PDA

Voir la version complète : Algérie- La wilaya de Sétif s’apprête à ouvrir la plus grande zone industrielle du pays


molker
17/09/2015, 19h31
http://www.maghrebemergent.info/images/entreprises/ZI-setif.jpg



Sétif est devenue une plaque tournante de l’industrie algérienne. Une méga zone industrielle de 740 hectares sera prochainement en activité. 4.000 dossiers d’investissements privés sont à l’étude dont 600 ont été agréés. Des projets qui permettront la création de 40.000 emplois à moyen terme, selon le wali de Sétif.

« La wilaya de Sétif s’apprête à ouvrir la plus grande zone industrielle du pays qui s’étend sur 740 hectares », a annoncé ce jeudi à Sétif Amor Saklouli, le nouveau président de la Délégation régionale du FCE, nommé à ce poste à l’occasion de la visite des membres du Forum des Chefs d'Entreprises (FCE) dans cette ville. Cette zone industrielle promet de dynamiser l’économie locale. Les investissements attendus permettront la création de 40.000 emplois à moyen terme, selon le wali de Sétif M. Mohamed Bouderbali. « 4.000 dossiers d’investisseurs privés ont été reçus par la wilaya de Sétif. 20.000 dossiers sont étudiés, dont 600 ont déjà reçu leur agrément. Plus de 250 actes de concessions ont été attribués et 146 investisseurs ont déjà déposé leurs permis de construire. Des données qui nous permettent de nous attendre à la création de 40.000 sur les emplois dans cette ville attrayante et travailleuse », a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse organisée au siège de l’APW. Et de préciser : « Le titulaire d’un foncier est astreint à un délai pour lancer les investissements prévus. Si ce dernier n’est pas respecté, le terrain lui sera retiré ».

28 commissions pour protéger le producteur algérien
Tout en réitérant son appui à l’institution militaire en insistant sur le fait que « la force militaire émane de la force économique », le président du FCE Ali Haddad, affirme que le Forum milite et militera toujours pour l’application de l’article 37 de la constitution relative à la liberté d’entreprendre. « C’est l’une de nos propositions phare, et je dirais mieux que c’est la condition primordiale pour l’émergence de notre économie », a déclaré M. Haddad en se félicitant des propositions de la baisse de l’IBS et de la dépénalisation de l’acte de gestion prises en considération par le gouvernement. Abordant la question de la fragilité de la production nationale vis-à-vis des produits importés, Ali Haddad a déclaré que le FCE est en train de mettre en place un dispositif pour protéger le producteur local, dont la création de 28 commissions pour assurer l’accompagnement des producteurs et porter leurs doléances au ministère de la tutelle. Le producteur algérien a besoin d’une main d’œuvre professionnelle et qualifiée. Pour cela, le FCE pense à demander l’exonération de la taxe de formation aux entreprises qui assurent la formation de leurs personnels.

Source: Maghreb Emergent

molker
17/09/2015, 22h25
Vous n'avez rien dit ,vous êtes jaloux de Sétif ?:D

Lombardia
17/09/2015, 22h43
Le dynamisme économique de cette wilaya des Hauts-Plateaux n'est plus à démontrer. Ce n'est pas pour rien que les gros investisseurs daignent mettre leur argent dans les projets qu'elle recèle. En tout cas, cette nouvelle méga zone industrielle ne fait que confirmer cet état de fait.

Espérons que d'autres wilayas en prendront de la graine, pour un meilleur équilibre de la répartition des richesses, mais surtout pour une relance de l'économie nationale qui peine encore à sortir de l'ornière...

Pomaria
17/09/2015, 23h41
à la bonheur !

et qu'on arrête cette politique plus que désastreuse du "tout-import" !

jawzia
18/09/2015, 13h49
Le duo Setif-BBA s'impose de plus en plus comme un pôle industriel de premier plan. La pénétrante Sétif-Béjaia devient de plus en plus indispensable pour accéder au port le plus proche.

MEIS
18/09/2015, 15h13
salam

non jawzia ce sera :

JIJEL - SÉTIF | Highway | 110 km | Under Construction

http://nsa33.casimages.com/img/2013/09/17/130917120508857142.jpg
http://img15.hostingpics.net/pics/268157684.jpg
http://img15.hostingpics.net/pics/544184585.jpg
http://img15.hostingpics.net/pics/7721051212.jpg
Tb4bOELpIQo#t=271

Pomaria
18/09/2015, 15h27
l'amnistie fiscale en cours pourrait réserver d'autres très bonnes surprises !

des milliards de l'informel pourront réapparaitre sous forme d'investissements productifs.

et çà sera une très bonne chose en soit.

molker
18/09/2015, 15h33
Salut Pomaria !
Dans la région de Sétif et surtout à El Eulma,les gens possèdent des chambres entières remplies d'argent liquide ...Wallah c'est la vérité

Lombardia
18/09/2015, 15h38
On peut voir sur cette carte les deux pénétrantes. Celle de Jijel débouche sur El-Eulma (Sétif) et celle de Béjaïa sur Ahnif (Bouira)...

http://i16.servimg.com/u/f16/11/42/10/94/auto_k10.jpg

wiwla
18/09/2015, 17h00
je pense qu'avec la crise actuelle,le projet d'autoroute eleulma-jijel est gelé:rolleyes:

Spoutnik
18/09/2015, 17h05
Dans la région de Sétif et surtout à El Eulma,les gens possèdent des chambres entières remplies d'argent liquide ...Wallah c'est la vérité


Quand je voudrai visiter l'Algérie, je ommencerai par El Eulma...en logement chez l'habitant :mrgreen:

Lombardia
18/09/2015, 17h15
je pense qu'avec la crise actuelle,le projet d'autoroute eleulma-jijel est geléMais non, c'est un projet structurant qui est déjà en cours de réalisation. Son budget est déjà engagé...

ACAPULCO
18/09/2015, 17h36
C'est bien mais faut pas oublier l'agriculture

molker
18/09/2015, 19h34
Quand je voudrai visiter l'Algérie, je ommencerai par El Eulma...en logement chez l'habitant

En invité ,pas en touriste ..Parce qu'ils ne connaissent pas encore cette formule ..Mais tu ne peux pas avoir accès aux chambres fortes ;)

okba30
18/09/2015, 20h19
JIJEL - SÉTIF | Highway | 110 km | Under Construction

Une pénétrante vers Bejaia est plutôt difficile ou du moins plus couteuse.

Pomaria
18/09/2015, 23h59
Dans la région de Sétif et surtout à El Eulma,les gens possèdent des chambres entières remplies d'argent liquide ...Wallah c'est la vérité
Bonsoir khti moker !

ca ne m'étonne vraiment pas à voir la renommé de cette ville en commerce et le flux énorme de produits de toutes natures écoulés dans cette ville, comparativement à d'autres villes commercantes en Algérie.

Cookies