PDA

Voir la version complète : Touchant 32% des Marocains, le taux d'analphabétisme demeure élevé


sergio
23/02/2016, 15h10
Touchant 32% des Marocains, le taux d'analphabétisme demeure élevé
Le nombre de bénéficiaires des programmes de lutte contre l'analphabétisme au titre de 2014-2015 a atteint
747.000 personnes environ, soit une hausse de 20% par rapport à la saison précédente.
Le taux d'analphabétisme au Maroc demeure élevé, touchant environ 32% de la population totale, a relevé
lundi à Rabat le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane.
M. Benkirane, qui présidait le conseil d'administration de l'Agence nationale de lutte contre l'analphabétisme,
a souligné que ce fléau constitue "un obstacle qui freine la croissance économique de notre pays et nous
empêche de tirer profit d'opportunités réelles à même d'améliorer les indices de cette croissance".
L'ampleur de ce fléau dépasse les simples calculs économiques, pour toucher à la mise en valeur du capital
immatériel, a-t-il dit, notant que le nombre de bénéficiaires des programmes de lutte contre l'analphabétisme
au titre de la saison 2014-2015 a atteint 747.000 personnes environ, soit une hausse de 20% par rapport à la
saison précédente.
Le chef du gouvernement a rappelé les orientations générales du projet de feuille de route pour la période
2015-2024, qui vise la réduction de la moyenne générale d'analphabétisme, à moins de 5% à l'horizon 2024, en
éradiquant l'analphabétisme des jeunes âgés de 15 à 24 ans et en améliorant les compétences de la population
active analphabète ou semi-analphabète.
Les axes stratégiques de ce projet reposent sur:
- l'accélération du rythme de réalisation en éradiquant l'analphabétisme chez 1,2 million bénéficiaires par an à
l'horizon 2024,
- le renforcement de l'opération de transition vers une alphabétisation qualificative et variée,
- l'amélioration de la qualité de l'intervention,
- la garantie d'un financement suffisant et durable,
- l'instauration d'une bonne gouvernance.
(Avec MAP)
MEDIA24

Bachi
23/02/2016, 15h13
32%, cela m'étonnerait énormément.
c'est plutôt 50%.
32% serait pour les analphabètes fonctionnels.

ACAPULCO
23/02/2016, 15h30
Beaucoup de boulot attend le maroc notamment la construction d'établissements scolaires ( maternelles, écoles primaires, collèges, lycées ) surtout en milieu rural et des endroits enclavés

jawzia
23/02/2016, 19h01
Gagner 15 points en quelques années est PIPO.

De plus le taux est calculé au Maroc pour la tranche 10 ans et plus (alors que les standards de l'unesco stipulent 15 ans et plus). Les raisons sont évidentes.

sergio
23/02/2016, 19h15
c'est la haut commissariat au plan (hcp) qui a avancé ces chiffres et c'est le meme hcp qui avait affirmé que ce taux Taux d'analphabétisme de la population âgée de 10 ans était 43% en 2004 dont 54,7% de femmes.
selon le HCP on a gagné 11 points en 10 ans et non 15 points

http://www.hcp.ma/photo/art/default/2811930-3986652.jpg?v=1301337136


Années Masculin Féminin Ensemble
2004 30,8 54,7 43
1994 41 67 55
1982 51 78 65

sergio
23/02/2016, 19h25
En 2014, le Maroc compte 8,6 millions d’analphabètes contre 10,2 millions en 2004, ce qui correspond à une baisse de 18,7%. Le taux d’analphabétisme s’établit ainsi
à 32% contre 43% dix ans plus tôt. Cette baisse a été plus marquée en milieu rural et parmi les hommes. En effet, entre 2004 et 2014, ce taux a baissé de 6,9% en milieu urbain et de 21,2% en milieu rural. De même, il a baissé de 17,5% pour les hommes et de 14,6% pour les femmes.

Mais, comme en 2004, le taux d’’analphabétisme demeure plus élevé en milieu rural (47,7%) qu’en milieu urbain (22,2%) et parmi les femmes (41,9%) que parmi les hommes (22,1%).

Le taux d’analphabétisme augmente avec l’âge en passant de 3,7% parmi les moins de 15 ans à 61,1% parmi les 50 ans et plus. Il est à chaque tranche d’âge relativement plus faible en 2014 qu’en 2004.

Sur le plan régional, l’analphabétisme est plus présent dans les régions de Béni Mellal-Khénifra (38,7%), Marrakech-Safi (38,0%), Fès-Meknès (35,2%), Draa-Tafilalet et Souss-Massa Draa (34,0%). Il est le plus faible dans les régions de Layoune-Sakia El Hamra (20,3%), Dakhla-Oued Eddahab (23,9%) et du Grand Casablanca-Settat (25,4%).

rAPPORT DU HCP

jawzia
23/02/2016, 20h40
Que le HCP calcule d'abord correctement le taux d'analphabète sur la "bonne" population :


http://img4.hostingpics.net/pics/254344Capturedecran20160223a213620.png

Elargir le dénominateur par quelques millions d'écoliers (entre 10 et 15ans) pour abaisser le taux est ... de la triche.

Bachi
23/02/2016, 20h51
Jawzia

c'est exactement ca, l'entourloupe

ecoyoussef
24/02/2016, 11h43
Juste pour respecter la charte du forum : C'est de l'international et pas de l’économie je crois.

m.rico
24/02/2016, 11h48
ecoyoussef

tout est economie ou presque

1 % d’analphabètes en plus occasionne un manque à gagner de 1,343 % du taux de croissance du PIB, soit 13 Milliards de dollars ! Un manque à gagner de 14,6 % du salaire moyen de l’analphabète chef de ménage, soit près de 7.608 DH par an. Quant à l’espérance de vie à la naissance : 10 % d’analphabètes engendrent un manque à gagner de plus de 5 années.

lnt.ma

ecoyoussef
24/02/2016, 11h55
ecoyoussef

tout est economie ou presque


C'est vrai mais cet article, ne traite pas du volet économique du problème.

m.rico
24/02/2016, 12h09
on fait semblant que ça l'est puisque ça contient des chiffres :mrgreen:

amarlekabyle
24/02/2016, 12h33
Etre économe, c'est utiliser un minimum d'énergie pour assurer une production optimisée...

A lire les chiffres et notamment le saut de cabri sur les 10 dernières années, on se dit, soit c'est du foutage de gueule, soit ce sont les sondeurs qui sont analphabètes...

De toutes façons, quand on voit le nombre de diplômés au chômage, on en vient à rêver d'une agriculture irraisonnée...:):)

Cookies