PDA

Voir la version complète : la loi ne permet pas aux nouveau repentis de bénéficier de la Charte de la paix


Tamedit n-was
03/01/2007, 08h31
183 personnes déclarées disparus ont réapparu !!!!

========================================


Le président de la Commission nationale consultative de promotion et protection des droits de l’homme (CNCPPDH), Farouk Ksentini, a expliqué, hier, que la loi ne permet pas aux jeunes ayant rejoint le maquis tout récemment de bénéficier des dispositions de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale, ajoutant que le choix des ces jeunes n’affectera pas le processus de la réconciliation nationale, sachant qu’ils ne sont pas nombreux par apport à ceux ayant déposé les armes.
Ksentini a insisté, dans une déclaration à El Khabar, que ces jeunes ont rejoint le maquis sous l’influence des groupes armés d’autant plus qu’ils vivaient une situation sociale déplorable. Le président de la CNCPPDH indiquera que la disparition de 12 jeunes, durant les semaines écoulées, à Meftah, wilaya de Blida (Centre) d’où est originaire l’émir national du Groupe Salafiste pour la prédication et le combat (GSPC). Notre interlocuteur ajoute que les services de sécurité de la wilaya ont confirmé la disparition de 17 personnes âgées de moins de 22 ans.
Concernant le dossier des disparus, l’orateur expliquera que centaines familles ont commis l’erreur de ne pas signaler le retour de leurs enfants qui figurent sur la liste des disparus, indiquant que183 personnes, considérées comme disparus, sont revenus il y a plus d’une année, sans que leur retour ait été signalé par leurs familles.
Le président de la commission avait intervenu, hier, dans une émission diffusée sur les ondes de la Radio algérienne chaîne III, dévoilant que 8000 personnes ont bénéficié des dispositions de la réconciliation nationale, et la libération de 2200 personnes et le retour en Algérie de 200 personnes suite à l’extinction des poursuites judiciaires à leur encontre.



2007-01-03
Par H. Mohamed

cyberch
03/01/2007, 08h49
Bonne année à toutes et tous les forumistes!

Ces nouveaux "terrorsites" sont le fruit de la Chartre nationale pour la reconciliation. En effet, les repentis devant dénoncer leurs soutiens dans la population, cette obligation créé de nouveaux maquisards.


-A Dellys, on croit se souvenir que les «Concordes» avaient été une dizaine à «sortir de la forêt». L'opération n'avait pas semblé très probante aux habitants : par un jeu pervers de vases communicants, cette dizaine de redditions avait alors automatiquement entraîné trois fois plus de jeunes dans la clandestinité. En effet, les repentis doivent livrer aux services de sécurité les noms de leur soutien logistique dans la population. Se sachant dénoncés, ceux-là n'ont alors eu d'autre choix que de prendre le maquis à leur tour plutôt que de risquer l'arrestation et les tortures-.

Suite:
http://www.liberation.fr/transversales/grandsangles/201326.FR.php

Cookies