PDA

Voir la version complète : Algérie – Arabie Saoudite : les « éclaircissements » de Bouteflika au roi Salmane


Medit
05/04/2016, 13h44
Le président Abdelaziz Bouteflika veut éviter un malentendu avec le roi Salmane d’Arabie Saoudite et accuse des parties « malintentionnées » de chercher à nuire aux relations entre les deux pays.

De ce fait, il a chargé son conseiller spécial Tayeb Belaiz pour remettre un message au souverain saoudien afin d’expliquer les positions de l’Algérie sur certaines questions. L’Algérie n’a pas suivi l’Arabie Saoudite sur le classement du Hizbollah libanais comme organisation terroriste et n’a pas pris part aux manœuvres militaires organisées par l’Arabie Saoudite. Ces décisions ont jeté le froid dans les relations entre les deux pays et Riyad s’est fortement impliquée dans le conflit au Sahara occidental, en apportant soutien au Maroc.

À Riyad, Belaiz a expliqué l’objectif de sa mission en Arabie Saoudite. À l’issue de l’audience que lui a accordée le roi Salmane, l’ancien ministre de la Justice a indiqué qu’il était porteur d’un message du président Bouteflika « apportant des éclaircissements » au souverain saoudien.

« D’aucuns pourraient croire à tort que des positions exprimées par l’Algérie à propos de certaines questions sensibles sur la scène arabe, voire régionale, s’opposent à celles de nombre de ses partenaires arabes », mais en fait les positions de l’Algérie trouvent leur essence dans son legs historique, depuis la guerre de libération, consacrant le principe de non-ingérence dans les affaires internes d’autres pays », a dit Bouteflika dans son message, selon le compte rendu de l’agence officielle APS.

Le chef de l’État explique que les positions de l’Algérie émanent de « ses Constitutions qui interdisent le déploiement des forces armées algériennes hors les frontières du pays », soulignant que « cela ne les empêche pas de fournir des aides considérables dans d’autres domaines ».


Le Président Bouteflika a rappelé, par le truchement de son conseiller spécial, que l’Algérie « s’interdit toute ingérence dans les affaires internes des pays et des peuples et privilégie toujours les solutions politiques pacifiques, tout comme elle rejette la violence qui n’engendre, de son point de vue, que la violence ».

« L’Algérie favorise toujours le règlement des problèmes dans le cadre des canaux internationaux à l’instar de l’ONU », soutient le président Bouteflika, ajoutant que « Même si d’aucuns croient à tort que certaines positions de l’Algérie sont en porte-à-faux avec celles de pays frères, il ne s’agit nullement de toucher à l’essence même de ses relations avec ces pays ».

« Parties malintentionnées »

M. Belaiz a indiqué avoir transmis au souverain saoudien « les salutations du président de la République et sa satisfaction quant à la qualité des relations qui unissent les deux pays » ainsi que « sa volonté et sa détermination à les promouvoir afin d’englober tous les domaines » et d’ajouter qu’ « il veillait personnellement à ce que ces liens demeurent préservés en dépit des tentatives de parties malintentionnées ».

M. Belaiz a transmis au souverain saoudien une invitation de la part du président de la République à visiter l’Algérie « dans les meilleurs délais » et à laquelle il a répondu favorablement.

M. Belaïz a estimé que la visite prévue du roi Salmane en Algérie constituera « une occasion importante » pour les deux dirigeants d’examiner les principales questions enregistrées au double plan arabe et régional, précisant que les entretiens aboutiront « à des résultats importants à même de renforcer les relations entre les pays arabes et d’assainir le climat à la faveur de la clairvoyance et de l’expérience des deux dirigeants ».

TSA

KHORE
05/04/2016, 14h08
Le chef de l’État explique que les positions de l’Algérie émanent de « ses Constitutions qui interdisent le déploiement des forces armées algériennes hors les frontières du pays », soulignant que « cela ne les empêche pas de fournir des aides considérables dans d’autres domaines ».



Toujours des sornettes. Le très contesté NEZZAR a commandé une brigade algérienne au Sinaï pour soutenir l'armée égyptienne. Ce qui laisse supposer que si BOUMEDIENE était encore en vie, il aurait apporté une aide comparable à ASSAD. Toutes les parties concernées dans cette guerre le savent.

Il en est de même de ce que représente BOUTEFLIKA pour les Saoud. Fuyant l'Algérie où il avait été condamné pour détournement d'argent , l'actuel président a été l'employé des émirs qui comme TOUFIK connaissent toutes ses turpitudes.

okba30
05/04/2016, 14h30
En plus du soutien tacite au trublion M6 il y a les 2 trillions $ que Salmane veut accumuler, indicateur que le prix du pétrole est à la veille de chuter encore plus.
La missive s'inscrit dans un cadre de politique agressive, comme ce fut dernièrement à l'égard de la France concernant les conditions des investissements futurs en Algérie et sa position sur le dossier du SO, et une réponse positive au signal saoudien (gens d'affaires en visite à Alger).

Fini le temps de la gratuité et des congratulations fraternelles unilatérales!

m.rico
05/04/2016, 14h50
La missive s'inscrit dans un cadre de politique agressive

houari sort de ce corps :mur:

trinita2
05/04/2016, 15h41
c'est normal l'algerie est redevenue avisée car c'est le seul pays qui a fait des guerres est a subit des traitrise donc l'algerie reste prudente
la ou elle met ces pieds deja l'emir abdel kader etait trahis par des algeriens qui tissaient des liens commerciaux avec tout le monde et idsent le contraire en faisant appraitre leur apparas islamo arabe
et puis le nombre de faux moujahidine qui sont pleinement avce les âlestiniens et une fois la guerre se declanche ils se retire a la sauvette laissant les autre se debatre seul fasse aux israeliens surequipés..
la traitrise l'algerie en connait de part son hsitoire guerriere..

mais ce qui cause du retards a l'algerie c'est lesquatage des postes
il ya des millions de faux fonctionnaires qui viennent que pour le salaire
donc il ya de faux gendarme de faux militaire de faux enseignant de faux policiers etc..c'est eux qui retarde l'algerie et donne le sentiment que le pays n'a pas une personalité une decision..c'est normal un faux moujahide qui crien OLP sans faire la guerre que sera sa valeur sur le champs de bataille??
il faut operer du tri et ça existe dans les armés du monde regarder par exmeple la pauvre france ils ont nourrie et blanchie toute l'armée française avant 36 et lorsque les nazis sont enteés en france leurs armés n'a pas tiré une seule balle seul les combatants convaincus ont prie le macquis et ont fait la resistance et lorsque les americians ont libéré pARIS LES MEMES qui ont jeté les armes face aux nazi sont revenue sous le menteau des americains...donc 'est un rpobélem grave qui touche tous les armés du monde trouver des ideaux miliatire ce n'est pas facile..
je suis personnelemnt pour l'action politique et civile face a israel si elle est l'ennemie plutot que l'action militaire car primo nous n'avons pas asser d'arme et le sol des arabes est moins riche ..faire la guerre sans avoir Dieu derrieère soit c'est un suicide d'autant plus que la majorité des armés arabes ne croient pas trop en Dieu et croient aux Dieu Salaires ces gens là comme dit le coran ''ne servent a rien a la geurre et s'ils y vont ils eparpillent leurs peur sur les troupes face aux ennemie'' il faut s'en débarsser et garder que le vrai..
je pense que l'action politique est la meilleur en tout cas le jet de pierre des gamins a produit ce que toutes les armées arabes n'ont pas produit durant 100 ans..avec leurts traitrise et leur Dieu Salaire ils ne servent a rien:mrgreen:

Arezkii
05/04/2016, 16h22
Toujours des sornettes. Le très contesté NEZZAR a commandé une brigade algérienne au Sinaï pour soutenir l'armée égyptienne.

Ah bon , c'est ce qui explique la défaite des pays arabes ( avec de tels officiers ) devant le "petit" Israël ...

Marzouq
05/04/2016, 20h58
M. Belaiz a indiqué avoir transmis au souverain saoudien « les salutations du président de la République et sa satisfaction quant à la qualité des relations qui unissent les deux pays » ainsi que « sa volonté et sa détermination à les promouvoir afin d’englober tous les domaines » et d’ajouter qu’ « il veillait personnellement à ce que ces liens demeurent préservés en dépit des tentatives de parties malintentionnées ».

Qui sont elles ?!!!!

keazy
05/04/2016, 21h04
« ses Constitutions qui interdisent le déploiement des forces armées algériennes hors les frontières du pays »:rolleyes:

Démagogie a deux balles..C'est ce qu'il a confirmé Boumedienne a Hassan II..Mais comment l'armée algerienne s'est retrouvée à Amgala

Marzouq
05/04/2016, 21h08
l’Algérie émanent de « ses Constitutions qui interdisent le déploiement des forces armées algériennes hors les frontières du pays », .
Toujours des sornettes. Le très contesté NEZZAR a commandé une brigade algérienne au Sinaï pour soutenir l'armée égyptienne. Ce qui laisse supposer que si BOUMEDIENE était encore en vie, il aurait apporté une aide comparable à ASSAD. Toutes les parties concernées dans cette guerre le savent.


:rolleyes: et en ce temps là, la constitution algérienne renfermait-elle les mêmes dispositions ?!!!

AMOKRANE15100
06/04/2016, 03h21
دراسة لتأسيس بنك جزائري سعودي لتمويل المشاريع المشتركة


الرياض الثلاثاء 05 أبريل 2016

أوصى مجلس الأعمال السعودي الجزائري بتأسيس مصرف جزائري سعودي اليوم الثلاثاء، لتمويل المشاريع الاستثمارية المشتركة بينهما، إضافة إلى توصلهما لـ”خارطة طريق” تتضمن 8 توصيات يجري العمل على تنفيذها خلال الفترة القادمة.

وتأتي فكرة تأسيس المصرف، مع تحسن العلاقات الاقتصادية بين البلدين في العديد من القطاعات الاستثمارية

وبحسب قانون الاستثمار الجزائري، يجب أن يملك الجانب الجزائري 51% على الأقل من رأسمال الشركات التى يستثمر فيها الأجانب، على أن يملك المستثمر الأجنبي 49% أو أقل

وقال رئيس الجانب السعودي في مجلس الأعمال السعودي الجزائري بمجلس الغرف السعودية رائد المزروع، في تصريحات صحفية اليوم، إن وفداً ضم 30 رجل أعمال سعودي قام بزيارة الجزائر لبحث فرص الاستثمار والنهوض بعلاقات التعاون في كل المجالات لا سيما الاقتصادية.

وأشار أن الاجتماعات توصلت لتفاهمات مشتركة شملت دعوة الشركات الجزائرية للدخول للسوق السعودي، إضافة إلى أهمية اعادة النظر في موضوع نسبة تملك المستثمر الأجنبي في القانون الجزائري، والعمل على حث الشركات السعودية على المشاركة الفاعلة في المشاريع المتاحة بالجزائر، بجانب مناقشة النواحي الإجرائية المصرفية وفكرة تأسيس مصرف سعودي جزائري لتمويل المشاريع الاستثمارية المشتركة.

ولم يبين رئيس الجانب السعودي في المجلس تفاصيل إضافية حول رأس مال البنك أو غيرها من التفاصيل المتعلقة به

.......

delci
06/04/2016, 09h00
Toujours des sornettes. Le très contesté NEZZAR a commandé une brigade algérienne au Sinaï pour soutenir l'armée égyptienne. Ce qui laisse supposer que si BOUMEDIENE était encore en vie, il aurait apporté une aide comparable à ASSAD. Toutes les parties concernées dans cette guerre le savent.

Quoique vous écriviez, il est toujours motivé par votre haine de l'Algérie. Et comme la haine est mauvaise conseillère, elle vous conduit à écrire des imbécilités. Dans ce cas précis, je vous laisse chercher par vous-même pourquoi.

Cookies