PDA

Voir la version complète : Fin de carrière pour le procureur d'Alger, auteur de mandat d'arrêt contre Chakib Khelil (JO)


mohoo
06/04/2016, 19h50
Fin de carrière pour le procureur d'Alger, auteur de mandat d'arrêt contre Chakib Khelil (JO)

Le président Abdelaziz Bouteflika a officiellement mis fin aux fonctions du Procureur général Belkacem Zeghmati près de la Cour d’Alger, dans un décret présidentiel du 28 février 2016 paru dans le Journal Officiel du 16 mars 2016.
« Par décret présidentiel du 19 Joumada El Oula 1437, correspondant au 28 février 2016, il est mis fin aux fonctions de procureurs généraux auprès les Cours, exercées par MM : Mohamed Hammadou (Cour de Béjaïa), Belkacem Zeghmati (Cour d’Alger) », peut-on lire sur le Journal Officiel N° 17.

Belkacem Zeghmati a été limogé le 21 septembre 2015 et remplacé dans son poste par Brahmi Lachemi. Il risquait des poursuites disciplinaires pour avoir lancé un mandat d’arrêt international contre l’ancien ministre de l’Energie, Chakib Khelil, de retour en Algérie et « honoré » la semaine dernière par une zaouïa à Djelfa, où il a clamé son « innocence » et dit être prêt à « servir » le pays.

Le numéro 17 du Journal Officiel comporte aussi d’autres fins de fonctions et des changements dans le secteur de la justice.
Halffington

asdecoeur
06/04/2016, 20h39
magnifique -si tu supprimes le juge il n'y a plus de criminel :mrgreen:
ce genre de pratique c'est comme l'apostasie dans le coran -pour eviter les critiques supprime celui qui critique .

AARROU
06/04/2016, 22h05
asdecoeur magnifique -si tu supprimes le juge il n'y a plus de criminel:mrgreen:
ce genre de pratique c'est comme l'apostasie dans le coran -pour eviter les critiques supprime celui qui critique .

Un minimum de bon sens est préférable a beaucoup de parole ( pour ne pas dire autre chose )

Chakib Khelil été ministre quand ce procureur a lancé le mandat d’arrêt contre lui en outrepassant ces prérogatives,seule la cour suprême a le pouvoir de poursuivre et juger les ministres .

la famille
07/04/2016, 07h34
voila l'exemple parfait de la liberte de la justice algerienne

keazy
07/04/2016, 08h33
Par décret présidentiel du 19 Joumada El Oula 1437, correspondant au 28 février 2016, il est mis fin aux fonctions de proc
ureurs généraux auprès les Cours

تحيا بوتفليقه

Mounir.
07/04/2016, 11h35
boutef prepare la place a son sucesseur :rolleyes:

danube
07/04/2016, 12h39
aarrou
il n'etait pas ministre en ce temps , ce qui lui est reproché " ce sont les faits pour lequel il est poursuivit qui sont du temps de son ministére", ce qui est normal si la cour supreme s'est auto saisit mais bon dans tous les cas c'est un signal pour le reste du parquet "fermer les yeux":mrgreen:

Mi_rou
07/04/2016, 14h06
Il a été limogé parce qu'il ne devrait pas émettre un mandat d'arrête contre un ministre qui jouit du privilège de juridiction

Il ne pourrait le faire qu'après le feu vert de la cour suprême

voilà pourquoi il était sur le point d'être traduit devant la commission de discipline et probablement radié ( darou fih mzia)

Cookies