PDA

Voir la version complète : Interview de Chakib Khelil sur Ennahar TV (Vidéo)


shadok
03/04/2016, 15h28
L’ancien ministre de l’Energie a officialisé son retour non seulement en Algérie mais en politique. Chakib Khelil se dit prêt à "aider" : « Je pense au futur avec optimisme et je suis prêt à apporter mon concours dans n’importe quel domaine et notamment celui dans lequel j’ai déjà travaillé » ...

EsY8hdBpCBU

humani
03/04/2016, 16h43
incapable de supporter ennahar et ses manigances pro-puvoir.
Que Khellil s'explique devant un parterre de journalistes.
Bullshit.

mmis_ttaq-vaylit
03/04/2016, 18h31
?

Chekib a declare' son innocence deja en 2013 sur Bloomberg TV.
Ecoutez le ici (la video n apparait pas sur youtube d apres ma recherche):

http://www.bloomberg.com/news/videos/b/f52a5a02-eaf5-413c-85ef-604b0b263b74

Si le link n apparait pas, faite une recherche sur google.com utilisant la formule suivante:

"chakib khelil us citizen?"
Appuyez sur le premier lien qui apparait (dans les resultats).
Appuyez sur le premier lien qui apparait dans le texte.

Le DRS est peut etre parti... chose souhaitable pour l Algerie de demain. Mais tant que Ouyahia et Tartag sont a la barre, j ai bien peur que c est DRS 2.0 qui est en marche. Chose paradoxale car cela va a l encontre de la rehabilitation de Chekib... A moins qu un nouveau partage ait ete mis en place et que l enjeu de la nouvelle etape et que le meilleur (le plus pourri -surtout si le president du faux FLN le defend) gagne.

Il faut croire que meme machiavel n aurait pas compris ce qui se trame aujourd'hui d' ou leur perrenite'!

Avec un president mourant, faut croire que l Algerie est mal partie.

?.

WorldCitizen
03/04/2016, 20h50
Il dit n'avoir pas d'autre nationalité que l'algérienne : conforme à la constitution algérienne.

mertaw
03/04/2016, 21h43
Il dit n'avoir pas d'autre nationalité que l'algérienne : conforme à la constitution algérienne. Qui va le controler.
Il va etre candidat puis un scenarion elections presidentielles puis president.
La campagne a commencé par cet interview

wilams
03/04/2016, 21h50
votre futur président (Chakib Khellil)

Algériennes, algériens! je m'adresse à vous afin de vous faire parvenir un message , afin de commencer à me faire sérieusement confiance dans le domaines des affaires, et de la politique , bien que Fakhamaou, actuellement aie des idées différentes des miennes sur certains points de la caverne d'Ali baba algérienne, mon but est de le remplacer et aussi de laisser ma trace dans ce que j'espère sera mon futur palais d'Imbratore de la corruption. Je compte également faire de vous ce que je veux comme vous êtes un peuple soumis afin de dévoiler pleinement mon ambition auprès de l'ensemble des algériens, si vous me faites encore confiance dés aujourd'hui, ce 1 er Avril 2016, retenez le sera une date symbolique d'une naissance de la 2 eme République algérienne ainsi avec moi et Saadani le Drebki << votre existence et votre histoire peuple algérien sera une blague dans le mode >>
Merci, vous êtes prévenu

vive l'Algérie de fakhamatou à celle de l'Imbratore

Pomaria
03/04/2016, 21h54
qu'il se présente d'abord à la justice italienne !

après on verra..

lala-moulati
03/04/2016, 22h00
C'est bizarre cette réapparition de Chakib K. a ce moment précis en Algerie.

Il y a peu de temps, on a fait tout un tapage médiatique pour son implication présumée dans l'affaire de corruption à Sonatrach. Il me semble un mandat d'arrêt international a été lancé par la justice algérienne a son encontre...

Une vraie khalouta la politique algérienne.

shadok
03/04/2016, 23h02
Il dit n'avoir pas d'autre nationalité que l'algérienne : conforme à la constitution algérienne.

Maître Mokrane AIT LARBI avait peut-être raison, Chekib Khelil est rentré en Algérie pour succéder à Bouteflika !

EF6leg2EAzk

veniziano
04/04/2016, 00h49
Je pense que c'est exprès qu'il commence à s'afficher dès maintenant petit à petit car mon petit doigt me dit que les décideurs en Algérie le voient comme un éventuel futur président et donc ils prépare l'après Bouteflika tout simplement.

zek
04/04/2016, 06h54
Je pense que c'est exprès qu'il commence à s'afficher dès maintenant petit à petit car mon petit doigt me dit que les décideurs en Algérie le voient comme un éventuel futur président et donc ils prépare l'après Bouteflika tout simplement.

Au moins lui, il fera avancé l'Algérie car c'est le moins incompétent de tous.

WorldCitizen
04/04/2016, 09h31
Au moins lui, il fera avancé l'Algérie car c'est le moins incompétent de tous.

comme il l'a fait par le passé (en 10ans d'exercice)

veniziano
04/04/2016, 19h36
Au moins lui, il fera avancé l'Algérie car c'est le moins incompétent de tous.

Il avancera surement ses intérêts, ceux de sa clique qu'il en ramènera ainsi que ceux des USA en Algérie. Sinon pour les gens compétents et honnêtes algériens, ne sont pas désirables par les gens du système actuel.

Risk
04/04/2016, 21h04
tant d'energie pour le faire revenir... plusieurs théories peuvent peut être expliquer autant de loyauté de la part du gouvernement et de décideurs officieux (heddad, said et compagnie)

soit il est innocent, soit ils ont besoin de lui, soit il les tiens par les cou***es

les ppoliticiens sont des rapaces, y a pas d'alliance purement amicale, pas de place pour les sentiments, même si chakib était innocent, démonter toute une institution réputée redoutable, fastidieusement (2 ans ou plus) rien que parce qu'elle a osé accuser publiquement chakib de corruption, me parait trop gros, ils n'auraient pas pris autant de risque parce qu'ils considèrent chakib victime d'un complot

ils ont besoin de lui, genre, on sait tous que les algériens comme beaucoup de peuples arabo musulmans croient en l'homme providentiel sauveur de la nation, mais je ne vois vraiment pas en quoi chakib est doué, il peut assumer la fonction d'un président de la république c'est clair, tout le monde le peut vu le niveau dans lequel se trouve l'algérie, en tout cas, il fera un meilleur président que l'actuel bouteflika, mais n'importe qui pourrai faire l'affaire, saadani, ou même benflis... vouloir le mettre à la tête du pays ne justifie pas à mon sens autant d'effort pour le ramener

moi je privilégie la thèse du chantage, ou quelque chose dans ce sens, chekib bien qu'eloigné géographiquement a des amis très puissants, ou en tout cas, ils contrôle des personnes très puissantes, peut être même que c'est lui même qui a mis hors service le DRS

dire que khelil est victime d'un complot c'est nous prendre pour des sots, car c'est prétendre que le drs a une influence quasi identique à celle de la CIA, c'est prétendre que la justice italienne serait sous son contrôle, ce qui est tout à fait ridicule.

Pomaria
04/04/2016, 21h07
risque
soit il les tiens par les cou***espas la peine de palabrer encore.

t'as été plein dans le mille avec ta phrase ! ;)

bel-court
04/04/2016, 21h22
Ce gars a acheté sa liberté.. il sait qu'entre mafieux inutile de jouer aux radins, il a peut être perdu des centaines de millions de $ (qui ne lui appartenaient pas) mais il a suffisement de fils et de garanties pour refaire fortune.. ceux qui se sont enrichis par "son" fric seront rattrapés par le temps..
Dommage pour le petit peuple.. l'argent ne lui reviendra jamais car il sera trop tard..

choucha
06/04/2016, 08h52
http://i67.tinypic.com/2s0iwy1.jpg

WorldCitizen
07/04/2016, 09h17
C'est génial tout ça; entre le Whisky et la Zaouia il a un maffieux; Zaouia de me.r.d.e oui on a vu leur volonté à servir la société avant pendant et après 1962.

Boutef' aussi est passé par la case Zaouia.

Digital
07/04/2016, 09h31
Le président Abdelaziz Bouteflika a officiellement mis fin aux fonctions du Procureur général Belkacem Zeghmati près de la Cour d’Alger, dans un décret présidentiel du 28 février 2016 paru dans le Journal Officiel du 16 mars 2016.
« Par décret présidentiel du 19 Joumada El Oula 1437, correspondant au 28 février 2016, il est mis fin aux fonctions de procureurs généraux auprès les Cours, exercées par MM : Mohamed Hammadou (Cour de Béjaïa), Belkacem Zeghmati (Cour d’Alger) », peut-on lire sur le Journal Officiel N° 17.
Belkacem Zeghmati a été limogé le 21 septembre 2015 et remplacé dans son poste par Brahmi Lachemi. Il risquait des poursuites disciplinaires pour avoir lancé un mandat d’arrêt international contre l’ancien ministre de l’Energie, Chakib Khelil, de retour en Algérie et « honoré » la semaine dernière par une zaouïa à Djelfa, où il a clamé son « innocence » et dit être prêt à « servir » le pays.
Le numéro 17 du Journal Officiel comporte aussi d’autres fins de fonctions et des changements dans le secteur de la justice.

Cookies