PDA

Voir la version complète : CAN-2015 U23 (finale) : ce soir (20h, heure Algérienne) à Dakar : Nigeria - Algérie


Page : [1] 2

ACAPULCO
12/12/2015, 11h59
CAN-2015 U23 (finale) : ce soir (20h, heure Algérienne) à Dakar : Nigeria - Algérie
Un billet, c’est bien, le trophée, c’est encore mieux !


Le billet pour les Jeux olympiques de Rio de Janeiro en poche, l’Algérie rêve désormais de consécration, la première, en finale d’une CAN des U23. Ce soir face au Nigeria, l’autre prétendant au sacre sorti droit du groupe de la mort, il s’agira pour Schürmann et ses élèves d’apporter une autre (et ultime) preuve que leur exploit en terre sénégalaise n’en est finalement que le fruit d’un travail mené depuis au moins trois ans.
Mohamed Bouchama - Alger (Le Soir) - A cœur vaillant rien d’impossible ! L’EN algérienne partait au Sénégal, théâtre de la seconde édition de la Coupe d’Afrique des U23, dans la peau d’un faire-valoir que seul le poids d’un rêve vieux de 35 ans pouvait survolter. Tellement, en qualifications face au Sierra Leone et durant les joutes amicales, les coéquipiers de Salhi ne donnaient pas l’impression d’un ensemble capable de se hisser au diapason des grands d’Afrique. Hormis une préparation soutenue, sans relâche mais tronquée de tests révélateurs face aux calibres du continent et d’ailleurs, le Suisse Pierre-André Schürmann et ses troupes se donnaient tout le moins la peine de patienter acceptant critiques et remontrances. L’ancien coach du FC Sion et des champions d’Europe helvétiques en U17 a même échappé au limogeage au lendemain des prestations modestes, pour ne pas dire mièvres, de la sélection algérienne en amical mais aussi lors de la double confrontation officielle face au Sierra Leone à Blida. La FAF s’est paradoxalement assagie mais n’a pas manqué de lui associer un technicien du tiroir, Abdelhafid Tasfaout, dégradé de ses fonctions dans le staff technique des A sous Halilhodzic. Une «marque de confiance» que le Suisse a pris avec philosophie, lui qui souhaitait réussir son pari, celui du président de la FAF surtout, d’emmener l’Algérie au tournoi final des JO de l’an prochain au Brésil. Un miracle au vu de tous ces scenarii tout ce qu’il y a d’algérien. Un défi d’autant plus fou-fou que certains éléments de la sélection, à l’exemple de Zinédine Ferhat, faisaient l’objet d’une chasse aux sorcières de la part de certains responsables de la DTN. Le milieu droit de l’USMA a même été sanctionné par la CD de la LFP suite à un écart disciplinaire dont il se serait rendu coupable lors d’un stage de la sélection, en juin dernier, au Centre El-Bez de Sétif.

Un miracle à l’algérienne
A cette date, la sélection algérienne livrait deux matchs amicaux face au Sénégal, pays hôte de la présente édition de la Coupe d’Afrique des nations. D’autres cas d’indiscipline ont été signalés avant le tournoi du Sénégal, exactement lors du déplacement de la sélection en Tunisie pour livrer une joute amicale face aux Aiglons de Carthage. C’est dire qu’en préparation disproportionnée, écarts de discipline et manque d’ambitions de ceux-là même censés donner de l’espoir aux olympiques, les Verts de Schürmann ont fini par apporter des réponses acérées. En l’occurrence une qualification historique pour Rio de Janeiro et un droit de rêver d’une consécration africaine que seules les sélections juniors (1979) et seniors (1990) ont dérochée. Et en cette soirée du 9 décembre 2015, à Dakar qui ne rappelle pas que de bons souvenirs au football algérien, les jeunes de Schürmann ont réussi forçant le destin et le respect de tous. Aujourd’hui, sur la pelouse du Léopold-Sédar-Senghor Stadium, il s’agira pour Benkhemassa et compagnie de se faire plaisir et de faire davantage honneur au pays. Sans nouer de regrets si, par malheur, ils viendraient à échouer devant un ensemble nigérian qui, lui, n’a pas misé sur la chance, les circonstances favorables ou un quelconque fait de l’histoire pour atteindre le sommet. En Afrique et sur le concert international. Une équipe du Nigéria qui a ses points forts et ses lacunes que les hommes de Schürmann ambitionnent, avec la volonté qui leur a permis de franchir les obstacles des Egyptiens, Maliens et autres Sud-Africains, de créer la sensation. Un trophée continental qui ne serait pas de trop dans la vitrine d’un football algérien dont les acteurs s’enflamment au moindre exploit, histoire d’oublier (et de faire oublier) des errements endémiques.

Les Nigérians, encore et toujours
Les Verts d’Algérie et du Nigeria sont les deux formations engagées dans cette CAN-2015 des U23 à rester invaincues. Leur confrontation de ce soir devrait trancher définitivement cette suprématie sur le continent. Ces retrouvailles ne laissent pas indifférents les joueurs de Schürmann. «Nous avons réalisé l'essentiel en décrochant un billet pour les Jeux olympiques après 36 ans d'absence de cet évènement planétaire. La finale sera ainsi la cerise sur le gâteau, mais que tout le monde soit rassuré, nous allons jouer ce rendez-vous à 200% de nos moyens. C'est dire que notre ambition est grande pour remporter le trophée», dira le défenseur axial de l’USMA, Ayoub Abdellaoui. Un avis partagé par le technicien helvétique de la sélection qui accorde une attention particulière au match d’aujourd’hui. «Nous avons négocié le tournoi match par match, et nous n'allons pas déroger à cette règle à l'occasion de la finale que nous comptons disputer avec le même état d'esprit pour la remporter», a-t-il confié. Un optimiste qui ne doit pas euphoriser plus qu’il n’en faut les camarades de Chita tant l’adversaire nigérian affiche la même détermination à triompher. Un Nigeria qui a souvent barré le chemin de gloire aux Algériens. Rappelons-nous la finale de la CAN-1980 au Surelere Stadium de Lagos, la finale de la CAN-1990 à Alger sinon les qualifications du Mondial-1994. Les Super Eagles ont de tout temps, à défaut d’un sacre, offert une résistance de feu aux Algériens. Ce soir les protégés de Schürmann n’auront pas à rougir s’ils venaient à perdre le trophée. Si la Coupe venait à leur ouvrir les bras, leur exploit ne sera que plus élogieux.
M. B.- le soir d'Algérie-

ACAPULCO
12/12/2015, 12h01
Suivons tous ce match ce soir à 20h pour confirmer du sérieux et de la solidité de cette jeune équipe prometteuse et son coach qui parait intéressant.

Phileas
12/12/2015, 16h28
Think you Acapulco , j'ai oublié que le match est pour aujourd hui, espérons la coupe inchallah.

Na3im
12/12/2015, 17h51
Les experts en football s'accordent à dire qu'une finale ça ne se joue pas, ça se gagne ! Pour y parvenir , il faut cravacher , se donner à fond , gagner tous les duels et créer le danger dans le camp adverse ...
Samson Siasia , coach des Nigérians , verse dans l'excès de confiance et déclare qu'il possède des attaquants percutants qui peuvent faire la différence ... De son coté , Shurmann , le coach algérien , plus pondéré , tient des propos mesurés et table sur la rage de vaincre qu'il a su insufler à ses poulains depuis qu'il a pris l'équipe en main ...

BONNE CHANCE LES VERTS !

ACAPULCO
12/12/2015, 18h28
Si Lombardia peut nous offrir le lien pour voir la rencontre en direct ça serait parfait :mrgreen:

cela dit, certes qu'il faut avoir cette condition physique de tarzan si nous voulons gagner cette coupe , il faut aussi avoir cette rage de vaincre et mouiller le maillot jusqu'à la dernière seconde de jeu ; les nigérians sont très endurants et mobiles par conséquent il faut être meilleurs qu'eux dans ce domaine.

djet 7
12/12/2015, 18h33
un lien svp

Lombardia
12/12/2015, 18h49
Bonsoir,

Je prévois de regarder le match sur Youtube tout à l'heure, comme d'hab, si j'ai le temps.

J'espère que le lien continuera de fonctionner...

Hbfx1fni9Ig

ACAPULCO
12/12/2015, 19h06
Merci Lombardia :mrgreen:

ACAPULCO
12/12/2015, 19h11
Faut faire très attention à cette équipe nigériane qui est rentrée décidée sur le terrain , il faut adopter une défense en ligne strict et un marquage individuel sans relâche et en même temps procéder à des contres rapides par les ailes

Makhlouka
12/12/2015, 19h18
ça commence mal.

samarkand777
12/12/2015, 19h18
1/0 pour le nigeria erff

ACAPULCO
12/12/2015, 19h19
il faut résister et lancer des contres rapides par les ailes c'est le seul moyen pour leur marquer des buts et surtout pas passer par le centre

ACAPULCO
12/12/2015, 19h20
attention à ne pas prendre d'autres buts

ACAPULCO
12/12/2015, 19h35
voilà c'est comme ça qu'il faut jouer , c'est déborder par les ailes et donner des centres précis pour marquer , beau but ALGERIE 1 NIGERIA 1

imed-eddine
12/12/2015, 19h35
...1/1

samarkand777
12/12/2015, 19h38
il y a 3 jours j'avais dit victoire 2/1 pour l'algérie. et c'est ce qui va se passer vous allez voir :))

ACAPULCO
12/12/2015, 19h40
Faut faire très attention aux cartons jaunes qui peuvent se transformer en rouge et pénaliser donc l'algérie

ACAPULCO
12/12/2015, 19h44
ce sont ces bêtises qu'il ne faut pas refaire en défense Algérie 1 Nigéria 2

ACAPULCO
12/12/2015, 19h45
il faut donner des passes rapides et ne pas trop garder le ballon surtout en défense

ACAPULCO
12/12/2015, 19h53
Les Algériens manquent de vitesse , il faut qu'il jouent rapidement et courir vite plus vite que les Nigérians s'ils veulent gagner la partie

ACAPULCO
12/12/2015, 19h56
les attaquants dangereux nigérians sont connus , il ne reste qu'aux joueurs Algériens de les museler il s'agit de usman et celui qui a marqué le 2e but

Phileas
12/12/2015, 20h01
Pourquoi ils nous ramènent Saifi pour analyser le match, il est d'une nullité extraordinaire, je ne peux pas l'écouter tellement c'est vide.

ACAPULCO
12/12/2015, 20h13
si on rate des buts faciles alors adieu la coupe

ACAPULCO
12/12/2015, 20h14
oui philéas , j'aurais souhaiter saadane ou khalef à la place de saifi:mrgreen:

ACAPULCO
12/12/2015, 20h43
Allez courage il reste 9 mn pour égaliser mais par des contres rapides et des passes courtes à l'Algérienne

ACAPULCO
12/12/2015, 20h46
Les Algériens sont malheureusement un peu naifs pour pouvoir battre cette grande équipe du nigéria

ACAPULCO
12/12/2015, 20h50
l'arbitre penche un peu pour les nigérians , c'est dommage

ACAPULCO
12/12/2015, 21h02
une défense Algérienne lourde avec un manque flagrant de condition physique et une attaque naïve et stérile , le coach devrait corriger cela avant les olympiades

Lombardia
13/12/2015, 10h52
Je ne crois pas qu'il était nécessaire d'être trop exigeant hier avec cette sympathique sélection qui a décroché, faut-il le rappeler, le ticket pour Rio. Et là, elle est tout de même finaliste de la CAN. Ce n'est pas rien pour une équipe sortie d'ex nihilo !

Concernant la rencontre d'hier, il est vrai que les poulains de Schurmann ont mis du temps à entrer dans le match, pour une raison ou une autre, ce qui a donné l'avantage aux Nigérians, dont la condition physique et la rapidité ont fait la différence. De leur côté, les Algériens ont montré quelques signes de nervosité (à l'instar d'un Abdellaoui qui devrait réfréner un peu ses impulsions), mais dans l'ensemble ils ont fait preuve de combativité, quoiqu'ils aient parfois péché par précipitation.

Pour moi, la partie devait se solder par un score nul, n'eût été le penalty raté de Ferhat. Mais que voulez-vous, telle est l'implacable loi du foot. Il n'empêche que si on a perdu un match, on a quand même gagné une équipe...

Cicino
13/12/2015, 12h14
c'est bien dommage, le titre était à notre portée, car techniquement et même physiquement, notre équipe est largement supérieure à l'équipe nigérienne. je n'ai pas compris pourquoi l'entraineur a opté pour un pressing haut en première mis temps, alors qu'il aurait pu tout simplement donner comme consigne aux joueurs de ne pas encaisser de buts en première mis temps, laisser passer l'orage, avant d'imposer leur jeu. il est clair que nous avons été battus tactiquement ..

Cookies