PDA

Voir la version complète : Industrie Automobile : La Chine veut aussi son usine en Algérie


lambra
27/09/2015, 21h17
L’ambassadeur de Chine en Algérie vient d’effectuer une visite dans la wilaya de Tizi Ouzou, rapporte l’APS, où il a annoncé le désir de renforcement du partenariat Algérie/Chine notamment dans la construction automobiln marge de sa visite au village El Kalaa de la commune de Mekla (25 Km au sud-est de Tizi-Ouzou), l’ambassadeur chinois Mr Yang Yuanggu a déclaré à l’APS qu’« il existe un partenariat économique très fort entre les deux pays et nous voulons encore le renforcer en particulier aujourd’hui parce que la situation est moins favorable pour l’Algérie comme pour la Chine », précisant, par ailleurs, que le renforcement sera fait dans le secteur industriel, plus précisément dans le domaine de la construction automobile et l’énergie solaire et l’équipement de matériel ferroviaire.

La Chine qui se dispute, avec la France, la première place des partenaires économiques de l’Algérie, entend donc profiter de l’ouverture industrielle du pays, entre autres dans la construction automobile. A ce stade, il n’est pas évident de savoir ce qui se profile. Néanmoins, une usine de construction de véhicules utilitaires, reste le cas le plus probable, si on tient compte de la présence chinoise sur ce type de véhicule en Algérie et aussi du fait qu’il y ait déjà une activité du côté du véhicule touristique. Affaire à suivre…e.autoalgerie

Cicino
27/09/2015, 23h32
La Chine pourrait jouer le rôle qu'a joué le Japon en Corée du Sud, pour une fois la volonté politique est là, les partenariats doivent se multiplier.
L'Italie a aussi un rôle à jouer, c'est l'un de nos meilleurs partenaires économiques. avec l'accompagnement de ces deux pays et le volontarisme du patronat algérien naissant,l'industrie algérienne peut enfin décoller.
Les français comme d'hab vont s'accrocher au peu qu'ils ont, mais sans plus.

KHORE
28/09/2015, 01h13
La Chine pourrait jouer le rôle qu'a joué le Japon en Corée du Sud, pour une fois la volonté politique est là, les partenariats doivent se multiplier.
L'Italie a aussi un rôle à jouer, c'est l'un de nos meilleurs partenaires économiques. avec l'accompagnement de ces deux pays et le volontarisme du patronat algérien naissant,l'industrie algérienne peut enfin décoller.
Les français comme d'hab vont s'accrocher au peu qu'ils ont, mais sans plus.
Cicino est déconnecté Signaler un message hors-charte


Que de bonnes intentions.

Pour obtenir le montage de la Renault SELLAL a signé des accords avec Bariz interdisant pour quelques décennies l'implantation en Algérie d'un autre concurrent .

trinita2
28/09/2015, 01h44
la chine doit prendre en compte la composition ethnique de l'algerie car face aux arabes les chretiens et les juifs chacuns comme on dit frappait sa carte en algerie alors chcun voulait monter les algeriens contre les arabes en exploitants des concepts..la chine doit orienter ses contacts vers les regions arabisées comme la region de tlemcen de biskra ghardaya alger et le sud d'algerie
et laisser les musulmans chinois investisseurs venir ici dans le staff ..
installer des magasins de gros avec des chinois en tissus et habillement et chaussures sera une bonne augure pour sortir ghardya babe el oued tlmecen ...
je pense que la mécanique n'est pas prioritaire pour les chinois le marché de l'habillement en gros est tres importants..
leurs point de chute c'est biskra ghardya d'autant plus que biskra tente de pénètre le marché asiatique en livrant les dattes aux musulmans car ils ont a peu pré les mêmes bases commerciales..le reste du pays reste du type pastorale.. en somme là ou il ya les datte les chinois s'installe a court terme

samarkand777
28/09/2015, 13h29
interdiction pour des décennies ? non je ne le crois pas c'est 2/3 ans c'est tout

beeloo
28/09/2015, 16h34
Si cela s'avère l'usine accompagnera le développement et la modernisation de l'industrie automobile.
C'est tout bénèf même la mafia se sucrera, alors qu'elle réfléchisse avant d'entraver l'élan...

KHORE
28/09/2015, 20h26
Si cela s'avère l'usine accompagnera le développement et la modernisation de l'industrie automobile.
C'est tout bénèf même la mafia se sucrera, alors qu'elle réfléchisse avant d'entraver l'élan...


En nous en prenant à la maffia , il y a maffia et maffia

Il y celui qui se "sucre" comme tu dis mais qui investit en Algérie dans des projets algériens destinés à servir ses enfants et les nôtres. Qu'il s'enrichisse , il ne prend que ce qui aurait atterri dans l'escarcelle des étrangers et des multinationales.

Et il y a les autres oligarchies qui sont au service de l'étranger et qui ne se servent de l'Algérie que pour s'engraisser avec leurs mentors et qui ont toujours un avion près à embarquer leur famille pour quitter l'Algérie.

Cookies