nouvelle qui peut redorer d'une manière ou d'une autre la firme, et affirmer sa supériorité dans l'imaginaire des algériens, est encore et encore usité, au risque de devenir réellement indigeste...

Au plaisir de hanter une autre des tes nuits...

éliamine
06/09/2015, 23h11
Mais pourquoi être surpris par l'arrestation du general Hassan, les règlements de comptes sont intrinsèque au bon fonctionnement du système néo-oujda. Que pouvait-attendre d'autre, il connaissait bien le risque du métier, le general Hassan était quoi en 99. C'est bien sous Fakhamatouhou qu'il a gravit tous les échelons pour devenir responsable d'une structure de sécurité. Regardons l'exemple du general Belloucif pendant les années 80s, celà a t il changé quoi que se soit. Certain prennent leur désire pour la réalité, la déception pointe son nez.

ott
07/09/2015, 07h42
Mais pourquoi être surpris par l'arrestation du general Hassan, les règlements de comptes sont intrinsèque au bon fonctionnement du système néo-oujda. Que pouvait-attendre d'autre, il connaissait bien le risque du métier, le general Hassan était quoi en 99. C'est bien sous Fakhamatouhou qu'il a gravit tous les échelons pour devenir responsable d'une structure de sécurité. Regardons l'exemple du general Belloucif pendant les années 80s, celà a t il changé quoi que se soit. Certain prennent leur désire pour la réalité, la déception pointe son nez.

Je suis surpris que tu n'accours pas à sa défense, et que tu n’émettes aucun commentaire, toi qui a l'habitude de réagir à tout ce qui touche le DRS. Etonnant ensuite que tu affirmes que ce responsable de la lutte anti terroriste, depuis les années 90, ne doit sa carrière qu'à l'arrivée de Bouteflika en 1999. Drôle d'affirmation!!! Il était probablement du mauvais coté quand certains ont été mis à la retraite à partir de 2004 :rolleyes:...

Vanilla
07/09/2015, 11h56
Franchement, à voir la situation actuelle du pays on se demande vraiment si le DRS n'est pas devenu en fait l'automate qui exécute les ordres de la CIA

Ils ne font que vanter que les USA les considèrent son 'partenaire' dans la lutte contre le terrorisme

Les USA ne sont les partenaires de personnes, ils sont les maitres, du moins ils se considerent comme tels

russkov
07/09/2015, 21h48
citation.
Un peu de sérieux... quand les terroristes de Tiguentourine se sont enfuis au nez et à la barbe de tous avec des otages, ils ont été zigouillés par des hélicos, avec les otages...
__________________

Et les Français on fait quoi au Mali...,ils ont zigouillés deux de leurs otages d'une frappe par hélicoptère sens se posé la moindre question.
A oui mais eux font parti des meilleurs service au monde ,ils l'ont fait mais s'est la classe ,nous s'est pas beau et pas professionnel ,méchante ANP...:lol:

ott
07/09/2015, 21h53
Et les Français on fait quoi au Mali...,ils ont zigouillés deux de leurs otages d'une frappe par hélicoptère sens se posé la moindre question.
A oui mais eux font parti des meilleurs service au monde ,ils l'ont fait mais s'est la classe ,nous s'est pas beau et pas professionnel ,méchante ANP...

Ne trouves tu pas différent une prise d'otage dans un site stratégique, bouclé depuis plusieurs jours, et le pistage d'un véhicule suspect au nord du Niger....

Ceci dit, l'armée nationale a fait un travail difficile, dans un environnement extrêmement délicat, qui mérite toute la considération, et a eu à prendre une décision rapide, d'éviter que s'échappe des terroristes avec des otages. Le taux de réussite est parmi les meilleurs au monde, dans des prise d'otage, en comptabilisant les otages algériens...

Ces méthodes par contre ne sont pas ceux d'un groupe d'intervention hyper entraîné, mais ceux d'un pilote d'hélico qui appuie sur un bouton... il faut se dire la vérité, maintenant que cette histoire est du passé... L'usine a été sauvé grâce à la bravoure d'ingénieurs qui ont arrêté l'installation au moment de la prise d'otage, et du groupe d'intervention qui a pu neutraliser certaines charges explosives...

Le GIGN et l'armée française en Nouvelle-Calédonie a été selon certains témoignages une boucherie sans nom, en 1988...

Cookies