PDA

Voir la version complète : Loi sur l’exercice des cultes autres que Musulman en Algérie


Page : [1] 2 3

rico
16/12/2006, 22h45
Fiction :
Si on interverti, BOUTEFLIKA par (Jacques Chirac, Tony Blair, José Luis Rodríguez Zapatero, Angela Merkel ou Georges Bush)
Imaginons en 2007 l'un de ces derniers cités promulgue et applique cette loi, fixant les conditions et règles d’exercice des cultes autres que Chrétien.

Comment réagirai vous ?
En tant qu'algerien, je suis décu qu'aucun journal, ni intellectuel, ni aucun redresseur de tords algerien n'ai pu élevé la voix contre cette ordonnance.
Lorsqu'on voit tout le boucan fait autour d'un foulard...

Ci joint texte du Journal Officiel:

Ordonnance n° 06-03 du 29 Moharram 1427 correspondant au 28 février 2006 fixant les conditions et règles d’exercice des cultes autres que musulman.
----
Le Président de la République,
Vu la Constitution, notamment ses articles 2, 29, 36, 43,122 et 124 ;
Vu le pacte international relatif aux droits civils et politiques auquel l’Algérie a adhéré par le décret présidentiel n° 89-67 du 16 mai 1989 ;
Vu l’ordonnance n° 66-154 du 8 juin 1966, modifiée et complétée, portant code de procédure civile ;
Vu l’ordonnance n° 66-155 du 8 juin 1966, modifiée et complétée, portant code de procédure pénale ;
Vu l’ordonnance n° 66-156 du 8 juin 1966, modifiée et complétée, portant code pénal ;
Vu l’ordonnance n° 77-03 du 19 février 1977 relative aux quêtes ;
Vu la loi n° 89-28 du 31 décembre 1989, modifiée et complétée, relative aux réunions et manifestations publiques ;
Vu la loi n° 90-08 du 7 avril 1990, complétée, relative à la commune ;
Vu la loi n° 90-09 du 7 avril 1990, complétée, relative à la wilaya ;
Vu la loi n° 90-31 du 4 décembre 1990 relative aux associations ;
Le Conseil des ministres entendu,
Promulgue l’ordonnance dont la teneur suit :
CHAPITRE I
DISPOSITIONS GENERALES
Article 1er. - La présente ordonnance a pour objet de fixer les conditions et règles d’exercice des cultes autres que musulman.
Art. 2. - L’Etat algérien dont la religion est l’Islam garantit le libre exercice du culte dans le cadre du respect des dispositions de la Constitution, de la présente ordonnance, des lois et règlements en vigueur, de l’ordre public, des bonnes moeurs et des droits et libertés fondamentaux des tiers.
L’Etat garantit également la tolérance et le respect entre les différentes religions.
Art. 3. - Les associations religieuses des cultes autres que musulman bénéficient de la protection de l’Etat.
Art. 4. - Il est interdit d’utiliser l’appartenance religieuse comme base de discrimination à l’égard de toute personne ou groupe de personnes.
CHAPITRE II
DES CONDITIONS D’EXERCICE DU CULTE
Art. 5. - L’affectation d’un édifice à l’exercice du culte est soumise à l’avis préalable de la commission nationale de l’exercice des cultes prévue à l’article 9 de la présente ordonnance.
Est interdite toute activité dans les lieux destinés à l’exercice du culte contraire à leur nature et aux objectifs pour lesquels ils sont destinés.
Les édifices destinés à l’exercice du culte sont soumis au recencement par l’Etat qui assure leur protection.
Art. 6. - L’exercice collectif du culte est organisé par des associations à caractère religieux dont la création, l’agrément et le fonctionnement sont soumis aux dispositions de la présente ordonnance et de la législation en vigueur.
Art. 7. - L’exercice collectif du culte a lieu exclusivement dans des édifices destinés à cet effet, ouverts au public et identifiables de l’extérieur.
Art. 8. - Les manifestations religieuses ont lieu dans des édifices, elles sont publiques et soumises à une déclaration préalable.
Les conditions et modalités d’application du présent article sont fixées par voie réglementaire.
Art. 9. - Il est créé, auprès du ministère chargé des affaires religieuses et des wakfs, une commission nationale des cultes, chargée en particulier de :
- veiller au respect du libre exercice du culte ;
- prendre en charge les affaires et préoccupations relatives à l’exercice du culte ;
- donner un avis préalable à l’agrément des associations à caractère religieux.
- La composition de cette commission et les modalités de son fonctionnement sont fixées par voie réglementaire.
CHAPITRE III
DISPOSITIONS PENALES
Art. 10. - Est puni d’un emprisonnement d’un(1) an à trois (3) ans et d’une amende de 250.000 DA à 500.000 DA quiconque, par discours prononcé ou écrit affiché ou distribué dans les édifices où s’exerce le culte ou qui utilise tout autre moyen audiovisuel, contenant une provocation à résister à l’exécution des lois ou aux décisions de l’autorité publique, ou tendant à inciter une partie des citoyens à la rébellion, sans préjudice des peines plus graves si la provocation est suivie d’effets.
La peine est l’emprisonnement de trois (3) ans à cinq (5) ans et l’amende de 500.000 DA à 1.000.000 DA si le coupable est un homme de culte.
Art . 11. - Sans préjudice des peines plus graves, est puni d’un emprisonnement de deux (2) ans à cinq (5) ans et d’une amende de 500.000 DA à 1.000.000 DA quiconque :
1 - incite, contraint ou utilise des moyens de séduction tendant à convertir un musulman à une autre religion, ou en utilisant à cette fin des établissements d’enseignement, d’éducation, de santé, à caractère social ou culturel, ou institutions de formation, ou tout autre établissement, ou tout moyen financier,
2 - fabrique, entrepose, ou distribue des documents imprimés ou métrages audiovisuels ou par tout autre support ou moyen qui visent à ébranler la foi d’un musulman.
Art. 12. - Est puni d’un emprisonnement d’un (1) an à trois (3) ans et d’une amende de 100.000 DA à 300.000 DA, quiconque a recours à la collecte de quêtes ou accepte des dons, sa sans l’autorisation des autorités habilitées légalement.
Art. 13. - Est puni d’un emprisonnement d’un (1) an à trois (3) ans et d’une amende de 100.000 DA à 300.000 DA, quiconque :
1 - exerce un culte contrairement aux dispositions des articles 5 et 7 de la présente ordonnance,
2 - organise une manifestation religieuse contrairement aux dispositions de l’article 8 de la présente ordonnance,
3 - prêche à l’intérieur des édifices destinés à l’exercice du culte, sans être désigné, agréé ou autorisé par l’autorité religieuse de sa confession, compétente, dûment agréée sur le territoire national et par les autorités algériennes compétentes.
Art. 14. - La juridiction compétente peut interdire à un étranger, condamné suite à la commission de l’une des infractions prévues par la présente ordonnance, le séjour sur le territoire national définitivement ou pour une période qui ne peut être inférieure à dix (10) ans.
Il découle de l’interdiction de séjour l’expulsion, de plein droit, hors du territoire national, de la personne condamnée, après exécution de la peine privative de liberté.
Art. 15. - La personne morale qui commet l’une des infractions prévues par la présente ordonnance est punie :
1 - D’une amende qui ne peut être inférieure à quatre (4) fois le maximum de l’amende prévue par la présente ordonnance pour la personne physique qui a commis la même infraction.
2 - D’une ou de plusieurs des peines suivantes :
- la confiscation des moyens et matériels utilisés dans la commission de l’infraction,
- l’interdiction d’exercer, dans le local concerné, un culte ou toute activité religieuse,
- la dissolution de la personne morale.
CHAPITRE IV
DISPOSITIONS TRANSITOIRES ET FINALES
Art. 16. - Les personnes exerçant un culte autre que musulman, dans un cadre collectif, sont tenues de se conformer aux dispositions de la présente ordonnance, dans un délai de six (6) mois, à compter de sa publication au Journal officiel.
Art. 17. - La présente ordonnance sera publiée au Journal officiel de la République algérienne démocratique et populaire.

Fait à Alger, le 29 Moharram 1427 correspondant au 28 février 2006.

Abdelaziz BOUTEFLIKA.
SOURCE :
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 12

Tamedit n-was
16/12/2006, 22h48
qu'est ce qui te dérange ?
Algérie pays qui a inspiré ses lois de l'islam , parceque sa population musulmae vivent avec des valeurs musulmanes

rico
16/12/2006, 22h52
Je pose une question...
Ca me derange qu'on demande aux autres des choses, qu'on n'applique pas chez soit c'est tout

Sensib, j'aimerai bien avoir ta SENSIBILITE sur cette question ?

Tamedit n-was
16/12/2006, 22h58
rico

L’Etat algérien dont la religion est l’Islam garantit le libre exercice du culte dans le cadre du respect des dispositions de la Constitution, de la présente ordonnance, des lois et règlements en vigueur, de l’ordre public, des bonnes moeurs et des droits et libertés fondamentaux des tiers.
L’Etat garantit également la tolérance et le respect entre les différentes religions.
Art. 3. - Les associations religieuses des cultes autres que musulman bénéficient de la protection de l’Etat.
Art. 4. - Il est interdit d’utiliser l’appartenance religieuse comme base de discrimination à l’égard de toute personne ou groupe de personnes.

je vois pas ce qui va me choquer là !
ces algériens sont chez eux c'est comme les autres font des lois qui interdisent le port du voile et jete dehors des écoles publiques les fillettes qui le porte , nous on a nos lois aussi

chacun s'inspire de son modèle , je suis pas spécialiste du droit , mes connaissances sont trés limitées dans ce domain , mais il m'ont appris que chaque société s'inspire de ses valeurs !!

reeeeeverblu
16/12/2006, 22h59
je suis pas juriste c'est chiant a lire mais j'essaie.

ça m'a l'air vachement simpliste pour un texte de loi mais rien ne m'a choqué.

astaifi19
16/12/2006, 23h01
Ca me derange qu'on demande aux autres des choses, qu'on n'applique pas chez soit c'est tout

Ta phrase me rapelle ce que m'a dit un de mes amis européen il n'y a pas si longtemps "shit, je ne vois pas pourquoi je dois construire encore plus de mosquées chez moi alors que tu as détruit mes églises chez toi"

Je l'ai vite rassuré en lui disant que perso, je n'étais adepte ni du marteau ni du burin mais, de toi à moi, je me suis dit qu'il n'avait pas tout à fait tort.

rico
16/12/2006, 23h40
Sensib,
Ta position a au moins le mérite d’être nette, claire et sans équivoque…

Chaque société s'inspire de son modèle et de ses valeurs… Entièrement d’accord avec toi. Et reçu 5/5.
Toute fois pour le voile : Il y a une grande « valeur » en France qui est le fondement même de cette société qui s’appelle la LAICITE.

Pour la société française, La croyance, la politique sont des convictions personnelles.
Et que les lieux de l’état sont des lieux communs ou les signes ostentatoires de type religieux, politique… sont bannis.
Donc dire, « les autres font des lois qui interdisent le port du voile et jète dehors des écoles publiques les fillettes qui le porte » c’est faux, ils n’ont qu’a respecter, comme tu dis le si bien, le modèle français et ses valeurs
Ou alors tu te contredis, n’est ce pas ?

Ou alors je n'ai pas bien compris, d’où mon post : « Ca me dérange qu'on demande aux autres des choses, ce qu'on n'applique pas chez soit»

hakkimm
16/12/2006, 23h51
Chaque société s'inspire de son modèle et de ses valeurs… Entièrement d’accord avec toi. Et reçu 5/5.
Toute fois pour le voile : Il y a une grande « valeur » en France qui est le fondement même de cette société qui s’appelle la LAICITE.
Excuse moi Rico mais tu ne pense pas qu'il y a une contradiction dans ton raisonement. La laicité est une des valeurs francaise

rico
17/12/2006, 00h22
Hakkimm, facile ta réplique, tu peux developer ?

Gironimoo
17/12/2006, 06h33
A lire ce texte on a l’impression que la foi du musulman est telle une plume qu’un simple souffle suffit a ébranler et qu’elle doit être protégée du moindre courant d'air … faut croire qu’il faut au moins une législation digne du III ème Reich pour la protéger.

TouTi
17/12/2006, 07h05
Art. 3. - Les associations religieuses des cultes autres que musulman bénéficient de la protection de l’Etat.
Art. 4. - Il est interdit d’utiliser l’appartenance religieuse comme base de discrimination à l’égard de toute personne ou groupe de personnes.

Qu'est ce qui c'est ignoble, waaaaaa, l'etat protege les autres confessions ...

Art. 5. - L’affectation d’un édifice à l’exercice du culte est soumise à l’avis préalable de la commission nationale de l’exercice des cultes prévue à l’article 9 de la présente ordonnance.
Est interdite toute activité dans les lieux destinés à l’exercice du culte contraire à leur nature et aux objectifs pour lesquels ils sont destinés.
Les édifices destinés à l’exercice du culte sont soumis au recencement par l’Etat qui assure leur protection.

Un etat musulman qui legifère la pratique des autres confessions ... mais mais , c'est fou ça !!!! L'etat laïque ne fait pas ça, non non ...

Art. 8. - Les manifestations religieuses ont lieu dans des édifices, elles sont publiques et soumises à une déclaration préalable.
Les conditions et modalités d’application du présent article sont fixées par voie réglementaire.
Art. 9. - Il est créé, auprès du ministère chargé des affaires religieuses et des wakfs, une commission nationale des cultes, chargée en particulier de :
- veiller au respect du libre exercice du culte ;
- prendre en charge les affaires et préoccupations relatives à l’exercice du culte ;
- donner un avis préalable à l’agrément des associations à caractère religieux.
- La composition de cette commission et les modalités de son fonctionnement sont fixées par voie réglementaire.

De pire en pire, on croit rever... un etat musulman qui... bon aller j'arrete ...
En gros, la loi reglemente la pratique des autres confessions, exactement comme c'est le cas en France, et tu t'en offuque ....


Pour eviter de perdre du temps, cites nous donc le passage qui te gène ... moi j'en ai pas trouvé, mais j'ai peut être mal lu ...


Juste une parenthèse, tu estimes que l'interdiction du voile est normale car l'etat est laïque, mais que la legifération des religions n'est pas normale de la part d'un état musulman...

Lol ...

jossia
17/12/2006, 10h46
Je n'ai rien vu dans ce texte qui soit dérangeant et me choque à première lecture en tout cas.

kuchiki
17/12/2006, 10h50
Vraiment choquant...Vite j'ai besoin que l'on installe une cellule psychologique j'ai été gravement perturbé par ces propos proprement sanguinaire,antisémite,scandaleux,... :rolleyes:

hakkimm
17/12/2006, 11h01
Chaque société s'inspire de son modèle et de ses valeurs… Entièrement d’accord avec toi. Et reçu 5/5.
Toute fois pour le voile : Il y a une grande « valeur » en France qui est le fondement même de cette société qui s’appelle la LAICITE.
Hakkimm, facile ta réplique, tu peux developer ?
Ben d'un côté tu reconnais que toute société s'inspire de son modèle et de ses valeurs pour légiférer et de l'autre tu veux appliquer une "valeur" française dans un pays non laïque comme Algérie.
Dans notre pays la liberté du culte est assurée, ca ne te suffit pas?

someone
17/12/2006, 11h25
c'est quoi ton rpéoblée avec cetet loi....je veut dir c'est exactement quoi ton probléme? :rolleyes:

la revanche
17/12/2006, 11h30
bonjour tout le monde!!
rico....éce l'art 11 _1 alinéa 1 qui ma foi semble étre un peu flou dans ces dispositions...

narimane
17/12/2006, 11h43
c'est vrai mmoi aussi je ne suis pas spécialiste de droit et encore moins des droit de l'homme, et franchement je me demande Rico en quoi cette loi te dérrange tant????? tu peux expliquer plus s'il te plais peut etre que je n'ai pas su lire entre les lignes

nacer-eddine06
17/12/2006, 12h01
d un cote l etat reconnait la liberte (sic)de culte
de l autre elle comdamne quiconque tente d attirer les moutons egares a son culte
le ctoyen qui distribue la bible risque la prison plus qu un trafiquant de drogue ou plus grave qu un egorgeur de bebe (puisqu ils sont assures d tre amnistier)

voila ce qui est choquant

la revanche
17/12/2006, 12h04
SOLAC c'est la disposition dont je parle aussi..mais seulement dans son alinéa premier....en attendant rico pour voir si on parle tous de la méme chose... :rolleyes:

chevalblanc
17/12/2006, 12h21
Bonjour,


Je ne suis pas spécialiste du droit moi non plus, c'est un peu du chinois pour moi, je ne veux pas faire une lecture simpliste des textes, alors je m'abstient de tout commentaire sur les textes, étant donné que je n'ai pas la compétence pour.

Par contre ce que je sais c'est que les mentalités sont loin, mais très loin d'être tolérantes, je m'imagine toujours la fiction que tu viens de citer,qd il ya un évènement en France, celui du foulard par exemple, je me dis :et si c'était en Algérie dans l'autre sens qu'est ce que ca aurait donné? alors là no comment...Tout le monde connait la réponse. Déjà dès que tu essaie de comprendre on te traite de mécréant, alors là si tu as carrément une autre religion, c'est la cata.

Quand j'étais à l'université, une copine parlait de ses voisins kabyles chrétiens qui allaient à l'église tous les Dimanches, c'était le sacandale, les pauvres étaient exclus par tout leur quartier, comme si c'était une maladie contagieuse.
Je ne vous dis même pas la réputation des juifs chez nous qui pour certains ne sont même pas dignes de rescpect(certains disent bien "Ihoudi hachakoum...") expression qui veut tout dire.

C'est pour ca que je suis souvent indignée, et je l'ai exprimé à plusieures reprises ici, par les gens qui s'installent ailleurs et qui veulent imposer leur lois, qui utilisent la liberté, cette même liberté qu'eux même (ou leurs communauté) ne respectent pas, pour arriver à leur fins. Tout comme le FIS voulait utiliser la démocratie pour arriver au pouvoir ensuite l'assassiner.

Bref, il faut commencer par balayer devant sa porte.

Gironimo: c'est vrai qu'il ya ce sentiment de vouloir tout baricader, comme si on n'était pas sûr de la foi des musulmans. Pourtant à écouter les anciens, les musulmans, les chrétiens et les juifs ont bien cohabité en harmonie et dans le respect de tous notamment en Algérie, alors qu'est ce qui s'est passé?

Comme j'aurai aimé connaître cette époque...

hakkimm
17/12/2006, 13h05
@chevalblanc
Ce que tu dis est vrai mais tu oublie peut être que tous est lie directement à notre histoire coloniale; le juif s’est allié avec le colon contre le musulman. Le chrétien est venu dans nos terres pour évangéliser et gommer l’islam de notre identité. Combien de mosquées ont été transformé en église pendant cette époque? Après l’indépendance les algériens n’ont fait que réagir, ils auraient dû certes être plus tolérant et pardonner mais l’histoire nous a apprit que les masses ne réagissent pas souvent de la plus raisonnable des manière, il suffit juste de regarder comment les français se sont comporter avec les collabos.

Cette indifférence ou voir aversion envers les judéo-chrétiens a aussi pour cause l'école, je trouve que l'enseignement de la guerre de la libération est trop idéalisé. Du coup tous ce qui représente la france langue, culture et religion est diabolisé.

Mais malgré tout les européens sont bien accueilles chez nous et je pense même il sont mieux accueilles chez nous, que nous chez eux.

zwina
17/12/2006, 14h32
Art . 11. - Sans préjudice des peines plus graves, est puni d’un emprisonnement de deux (2) ans à cinq (5) ans et d’une amende de 500.000 DA à 1.000.000 DA quiconque :
1 - incite, contraint ou utilise des moyens de séduction tendant à convertir un musulman à une autre religion, ou en utilisant à cette fin des établissements d’enseignement, d’éducation, de santé, à caractère social ou culturel, ou institutions de formation, ou tout autre établissement, ou tout moyen financier,
2 - fabrique, entrepose, ou distribue des documents imprimés ou métrages audiovisuels ou par tout autre support ou moyen qui visent à ébranler la foi d’un musulman.

Sauf qu'un chrétien ou un juif a plutôt intérêt à être discret sur sa religion et surtout ne pas prêcher la bonne parole car il risque gros en Algérie. l'état français devrait s'en inspirer pour remplir les caisses car vu le montant de l'amende et les manifestants pour le port du voile par exemple cela aurait pu faire un joli pactole.

akiles
17/12/2006, 14h42
Bref, il faut commencer par balayer devant sa porte.

C'est bien dit.

absent
17/12/2006, 19h08
Je ne vois pas pourquoi il est permis a un musulman de faire de la pub pour sa religion et pas pour un non musulman. C'est contraire à l'égalité des citoyens devant la loi et à la liberté d'éxpression.

Gironimoo
18/12/2006, 04h46
Je ne vois pas pourquoi il est permis a un musulman de faire de la pub pour sa religion et pas pour un non musulman.
parce que 200 000 morts ça ne leur suffit pas.

amarimaa
18/12/2006, 10h13
cette fiction ne tient pas debout car comme tu le soulignes bien, la France est laïque et pas l'Algérie, donc si l'état est islamique il fait ce que bon lui semble.
ensuite, je ne vois rien de choquant sauf l'article 11 où comme le relève giro, le musulman algérien passe pour une chose fragile qu'il faut protéger... et aussi pour un idiot: personne n'a besoin de pub pour changer de religion. même s'il y avait 0 chrétiens juif athée au bled, il y a quand même des gens qui changeraient de religion. donc cet article c'est du vent, un sussucre à nos islamistes.
enfin, en France 90 % de la population se fout de la religion. en Algérie c'est un sujet sensible. d'où cette loi qui vient dans un contexte où il aurait apparu (je prends mes précautions) qu'il y ait eu des tentatives étrangères d'évangélisation. c'est un phénomène qui est très présent en Afrique en général, et certains le voient comme une arme politique américaine pour gagner à leur cause une partie du globe excédé par l'héritage culturel européen, et une façon de contrecarrer l'islamisme ambiant, puisque selon Bush, notre époque est le siège dune nouvelle "croisade"

hakkimm
18/12/2006, 16h01
11 où comme le relève giro, le musulman algérien passe pour une chose fragile qu'il faut protéger... et aussi pour un idiot
C'est une conclusion trop hâtive, la manipulation mentale existe et est un réel danger même la France a légiféré la dessus, les lois anti-sectes ce ne vous dit rien?
Je crois que le sujet est trop complexe et je me demande si on a un arsenal juridique assez conséquence, comparé à celui de la France, pour d’une part permettre une totale liberté du culte et de l’autre part lutter efficacement contre les manipulations mentales.

l'imprevisible
18/12/2006, 16h53
arreter de nous prendre la tete avec ces histoires d'algerie unie religion ,cette utopie et l'espoir et la cause perdu de beaucoup de gens butter qui refuses de regarder la realite en face ,ce qu'il faut savoir c'est que meme en algerie il y a des chretiens algeriens, des juifes algeriens, et meme des gens qui ne croivent pas en dieu,la est la realite
c'est pas par ce qu'on nous met dans le 2eme article de la constitution que l'islam est la religion de l'etat, qu'on naient musulmant,
je crois rever cette ordonnance est une interdiction presque voilee de pratiquer d'autres cultes autre que l'islam .
alors quand tu parles de principes tu devrais dire inspirations islamistes extremistes, je n'es rien de particulier contre l'islame mais j'ai tout contre l'hypocrisie generale bien de chez nous, il faudrait deja que ces gens commence a respecter cette religion qui ,soit disons, est la leurs ,pour pouvoir donner des lecons et rediger des textes regisseures des autres cultes
la croyance est une affaire personelles avant toute choses on peut declarer ce qu'on veux en public mais les pensees profondes des gens aucun chef d'etat aucune ordonnance aucune machine n'ont jamais reuisi a les connaitre
par contre le respect est l'affaire de tous
donc arretons de nous leurer ce texte est la preuve que les tentacules de la pieuvre extremiste sont bien au gouvernement

hakkimm
18/12/2006, 18h38
Pour un premier message dans ce forum, je te trouve agressif :rolleyes:.
Qui a dit que les chrétiens et les juifs n'ont aucun droit de pratiquer leurs cultes? relis l'ordonnance avant dire de telles bêtises. Tant qu'ils ont le droit de construire des églises et des synagogue, rien ne les empêchent de pratiquer et prêcher leurs foi à l'intérieur de ces édifices.

rico
18/12/2006, 20h29
Ben d'un côté tu reconnais que toute société s'inspire de son modèle et de ses valeurs pour légiférer et de l'autre tu veux appliquer une "valeur" française dans un pays non laïque comme Algérie.
Dans notre pays la liberté du culte est assurée, ca ne te suffit pas?

Hakkimm: (Tu cites des mots qui ne sont pas de moi)
La tu reprends la citation de Sensib que je mettais en contradistion, sur la loi des foulards... ???!!!!???

Cookies