PDA

Voir la version complète : Emir abdelkader, apôtre de la fraternité


Loughzel
27/02/2016, 19h59
Le grand professeur Mustapha Chérif a sorti récemment un livre intitulé : "L'Emir Abdelkader, apôtre de la fraternité" qui retrace honnêtement et fidèlement le parcours de ce grand savant musulman, fondateur de la nation algérienne moderne, musulman scrupuleux, fidèle à la voie Prophétique, qui a laissé derrière lui le souvenir d'un combat courageux, d'une honnêteté et d'une grande habileté politique (preuve que les deux ne sont pas incompatibles), et d'un "humanisme" qui a impressionné ses contemporains.
A l'époque, les franc-maçons ont fait croire que l'Emir Abdelkader était un des leurs, parce qu'ils n'ont pas supporté qu'un musulman pratiquant, lettré et conscient puisse être un aussi grand homme, aussi lettré, aussi bon. Ils sont allés jusqu'à déformer le contenu d'une des lettres qu'il leur a adressé en rayant une phrase où Abdelkader expliquait en substance que l'Islam enseignait le respect et la fraternité/

Il s'illustra notamment en libérant les prisonniers français qu'il avait fait car il ne pouvait plus les nourrir. Il avait aussi protégé les chrétiens en Syrie. Comme le rappelle Moustapha Chérif, en faisant cela, Abdelkader n'a fait que suivre les enseignement de l'Islam et la voie du Prophète Muhammad salla Allahou alayhi wa salam.

L'Islam ne manque pas de grands hommes représentatifs de ses enseignements, et c'est peu de le dire, mais la particularité d'Abdelkader est qu'il fait partie de l'époque contemporaine et que malgré sa résistance à la colonisation, ça ne l'a pas empêché de penser à l'après, à une époque où le respect entre les civilisations serait primordial et crucial pour notre planète. Abdelkader incarne la résistance au sens complet et noble du terme, au sens islamique du terme : se défendre, mais toujours dignement, en gardant sa dignité et en préservant celles des autres et surtout celle de l'adversaire, et en pensant à la justice, la réconciliation, le pardon et la miséricorde.

On peut avoir une idée de cette vision dans le livre "Lettre aux Français", où Abdelkader parle de l'Islam et de la construction d'un nouvel ordre des civilisations, un ordre juste, constructif et fraternel. C'est avec ce genre de modèle, vivant et concret, qu'on peut au mieux abattre les théories raciste de part et d'autre, car personne ne saurait remettre en cause l'islamité d'Abdelkdaer et son statut de résistant à la colonisation ne l'a jamais fait tomber dans l'extrêmisme, une leçon pour ceux qui exploitent les ressentiments des autres afin de les faire sombrer alors que les plus grands musulmans ne sont jamais tombés dans ce piège.

O5JcSK8kcu0

Cookies