PDA

Voir la version complète : Energie et environnement : "Sahara Solar Breeder", une solution algéro-japonaise ingénieuse et propre


nacer-eddine06
27/12/2015, 11h45
ORAN- Comptant parmi les plus importantes actions académiques de l'année 2015 en Algérie, le programme de coopération algéro-japonais "Sahara Solar Breeder" (SSB), dédié au développement des technologies solaires, est considéré par certains chercheurs comme une solution "ingénieuse et propre" face aux préoccupations énergétiques et environnementales de la planète.

Symbole fort de la qualité de la coopération algéro-japonaise, le programme "Sahara Solar Breeder" (ou élevage de stations solaires) dont la phase étude a pris fin en 2015, après 5 années d'activités, été couronné par la mise au point d'une solution ingénieuse et propre basée sur le traitement du sable du Sahara.

Le SSB est "le plus ambitieux de tous les programmes internationaux, pouvant à lui seul fournir jusqu'à 50 % de l'énergie dont la planète a besoin", soutient Pr Amine Boudghene Stambouli, le manager scientifique et technique de ce programme de coopération.

"Le SSB répond mieux aux préoccupations de la planète en intégrant d’emblée la production de panneaux solaires et la localisation des centrales électriques sur les lieux de collecte de l’énergie dans son schéma global", explique cet enseignant-chercheur de l'Université des sciences et de la technologie d'Oran Mohamed Boudiaf (USTO-MB).

Plus de 300 conférences et une trentaine de publications dans des revues scientifiques internationales ont mis l'accent sur l'intérêt du SSB qui intervient dans un contexte mondial caractérisé par une forte consommation énergétique et des émissions accrues des gaz à effet de serre. Cette problématique a été abordée, pour rappel, lors de la Conférence mondiale sur le réchauffement climatique (COP21) tenue du 30 novembre au 11 décembre derniers à Paris.

"La communauté internationale se trouve confrontée au besoin de développer des énergies renouvelables comme sources alternatives aux énergies fossiles, non polluantes, inépuisables et qui deviennent progressivement la quintessence des problématiques alignant l’environnement sur le développement durable", observe Pr Stambouli.

La problématique est prise en considération par l'Algérie qui a adopté une batterie de mesures à même de lui permettre de développer et valoriser ses potentialités.

"La loi n°04-09 du 14 août 2004, relative à la promotion des énergies renouvelables dans le cadre du développement durable, en est un exemple", fait valoir le manager du SSB.

Le Sahara, source d'énergie

L'initiative algérienne comprend également la mise en place du Fonds national pour les énergies renouvelables (2010) ainsi que l'élaboration du Programme national pour le développement des énergies nouvelles et renouvelables et de l’efficacité énergétique, visant, à l’horizon 2030, à assurer la sécurité énergétique du pays tout en préservant l’environnement (40 % de la production électrique sera d’origine solaire et éolienne).

Le SSB, qui s'inscrit parfaitement dans ces objectifs nationaux, a mis en évidence, à la lumière des résultats des différentes études techniques menées par les experts algériens et japonais, la faisabilité d’un projet d’envergure de production électrique à partir du Sahara en vue de son acheminement vers le nord du pays, via les câbles supraconducteurs.

Le but ciblé à terme est d'utiliser le plus grand désert du monde, le Sahara, comme une source d'énergie. En effet, les déserts reçoivent amplement la lumière du soleil sur de vastes zones, et leurs sables contiennent beaucoup de silice, la matière première pour fabriquer le silicium entrant dans la composition des panneaux solaires.

L'idée est donc de construire des usines de silicium et des centrales solaires dans le désert, afin de délivrer de l'énergie pour fabriquer davantage de silicium et créer plus de centrales électriques dans un processus dit "d'élevage".

Dans le futur, ces usines pourraient fournir de l'énergie au niveau mondial, à travers les supraconducteurs qui se distinguent par leurs propriétés de transmission sans perte de puissance.

Le SSB a été entériné en août 2010 par la signature d’une convention entre le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, l’USTO-MB, et deux agences japonaises dédiées à la coopération internationale (JICA) et aux sciences et technologies (JSTA).

Un consortium d’universités japonaises comprenant celles de Tokyo, d’Hirosaki, de Chubu, l’Institut National de l’Informatique (NII) et l’Institut National de Sciences des Matériaux (NIMS), est associé à ce projet.

En plus de l'USTO-MB, deux autres établissements ont bénéficié du transfert de technologie favorisé par le SSB, à savoir l’Université Taher Moulay de Saïda (UTMS) et l’Unité de recherche en énergies renouvelables en milieu saharien (URER/MS) d’Adrar.

L'USTO, université productrice de silicium

Dans l'ensemble, le SSB a consolidé la plate-forme académique algérienne pour l’installation de cellules photovoltaïques, l’exploitation et l’acheminement de l’énergie produite à travers des lignes d'alimentation électrique utilisant des supraconducteurs à haute température.

L’USTO-MB a bénéficié dans ce cadre de la création d’un centre de recherche dédié au développement des technologies solaires avec équipements, formation et le concours permanent d’experts.

Une des plus importantes acquisitions enregistrées par l'USTO-MB consiste en un four à induction, équipement de pointe pour la production de silicium à un niveau inégalé de pureté, entré en exploitation en juin dernier.

La dotation qui a hissé l'USTO-MB au rang de premier établissement universitaire

algérien producteur de silicium, a ouvert la voie à une réflexion sur la possibilité de création d'une usine de fabrication de silicium dans le cadre du partenariat avec le secteur industriel.

Les spécialistes nationaux caressent l'espoir d'une telle perspective avec beaucoup d'optimisme, eu égard à l'importance des ressources naturelles que recèle le pays tant au Sahara que dans d'autres gisements comme celui de Sig (Mascara) renfermant la roche dite diatomée (riche en silice).

Le programme SSB a fait l'objet d'une évaluation globale le 29 septembre dernier au siège de l'Unité de développement des équipements solaires (UDES) de Bousmaïl (Tipasa), à l'occasion de la 5ème session du "Joint Coordinating Committee" (JCC / Comité conjoint de coordination, comprenant l'USTO-MB, la JICA et la JSTA).

Après avoir passé en revue les réalisations accomplies en matière de recherche scientifique, de formation et d'équipement, les partenaires ont convenu de l'intérêt d'élaborer un plan d'action pour la poursuite du programme.

Le SSB a été aussi au centre de cinq éditions du Forum Asie-Afrique sur l'énergie durable, tenues en alternance dans les deux pays, à savoir en août 2011 à Nagoya, en mai 2012 à Oran, en mai 2013 à Hirosaki, en mai 2014 à Oran et en mai 2015 à Tsukuba.

Peace and love
27/12/2015, 13h40
Il faut encourager de telles initiatives...

Cell
27/12/2015, 16h03
Le but ciblé à terme est d'utiliser le plus grand désert du monde, le Sahara, comme une source d'énergie. En effet, les déserts reçoivent amplement la lumière du soleil sur de vastes zones, et leurs sables contiennent beaucoup de silice, la matière première pour fabriquer le silicium entrant dans la composition des panneaux solaires.

Si c'est vraiment ça l'objectif premier ; c'est que le japon à envoyé ces crétins ; ces abrutis et ces derniers de la classe ....... des écoles de littérature .

Bachi
27/12/2015, 16h06
du blablabla

nacer-eddine06
27/12/2015, 16h41
UdO6T1TIDzQ

jawzia
27/12/2015, 18h24
On devrait faire preuve d'humilité et d'éviter de traiter le reste du monde de bande d'incompétent ou d'abrutis :
To train people, I think that, rather than just bringing well-understood technology from developed countries to developing ones and teaching people how to use it, it's important to do R&D together, right from the start, on technology that isn't yet understood.

Because technology hasn't yet been established for making silicon from desert sand, then using it to make solar cells. Our aim is to work together from the basic research stage, so we can discover and nurture talented scientists and engineers in Africa.

Cell
27/12/2015, 19h42
On devrait faire preuve d'humilité et d'éviter de traiter le reste du monde de bande d'incompétent ou d'abrutis :

Je ne juge que ce que j'ai entre les mains ........ oeilfermé

nacer-eddine06
27/12/2015, 21h44
Maroc : report sans explication de l'inauguration d'un parc solaire géant

que pourrions nous tirer comme deduction

pigeon bleue
talsint

ou ceux qui vous ont livre cle en main laplugrandecentralesolairedumonde


crétins ; abrutis et derniers de la classe ....... des écoles de littérature .

Cell
27/12/2015, 22h47
Même pas foutu de respecter le topic qu'il a lui même posté. ....... :rolleyes:

nacer-eddine06
27/12/2015, 22h53
parceque t as fais ton troll

Serpico
27/12/2015, 23h38
parceque t as fais ton troll


SOLASLe troll c'est de dévier une conversation vers une autre et l'idiotie c'est de comparer un projet quasi fini et dont l'inauguration est simplement reportée avec un projet toujours en étude.

Pour la compréhension des mots :

Inauguration :Cérémonie d'officialiser le commencement d'un projet terminé.

nacer-eddine06
27/12/2015, 23h46
Je t ai deja dit que t etais perspicace


tu te souviens sur les discussions- nous au maroc -

le mobile l internet

et aujourdhui le dernier des cavi a 5 portables

le maroc semble avoir pris de l'avance?

Nous ne sommes pas en concurrence avec notre voisin de l'ouest. Sur le continent africain, les constructeurs s'intéressent aussi à l'afrique du sud et au nigeria. Avec le pays que vous citez, nous sommes sur deux stratégies totalement différentes. Lui, il offre un territoire en off-shore et se satisfait des emplois créés. ce n'est pas notre cas. L'important dans un ide n'est pas de le faire venir à n'importe quel prix, mais de se poser la question de savoir sur 100 dollars de valeur ajoutée produits, combien en restera chez moi et quel est la part transférée sous diverses formes.

CA C POUR.... projet toujours en étude.

nacer-eddine06
27/12/2015, 23h51
ET STP TU NE VAS ME LA FAIRE QUE NOOR EST UNE EMANATION DES UNIVERSITE MAROCAINE:mrgreen:

Serpico
28/12/2015, 00h00
Je t ai deja dit que t etais perspicace

Solas

Et toi un doux rêveur !!:mrgreen:

Ton régime fait des effets d'annonce, le Maroc réalise .

Pour ne rester que dans le solaire....


9L10FrpPGyU

Serpico
28/12/2015, 00h07
ET STP TU NE VAS ME LA FAIRE QUE NOOR EST UNE EMANATION DES UNIVERSITE MAROCAINE:mrgreen:
Solas

Encore une débilité !!:rolleyes::rolleyes:

Car pour toi les puits et les usines Sonatrach sont le fait des universités algériennes ?:mrgreen:

AMOKRANE15100
28/12/2015, 00h22
ET STP TU NE VAS ME LA FAIRE QUE NOOR EST UNE EMANATION DES UNIVERSITE MAROCAINE

Pour que serpico allume son ordinateur il doit payer ses factures pendant 25 ans a Acwa Power (saoudien) et Sener (espagnole)

+ la facture de la soumission 3acha El-Malik :mrgreen:
http://metapoinfos.hautetfort.com/media/00/02/2050135435.jpg

Serpico
28/12/2015, 00h47
Pour que serpico allume son ordinateur il doit payer ses factures pendant 25 ans a Acwa Power (saoudien) et Sener (espagnole)

AMOKRANE15100

Ma facture est déjà payée depuis des années et en 4G STP et aupres de deux operateurs..:mrgreen:

Pas comme chez toi où les TICs rament toujours:D

+ la facture de la soumission 3acha El-Malik :mrgreen:
http://metapoinfos.hautetfort.com/me...2050135435.jpg (http://metapoinfos.hautetfort.com/media/00/02/2050135435.jpg)La soumission c'est de lécher les brodequins puants d'ex caporaux analphabètes laissés par le colon pour avoir des miettes de la rente ..

AMOKRANE15100
28/12/2015, 08h48
Ma facture est déjà payée depuis des années et en 4G STP et aupres de deux operateurs..

Pas comme chez toi où les TICs rament toujours

Tu n a pas les moyens pour payer tes factures des années a l'avance


En ce qui concerne la 4G et TICs tu paieras un pourcentage pour les emirats et la france couleur (orange mandarine) :mrgreen:


La soumission c'est de lécher les brodequins puants d'ex caporaux analphabètes laissés par le colon pour avoir des miettes de la rente ..

on a ni caporaux millionnaires ni president milliardaire comme le cas au royaume. c'est le peuple algerien qui consomme chaque année les milliards

Serpico
28/12/2015, 09h48
En ce qui concerne la 4G et TICs tu paieras un pourcentage pour les emirats et la france couleur (orange mandarine) :mrgreen:

AMOKRANE15100Et toi tu payes pour qui ? :mrgreen:

Même à des Égyptiens aussi sous développés que ton pays.:redface:

Maroc telecom investit l'Afrique pour ta gouverne alors que ton pays rame à généraliser la 3G longtemps dépassé au Maroc !!

La honte n'est pas de recourir aux autres mais la honte est de ne pas savoir en tirer profit et rester à la traine.

Les puces marocaines( Maroc télécoms, Inwi ,Meditel) se vendent comme des petits pains dans l'Ouest algérien tellement le débit chez toi est déprimant.

on a ni caporaux millionnaires ni president milliardaire comme le cas au royaume. c'est le peuple algerien qui consomme chaque année les milliardsToi t'es bien formaté ma parole!!:rolleyes::mrgreen::redface:

Cherche où sont passés les milliers de milliards de dollars acquis des hydrocarbures alors que ton pays est toujours sous développés.

overclocker
28/12/2015, 09h58
Et toi tu payes pour qui ?

Même à des Égyptiens aussi sous développés que ton pays.



y a aussi les qataris de ooreedoo, tu connais les qataris, les porcs qui ont crée la zizanie dans le monde arabe et qui veulent crée la zizanie en Algérie surtout avec el Jazeera :lol::lol:

si c'est pas schizophrène tout ca..:22::22:

overclocker
28/12/2015, 09h59
on a ni caporaux millionnaires ni president milliardaire comme le cas au royaume. c'est le peuple algerien qui consomme chaque année les milliards

va le dire aux haraggas et au demandeurs d'asiles qui se font passer pour des syriens ou des irakiens :lol::lol:

Cookies