PDA

Voir la version complète : Histoire de la dynastie des berbères musulmans


Lisebeth
08/08/2003, 09h10
Azul fellawen,

-J'espère que vous serez nombreux à particpiper à ce thème. Je compte sur l'ensemble des forumeurs afin d'apporter leur grain sel . Il s'agit d'un copié collé

Belle journée :)

La dynastie des Almoahades
Dynastie berbère musulmane, issue d'un mouvement de réforme religieuse, qui règne sur le Magrreb et l'Espagne musulmane de 1147 à 1269.

Les origines
Le mouvement almohade est fondé au début du 12e siècle par Muhammad ibn Tumart (1080-1116-1130), un réformateur berbère de l'Anti-Atlas. S'opposant au rite malékite imposé par la dynastie régnante, les Almoravides, Ibn Tumart prêche le retour aux sources religieuses de l'Islam. Formé en Orient et influencé par le chiisme, il leur reproche d'avoir délaissé l'étude du Coran pour un juridisme excessif ; il dénonce également leur conception anthropomorphe de Dieu qu'il assimile à du polythéïsme. Il y oppose le retour au principe fondamental de l'unité divine (tawhîd en arabe), d'où leur appellation d' " unitariens ". Rabroué par la foule et pourchassé par le souverain almoravide, il se réfugie dans le Haut Atlas, à Tinmal; à l'exemple du Prophète, il y organise une communauté militaire et religieuse (les Dix et les Cinquante) autour d'un islam rigide et austère et, en 1121, se proclame mahdi (le Messie, l'imam caché dont la venue est attendue par les chiites).

Fondation de la dynastie et apogée des Almohades:
L'Etat almohade étant établi dans son originalité politico-religieuse, le Mahdi lance la guerre sainte, ou jihad, contre le Maghreb almoravide. Il commence par le siège de Marrakech en 1130 qui se solde par un échec et entraîne sa mort. Un de ses disciples, Abd al-Mumin (1100-1133-1163), hérite de son autorité en se faisant reconnaître par les Dix, puis les Cinquante vers 1133. Sous sa direction, Tlemcen, Fès puis Marrakech sont prises et la dynastie almoravide tombe en 1147. Abd al-Mumin établit peu à peu son autorité sur un empire englobant l'ensemble du Maghreb et l'Andalousie occidentale (prise de Cordoue en 1148 et de Grenade en 1154). Il se proclame calife et Prince des croyants, rejetant ainsi la souveraineté des Abbassides, et impose le principe d'hérédité dynastique ; son fils, Abu Yaqub Yusuf ( ? -1163-1184), peut lui succéder à sa mort en 1163. Ce dernier et son fils, Abu Yusuf Yaqub al-Mansur , " le Victorieux " ( ? -1184-1199), troisième calife, poursuivent son œuvre et étendent leur autorité à toute l'Andalousie .
La Reconquista a provoqué en retour l'arrivée des Almohades qui ne reconnaissent plus aux Mozarabes (chrétiens de l'Espagne musulmane) et aux Juifs le statut de protégés (Al Mansur leur impose le port d'insignes distinctifs en 1184). Ces derniers émigrent vers Tolède qui abrite aussi une importante communauté musulmane, les Mudéjar.
L'ordre régnant sur la vaste zone hispano-maghrébine permet un grand développement de l'industrie et du commerce. Les relations commerciales sont très actives avec les places chrétiennes notamment Gênes, Marseille et Pise. Si l'intransigeance religieuse des premiers Almohades est à l'origine d'une phase de persécutions contre les Juifs (voir carte), les Chrétiens et la philosophie (la disgrâce d'Averroès en est un exemple), elle n'a pas de suite chez leurs successeurs. Ces derniers sont vite gagnés par le goût du confort, du luxe et des arts. L'activité culturelle est intense et, notamment, les philosophes Ibn Tufayl et Averroès sont accueillis à la cour du calife Al Mansur. Sous son règne, l'architecture produit d'ailleurs de nombreux chefs d'œuvre : la Giralda, minaret de la mosquée de Séville, la casbah de Marrakech et la mosquée Hasan à Rabat. Dans les milieux urbains se manifeste au contraire un soufisme populaire, s'ajoutant au traditionnel légalisme malékite.

loss31
23/09/2003, 16h51
trés beau rappel de l'histoire, dernièrement j'ai lu un hadith du prohète sur des berbéres du maghreb qui partaient à la mecque chez le prophété pour la chahada, mais une fois la bas le prophété fu surpris car les hommes avez rasé tout leur corps mais leur selles. le prophétes leur posa la question sur le pourquois de cela? il leur répondit qu'ils voulaient que leur poiles poussent sur un corps musulman, là il a répondu un qu'un jour viendra ou l'islam serait en mauvaise posture et vous serait parmis les hommes qu'il le sauverait (islam). la c une attestation du prophéte sur les berbères du nord du maghreb.
moi comme étant un algériens je ne sais si je suis bérbére ou bien arabe ou bien turc mais il y a un truc qui me génent c le nom qu'on donne aux maghreb :"maghreb arabe" j'aurais préféré "maghreb musulman" pour que tout les gens qui y vivent soit en totale harmonie arabe, turc, bérbére,...
que dieu vous garde

Lisebeth
24/09/2003, 09h28
Loss31

-L'origine des berbères est inconnue du reste comme la plupart des autres ethnies.Les sujets aux cheveux noirs viennent probablement par l'est et les sujets aux cheveux blonds sont venus par l'extrémité occidentale de l'Afrique. il existe des monuments mégalithiques laissés en Afrique que l'on retrouve également dans l'Europe du nord qui pourrait penser que les berbères aux cheveux blonds sont originaire du nord de l'Europe

-Il est joli l'hadith du prophète sur les berbères qui partaient à la Mecque et est plein d'espoir

-Il est vrai que les musulmans subssent de plus en plus des humiliations de la part des Occidentaux , ce ci sans compter la propagande mensongère tel que l'Islam a persécuté les savants, l'Islam est une relgion de tueurs etc..

cordialement :)

Quelques mots
24/09/2003, 20h35
http://www.***********/forums/attachment.php?attachmentid=302&stc=1

Le père et le grand-père du celebre savant musulman Averroès, grande lignée de magistrats cordouans ( de la ville de Cordoue, Espagne), ont servi les Almoravides.
Les Almoravides sont des guerriers berbères qui se sont entraînés à la guerre sainte dans des couvents fortifiés appelés ribâts, d’où leur nom -murâbitûn- almoravides. Leur conquête s’accompagne de préoccupations religieuses fortes : ils veulent purger l’Islam de ses hérésies. Ils ont conquis le Maroc, fondé Marrakech et passé le détroit de Gibraltar en 1086 à l’appel de princes andalous. Ils prennent Cordoue en 1091. Ils infligent une défaite sévère à Alphonse VI, roi de Castille, et refont l’unité politique de l’Espagne à leur compte. Mais en 1121 débute la sédition de tribus berbères qui s’étend à tout le Maroc, puis à l’Espagne. C’est dans ces temps troublés que naît Averroès en 1126. La domination almoravide aura duré un demi-siècle.

Tchiko
26/10/2003, 01h44
un peuple sans passé na pas de futur......les amerloques ont puisait ds leur passé pour etre ce qu'ils sont maintenant a dada larbi! alors arrete de pensere storto ;-)

nassim
26/10/2003, 09h55
Non, mais franchement arrêtez avec ces conneries revendicatives du bèrbérisme.

Je dis que je suis un Kabyle, et alors? En quoi ça te regarde?
Je dirais que je suis un bougiote, et alors? En quoi ça te regarde?

Chacun est libre de se définir comme bon lui semble dans le respect des autres. Crier haut et fort ses origines n'a jamais été un frein pour l'évolution et le progrès.

yarena
26/10/2003, 10h39
Je suis Algérien, point barre !
Algerien je le suis mais dois-je m'excuser d'être Kabyle pour être dans le politiquement correct ??

Inna el feta men yakoulou ha ana dha
Wa leissa el feta men yakoulou kena abi.

La poesie arabe est l'une des poesie qui a chanté le plus le theme du "paradis perdu" !!
Bon dimanche

tetsuo
20/05/2004, 20h48
Petit rappel pour lisebeth....

Il y a eu plusieurs dynaties berberes musulmanes qui ont gouvernées sur le maghreb et l'espagne.
Les principales sont:

Les Almoravides berberes de sud Marocain (desert) dirigés pas Ibn Tashfine, qui ont dirigés un vaste empire englobant le maroc l'ouest de l'algerie et l'espagne mlusulmane. dynastie qui fonda la ville de marrakech en 1062.

viennent les Almohades, berberes de l'anti Atlas, qui commencerent la conquete du maroc par la prise de marrakech en 1147 par le disciiple d'Ibn Tumart, Abd al-mumin, la grande periode almohade vient du regne de Yaqub al-mansour (1184-1199) mais l'effondrement de cette dynastie fut aussi rapide que son avenement.

Puis viennent les Merinides berberes des hauts plateux qui ne purent maintenir l'unité du maghreb ni arreter la marche de la reconquete chretienne en espagne. Le plus grand souverain merinide fut Abu Al-hassan qui occupa tlemcen (1337) puis tunis (1347). ils laissairent des monuments dans plusieur villes du maghreb notamment a tlemcen et Fes.

Biensur ceci n'est qu'un petit resumé

Cookies