PDA

Voir la version complète : Liga 2014/2015 : Le Barçà corrige le Réal lors du "Classico" du 21/11/2015 par 4 à 0 !


salim14
22/11/2015, 00h07
Grâce à un doublé de Luis Suarez et à un super Andrés Iniesta, le Barça a assommé la Liga en battant largement le Real à Madrid (4-0).

Remplaçant, Lionel Messi est entré en fin de match. Premiers, les Catalans possèdent six points d'avance sur les Madrilènes (2es).
------------------------------------------------------
le match : 4 à 0

Deuxième à trois points du Barça, le Real Madrid au grand complet pensait bien battre le Barça et revenir à égalité de points.

Pour cela, il aurait fallu jouer les 70 premières minutes…

Catastrophiques en première période, les locaux ont totalement été dominés dans l’entrejeu et ont perdu 0-4.

Seul Espagnol aligné par la Maison blanche, Sergio Ramos a eu beaucoup de mal.

Il a été pris par l’accélération de Sergi Roberto qui a débouché sur l’ouverture du score de Suarez (11e).

Il a ensuite couvert Neymar sur le deuxième but adverse (39e). C’est en tout cas l’avis des arbitres qui n’ont pas sifflé alors que les épaules du Brésilien étaient hors-jeu.

Réduits à dix à la 84e suite à l’expulsion d’Isco pour un coup de pied sur Neymar, les Madrilènes ont bien terminé la rencontre mais Sergio Bravo a été très bon.

A la 81e, il a gagné son duel face à Karim Benzema, de la même manière qu’il l’avait fait devant Cristiano Ronaldo (68e).

A une minute de la fin, il a claqué en corner une tête puissante du Portugais.

Mais le Barça menait déjà 4-0, Iniesta et Suarez ayant battu un Keylor Navas impuissant (53e, 74e).

Rapidement privé de son leader Javier Mascherano (blessé), le Barça de Luis Enrique a donné une véritable leçon à un Real qui pourrait être longtemps marqué par cette humiliation



lequipe.fr

ACAPULCO
22/11/2015, 12h43
Le réal de madrid était totalement absent hier , on dirait qu'il avait la tête ailleurs , peut-être que le terrorisme de paris les a affecté , qui sait .

Na3im
22/11/2015, 18h03
Le grand Réal humilié dans son antre ! quelle honte ! Voilà ce qu'il arrive quand on a un entraineur comme Benitez : la déroute ! Luis Enrique a réussi à redonner aux joueurs du Barça la joie de joie et la rage de vaincre ...

salim14
22/11/2015, 18h38
Le grand Réal humilié dans son antre ! quelle honte ! Voilà ce qu'il arrive quand on a un entraineur comme Benitez : la déroute ! ...

Bénitez ne finira probablement pas la saison au Réal .

Le président Florento Perez est également responsable "quelque part" : on ne laisse partir des joueurs de talent comme Ozil, Di Maria....et en recrutant des "bghels" comme..Bale ..;)

JAMES
22/11/2015, 19h07
Bénitez ne finira probablement pas la saison au Réal .

Inchallah ...
c est pas un technicien il ne propose aucune stratégie pour crée de beau jeux
un jeux défensive ce que détestent tous les fan du real !

Digital
23/11/2015, 08h29
Celui qui doit partir c Pérez et sa gestion souvent irréfléchie et c la conséquence du départ d'ancelloti qui avait réalisé de belles choses au réal mais brisé par perez

overclocker
23/11/2015, 10h17
ils vont encore changer d’entraîneurs ou quoi ?

salim14
23/11/2015, 23h40
ils vont encore changer d’entraîneurs ou quoi ?

Non hélas ! Cet abruti de président du Réal , Florentino Perez, a confirmé Bénitez à son poste de "coach" du Réal....alors que tout le monde croyait qu'il allait faire appel à Zidane !

Catastrophe en vue pour les "méringués" :sad:

ACAPULCO
24/11/2015, 14h17
Je pense qu'il ne faut pas trop s'alarmer pour le Réal car c'est juste un accident de parcours que connaissent toutes les grandes équipes du monde ; aussi je pense que Bénitez est un bon coach qu'il faut quand même garder dans l'immédiat sans diminuer de la valeur de Zidane car Zidane est jeune et il a tout le temps de prendre en main dans le futur cette équipe du Réal.

Cela dit , si jamais Bénitez serait partant , alors il ne reste plus qu'à la FAF de le contacter pour driver notre équipe nationale car c'est le moment ou jamais surtout que Bénitez connait très bien Ghoulem puisqu'il était son coach à Naples.

Cookies