PDA

Voir la version complète : Iveco et Fiat vont installer des usines de montage en Algérie


MEIS
16/09/2015, 11h31
salam


Le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb a annoncé, ce mardi 15 septembre, en conférence de presse conjointe avec son homologue italienne, Federica Guidi, l’installation de deux nouveaux constructeurs automobiles en Algérie. Il s’agit des deux marques italiennes Iveco (véhicules industriels, camions) et Fiat.

Le ministre de l’Industrie affirme que des partenariats sont sur le point d’être signés. Bouchouareb n’a fourni aucun détail sur le montant de l’investissement, la capacité de production, l’identité du partenaire algérien ou sur le lieu de l’implantation des usines de montage.


Iveco est représentée en Algérie par le groupe Ival, dirigé par un des vice-présidents du FCE, Mohamed Bairi, tandis que Fiat fait partie de la branche automobile du groupe Cevital, dirigée par Omar Rebrab.

tsa

MEIS
16/09/2015, 11h35
salam

Des opérateurs économiques algériens sont en pleine négociation avec des constructeurs automobiles italiens pour l’installation des usines de montage de leurs véhicules en Algérie, a confirmé aujourd’hui le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb, à l’issue de sa rencontre avec Mme Federica Guidi, ministre Italienne du Développement Economique.



Le partenariat algéro-italien devra se consolider et se diversifier davantage à la faveur de la concrétisation de plusieurs projets, actuellement en négociation. La question a été au centre des discussions entre Bouchouareb et Mme Federica Guidi.

Selon Bouchouareb, les discussions ont porté les opportunités d’investissements existant dans les secteurs de l’énergie (électricité), mécanique et montage de véhicules. Sur ce point précis, le ministre a fait savoir que deux constructeurs de véhicules italiens comptent mettre en place, prochainement et en partenariat, des usines de montage en Algérie.

Il s’agit en effet du constructeur Iveco, spécialiste des véhicules utilitaires et des camions, en partenariat avec son distributeur officiel en Algérie, Ival et constructeur italo-américain Fiat Chrysler (FCA) en association avec un opérateur privé, dont l’identité n’a pas été encore divulguée.

Le ministre n'a pas voulu donner plus de détails, se contentant seulement de se féliciter d'une avancée dans les discussions avant de réaffirmer la volonté des pouvoirs publics à se lancer dans la construction mécanique en mettant en place un pôle industriel spécialisé dans la wilaya d'Oran.

Présent à cette rencontre, M. Mohamed Bairi, PDG d’Ival, a insisté sur la complexité du projet de partenariat avec Iveco, estimant nécessaire le concours d’autres investisseurs

L'usine de montage sera implantée dans la wilaya de Bouira, avec une capacité de production oscillant entre 1000 et 1300 unités par an et un taux d’intégration fixé entre 17 et 20% dans un premier temps, a-t-il ajouté.
leconews

Pihman
16/09/2015, 14h45
Allah ykemmel belkhir

iridium
16/09/2015, 15h32
Félicitations c'est pas mal... :8:

zek
16/09/2015, 16h03
Tiens revoilà Fiat ?

iridium
16/09/2015, 16h30
C'est une bonne nouvelle non ?

MEIS
16/09/2015, 16h36
salam

L'usine de véhicules utilitaires de la marque italienne Iveco, prévue à Bouira en partenariat avec le groupe algérien Ival, entrera en production fin 2016, a annoncé mardi à Alger, le Pdg du groupe Ival, Mohamed Baïri.


"L'étude du projet de fabrication de véhicules (utilitaires) de marque Iveco en Algérie a été achevée et les négociations pour la création de l'usine sont dans un stade très avancé. On procédera à la mi-octobre à la signature du protocole de partenariat pour la création de la joint-venture", a déclaré M. Baïri.

Cette unité aura, dans un premier temps, une capacité de montage "de 1.000 à 1.500 véhicules par an", avec un taux d'intégration qui devrait se situer entre 17 et 20%, selon lui. M. Bairi s'exprimait en marge d'une cérémonie de la signature d'un accord mémorandum d'entente pour la création d'un Comité conjoint de coopération industrielle entre l'Algérie et l'Italie.

Précisant que le dossier de la nouvelle usine sera déposé début octobre prochain au niveau de l'Agence nationale de développement de l'investissement (ANDI), le responsable a indiqué que "l'assiette de terrain qui accueillera la nouvelle usine est déjà identifiée et l'usine sera implanté dans la wilaya de Bouira". Selon lui, le premier modèle qui sera construit par l'usine de Bouira est l'Iveco Daily d'un châssis cabine sous plusieurs versions et empattements (benne, carrosserie, nacelle).

M. Baïri a expliqué, par ailleurs, qu'en plus du montage, "l'usine aura également une unité de fabrication des pièces de rechange, pour se conformer aux exigences du ministère de l'Industrie et des mines", en relevant que "plusieurs sous-traitants étaient déjà identifié et en mesure de nous accompagner".

D'ailleurs, poursuit-il, certains d'entre eux, spécialisés dans la pneumatique, les batteries et la carrosserie, sont "en contact avec l'équipe d'Iveco".


APS

Algeriano loco
16/09/2015, 16h44
Bonne nouvelle !
Il n'y a pas que les français !

Et puis, il vaut mieux y aller doucement avec des petites quantités pour maitriser et aussi donner la chance aux sous-traitants de s'organiser que de vouloir du 500,000 par année.

Il est temps que les pays du Marghreb s'organisent pour former un vrai bloc et être en position de force (relative) en jouant sur la proximité avec l'Europe.

absent
16/09/2015, 17h31
des annonces precoces et c'est deconseillé quand ça negocie vraiment ou il y a une part de bluff

mabrouk d'avance

sami9313
16/09/2015, 17h32
Bonne nouvelle! Par contre je me méfie de Fiat depuis le fiasco Fatia...

MEIS
16/09/2015, 17h41
salam

ALGER- Un mémorandum d'entente pour la création d'une Commission mixte de coopération industrielle a été signé, mardi à Alger, entre le ministère de l'Industrie et des mines et le ministère du Développement économique italien.

Le document a été paraphé par le ministre de l'Industrie et des mines Abdessalem Bouchouareb, et la ministre italienne du développement économique, Mme Federica Gudi, en visite de travail à Alger.

Cette Commission aura pour missions essentielles de cerner les opportunités de partenariats industriels et technologiques susceptibles de diversifier les relations industrielles bilatérales et encourager les opérateurs des deux pays à nouer des partenariats dans différentes filières, a-t-on indiqué.

Intervenant à l'issue d'une séance de travail entre les responsables des deux parties, M. Bouchouareb a indiqué que ce "dispositif va permettre de suivre tous les projets et prendra en charge tous les problèmes qui peuvent surgir afin d'accélérer le partenariat avec l'Italie".

Selon le ministre, "plusieurs projets structurants" ont été abordés lors de la réunion du travail dans plusieurs domaines, notamment dans les secteurs de l'énergie, l'électricité et la mécanique.

Evoquant les partenariats dans le domaine de la mécanique, M. Bouchouareb a indiqué que les projets entre les deux pays "avancent bien", en affirmant que le constructeur Fiat "va enfin venir s'installer en Algérie", dans le cadre d'un partenariat pour une usine de montage avec un privé algérien.

De plus, a-t-il dit, le constructeur Iveco est sur "le point de finaliser" un accord pour l'implantation d'une usine de montage en Algérie également en partenariat avec le groupe Ival.

L'usine de véhicules utilitaires de la marque italienne Iveco, prévue à Bouira entrera en production fin 2016.

Cette unité aura, dans un premier temps, une capacité de montage de 1.000 à 1.500 véhicules par an, avec un taux d'intégration qui devrait se situer entre 17 et 20%, selon le groupe Ival.

M. Bouchouareb a ajouté que la volonté du Gouvernement algérien est d'aller vers un "grand pole" de la mécanique industriel à Oran, autour duquel s'activeront des PME sous-traitantes.

Pour sa part, Mme Guidi a affirmé que sa présence en Algérie vise à "confirmer l'intérêt de l'Italie pour accompagner le projet de diversification de l'économie de l'Algérie", qui ne va pas se limiter aux secteurs traditionnels, comme la sidérurgie, l'huile ou le gaz, mais qui va s'"élargir aussi à la mécanique aux énergies renouvelables, et à d'autres secteurs prochainement".

Elle a souligné que le mémorandum signé permettra de découvrir d'autres opportunités de partenariat, en affirmant l'intérêt de "l'Etat italien, ainsi que plusieurs entreprises italiennes de renforcer la coopération avec l'Algérie qui dispose de plusieurs opportunités, surtout dans l'industrie".
aps

iridium
16/09/2015, 18h00
Bravo c'est pas mal ! ;)

AARROU
16/09/2015, 19h30
zek Tiens revoilà Fiat ?

Non Chrysler !!!

En tout cas Haddad négocie avec Chrysler qui contrôle Fiat !!!

Montage de voitures américaines en Algérie
Le groupe Haddad veut s’associer à Chrysler 02/03/2015

Des négociations sont menées entre le groupe privé ETRHB Haddad et l’américain Chrysler pour la réalisation d’une usine de montage de ce constructeur automobile en Algérie, a indiqué lundi à Alger le président du Conseil d’affaires algéro-américain (USABC), Ismail Chikhoune.

Après les travaux publics, l’hydraulique, les chemins de fer, les stades de football, sport, média, hydrocarbures et santé, le groupe que dirige l’actuel président du Forum des Chefs d’Entreprises, Ali Haddad, en l’occurrence, veut franchir une autre étape celle d’aller investir dans le secteur automobile. Et pour ce faire, il a choisi un des géants de cette industrie à travers le monde.

Selon M. Chikhoune qui s’exprime en marge d'une rencontre d’affaires algéro-américaine, tenue à Alger, le groupe algérien compte faire de l’assemblage de voitures Chrysler en Algérie et, éventuellement, leur production s’il arrive à conclure un accord avec le constructeur américain.

Dans son intervention lors de cette rencontre, le patron de l’ETRHB, Ali Haddad, et également président du Forum des chefs d’entreprises (FCE), a souligné aux entreprises américaines que leur présence à cette rencontre, consacrée aux opportunités d'investissements en Algérie, traduit « a volonté commune de travailler ensemble, de construire des partenariats sérieux et durables et d’intensifier la coopération ».

Néanmoins, a-t-il observé, « entre l’Algérie et les Etats-Unis, il n’est pas acceptable que le partenariat demeure au niveau où il est actuellement. Nous pouvons aller loin en travaillant avec confiance ».

Pour rappel, le groupe Haddad avait annoncé la reprise de l’importation et de la distribution de cette prestigieuse marque en Algérie, suite à la résiliation du contrat avec GMS.


leconews.

MEIS
17/09/2015, 09h59
SALAM

XDumMW--X_g#t=95

absent
17/09/2015, 10h07
avec 1500 camionette, c'est un bon debut

bravo

iridium
17/09/2015, 10h13
Non Chrysler !!!

En tout cas Haddad négocie avec Chrysler qui contrôle Fiat !!!*


Non c'est Fiat qui a acheté Chrysler et non l'inverse.

Cicino
17/09/2015, 10h30
on se dirige doucement vers la création de deux grandes usines (Peugeot et renault) avec une capacité supérieur à 100 000 unité par an, une autre moyenne (Fiat) et quelques petites unités de montage d'une capacité inférieur à 10 000 unités par an. La participation d'opérateurs nationaux est de bon augure.

MEIS
17/09/2015, 10h41
SALAM


t'inquiète pas pour les camionettes:mrgreen:

elles ont leur utilité;) et puis c'est avec les petits ruisseaux qu'on fait les grandes rivières

camionette iveco + camionette mercedez + camionette snvi + bientot
Camions Ford "made in Algeria" pour Elsecom
+
"La formule de montage des camions Hino 300 en Algérie est possible"
Noureddine Hassaim, directeur général de Toyota Algérie
+
Algérie : Partenariat EMIN-AUTO- JAC MOTORS pour le montage d’une usine de production de camions légers à Ain Témouchent
+
Après l’annonce faite par le responsable de Fandi Motors, , au cours du mois écoulé, à savoir la réalisation d’une unité de montage de mini bus de 25 et 35 places ainsi que 70 places dans les mois à venir, voila qu’une autre unité de montage de camions chinois sera réalisée prochainement dans la ville de Biskra (425 km au sud d'Alger), a annoncé M. El Hadj Aïssa Mohamed Othmane, dirigeant d'une entreprise algérienne représentant la société chinoise Sino Truck en Algérie

ps : on attend le mm commentaire sur les voiturettes fiat et peugeot

MEIS
17/09/2015, 10h43
salam

oui ccino, c'est effectivement cela la bonne nouvelle, c'est que nous avons des industriels capables de s'ériger en partenaires

Cookies