PDA

Voir la version complète : Chroniques d’un journaliste repenti !


abderahmane1
30/03/2016, 09h27
"au refuge des balles perdues"

Ahmed SEMIANE


http://www.algeria-watch.org/images/sas.jpg





Rédigées à chaud, au fil d’une actualité tragique, ballottée entre des cadavres anonymes s’entassant à la une des journaux et des mensonges d’État avalisés par un Occident complaisant, ces chroniques restent d’une brûlante actualité. Et elles révèlent une réalité proprement sidérante : sur la terre d’Algérie coexistent aujourd’hui deux pays, séparés physiquement l’un de l’autre. Le premier, riche, corrompu et arrogant, est celui du pouvoir, des généraux et de leurs affidés barricadés dans le fameux « Club des pins ». C’est surtout celui-là que connaît la France officielle, ignorant l’Algérie réelle, pauvre, meurtrie et humiliée, celle d’un peuple abandonné à son propre désespoir.

khaly
30/03/2016, 14h22
Article 4 d'une circulaire non publiée: La diffusion de toute information à caractère sécuritaire, non inscrite dans le cadre d’un communiqué officiel ou d’un point de presse public, est strictement interdite.

Toutes les informations d’ordre sécuritaire ont été minutieusement contrôlées par les structures dépendant des autorités, ne laissant aucune place à un autre son de cloche.
l'auteur d'un article comme celui qui suit était passible d'une execution maquillée en "attentat terroriste" :
24 janvier 1994 : Suite à son enquête sur le terrain, l'envoyé spécial du New York Times, Chris Hedges publie un article dans lequel il parle de dizaines de citoyens, sympathisants islamiques, exécutés sommairement par les escadrons de la mort, branche de la Sécurité parallèle . Il parle d'exécutions sommaires à Kouba et Saoula ainsi que de la découverte le 17 novembre de dix cadavres sur la route de Bordj El Kiffan, tués en représailles à la mort de policiers au même endroit.

Cookies