PDA

Voir la version complète : Maroc : Des classes jusqu'à 70 élèves !


jawzia
23/09/2015, 23h03
LE SURPEUPLEMENT RÉDUIT LA QUALITÉ DE L’ENSEIGNEMENT
23 MESURES PRIORITAIRES DANS DES ÉTABLISSEMENTS PILOTES
FUITES DU BAC: L’ENQUÊTE TOUJOURS EN COURS


Plus de deux semaines après la rentrée des élèves aux écoles, le mystère des fuites des examens du bac de l’année dernière n’est pas encore élucidé. Rachid Benmokhtar a refusé de s’étaler sur le sujet, en se contentant d’indiquer que l’inspection générale a élaboré un rapport à l’issue de ses investigations. «Ce document a été transmis aux services de sécurité. Pour l’instant, nous ne pouvons pas donner plus de détails, dans la mesure où l’enquête est toujours en cours», a-t-il avancé lors d’une conférence de presse sur la rentrée scolaire.

Le ministre a mis l’accent sur les principales données de cette nouvelle saison, qui s’annonce sous le signe du surpeuplement des classes. Dans certaines écoles, le nombre d’élèves par classe peut atteindre jusqu’à 70, a reconnu Benmokhtar. Cela est dû, selon lui, à une série de facteurs, dont la pression démographique dans certains quartiers, le manque de salles de cours ou de ressources humaines. Surtout «avec les vagues de départ à la retraite des enseignants face à la difficulté d’avoir de nouveaux postes budgétaires», a expliqué le ministre. Néanmoins, il a avancé que cette situation «concerne un nombre limité d’établissements». Des mesures ont été lancées pour atténuer l’ampleur de ce problème qui nuit gravement à la qualité de l’enseignement. Il s’agit notamment du redéploiement du surplus d’enseignants dans certaines académies. Près de 7.000 enseignants sont concernés par cette opération.

Globalement, cette rentrée, les écoles ont accueilli plus de 6,8 millions d’élèves, en hausse de 3,6% par rapport à l’année dernière. Le nombre des nouveaux inscrits à la première année du primaire s’élève à 676.376, soit une augmentation de 3,9% par rapport à l’année précédente. Le nombre d’établissements est également en hausse de 1,5% pour s’établir à 10.805, dont 819 nouvelles écoles. Idem pour les enseignants dont le nombre est hausse de 1,8% pour atteindre près de 230.000, dont 8.000 nouveaux instituteurs.

Cependant, au-delà des données chiffrées, le défi du département de l’Education nationale cette année est lié à la mise en œuvre de la nouvelle vision stratégique élaborée par le Conseil supérieur de l’éducation et de la formation. Benmokhtar a souligné que ses équipes ont déjà mis en place 26 projets et 23 mesures prioritaires, qui s’inscrivent dans la mise en œuvre de la réforme. Si les 26 projets sont en cours d’affinement, certaines mesures prioritaires sont déjà entrées en vigueur. Celles-ci visent à «améliorer le système éducatif à court terme», est-il indiqué. Pour le ministre, «elles constituent également une solide plateforme pour engager une réforme radicale et profonde à moyen et long termes, dans le cadre de la vision 2030». Première mesure phare de ces actions prioritaires: l’amélioration du curriculum des quatre premières années du primaire, afin d’améliorer la maîtrise des connaissances de base. «C’est le moyen de faire face à certaines faiblesses identifiées», a-t-il dit.

En effet, des études ont montré que plusieurs élèves sont dans l’incapacité de lire, écrire et calculer après quatre années d’études. Ce qui «montre que le modèle pédagogique est inadapté», a souligné le ministre. Ainsi, l’idée aujourd’hui est de «centrer l’action pédagogique des enseignants lors des quatre premières années sur les compétences et les connaissances de base, et d’instaurer une évaluation systématique des acquis». Ces mesures concerneront 10% des établissements et devront bénéficier à 300.000 élèves, dans le cadre d’une expérience pilote avant de passer à la phase de généralisation. Cette action sera appuyée par «un renforcement des capacités des élèves des 5e et 6e années du primaire», a ajouté le ministre.

Parallèlement, le département prévoit un relèvement des seuils de passage entre les niveaux et les cycles. Surtout que ce seuil a été inférieur à la norme requise, 5/10 dans le primaire et 10/20 dans le collège, lors des années précédentes. Le retour à la norme est prévu en 2017/2018. L’objectif est de garantir la maîtrise des acquis de base pour réussir le niveau ou le cycle suivant.

C’est dans ce sens que s’inscrit l’initiative de lancement de cours de soutien gratuits aux élèves en difficulté dans l’ensemble des régions. Cela concerne l’arabe, le français, les maths et les disciplines d’éveil dans le primaire, et les mêmes matières dans le collège en plus de la physique, la chimie et les sciences de vie.

leconomiste

http://www.leconomiste.com/sites/default/files/imagecache/laune/classe_70_u_013.jpg

Spoutnik
23/09/2015, 23h15
Au moins, les classes ne sont pas remplies de détritus et ne peuvent pas être confondues avec des décharges publiques...:rolleyes:

AARROU
23/09/2015, 23h57
Spoutnik Au moins, les classes ne sont pas remplies de détritus et ne peuvent pas être confondues avec des décharges publiques...

Ben au royaume des mirages c'est les décharges qui sont confondus avec des écoles :mrgreen::mrgreen::mrgreen::mrgreen:

http://www.nichane.com/wp-content/uploads/2015/06/1001787_470085759748284_1922244131_n-700x525.jpg

Spoutnik
24/09/2015, 00h06
@Aarrou

La photo que tu as postée est probablement prise en Algérie. Vu le teint clair et les cheveux clairs des enfants, ce sont probablement des petits kabyles, complètement délaissés par ta junte militaire qui envoient leurs enfants et petits enfants à l'école en Europe.

wouhou
24/09/2015, 13h28
Au moins, les classes ne sont pas remplies de détritus et ne peuvent pas être confondues avec des décharges publiques...:rolleyes:

Tu te rassure comme tu peux. ;)

Certains enfants au Maroc, sont obligés de faire des kilomètres avant d'arriver à une école, voir de ne pas être scolarisés du tous. oeilfermé

jawzia
24/09/2015, 22h33
Parallèlement, le département prévoit un relèvement des seuils de passage entre les niveaux et les cycles. Surtout que ce seuil a été inférieur à la norme requise, 5/10 dans le primaire et 10/20 dans le collège, lors des années précédentes.
De mieux en mieux !! :lol:

jawzia
24/09/2015, 23h30
Le don d'Obama dans le cadre du MCC (une goutte d'eau au vu des défis) devrait être totalement dédié à ce secteur sinistré.

Cookies