PDA

Voir la version complète : Père interdit d'entrée sur le territoire algérien


mezak
10/11/2015, 10h58
Salam aleykum,

Je vais essayer de faire très bref, mais j'ai besoin de témoignage ou de votre aide !

Mon père est né dans les années 40, il était enfant pendant la révolution, un de ses frère est mort en combattant pour libérer notre pays, plusieurs de ses oncles, cousins etc... un de ses frère, mon oncle, est toujours en vie et avait combattu et s'était fait emprisonné par la France et condamné à mort, al hamdulilah l'indépendance est arrivé avant la sentence.
Mon père quitte l'algérie pour la france en fin 1965 (à ce moment il a la nationalité algérienne), quelques années après il va au consulat faire ses papiers algériens avec tout le nécessaire, on ne lui donne jamais de réponse, en 1975 il veux se rendre en algérie par le maroc, on le renvoi à la frontière par la douane algérienne, sans raison.

Il a essayé plusieurs fois d'écrire des lettres avec attestation de nationalité, acte de naissance de son père sa mère, son grand père, attestation de bon comportement durant la révolution, liste de chahid de notre famille qui ont combattu pour notre pays, et on refuse toujours de lui répondre ou de lui accorder son passeport.

Novembre 2014 énième tentative, avec TOUT document nécessaire, mon père décide enfin de me faire la nationalité que j'obtiens, lui il reçoit une lettre " nous avons l'HONNEUR de vous dire que votre demande a reçu un avis défavorable "..... un adjoint au consul nous précise que mon père est interdit d'entrer sur le territoire algérien que ce soit avec le visa ou avec un passeport... sans aucune raison!!!!!!!!
il n'a pas vu son pays depuis tout ce temps, TOUT ses frères et soeurs encore en vie sont là bas toute sa famille et il n'y a rien à faire!

Je vous demande de l'aide, que faire, où aller ? C'est insuportable !
Je me suis rendu la première fois donc en algérie en avril 2015, j'en ai profité pour aller voir au tribunal de la wilaya de sa naissance, on a écrit une lettre en arabe avec document chahid etc envoyé au premier ministre + ministere moujahidin, courant juillet on nous dit que le dossier est transféré au ministère des affaires étrangères, depuis aucune réponse, je contact donc personnellement les bureaux, le sous directeur me dit " nous n'avons rien reçu, je sais pas où vous dirigez désolé "


Y A T IL QUELQUE CHOSE A FAIRE ???


Ps: je le répète personne ne m'a famille est harki c'est tout le contraire, et j'ai pu posté ce sujet sur un autre forum si certains ont une impression de déjà vue

absent
10/11/2015, 12h23
Cherche apres le pretexte avancé par les autorité competente .. ce n'est que de la que ton travail peut commencer .. meme si s'etait un harki je pense pas qu'il y interdiction .. les pieds noir son venu en nombre et on fait le pays en long et en large ..que dire d'un simple citoyen ..

mezak
10/11/2015, 12h37
Le procureur au tribunal lorsque j'y était en mai dernier m'a dit que il y a plusieurs cas comme lui, qui sont parti avec le coup d'état de Boumédienne et qui se sont vu refuser le retour sur le territoire national car considéré comme " traître ", je pense qu'il m'a raconté un peu n'importe quoi ..

absent
10/11/2015, 14h42
Mezak ..
c'est de la pure connerie .. les premiers a etre touché par le coup d'etat dont ben bella furent "gracié" que dire de ceux qui n'on rien a avoir avec .. des terros responsable de massacre le furent tout autant alors qu'un simple citoyen qui a quitté le pays en mille neuf cent charlot ne peut y acceder pour des histoires bidonesque !
ya un truc qui cloche dans cette histoire ! :11:

mezak
10/11/2015, 16h30
Je me disais bien.

Il est partie avec la croix rouge je précise en 65, en tant que " rapatrié ", j'ai lu sur internet que la majorité qui partaient avec eux étaient harkis ?
Est ce possible qu'il soit confondu avec un harki alors que non?

Mais dans tous les cas même les harkis peuvent retourner en algerie sans probleme donc..

Je précise aussi mon père est le seul de la famille à avoir quitter l'Algérie, tous sont là bas

guediri
10/11/2015, 17h14
Le procureur au tribunal lorsque j'y était en mai dernier m'a dit que il y a plusieurs cas comme lui, qui sont parti avec le coup d'état de Boumédienne et qui se sont vu refuser le retour sur le territoire national car considéré comme " traître ", je pense qu'il m'a raconté un peu n'importe quoi ..


T'as raison,ce procureur dit n'importe quoi.
Les pros-Ben Bella ont ete arretes et emprisonnes un mois AVANT le coup d'état puis relaches 2 mois apres,c'etait le cas de mon pere et d'autres centaines d'algeriens.
T'as besoin d'un bras solide au bled,quelqu'un qui pourrait eclaircir cette injustice.

kems
10/11/2015, 19h01
meme si s'etait un harki je pense pas qu'il y interdictionFaux !
Ceux qui ont du sang dans les mains
sont interdits

Belladona
10/11/2015, 19h17
Peut-être que votre démarche s'est arrêtée au niveau de la wilaya et aucune lettre n'a été envoyée au ministère, avez-vous reçu un accusé de réception ? Avez-vous des preuves de vos démarches au mois d'avril passé ?
Sinon, essayez de contacter la presse en y joignant les copies de tout document qui prouvent vos dires et aussi écrire une lettre ouverte au ministre, faites parlez de vous..
Bon courage.

mezak
10/11/2015, 20h01
Kems, ah d'accord, enfin dans tous les cas personne de ma famille n'est harki al hamduliah

Belladona, oui oui lettre écrite en arabe avec TOUT document nécessaire prouvant innocence complète et compagnie, attestations, actes de naissance jusqu'à mon arrière grand père.
La demande a été déposé directement à alger aux bureaux du premier ministre, on a eu accusé de réception et réponse courant juillet disant que la demande a été transféré au ministère des affaires étrangères !

Depuis plus rien..

C'est vrai j'avais aussi pensé aux médias, quels sont les journaux algérien sur internet les plus lus ? Et journaux papiers ?
TSA ? Al watan ?

ACAPULCO
10/11/2015, 20h23
Ps: je le répète personne ne m'a famille est harki c'est tout le contraire, et j'ai pu posté ce sujet sur un autre forum si certains ont une impression de déjà vue

ça doit être une confusion , peut-être que vous avez le même nom qu'un harki , par conséquent je pense qu'il faut rassurer dans ce sens

Cependant , essayez de contacter la chaîne tv privée Ennahar TV pour qu'elle puisse faire passer votre message et vous aider éventuellement , vous allez me dire pourquoi cette chaîne info , eh bien tout simplement parce qu'elle est très vue par les Algériens y compris par les autorités .

mezak
10/11/2015, 20h34
En effet peut être une confusion avec un nom de famille Harki, je ne vois que ça, mais je ne comprend pas comment une telle confusion peut persister avec toute les preuves et documents envoyé..

merci pour tout vos conseils

Est-ce le site officiel de Ennahar ? http://www.ennaharonline.com/fr/

ACAPULCO
10/11/2015, 20h44
http://www.ennahartv.net/

oui les 2 sont bons

vous pouvez aussi contacter ennahar tv sur twitter et facebook

mezak
10/11/2015, 21h25
Merci, j'ai écris un e mail à infos@ennaharonline.com , expliquant la chose, plus qu'à attendre, kheir insha Allah.

Egomis
10/11/2015, 21h32
Bonsoir Merzak.

Si ton père est accusé de harki par méprise, et puisque tu dis que plusieurs membres de ta famille étaient des combattants du côté de l'ALN, je pense qu'il suffirait de deux témoins et si nécessaire un bon avocat bien aux faits des arcanes de ce nid de faux Q qu'est le ministère des vrais et aussi faux moujahids et les problème serait réglé...

Ou alors, si les papiers algériens sont réglos, pourquoi ne demanderait-il pas à un membre de la famille de les faire sortir de la Mairie du lieu de sa naissance et les lui envoyer. une fois en leur possession, il n'aura plus qu'à aller les déposer au niveau des services consulaires pour avoir son passeport et ou sa carte d'identité tous deux verts. Il fera la démarche comme si de rien n'était.

A moins que ses papiers ne soient entachés au niveau de la Mairie de sa naissance par des notations marginales disant de lui qu'il était bien "de l'autre côté", ou qu'il ne soit inscrit sur quelque liste noire de harki, il n'y'a aucune raison pour qu'il n'obtienne pas ses "papiers algériens" normalement.

Pour ma part, je penche pour la dernière hypothèse.
On pourra dire à sa décharge, il aurait pu être inscrit sur cette liste par erreur vu qu'il a été "rapatrié" avec la croix rouge...

Bonne chance et surtout bon courage ;)

mezak
10/11/2015, 21h38
Bonsoir,Ses papiers lui ont été envoyé :

*La preuve qu'il avait la nationalité après l'indépendance
*Acte de naissance + de mon grand père + de ma grand mère + de mon arrière grand père
*Attestation de bon comportement durant la révolution et appartenance à famille révolutionnaire avec 13 noms de ma famille qui ont combattus, dont son frère toujours en vie

Et pourtant j'ai la lettre en main " J'ai l'honneur de vous informer d'un avis défavorable à votre demande "...

On se croirait je ne sais où sérieusement!

Egomis
10/11/2015, 21h50
La réponse défavorable doit être justifier avec l'honneur à la c.on ou pas ..

Demande alors les raisons de ce rejet ...

Mais là, je pense que ... l'embauche d'un avocat s'impose car lui, il la possibilité de l'avoir si nécessaire par la force de la loi..

Toi, quoique c'est ton droit et ceux de ton père aussi de savoir les raisons de ce rejet.
Mais y'a de fortes chances que la bureaucratie fera passer à ton père le souhait que tout expatrié à un moment ou un autre voudra voir réalisé.

Edit: S'il a eu tous ces papiers normalement celà confirme ce que je disais plus haut. Il doit être inscrit sur une liste noire... je crois qu'il existe pareille liste avec les noms de harkis notoires.

Il se pourrait que quelque zélé lors de l'indépendance l'avait dénoncé comme tel...
Ce n'est que conjecture de ma part.. probable il faut l'dire.

Rabi ykoune m3akoum.

mezak
10/11/2015, 21h55
On a demandé au consulat, ils n'en savent pas plus, et la raison n'a pas été justifié ni pour cette demande en fin 2014 ni pour celle des années précédentes!

Enfin bon, j'attend la réponse d'ennahar, peut être celle du dossier envoyé au ministère sinon retour au consulat
Quel type d'avocat peut être contacté ? Un avocat d'ici ou d'Algérie d'ailleurs ?

Amin, barakallahufik

Egomis
10/11/2015, 22h07
J'allais te dire un avocat spécialisé dans les affaires constitutionnelles... mais je n'crois pas qu'il faille aller jusque là...

Demande conseil juridique à n'importe quel avocat ... normalement c'est gratuit.

mezak
10/11/2015, 22h16
Merci ton aide, barakallahufik

Egomis
10/11/2015, 22h24
wa fika baraka...

Tiens nous au courant...
J'espère de tout coeur que vous reglerez votre problème au plus tôt:)

habiban
11/11/2015, 13h41
Intriguant !!! D'autant qu'on ne tient pas rigueur aux gens nés en 1940 pour avoir zappé la lutte de liberation et encore ce n'est pas un motif d'interdit d'entrée sur le territoire national ?

Peut etre que la personne s'est fait naturalisé français pratique courante dans les années 60 , les sces français faisant informer la partie algerienne de ce genre d'acte à l'epoque ?

..et même là , on se serait contenté d'exigé un visas , je crois ????

Belladona
11/11/2015, 18h36
Belladona, oui oui lettre écrite en arabe avec TOUT document nécessaire prouvant innocence complète et compagnie, attestations, actes de naissance jusqu'à mon arrière grand père.
La demande a été déposé directement à alger aux bureaux du premier ministre, on a eu accusé de réception et réponse courant juillet disant que la demande a été transféré au ministère des affaires étrangères !

Depuis plus rien..

C'est vrai j'avais aussi pensé aux médias, quels sont les journaux algérien sur internet les plus lus ? Et journaux papiers ?
TSA ? Al watan ?

Bonsoir Mezak,

Si tu as toutes ces preuves, numérise tous les papiers qui puissent prouver votre situation, ainsi que ceux qui attestent que les membres de votre famille ont réellement participé à la guerre de libération nationale, et tu envoie le tout à la presse.

Tu pourrais envoyer ça sur le site d'Algérie Focus http://www.*************.com/, ils ont beaucoup d'abonnés sur le net, sinon El Watan pour la lettre ouverte au ministre. Ennahar à éviter, ça tournera vers une polémique stérile, ils sont pas trop professionnels et posent ou poussent les gens souvent à se poser des questions qui n'ont rien à avoir avec le sujet.

mikabi
12/11/2015, 10h46
Demander a un procureur de revenir sur sa décision ,revient a demander a un juge de ce déjuger .Plus tu essayera de leurs prouver ta bonne foie et + ils le prendrons mal

seul solution .Contourne le problème ,renseigne toi si il y'a un service de médiation en Algérie , en attendant demande confirmation de l'O N A C quand quoi ton père n'est pas répertorier comme ancien combattant (harki)
bon courage

Cookies