PDA

Voir la version complète : Algerie : Les réserves de change continuent de fondre, le FRR sous les 30 milliards de dollars


Raco
06/01/2016, 14h45
Les réserves de change de l’Algérie se sont établies à 152,7 milliards de dollars, selon les dernières données de la Banque d’Algérie dévoilées ce mercredi 6 janvier.
Elles s’élevaient à 178,94 milliards de dollars à la fin décembre 2014.

En neuf mois, elles ont fondu de près de 27 milliards de dollars, soit 15%.
Au rythme actuel, elles représentent un peu plus de deux années d’importations.

Le Fonds de régulation des recettes (FRR) et le stock d’épargne du Trésor s’établissent à 2913,3 milliards de dinars (27,22 milliards de dollars) contre 4488,2 milliards (42 milliards USD) à la fin décembre 2014, soit une baisse de 1574,9 milliards de dinars (14,71 milliards de dollars).
Le montant est constitué essentiellement du FRR, a précisé le Gouverneur de la Banque d’Algérie.

Les réserves de change sont affectées par la forte baisse des exportations algériennes d’hydrocarbures et du maintien à un niveau toujours élevé des importations.
Depuis quelques mois, le gouvernement a pris des mesures pour réduire les importations, via notamment la mise en place d’un cahier des charges pour l’automobile et l’instauration des licences d’importation, entrées en vigueur cette semaine.
TSA

jawzia
06/01/2016, 14h48
Un différentiel de 26 milliards en une année pour des prix de brent divisés par 3 et un renchérissement du dollar. La marge est confortable.

Faceless
06/01/2016, 16h09
Au niveau actuel, il en a encore pour 2 ans grand maximum.

azouz75
06/01/2016, 16h26
Au niveau actuel, il en a encore pour 2 ans grand maximum.
Beaucoup de gens tombent dans ce piège. :rolleyes:

Désolé, mais les réserves peuvent tenir encore aux alentours de 7 ans. (en supposant que le gouvernement ne fasse rien pour rationaliser les dépenses, limiter le importations, relancer la machine économique et les exportations)

Le calcul est pourtant simple, une érosion de 15% / an et il reste 152,7 Mds $ : faites vos calculs ;)




.

Cicino
06/01/2016, 16h30
sans oublier le niveau très bas des dettes publiques. la marge est au moins de 10 ans, mais chuuut il ne faut pas le dire nous voulons des réformes profondes ..

Faceless
06/01/2016, 16h34
Je parlais du FRR.

Bachi
06/01/2016, 16h39
Désolé, mais les réserves peuvent tenir encore aux alentours de 7 ans. (en supposant que le gouvernement ne fasse rien pour rationaliser les dépenses, limiter le importations, relancer la machine économique et les exportations)

Le calcul est pourtant simple, une érosion de 15% / an et il reste 152,7 Mds $ : faites vos calculs


Bonjour Azouz

pourquoi 15%?

C'est vrai que l'Algérie a une marge tres confortable.

Presque 100% PIB comme matelas quand d'autres sont à 100% de PIB d'endettement.

azouz75
06/01/2016, 16h40
Le FRR est un fond spécial à l'Algérie, le plutôt il disparaitra et le mieux sera.

On gouverne pas avec un filet de sécurité de 70 Mds $ , il faut aux gouvernements algériens qu'ils apprennent à bien ajuster leurs budgets et dès le départ point barre.





.

iridium
06/01/2016, 16h41
Au rythme actuel, elles représentent un peu plus de deux années d’importations.


Le ralentissement de la demande chinoise, la faiblesse des économies occidentales, la guerre pétrolière entre l'ArS et les US, le retour de l'Iran, la montée progressive de la prod libyenne, l'hiver doux qui annonce le spectre de la sécheresse...Va gravement peser sur les finances algeriennes.

azouz75
06/01/2016, 16h42
Bonjour Bachi,

J'ai repris les stats de la Banque d’Algérie


En neuf mois, elles ont fondu de près de 27 milliards de dollars, soit 15%.

Cicino
06/01/2016, 16h43
Je parlais du FRR.


ça c'est un bonus, un luxe

Faceless
06/01/2016, 16h45
Et au niveau du baril, ça craint :

Le Cours du baril de pétrole en dollars: 34.37 $ (-1.60 4.45% )

Le Cours du pétrole Brent en dollars: 34.52 $ (-1.91 5.23% )

azouz75
06/01/2016, 16h55
Et au niveau du baril, ça craint :

Le Cours du baril de pétrole en dollars: 34.37 $ (-1.60 4.45% )

Le Cours du pétrole Brent en dollars: 34.52 $ (-1.91 5.23% )



Encore une fois, ça craint pour les bras cassé et les assistés, Par contre pour la majorité des algériens c'est une aubaine (je pense qu'il n'y a que les algériens qui vont comprendre ;) )



.

azouz75
06/01/2016, 16h59
Juste une précision, avant 2005 le brent n'a jamais dépassé 40$ .
http://img11.hostingpics.net/pics/327839prixpetrolemensuel.gif

m.rico
06/01/2016, 17h15
exactement ce que disait sellal, c'est une aubaine, quand aux algeriens???
TQyhhC7axJ8

en resumé, un petrole à 100$ c'est pas une aubaine, à 50 c'est une aubaine , à 35 c'est une aubaine

haddou
06/01/2016, 17h22
Le calcul est pourtant simple, une érosion de 15% / an et il reste 152,7 Mds $ : faites vos calculs

En économie rien n'est exact ,les calculs sont toujours à coté de la réalité ,d'autres imprévus ne sont pas pris en compte qui sont des cas de forces majeurs ou des dépenses imprévisibles comme augmentation des prix des matières premières ,effondrement de la monnaie etc

Bachi
06/01/2016, 17h28
mais oui, il peut même arriver un tsunami qui avale Alger, un tremblement de terre qui décime le nord et un volcan qui incendie le sud.

Cicino
06/01/2016, 17h36
haddou
En économie rien n'est exact ,les calculs sont toujours à coté de la réalité ,d'autres imprévus ne sont pas pris en compte qui sont des cas de forces majeurs ou des dépenses imprévisibles comme augmentation des prix des matières premières ,effondrement de la monnaie etc

au niveau actuel il a dit ;)

azouz75
06/01/2016, 17h37
En économie rien n'est exact ,les calculs sont toujours à coté de la réalité ,d'autres imprévus ne sont pas pris en compte qui sont des cas de forces majeurs ou des dépenses imprévisibles comme augmentation des prix des matières premières ,effondrement de la monnaie etc


le pétrole ? Car il faut choisir les gars, ou bien l’économie stagne et tout ce qui va avec (Les matières premières), ou bien la croissance est là et tout ce qui va avec et en premier : les matières premières.
faites vos jeux ;)




Désolé Haddou mais lorsqu'on arrive à écrire ce genre de phrase , cela veut dire tout simplment qu'on a fait le tour du sujet ;)



.

iridium
06/01/2016, 17h44
En économie rien n'est exact ,les calculs sont toujours à coté de la réalité ,d'autres imprévus ne sont pas pris en compte qui sont des cas de forces majeurs ou des dépenses imprévisibles comme augmentation des prix des matières premières ,effondrement de la monnaie etc

Effectivement Haddou, tu fais bien de le signaler, certes certains ici ne vont pas comprendre mais oui tu as raison, tu peux avoir une augmentation des prix du lait, du blé de l'orge, du mais, bref des produits alimentaires sans forcement une augmentation des prix du pétrole suite par exemple à des sécheresses comme ce fut le cas en l’Australie.

Certaines matières premières comme le fer le cuivre peuvent connaitre des augmentations suite à des guerres ou des troubles politiques qui obligent la fermeture de certaines mines, etc...

haddou
06/01/2016, 17h44
Désolé Haddou mais lorsqu'on arrive à écrire ce genre de phrase , cela veut dire tout simplment qu'on a fait le tour du suje


Tu oublies que les matières premières représentent toutes les ressources naturelles ,il n'y a pas que le pétrole qui est en baisse ,mais les produits alimentaires ,blé,huile ,sucre , etc métaux etc

iridium
06/01/2016, 17h46
Il suffit de quelques mois de sécheresse pour que les prix explosent !

Cicino
06/01/2016, 17h47
Tu oublies que les matières premières représentent toutes les ressources naturelles ,il n'y a pas que le pétrole qui est en baisse ,mais les produits alimentaires ,blé,huile ,sucre , etc métaux etc
tout va augmenter sauf le pétrole va baisser :)
ykhawfou fina hhh

haddou
06/01/2016, 17h50
tout va augmenter sauf le pétrole va baisser


non Cicino

Tout est imprévisible ,un calcul linéaire n'existe pas en économie ,le pétrole pourrait revenir à l'augmentation, tout est possible

Bachi
06/01/2016, 17h52
Désolé Haddou mais lorsqu'on arrive à écrire ce genre de phrase , cela veut dire tout simplment qu'on a fait le tour du suje

Allah ghaleb..hada ma halbet el bagra héhéhé

le niveau est très bas parmi les interlocuteurs Marocains. Désolé, le forum économie n'attire pas les plus aguerris parmi eux.

Cicino
06/01/2016, 17h55
haddou

Tout est imprévisible ,un calcul linéaire n'existe pas en économie ,le pétrole pourrait revenir à l'augmentation, tout est possible

je te le rappelerai au prochain article apocalyptique sur l'Algérie ;)

Bachi
06/01/2016, 17h57
mdrrrr

iridium
06/01/2016, 18h00
Bachi c'est pas compliqué quand même c'est du niveau primaire:

Les prix du pétrole peuvent rester bas, pourtant ça n’empêchera pas les prix des produits alimentaires d'augmenter si une sécheresse se profile ou que le prix d'une matière première comme le fer ou le cuivre augmente suite à des troubles politiques dans l'une des zones de production et d'entrainer derrière elle une foule de hausse des prix (Automobile, biens industriels etc...)

Faceless
06/01/2016, 21h40
@Iridium

Ca va de soi. D'autres facteurs aussi variés et différents les uns des autres peuvent entrer en jeu.
Après tout les prix des matières premières ne sont pas techniquement indexés sur le prix du baril.

Mais des fois on est bien trop aguerri (à l'image de ce Bachi) pour comprendre une telle aussi simple explication.

jawzia
06/01/2016, 21h46
D'autres facteurs aussi variés et différents les uns des autres peuvent entrer en jeu.
Pour certaines économies, cela reste des facteurs économiques : Baisse du cours du brent, flambées des matières premières, croissance économique mondiale au ralenti ....


Pour d'autres, un (gros) pétard sur une grande place à charlatans ou un anti-cyclone au mauvais endroit sont autant de facteurs non-économiques mais néanmoins aux conséquences dramatiques.

Cookies