PDA

Voir la version complète : Bouteflika et la cour des comptes


Page : [1] 2 3 4 5

zwina
05/01/2007, 16h01
Après Aboudjera Soltani c'est Moussa Touati, président du Front national algérien, lors d’une conférence de presse tenue au siège de son parti à Alger. de lui emboîter le pas en affirmant que «la corruption, qui gangrène tous les segments de la République algérienne s’est généralisée dans notre pays et ce, des Assemblée communales aux plus hautes institutions de la République». Il déclare aussi que la justice doit être libre de faire son travail, même s’il s’agit d’un président de la République».

Et il pose enfin la bonne question : pourquoi les activités de la Cour des comptes sont-elles gelées depuis plus de 15 ans ????

Monsieur Touati voici la réponse :

Le 22 décembre 1981, Bouteflika est poursuivi pour « gestion occulte de devises au niveau du ministère des Affaires étrangères» (entre 1965 et 1978) par la Cour des comptes.

Dans son arrêt définitif du 8 août 1983, la Cour des comptes donnait son verdict : « M. Abdelaziz Bouteflika a pratiqué à des fins frauduleuses une opération non conforme aux dispositions légales et réglementaires, commettant de ce fait des infractions prévues et punies par l’ordonnance n° 66-10 du 21 juin 1966 et les articles 424 et 425 du Code pénal. » (El Moudjahid du 9 août 1983.)
La Cour des comptes évaluait à « plus de 6 milliards de centimes » (l'équivalent de 100 milliards de centimes actuels) le montant dont Bouteflika restait redevable auprès du Trésor.
«Agissant alors en qualité de ministre des Affaires étrangères, M. Abdelaziz Bouteflika avait successivement ordonné aux chefs de missions diplomatiques et consulaires, par instructions n° 20 du 14 février 1966, n° 33 du 1er décembre 1966, n° 36 du 1er mai 1967, n° 68 du 1er octobre 1969 :
en 1966, de conserver au niveau des postes les soldes disponibles qui devront faire l’objet d’instructions ultérieures particulières ;
en 1967, d’ouvrir des comptes particuliers devant abriter ces disponibilités ;
en 1969, enfin, de procéder au transfert des reliquats disponibles vers deux comptes bancaires ouverts auprès de la Société des banques suisses, les reliquats des exercices ultérieurs devant désormais avoir la même destination. » (El Moudjahid du 9 août 1983.)
La Cour observait que « le gel de cette importante trésorerie, qui a notamment profité à un établissement bancaire étranger, n’a donc obéi à aucun texte législatif ou réglementaire et sa gestion échappait totalement au contrôle du Trésor ».
Pour sa défense, Bouteflika invoquera aux magistrats de la Cour des comptes la construction d’un nouveau siège du ministère des Affaires étrangères pour laquelle il destinerait la trésorerie amassée sur les comptes suisses. la réponse de la cour : « Ce motif fallacieux ne peut être pris en considération sachant qu’une opération d’investissement obéit à des règles bien précises qu’aucun ordonnateur ne peut ignorer et que l’éventuelle construction d’un nouveau siège du ministère des Affaires étrangères doit être financée par des crédits normalement inscrits au budget de l’État.» (El Moudjahid du 9 août 1983.)
Bouteflika ne remboursera jamais ses dettes, il sera même acquitté, par contre ses collaborateur Senouci et Boudjakdji seront emprisonnés.

Notre président Bouteflika a la racune tenace et n'oublie jamais rien pas même une haute instance de l'état qui a été la cause de son exil....La chose qui m'intrigue c'est comment se fait-il que cette condamnation ne lui est pas barrée le chemin de la présidence ?
Je sais je pose une stupide question : corruption plus piston vous refont un casier vierge.......

jadis
05/01/2007, 16h17
Il faut savoir qu'il s'agissait de reliquats d'ambassades algériens à l'étranger dont Bouteflika avait transférer l'argent non-employé sous son propre nom afin de disposer de fonds pour aider des mouvements révolutionnaires (c'est du moins sa version).

Il faut savoir que l'actuel président algérien avait été grâcié par la Cour suprême suite à la restitution de l'argent soit-disant retourné.

zwina
05/01/2007, 16h25
Tu peux nous donner la date de cette grâce accordée par la cour suprême ???

De plus ton explication ne correspond pas à celle invoquée par Bouteflika lui même car voici ce qu'il a déclaré :

Bouteflika invoquera aux magistrats de la Cour des comptes la construction d’un nouveau siège du ministère des Affaires étrangères pour laquelle il destinerait la trésorerie amassée sur les comptes suisses.

Cet argent n'a JAMAIS été rendu par Bouteflika officiellement en tout cas ......

jadis
05/01/2007, 16h35
Je vais recherché dans les archives. En outre, il faut signaler aussi que Bouteflika avit été exclu du FLN suite à son acte indélicat.

jadis
05/01/2007, 17h13
"Tu peux nous donner la date de cette grâce accordée par la cour suprême ???" (dixit Zwina)
_________________________________

Je cherche toujours, mais en principe, je ne ments jamais.


" Lorsque Boumediene meurt, en 1978, il faudra que Bouteflika se batte pour prononcer l'oraison funèbre - contre les chefs de l'armée et Kasdi Merbah, alors patron de la Sécurité militaire, qui veulent l'en empêcher. La disgrâce se profile, suivie d'une éclipse de vingt ans, sa quatrième existence. Dessaisi de la diplomatie, exclu du bureau politique, puis du comité central du FLN, il s'exile en Suisse. L'heure est à la «déboumedienisation». La Cour des comptes lance une enquête sur sa gestion des fonds publics: chaque année, les ambassades algériennes qui avaient des reliquats budgétaires étaient priées de les transférer sur un compte en Suisse - certains témoins de l'époque affirment que ce compte était au nom personnel de Bouteflika. Ce dernier riposte qu'il fallait bien financer les mouvements de libération. Il aurait restitué une partie du magot au Trésor, obtenant en contrepartie du général Larbi Belkheïr, chef de cabinet de Chadli, le versement de sa retraite de ministre".

Pour en savoir plus:
http://www.lexpress.fr/info/monde/dossier/bouteflika/dossier.asp?ida=425761&p=3

zwina
05/01/2007, 17h29
Si la cour suprême l'a gracié ou s'il a rendu cet argent il y a forcement une trace. ;) Mais il n'en existe pas du moins je ne la trouve pas. Le titre de l'article que tu cites s'appelle "La Revanche de Bouteflika " ce qui est très clair....On y parle aussi de son alliance avec ceux des pays du Golfe ce qui explique beaucoup de choses même si l'auteur de l'article y va avec des pincettes.

jadis
05/01/2007, 17h37
L'article confirme la véracité de son détournement et la restitution de l'argent détourné.

A ce propos, il faut savoir que Bouteflika avait été condamné à trois de prison par contumace pour son délit. La question qui mérite examen est de savoir pourquoi l'Algérie n'avait pas lancé un mandat international contre lui? Mais le plus étonnant est que Bouteflika bénéficiait toujours de son passeport algérien dès lors qu'il a pu commercer avec les monarchies du Moyen-Orient et réalisant ainsi une fortune personnelle de 8 millions de dollars!!!.

moustakbal
05/01/2007, 17h42
Que représente une banale affaire de reliquats mes chers,lorsque l'on sait que son actuel chef de cabinet MMG est à la tête du plus grand réseau de trafic de drogue "réseau zenjabile"j'ai appris ici à alger recemment qu'il est juif marocain.j' :sad: ai peur maman

Banco
05/01/2007, 18h18
Zwina, sors de ce corps de Benchicou. :lol:
Boutef comme la grande majorité des politiques algériens ne sont pas entièrement clean ! Ce n'est pas nouveau.
Merci pour les réponses apportées jadis.

Qu'en est'il de Benchicou ? Son inculpation pour avoir tenté de faire passer environ 2 millions de dollars sans rien déclarer ? Il est bon d'être journaliste en Algérie, ca paie !

zwina
05/01/2007, 18h37
Je te signale que Benchicou a fait de la prison pour cela alors que Bouteflika s'est auto gracié pourtant 6 milliards ça fait un joli pactole. Il aurait pu au moins faire une peine symbolique pour donner le bon exemple :mrgreen:

Banco
05/01/2007, 19h03
Eh oui, ça paie d'être président ! Mais s'il a retourné l'argent détourné, on peut lui pardonner ? D'ailleurs, lui-même l'a dit : ceux qui ont détourné de l'argent par le passé seront gracié s'ils réinvestissent l'argent en Algérie au bénéfice des algériens. C'est pas beau ? :mrgreen:

jadis
05/01/2007, 19h10
Sans doute que Bouteflika en a bavé plus que quiconque. Présumé l'héritier naturel de Boumediene, il a été écarté tel qu'un va-nu-pied par des despotes incompétents (notamment Chadli). Sa mère fut expulsée comme une péripatéticienne de la villa qu'elle occupait. A son retour au pouvoir, Bouteflika s'est souvenu de l'affront et ce fut au tour de la maman de Chadli de subir une dérison d'expulsion du lieu.

Politiquement, la disgrâce de Bouteflika est fort dommageable dès lors que peut-être qu'en lui accordant la succession du colonel (Boumediene), on n'en aurait fini avec les "dinosaures" de la guerre de libération dont on peut se demander si leur engagement-si exceptionnel fut-il-n'en fut pas moins un acte révolutionnaire uniquement pour eux? La question mérite d'être posée à considérer que c'est toujours la même "vivier" qui a occupé le pouvoir.

zwina
05/01/2007, 19h20
S'il a été écarté c'est aussi parce qu'il y avait quelques bonnes raisons. On dirait que tu nous decris un saint ce qui est très loin de correspondre à Bouteflika.

jadis
05/01/2007, 19h43
Mais "écarté" temporairement! D'où tous les dégâts-notamment un retour au durcissement politique à la Boumediène dont l'Alégérie s'en serait bien passée. Avec en gage pour Bouteflika: "tous mes prédécesseurs ont échoué, alors contentez-vous de moi sinon je retourne chez moi(dixit).

zwina
05/01/2007, 19h50
Qu'il retourne chez lui alors. Si les caisses sont remplies ce n'est pas grâce à lui mais à la montée du cours du pétrole. L'Algérie ne va pas mieux, elle avance grâce uniquement au courage des algériens qui ne baissent pas les bras malgré tout.

Banco
05/01/2007, 19h53
Mais Zwina, il faut avouer que beaucoup de choses se sont mises en route depuis qu'il est là. Il a fait plus en 7 ans que ses prédécesseurs en 30 ans !
Il est loin d'être parfait mais tu peux au moins avouer qu'il y a une nette amélioration.

jadis
05/01/2007, 20h01
"Qu'il retourne chez lui alors. Si les caisses sont remplies ce n'est pas grâce à lui mais à la montée du cours du pétrole. L'Algérie ne va pas mieux, elle avance grâce uniquement au courage des algériens qui ne baissent pas les bras malgré tout" (dixit Zwina).

Tu omets que Bouteflika est rusé et s'il s'est présenté au portillon de la présidence, c'est en parfaite connaissance d'une amélioration de la conjoncture.

L'autre ruse de Bouteflika fut été de placer l'Algérie au rang de partenaire incontournable face aux problèmes africains pour rester modeste et n'insinuer du monde. Il n'en faut pas plus pour émerveiller les Algérien.ne.s...nationalistes? Trop peut-être!

zwina
05/01/2007, 20h11
C'est pas Bouteflika que l'on doit remercier pour cela mais son gouvernement et particulièrement Ouyahia.

Banco
05/01/2007, 20h19
Je ne suis pas surpris de ta réponse. :mrgreen:
Ouyahia, qui parait'il a fait beaucoup d'affaires quand il était premier ministre. Qu'en est'il de sa compagnie de transport ?

Avec Zwina :
Tout ce qui a été mal géré est le fruit de Boutef.
Tout ce qui a été bien géré est le fruit de Ouyahia.

jadis
05/01/2007, 20h21
Monsieur Ouyahia...le naïf! A l'instar de Benfis, il hérite du "bourbier" kabyle et promet à cette région que sa langue sera officialisée, ce que à Constatine, Bouteflika dément.

Monsieur Ouyahia qui refuse toute indexation à la hausse du SMIC alors que Belkhadem préconise qu'il faut allouer une augmentation salariale au prolétariat algérien!...C'est le monde à l'envers ou alors je vis un cauchemar!!

sayfi
05/01/2007, 20h24
Banco
qu'est ce qu'il a apporté de nouveau ?
les jeunes n'ont toujours pas de logement, de travail, ... :rolleyes:

Banco
05/01/2007, 20h30
Personne n'aurait été capable de changer l'Algérie en quelques années. Quand il est arrivé, notre pays était au bord du gouffre.
A son arrivée, il a fait démarrer plusieurs projets qui auraient dû être fait en 1980 ! Il a un programme social et économique. L'Algérie change. Si tu ne peux pas le voir, ne t'en fais pas, Afflelou va bientôt arriver avec pleins de paires de lunettes, tu pourras y voir plus clair.

zwina
05/01/2007, 21h47
Monsieur Ouyahia qui refuse toute indexation à la hausse du SMIC alors que Belkhadem préconise qu'il faut allouer une augmentation salariale au prolétariat algérien!...C'est le monde à l'envers ou alors je vis un cauchemar!!


Et il a fait quoi Belkhadem arrivé au pouvoir ??? Il a dit exactement comme Ouyahia (il y a un thread consacré à ce sujet). Ouyahia était un excellent économiste et cela nul ne peut le nier. Il vaut mieux éviter de parler de l'intervention de Bouteflika à Constantine car quelques temps après il affirmait aussi que les algériens parlaient un mélange de berbère arabe et français .....Il suffit d'écouter ses discours pour s'apercevoir qu'effectivement il parle un mélange de français et d'arabe c'est sur car je comprend un mot sur deux :lol:

jadis
05/01/2007, 22h00
"Et il a fait quoi Belkhadem arrivé au pouvoir ??? Il a dit exactement comme Ouyahia (il y a un thread consacré à ce sujet). Ouyahia était un excellent économiste et cela nul ne peut le nier. Il vaut mieux éviter de parler de l'intervention de Bouteflika à Constantine car quelques temps après il affirmait aussi que les algériens parlaient un mélange de berbère arabe et français .....Il suffit d'écouter ses discours pour s'apercevoir qu'effectivement il parle un mélange de français et d'arabe c'est sur car je comprend un mot sur deux" (dixit Zwina)
____________________________________

Décidément Zwina, nous ne serons jamais sur la même longueur d'ondes! Ouyahia s'est "brûler" par Bouteflika auprès des Kabyles. Est-ce un hasard si le président algérien recourt aux mêmes méthodes que feu H2 qui léguait des postes sensibles aux Sahraouis afin de démontrer qu'ils étaient des incapables.

zwina
05/01/2007, 22h10
Là où je te rejoins c'est qu'effectivement Bouteflika se sert des gens aux postes sensibles et leur attribuent toutes les erreurs mais c'est oublier que nul décision ne peut être prise sans l'accord de Bouteflika. Ce n'est pas pour rien que son livre préféré est Machiavel.

nabilou
06/01/2007, 01h13
Si dirigiger était si simple,les politiciens n'auraient pas besoin d'apprendre :mrgreen:

absent
06/01/2007, 02h32
Je propose qu'on applique la charia islamique pour Bouteflika, on lui coupe un membre pour chaque détournement : et puisqu'il en a fait ^plus de 4, on l'execute.

Mais attention, il ne faut pas précipiter les choses, il faut procder par etapes, et appliquer la charia moderne:

-On fait un jugement pour le premier detournement, on lui coupe la main gauche avec anesthesie, on soigne pour eviter tout risque d'hemorragie, tout ça à l'hopital ain naadja.

-On fait un jugement pour le deuxieme detournement, on lui coupe le pied droit avec anesthesie, on soigne pour eviter tout risque d'hemorragie, mais à l'hopital mustafa, puisqu'il n'est plus considéré comme président.

-On fait un jugement pour le troisieme detournement, on lui coupe la main droite avec anesthesie, on soigne pour eviter tout risque d'hemorragie, on le transfert à l'hopital l'hopital ain naadja parce qu'a mustafa ils savent pas comment soigner la gangrene qui s'est developpé dans ce même hopital.

Je voulais voulais vous parler du 4eme detournement et du cinquieme, mais j'ai bien peur que boutef soit deja mort, nos hopitaux ne sont pas si competents que ceux du val de grace...

zwina
06/01/2007, 23h12
Normalement le Val de Grâce est un hopital réservé aux militaires (et hautes personnalités) français. Je n'ose imaginer qu'en cherchant bien on puisse découvrir que Bouteflika ........... :surprise:

aitmakki
06/01/2007, 23h23
Salam,

Je propose qu'on applique la charia islamique pour Bouteflika, on lui coupe un membre pour chaque détournement : et puisqu'il en a fait ^plus de 4, on l'execute.

Mais attention, il ne faut pas précipiter les choses, il faut procder par etapes, et appliquer la charia moderne:

-On fait un jugement pour le premier detournement, on lui coupe la main gauche avec anesthesie, on soigne pour eviter tout risque d'hemorragie, tout ça à l'hopital ain naadja.

-On fait un jugement pour le deuxieme detournement, on lui coupe le pied droit avec anesthesie, on soigne pour eviter tout risque d'hemorragie, mais à l'hopital mustafa, puisqu'il n'est plus considéré comme président.

-On fait un jugement pour le troisieme detournement, on lui coupe la main droite avec anesthesie, on soigne pour eviter tout risque d'hemorragie, on le transfert à l'hopital l'hopital ain naadja parce qu'a mustafa ils savent pas comment soigner la gangrene qui s'est developpé dans ce même hopital.

Je voulais voulais vous parler du 4eme detournement et du cinquieme, mais j'ai bien peur que boutef soit deja mort, nos hopitaux ne sont pas si competents que ceux du val de grace

Pourquoi ce chatiment. PArce qu il a su gerer la crise de la kabylie, avec ses calculs politiciennes et politiques envers les partis et les groupes installes en kabylie qui sont su qu ils perdaient du temps et se moquer des vies humaines algeriennes cheres.

Il est jusqu a cette date le meilleur President algerien, il depasse Chadli ( avec tt le respect, mais qui etait naif) et de Zeroual ( un militaire depasse) pas de flair politique du tout, ou de Boudiaf ( avec respect, il commencait la Revolution avec le CRUA, et qui mourut en Martyr) mais avait une idee figee de son algerie) ou u Feu Boumediene ( Courageux , visionnaire , mais vision limitee des annees 60 et de l ere de la decolonosations.

Pese les mots avant de les imprimer je veux dire les envoyer : Ils sont vos guges.....

absent
06/01/2007, 23h36
Bouteflika a été complices de plusieurs assassinats politiques (avec le faussaire boukharrouba), il s'est fait plein de tunes en volant l'argent de l'etat, et il fait en sorte que ses potes se remplissent les poches (ministres khrotos, généraux, affairistes, potes du moyen orient...etc). D'ailleurs je veux pas de sa tete à lui, je veux celle de Toufik, boutef n'est qu'une marionette.

J'allais parler de la crise declenché par bouteflika lui même en kabylie (2001), et des assassinats politiques commis sous le reigne de boutef... mais tu ne peux pas comprendre, c'est toufik qui decide.

Cookies