PDA

Voir la version complète : Le technicien français prépare son départ ; Christian Gourcuff : l’inexplicable déballage !


ACAPULCO
15/10/2015, 17h10
Christian Gourcuff n’a plus le moral de poursuivre sa mission à la barre technique des Verts qu’il a investie en août 2014. Le Français qui semble découvrir la «réalité algérienne». «Je découvre un autre pays, je découvre un autre environnement», a-t-il lâché à la face des journalistes. Le Breton sera-t-il là, en novembre prochain, dans un mois ?

Mohamed Bouchama - Alger - (Le Soir) - «Si on échoue face à la Tanzanie, j'arrête». Le propos de Christian Gourcuff, exprimé devant le parterre de journalistes qui assistaient à sa conférence de presse d’après-match face au Sénégal, signe-t-il la fin d’une ère écorchée par l’année difficile des Verts, si prometteurs après leur brillant Mondial brésilien, tellement brouillons et décevants sous le règne du successeur de Halilhodzic.
Quatorze mois durant lesquels Gourcuff tentait d’inculquer à ses joueurs, mais pas seulement, son projet de jeu basé sur un 4-4-2, stratégie de football particulièrement mise en valeur par l’Italien Arrigo Sacchi durant son passage sur le banc du grand Milan AC. Contrairement à Coach Vahid dont la communication a connu des fritures en raison surtout de son français «limite-limite» et ses sautes d’humeur improvisées, Christian Gourcuff présentait l’avantage d’être quelqu’un d’ouvert, de bon communicateur.
D’abord à l’égard de ses joueurs, lesquels appréciaient son «esprit ouvert» et sa «bonne manière» de présenter le projet de jeu. Ensuite envers ses interlocuteurs directs (responsables de la FAF) et indirects (public et mass media).
Même si l’équipe avait du mal à reproduire les bonnes notes affichées au Brésil, le Français semblait en paix avec lui-même et pas mal de monde. Ses choix tactiques et des joueurs de son effectif, parfois discutables, faisaient rallier la pire espèce des experts et autres observateurs.
Jusqu’à cette maudite CAN-2015, premier évènement d’envergure pour le Breton, où les Verts, une nouvelle fois partis avec les faveurs du pronostic se laissaient dérouter par les puissants d’Afrique, le Ghana, lors du premier tour, puis la Côte d’Ivoire en quart de finale.
Pour les ennemis du 4-4-2 de Gourcuff, «l’EN algérienne n’avance plus. Gourcuff s’entête à adopter une stratégie de jeu peu conforme aux moyens humains et techniques de son équipe».
La réplique de l’ancien driver de Lorient est «académique». «Ce n'est pas la meilleure équipe qui a gagné ce soir. Sur le plan du jeu et de la volonté, y a rien à reprocher à l'équipe, même s'il y a eu un problème d'efficacité, avec peu d'occasions.
Pour moi, il s'agit d'une élimination cruelle», affirmait le Breton. Désormais critiqué et sous la menace d’un limogeage «pour 1er objectif non atteint», Gourcuff se la joue pathétique : «Je l’ai toujours dit, si les gens veulent continuer à travailler avec moi, je le ferai alors avec plaisir, sinon, il n’y a aucun souci à ce que je parte», assurait Gourcuff quelques heures après la triste élimination de l’EN algérienne de la CAN-2015.

Un «projet de jeu» irréalisable, une communication froissée
Celui qui veut mourir avec ses idées n’avait pas que des «alliés». Ses adversaires se comptent parmi ses compatriotes qui, à l’image du sélectionneur de la Côte d’Ivoire, Hervé Renard, critiquaient ses choix de jeu.
L’actuel coach du LOSC, qui était un des postulants pour la succession de Vahid Halilhodzic, disait au sortir du match Algérie- Côte d’Ivoire : «Au niveau du football, la maîtrise du ballon, l'Algérie a été meilleure que nous. Il faut être lucide avec soi-même et ne pas se voir trop beau, trouver la tactique la plus performante contre une équipe qui joue au sol et utiliser au mieux les coups de pied arrêtés.
Mais ce n'est pas de notre faute si l'Algérie n'a pas été bonne dans ce secteur. C'était l'équipe qui a joué le mieux dans le tournoi, mais on ne va pas dire pardon d'avoir gagné 3-1.»
En Algérie, où seul le président de la FAF semblait défendre Christian Gourcuff, la «grogne» enflait au fil des matchs. La tournée du Qatar puis les premiers matchs qualificatifs pour Gabon-2017 vont particulièrement affaiblir la posture de Gourcuff et de ses employeurs, mis à mal, eux aussi, par l’échec de la candidature algérienne pour l’organisation de la CAN-2017.
Boudés à Blida, le match face aux Seychelles n’ayant attiré que peu de supporters, moribonds malgré le succès ramené du Lesotho, les Verts de Gourcuff sont gagnés par le doute. L’ex-entraîneur des Merlus allait, lui aussi, perdre sa patience face aux critiques ciblant ses choix et la manière de jouer de son team.
Durant le point de presse précédant le stage conclu par les deux matchs amicaux face aux Guinéens et aux Sénégalais, Gourcuff se lâchera en montrant du doigt le rôle négatif de la presse. Evoquant les cas de Feghouli, Bentaleb et surtout Soudani, le sélectionneur des Verts a dénoncé la «malhonnêteté de certains médias» concernant le traitement de ces affaires. Vendredi dernier, suite à la défaite contre la Guinée, le ton du Français n’avait pas non plus baissé. Gourcuff reprochait à nouveau «le manque de professionnalisme» de la presse.
La boucle sera bouclée lors du point de presse organisé après le match gagné par l’EN algérienne face au Sénégal. Devant un parterre médusé, Gourcuff vide son sac : «J’ai lu beaucoup de conneries cette semaine dans certains médias. Je ne comprends pas autant de critiques après un simple match amical perdu. Je suis sûr que si on avait gagné face à la Guinée, on ne m’aurait pas autant critiqué», fulminait celui qui évoquera un trop-plein de pression. «Vous parlez de sérénité ? Je pense que c’est difficile de trouver la sérénité en Algérie. Je commence à découvrir des choses désormais que je ne voyais pas avant.
On aime mettre la pression sur les joueurs et critiquer à tout-va. Les joueurs ne peuvent pas être sereins dans ce cas. Ils sont constamment sous pression et ce n’est pas normal.
Certains médias ne sont pas là pour aider la sélection. On met beaucoup de pression pour rien», assène-t-il avant de quitter la salle sur un pathétique : «Si on échoue face à la Tanzanie, je quitte.» Raouraoua attendra-t-il le 17 novembre et un probable chaos pour exaucer le vœu de son «mathématicien» ?
M. B.

absent
15/10/2015, 17h55
Maintenant ca pleurniche le bosniaque tant decrié ..aller on reprend un autre et on refait la meme chose .. :lol:
notre ballon plus juste notre sport est a l'image de notre politique et politiciens .. !

Djigo
15/10/2015, 17h56
il est impossible de travailler avec les algériens

nostravostra
15/10/2015, 18h54
Le Français qui semble découvrir la «réalité algérienne». «Je découvre un autre pays, je découvre un autre environnement», a-t-il lâché à la face des journalistes. Gorcuff a senti une haine contre le français.

ACAPULCO
15/10/2015, 19h46
il est impossible de travailler avec les algériens

Les Algériens aiment le beau jeu avec une bonne tactique et une excellente condition physique , or ce n'est pas n'importe quel coach qui est capable d'apporter tout ça et le publique Algérien en est conscient .

Les Algériens s'inclinent lorsque ils se rendent compte que leur équipe est sous de bonnes bases solides données par un coach solide.;)

Digital
16/10/2015, 10h36
il doit assumer ne serait ce que le contrat qu'il a signè et qui est de maintenir le niveau de la sélection et réaliser mieux que son prédécesseur et le public algerien a vu son equipe atteindre un certain niveau et on peux pas le berner avec des histoires genre il faut plus de temps .
je penses que la plus grande erreur de gourcuff est d'avoir cassè la dynamique d'une equipe prete et d'avoir voulu redémarrer a zero avec une equipe deja prete et qui ne demander qu'"a continuer pour maintenir son niveau et aller encore plus loin,au lieu de cela il a voulu reconstruire une equipe deja construite sans doute pour enrichir son CV international vide et ce coach ne doit pas oublier que c l'algerie qui est entrain de lui faire un nom au niveau international pas le contraire
c l'une des plus grosses decouvertes en foot,un coach qui n'a plus le moral et qui cede a la pression

Djigo
16/10/2015, 13h57
Les Algériens aiment le beau jeu avec une bonne tactique et une excellente condition physique , or ce n'est pas n'importe quel coach qui est capable d'apporter tout ça et le publique Algérien en est conscient .

Les Algériens s'inclinent lorsque ils se rendent compte que leur équipe est sous de bonnes bases solides données par un coach solide.
arrête ! tout le monde aime le beau jeu, les algériens pas plus que les autres, ils aiment les gestes techniques de temps en temps et c'est tout, quand le résultat est la tout le monde est content même si il y'a pas eu la manière.

tawenza
16/10/2015, 14h02
bouchama !!

c le même nom que le ministre des sports en 1986. une abruti arabisant qui ne connait rien au foot (il a installé on comité de 10 amis qui se sont partagés l'argent reçu par les joueurs de l'équipe).. comme ce journaleux.. il prend un détail et en fait toute une histoire...

que de la bave son article..

Djigo
16/10/2015, 14h04
je penses que la plus grande erreur de gourcuff est d'avoir cassè la dynamique d'une equipe prete et d'avoir voulu redémarrer a zero avec une equipe deja prete et qui ne demander qu'"a continuer pour maintenir son niveau et aller encore plus loin,au lieu de cela il a voulu reconstruire une equipe deja construite sans doute pour enrichir son CV international vide et ce coach ne doit pas oublier que c l'algerie qui est entrain de lui faire un nom au niveau international pas le contraire
c l'une des plus grosses decouvertes en foot,un coach qui n'a plus le moral et qui cede a la pression quand on estime que son équipe a atteint un certain niveau appréciable on fait tout pour garder le coach en question mais vahid est parti pour les même raisons qui feront que Gourcuff va partir aussi car "il est impossible de travailler avec les algériens", Tu ne peux pas ramener un nouveau coach et lui demander de continuer sur la méthode du précédent coach c'est impossible et ça n'existe nul part dans le monde !!!

elbieroi
17/10/2015, 00h39
Gorcuff a senti une haine contre le français.

Il s’est senti plutôt incapable de dirigé un mondialiste lui qui n’a jamais eu la chance de dirigé une équipe nationale ou même un bon club, même français. Si ce n’était les magouilleurs de la FAF, son CV ne lui permettra jamais d’entrainer l’équipe nationale.

On lui donne un mondialiste, avec des jours qu’il n’aurait jamais eu la chance d’entrainer si ce n’était équipe nationale d’Algérie, et il nous présente une petite équipe d’inter-quartier. Il a échoué, pas la peine d’attendre l’élimination du mondial pour le virer.

samarkand777
17/10/2015, 02h55
mais en 2013 on a eu droit aux pires insultes concernant vahid......et 1 an plus tard le public algérien s'est mis a genoux pour que ce coach reste.... je ne connais pas de supporter plus versatile que l'algérien.il ne sait pas ce qu'il veut...

je pense que c'est du a notre époque ( on veut tout ,tout de suite) jugements péremptoires etc sans réelle réflexion.

déja que l'algérien est un écorché vif qui ne sait pas prendre de recul..alors que dire d'un supporter de foot encore plus exalté ?

passer d'un système de jeu a un autre ça ne se fait pas en un claquement de doigt.il faut du temps.gourcuff veut faire progresser l'algérie dans le jeu mais c'est pas en l'insultant qu'on va l'aider.

a ce que je sache gourcuff a fait mieux que vahid pour sa 1 ère can et l'algérie est largement devant dans son groupe de qualifications .

tous ceux qui disent que gourcuff ne connait rien au foot n'ont décidément rien compris...
je leur recommande d'aller coacher ne serait ce qu'un jour un groupe....et ensuite ils parleront.gourcuff lui ça fait des décennies qu'il bosse.

Lombardia
17/10/2015, 09h51
Franchement, je ne vois pas la nécessité d'entraîner tous les Algériens dans la moindre querelle (les Algériens sont ceci, l'Algérien est cela). Ceci est un forum public où chacun est censé exprimer son opinion personnelle, qu'on peut partager ou pas, mais je ne crois pas que quiconque a été mandaté pour parler au nom des Algériens dans leur ensemble.

Si on pouvait éviter toutes ces généralisations abusives, les discussions en seraient plus profitables...

samarkand777
17/10/2015, 12h46
lombardia le sujet c'est le football .donc si on ne peut pas parler des supporters algériens en l'occurrence ,on évitera tous les sujets pour ne pas blesser ou extrapoler et in finé on ne parlera de plus rien.

il y a un vrai problème d'ensemble du supporter DZ qui transvase toutes ses frustrations dans le sport roi.il se défoule en somme.les coups de couteaux,fumigènes,bagarres ne sont pas une invention de mon esprit tout de même.
et c'est pas en prenant des pincettes qu'on règlera le problème.

il faut taper fort comme l'a fait la grande bretagne avec ses hooligans ! et ne point avoir peur de nommer les choses. telle est ma philosophie en tout cas.

ACAPULCO
17/10/2015, 12h55
Les gars, nous l'avons signalé à plusieurs reprises , les voyous des stades leur remède ce sont les caméras vidéo pour les attraper en flagrant délit une fois convoqués au service de sécurité , sans ce procédé technologique on ne pourra jamais mettre fin au hooliganisme des stades, par conséquent il faut que l'état investisse beaucoup sur les caméras dans tous les stades d'Algérie et aussi dans ceux qui sont en construction.

Une fois fichés , ces hooligans répertoriés seront purement et simplement interdits de stades et aussi se voient infliger une forte amande s'ils ont détruit les biens publiques .

YSN
17/10/2015, 13h09
Lorsque les joueurs arrêterons de mettre CHEMA et respecter les heures d'entrainement, on aura une équipe.

Lombardia
17/10/2015, 13h19
donc si on ne peut pas parler des supporters algériens en l'occurrence ,on évitera tous les sujets pour ne pas blesser ou extrapoler et in finé on ne parlera de plus rien.Quand on veut parler des supporters algériens, on dit "les supporters algériens" et non les Algériens (il faut relire le topic). Et même dans ce cas, je trouve qu'il y a exagération : tous les supporters algériens ne sont pas des hooligans ou des fauteurs de troubles. Et j'irai même plus loin en disant qu'une bonne partie de la violence (qu'elle soit verbale ou autre) des supporters trouve son explication en dehors du champ du football.

Donc un minimum de nuances ne ferait de mal à personne et aiderait grandement à mieux communiquer ses pensées...

samarkand777
17/10/2015, 15h05
oui acapalco les caméras de surveillance règleront une bonne partie du problème.
depuis 10/15 ans le foot dz a évolué mais la sécurité dans le s stades n'a pas suivi. on est encore dans les années 90. avec 100% d'hommes dans les gradins (souvent les moins éduqués) car un père de famille intègre ne va pas risquer sa vie ou celle de sa famille juste pour un match de foot.

dans la majorité des pays du monde vous pouvez aller voir un match avec votre cousine ou copine. en algérie c'est non ! elle se fera toucher, insulter,dévisager etc etc ça c'est la triste réalité.

mais comme pour la formation c'est pas gourcuff le responsable.
que font les dirigeants du foot algérien pour endiguer la violence et féminiser les stades ?

on sait tous qu'une assemblée de 100% d'hommes se conduira tel des animaux .mais si vous mettez des enfants et surtout des femmes au beau milieu il y aura un certain savoir vivre qui s'installera.
toutes nos cousines, mères,femmes,nièces sont intéressées par la sélection nationale mais nous savons pas en profiter .elles sont obligées de rester a la maison comme a l'accoutumée...

je le dis au cas ou : une femme qui va au stade n'est pas une put...

Capo
17/10/2015, 15h18
Qu'il parte .. et ne revienne plus !!

Me concernant..tant que cet énergumène se trouve à la barre.. je ne suivrais aucun match :rolleyes:

Et ça ose parler ... tfoouuu !!!!

ACAPULCO
17/10/2015, 15h59
Samarkand777, et si les responsables du sport Algérien invitent juste pour un match et juste pour une expérience tous les supporters d'un grand club anglais par exemple avec tous ses supporters hommes et femmes confondus à venir au stade du 5 juillet juste pour montrer à nos supporters Algériens comment ça doit se passer dans les tribunes , qu'en pense-tu :D

Djigo
17/10/2015, 16h14
il en est parfaitement capable wach wellat had l'équipe elle tient qu'a un fil, et il a fait ses preuves avec Lorient du bon boulot, et il peut faire de bonnes choses si on le laisse travailler, des entraineurs comme renard étaient d'illustre inconnu voila ou il en sont maintenant tout ce qu'ils touchent devient de l'or. du travail du sérieux et de la continuité voila les cléf du succès et les algériens ne peuvent fournir aucun de ces paramètres les algériens veulent un capello clé en main et pas cher :lol:

ACAPULCO
17/10/2015, 16h50
il en est parfaitement capable wach wellat had l'équipe elle tient qu'a un fil, et il a fait ses preuves avec Lorient du bon boulot, et il peut faire de bonnes choses si on le laisse travailler

un bon coach , on sent son travail dès les premiers mois de son recrutement , mais là jusqu'à aujourd'hui , on sent rien de positif , il est payé à coup de fortes devises pour rien .

samarkand777
17/10/2015, 18h44
acapulco le soucis c'est qu'aucun supporter anglais ne fera le voyage.ça aussi c'est la triste réalité. au maroc oui mais chez nous pour faire quoi ? les supporters anglais aiment s'amuser,boire de la bière,aller en boite après les matchs.
chez nous ils vont aller au cabaret écouter du raî tout pourri ? :mrgreen:

a moins de leur filer 10 000 euros chacun,ils ne viendront jamais. surtout pas pour éduquer des voyous .

franchement qui içi amènerait sa copine a un stade en algérie ? les stades de foot sont la propriété des drogués,des voleurs,des amoureux du couteau, des passionnés du jet de pierre, des pyromanes ....en fait tous les psychopathes que compte l'algérie se regroupent dans les stades.

la solution serait de tripler le prix des entrées comme en angleterre. la on aura des familles , des femmes etc les drogués,voleurs regarderont de chez eux le match.

ACAPULCO
17/10/2015, 18h57
au maroc oui mais chez nous pour faire quoi ? l

pourquoi tu cite le maroc, tu es marocain ??:mrgreen::D

es stades de foot sont la propriété des drogués,des voleurs,des amoureux du couteau, des passionnés du jet de pierre, des pyromanes ....en fait tous les psychopathes que compte l'algérie se regroupent dans les stades.

non samarkand777, ne généralise pas ;)

Cookies