PDA

Voir la version complète : USM Alger vs TP Mazembe, à qui l’avantage ?


katiaret
21/10/2015, 22h47
Jamais l’USM Alger et le TP Mazembe ne se sont croisés en coupes d’Afrique comme ce sera le cas lors de la finale de la Ligue des champions (31 octobre et 8 novembre). Mais les confrontations entre clubs algériens et congolais sont nombreuses. Et les Corbeaux ont souvent rencontré des équipes algériennes. À qui l’avantage ?

Seules les montagnes ne se rencontrent pas, dit le proverbe. L’USM Alger, un des plus grands clubs d’Algérie, mais dont le palmarès continental est désespérément vierge, va tenter d’inscrire son nom sur ce trophée que le TP Mazembe a déjà remporté quatre fois (1967, 1968, 2009 et 2010). Une finale qui va opposer deux styles et deux des clubs financièrement les plus puissants du continent, mais aussi constituer la première confrontation du genre.

Mais si l’histoire des coupes d’Afrique regorge de face-à-face entre des représentants de l’Algérie et de la RDC, le bilan est pour l’instant favorable aux Congolais (12 victoires, 9 nuls, 11 défaites). En Ligue des Champions, la première confrontation remonte à 1978. La JS Kabylie avait été éliminée en quarts de finale par l’AS Vita Club (3-2, 0-1) avant de prendre une revanche éclatante trois ans plus tard en finale (4-0,1-0). En 1985, l’AS Bilima éjectait Mascara en quarts de finale (0-0, 3-0). En 1994, le MC Oran bénéficiait du forfait de l’AS Vita Club, toujours au même stade.

2010, le tournant

C’est en 2010, année de son dernier succès en C1, que Mazembe a croisé pour la première fois la route d’équipes algériennes : l’ES Sétif en poules (2-2, 0-0), puis la JSK en demi-finales (3-1, 0-0). En 2012, au premier tour, l’ASO Chlef avait éliminé l’AS Vita Club (0-0, 3-2). Et en 2014, Sétif avait éliminé les Corbeaux en demi-finales (2-1, 2-3), avant de s’adjuger le titre continental face à l’AS Vita Club (2-2, 1-1).

En Coupe des Coupes, disparue en 2004, Sétif avait joué un mauvais tour au DC Motema Pembe en 1991, lors des quarts de finale (1-2, 2-0). Cinq ans plus tard, l’AC Sodergraf « vengeait » son voisin kinois (1-1, 1-0) en demi-finales. Enfin, en Coupe de la Confédération, la balance penche en faveur des Congolais.

L’humiliation du TP Mazembe
En 1996, l’AS Vita Club éliminait le MC Oran en quarts de finale (0-2, 2-0, 3-1 aux t.a.b). Puis la JSK humiliait le TP Mazembe (5-0, 0-2) au deuxième tour de l’édition 2000. En 2009, en phase de poules, Sétif s’imposait (2-0) à domicile avant de s’incliner à Kinshasa (1-2). Les deux dernières confrontations, toutes les deux en poules, ont tourné à l’avantage des clubs congolais. Pour Motema Pembe d’abord en phase de poules 2011 (2-0, 2-0 contre Sétif) et en 2013 pour Mazembe face à Sétif (4-2, 1-1).

Par Alexis Billebault
Jeune Afrique

ACAPULCO
22/10/2015, 10h49
L'USMA est avertie si elle veut remporter ce trophée , elle doit sortir les tripes et la résistance physique durant les 90 mn de jeu aller comme retour , les deux équipes peuvent l'emporter , tout dépend de leurs formes.

Cookies