PDA

Voir la version complète : Équipe nationale : Gourcuff pose ses conditions


ACAPULCO
23/11/2015, 12h51
Christian Gourcuff poursuivra-t-il sa mission à la tête des Verts ?


La question est d’une brûlante actualité après la période difficile qu’a traversée l’intéressé avant le match retour face à la Tanzanie (victoire 7-0 et qualification au 3e tour des éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018).

Son départ a été évoqué après les deux matchs amicaux contre la Guinée (0-1)et le Sénégal (1-0) et la rencontre officielle en Tanzanie (2-2). Le président de la fédération, Mohamed Raouraoua, et le technicien français ont démenti cette information. A priori, elle a la peau dure puisqu’elle reste toujours d’actualité tant qu’une annonce officielle émanant des deux parties n’est venue confirmer ou infirmer une telle issue.

Après le rendez-vous de Tchaker, Christian Gourcuff a pris quelques jours de congé pour aller se ressourcer auprès de sa famille et faire le vide avant de rentrer à Alger pour rencontrer le président de la FAF et trancher définitivement sur l’orientation qu’il compte donner à la suite de son aventure à la tête des Verts.

Il devrait rentrer à Alger dans les prochaines heures. C’est ce qu’il a affirmé dans un entretien exclusif accordé (hier) au quotidien El Khabar. Interrogé sur son avenir, le sélectionneur national a répondu : «Je n’ai pas encore pris de décision sur mon avenir. Je dois d’abord rencontrer le président de la fédération et discuter avec lui de plusieurs points liés à mon travail.» Les deux hommes ont entamé ce sujet lors du dîner d’après match (face à la Tanzanie).

Gianni Infantino (président de l’UEFA et candidat à l’élection au poste de président de la FIFA) était avec eux à la table d’honneur, mais n’a pas assisté au tête-à-tête entre les deux hommes, tenu au moment où les joueurs avaient rejoint leurs chambres. «Ils ont beaucoup échangé», souligne un dirigeant présent mardi soir à Sidi Moussa.

L’euphorie de la large victoire et de la qualification avait détendue l’atmosphère. Christian Gourcuff avait besoin de souffler et a pris un petit congé avant de revenir à Alger pour établir les prochains plans de bataille en prévision des éliminatoires de la CAN-2017, qui auront lieu au printemps, et ceux de la Coupe du monde 2018 qui démarreront en octobre 2016.

Il a profité des quelques jours passés en France en famille pour réfléchir plus profondément sur ce qu’il fera avec la sélection s’il décide de poursuivre sa carrière en Algérie.

Dans l’interview accordée à El Khabar, il dit : «Je me suis rendu compte que l’environnement n’est pas propice au bon travail. Je veux rester à la tête des Verts. La volonté y est de ma part. Si je voulais partir, je l’aurais fait savoir.

Lorsque je verrais le président, j’aborderais toutes ces questions, je poserais mes conditions comme le fera, certainement, le président.» Christian Gourcuff voudrait voir s’établir de nouvelles relations avec les médias algériens. Selon lui, ce serait une partie du problème qui lui a empoisonné la vie au cours des dernières semaines.

Dans la soirée du 17 novembre 2015 et en prévision des prochaines échéances, Mohamed Raouraoua et Christian Gourcuff se sont déjà projetés dans l’avenir. C’est-à-dire les 11 mois qui nous séparent du début des éliminatoires du 3e tour, dont le tirage au sort sera effectué en juin prochain au Caire. Il faudra rapidement régler les problèmes d’effectif qui ont surgi lors des dernières sorties. La situation en club de Carl Medjani et Belkaroui inspire beaucoup d’inquiétudes. Ils risquent de ne pas trop jouer durant les prochaines semaines.

Christian Gourcuff a aussi des soucis avec les joueurs qui ont un faible temps de jeu avec leur équipe. Au début des éliminatoires du 3e tour, il ne comptera que sur les éléments compétitifs et en forme.

Pour ne pas être pris en défaut sur ce registre, le coach des Verts s’est intéressé au profil de trois jeunes joueurs algériens au potentiel intéressant. Les trois évoluent en Europe. Le premier vient de signer pro avec un club anglais de league one (2e division). Le second est pensionnaire d’un club de Bundesliga (Allemagne) et le troisième est licencié au sein d’un club italien.

La nouveauté devrait résider dans la reprise de la formule mise en place par l’ancien sélectionneur, Vahid Halilhodzic, qui consistait à regrouper régulièrement les joueurs de Ligue 1 pour les soumettre à un travail permanent dans la perspective de les intégrer progressivement dans le groupe des Verts lorsqu’un ou plusieurs professionnels évoluant en Europe sont blessés ou ne jouent pas régulièrement avec leurs clubs respectifs. Vaste programme qui sera abordé par le président de la fédération et le sélectionneur, dès le retour de ce dernier à Alger.

Yazid Ouahib-el watan-

Lombardia
25/11/2015, 11h57
Christian Gourcuff poursuivra-t-il sa mission à la tête des Verts ?Apparemment, oui.

Il paraît que sa rencontre avec Raouraoua s'est soldée par son maintien, et il s'affaire maintenant à préparer le prochain match contre l'Ethiopie. Il faut dire qu'avec le score fleuve du dernier match, Gourcuff pouvait se permettre de négocier en position de force. Le libérer en ce moment reviendrait à lui verser environ 2 millions de dollars pour les 33 mois qui restent sur son contrat et courir le risque de se planter encore de coach en milieu de parcours. C'est probablement le calcul qu'a fait Raouraoua qui se retrouve, du coup, entre le marteau et l'enclume...

samarkand777
25/11/2015, 12h27
comme je le souhaitais..gourcuff est maintenu !! youpi :))):mrgreen:

je pense qu'il faut le laisser terminer ce qu'il a commencer : qualifier l'algérie a la coupe du monde 2018 et faire une bonne can 2017.
j'ai toujours cru en lui et je pense que le meilleur est a venir .

vous verrez, quand il partira la tête haute en 2018 l'algérie sera dans le top 10 mondial ! et un quart voir une demi finale de coupe du monde ! rien que ça :) et vous serez obligés d'admettre que c'est le meilleur coach que l'algérie n'a jamais eu :))

AZULKABYLE
25/11/2015, 12h42
c'est la fin del'equipe nationale vous verrez

ACAPULCO
25/11/2015, 18h38
et vous serez obligés d'admettre que c'est le meilleur coach que l'algérie n'a jamais eu

samark. on se donnera rendez-vous ici même aux éliminatoires de la CAN pour confirmer plutôt que c'est le plus mauvais coach que l'Algérie a connu

samarkand777
25/11/2015, 18h57
ok acapulco prépare les " je suis surpris par cet excellent coach " ou " ouahh gourcuff est énorme ,l'algérie est championne d'afrique " mdrr :))à:mrgreen:

ACAPULCO
25/11/2015, 19h31
Pauvre gourcuff, au lieu de quitter sur un bon résultat chanceux de 7/0 du à la faiblesse de la tanzanie, il va partir la tête basse aux éliminatoires de la CAN avec des résultats catastrophiques et humiliants face à des nations d'un autre calibre, je le plains .

Cookies