PDA

Voir la version complète : La BM est optimiste quant à la croissance de l’économie algérienne en 2016 et 2017


azouz75
08/01/2016, 14h46
Selon un rapport semestriel de la Banque mondiale, le PIB algérien devrait croître de 3,9% en 2016 et de 4% en 2017, contre un taux prévisionnel de 2,8% seulement en 2015.


Selon un rapport de la Banque mondial sur les perspectives économiques mondiales (http://pubdocs.worldbank.org/pubdocs/publicdoc/2016/1/697191452035053704/Global-Economic-Prospects-January-2016-Spillovers-amid-weak-growth.pdf)publié hier à Washington, la chute drastique des cours du brut ne devrait pas pénaliser la croissance de l’économie algérienne, qui devrait se situer à 3,9% en 2016 et à 4% en 2017, contre un taux (prévisionnel) de 2,8% seulement en 2015. Le taux de chômage, lit-on dans ce document, restera stable, quant à lui, à son niveau de 2010.

Ces prévisions de croissance concernant l’Algérie reste inchangées par rapport aux précédentes si l’on excepte la révision des prévisions pour l’année écoulée relevées de 0,2%.

Ce rapport semestriel de ’institution de Bretton Woods prévoit une amélioration de la croissance non seulement pour l’Algérie mais aussi pour la région MENA (Moyen-Orient/Afrique du Nord). Celle-ci devrait se situer à 5,1% en 2016, grâce notamment au dynamisme que l’économie iranienne devrait retrouver avec la levée des sanctions internationales qui pesaient sur elle.

Les prévisions de la Banque mondiale sont également optimistes pour l’économie internationale dans son ensemble. Selon ce rapport semestriel, le PIB mondial devrait progresser de 2,9% cette année, contre seulement 2,4% l’année dernière, et ce, grâce à la reprise des économies des pays industrialisés.






Maghreb Emergent 07 Jan 2016

m.rico
08/01/2016, 15h11
l'algerie doit etre le seul pays petrolier dont la croissance ne depend pas du prix du petrole, il peut chuter de 100 à 35 mais la croissance sera au rendez vous, el baraka dyal moulana:mrgreen:

samarkand777
08/01/2016, 15h31
il y a 10 ans les hydrocarbures représentaient 60% de l'économie algérienne. en 2016 ça tourne autour de 30% .et ce chiffre ne fait que diminuer.

je pense que c'est une bonne nouvelle pour l'algérie. l'idéal serait d'arriver a 15/20% maxi pour ne plus dépendre des aléas du cours du brut.

je crois que ce taux sera atteint dans 10 ans environ. a moins de se lancer dans le gaz de schiste mais on en est encore loin...

il y eu une vrai diversification de l'économie algérienne depuis 10/15 ans. les entreprises de télécom pèsent des milliards de dollars aujourd'hui,les entreprises de btp, cevital,l'industrie des boissons, papier etc etc alors qu'ils ne pesaient rien il y a 15 ans.

mais il reste encore beaucoup a faire niveau diversification.

azouz75
08/01/2016, 15h33
l'algerie doit etre le seul pays petrolier dont la croissance ne depend pas du prix du petrole, il peut chuter de 100 à 35 mais la croissance sera au rendez vous, el baraka dyal moulana

Pour toutes réclamation, veuillez adresser vos complaintes au :
La Banque mondiale
1818 H Street, NW Washington, DC 20433 ÉTATS-UNIS
Téléphone : (202) 473-1000
Télécopie: (202) 477-6391

Bachi
08/01/2016, 15h42
l'algerie doit etre le seul pays petrolier dont la croissance ne depend pas du prix du petrole,

Le Canada perd plus de 100 Milliards de dollars à cause de la chute du prix du baril de pétrole albertain en 2015, la croissance n'en est pas affectée du tout.
Idem pour les US
Même pour l'A séoudite, rien n'indique une décroissance à cause de ses fortes chutes de revenus pétroliers.

m.rico
08/01/2016, 15h52
Le Canada perd plus de 100 Milliards de dollars à cause de la chute du prix du baril de pétrole albertain en 2015, la croissance n'en est pas affectée du tout.
Idem pour les US
Même pour l'A séoudite, rien n'indique une décroissance à cause de ses fortes chutes de revenus pétroliers.
canada 1800 mds $ de pib
(Ottawa) L'économie canadienne est tombée en récession durant les six premiers mois de l'année, après une contraction de 0,5% en rythme annualisé de son PIB au deuxième trimestre et un recul de 0,8% au premier trimestre, a confirmé Statistique Canada.

la russie est en recession

l'economie des US est enorme pour sentir l'effet petrole

l'AS, j'en sait rien

l'algerie de memoire, c'est 200 mds de pib, 60 mds d'exportations, 40 mds de facture energetique selon ministre dont e me rapelle plus le nom, ça pese quand meme

azzouz
merci azzouz, tu sait il est permis de se poser des questions

Cicino
08/01/2016, 15h55
l'algerie doit etre le seul pays petrolier dont la croissance ne depend pas du prix du petrole, il peut chuter de 100 à 35 mais la croissance sera au rendez vous, el baraka dyal moulana:mrgreen:


c'est possible si la croissance des secteurs hors hydrocarbures couvre la décroissance du secteur des hydrocarbure, sachant que ce dernier représente 30% du PIB global

la baisse des prix du pétrole affecte d'une manière directe :la balance de payement, la balance commerciale, les réserves de change.

l'économie peut fortement croitre malgré une baisse importante des prix du pétrole

Bachi
08/01/2016, 15h56
tu veux un conseil d'ami?
Ne fréquente pas cette rubrique.
tu parles de concepts que tu ignores complètement.Tu ne sais même pas ce qu'est le PIB.

azouz75
08/01/2016, 16h08
merci azzouz, tu sait il est permis de se poser des questions



Mais évidemment, Sauf que j’en en ai pas vu des questions.

Si tu parles de ça :


l'algerie doit etre le seul pays petrolier dont la croissance ne depend pas du prix du petrole, il peut chuter de 100 à 35 mais la croissance sera au rendez vous, el baraka dyal moulana:mrgreen:




Comment te le dire :rolleyes: ,....... il se trouve que je rejoins la remarque de Bachi.

Prends le temps d'apprendre, de poser les questions correctement, de te documenter, d'accepter les avis contradictoires... et tu verras que tu pourras poser tes questions ( que je n'ai pas vu d'ailleurs jusqu'à maintenant) et avec un peu de chance tu auras même des réponses.




Au plaisir.

m.rico
08/01/2016, 16h26
c'est possible si la croissance des secteurs hors hydrocarbures couvre la décroissance du secteur des hydrocarbure, sachant que ce dernier représente 30% du PIB global

non seulement elle doit couvrir la decroissance du secteur des hydrocarbures mais aussi générer un sur plus

par exemple , chiffre de septembre 2015

L'Algérie table sur une croissance de 4,6% en 2016


Alger - Le gouvernement algérien prévoit une croissance économique pour l'année 2016 de 4,6%, a indiqué dimanche le ministre délégué chargé du Budget et de la prospective, Hadji Baba Ammi.

Nous tablons sur une croissance de 3,76% pour cette année contre 3,8% en 2014. Pour 2016 nous prévoyons une croissance de 4,6% du PIB générée par toutes les branches mais surtout par les hydrocarbures , a-t-il précisé, cité par l'agence APS.

pour 2015, les HH doivent supporter la decroissance dys hydrocarbures e generer 3,76% de croissance

la baisse des prix du pétrole affecte d'une manière directe :la balance de payement, la balance commerciale, les réserves de change.
ça impacte aussi le pib et donc la croissance
l'économie peut fortement croitre malgré une baisse importante des prix du pétrole
pas quand le poids du secteur qui tire vers le bas est plus lourd

m.rico
08/01/2016, 16h31
azzouz

j'ai confiance en toi pour te poser les bonnes question


La Banque Mondiale prévoit une hausse de la croissance en 2016, tirée par le secteur hors hydrocarbures
http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?t=366002

Cicino
08/01/2016, 17h38
m.rico
non seulement elle doit couvrir la decroissance du secteur des hydrocarbures mais aussi générer un sur plus

tout à fait c'est ce que je voulais dire, j'avais la flemme de le préciser

c'est ce que se produit depuis une décennie, le secteur des hydrocarbure n'a cessé de décroitre (malgré la hausse des prix car il ne faut pas confondre prix et croissance), le secteur des hydrocarbures est en décroissance depuis une dizaine d'année, le secteur agricole connait une croissance à deux chiffre, le secteur industrielle une croissance de 5 à 7% celui du BTP aussi, le secteur des service aussi connait une croissance importante, c'est ce qui explique les taux de croissance variant entre 2,8 et 4% malgré la décroissance du secteur des hydrocarbures ..

ça impacte aussi le pib et donc la croissance

la baisse des prix ne signifie pas forcément une décroissance et inversement

pas quand le poids du secteur qui tire vers le bas est plus lourd

si le budget ne baisse pas malgré la baisse des prix, l'impact sur le court voir le moyen terme n'est pas très important, d'où l'importance des resserves du fond de régulation de l'endettement .. et de la diversification en cours

Cookies