PDA

Voir la version complète : Tennis en fauteuil roulant : Le Maroc suspendu pour avoir refusé de jouer face à Israël


copyrox
16/08/2016, 11h05
La Fédération internationale de tennis (ITF) a annoncé ce lundi la suspension des cinq membres de l'équipe marocaine de tennis en fauteuil roulant, après s’être retirés de matchs face à l’équipe d’Israël.
Pablo Augusto, Arria Noguera, Lhaj Boukartacha, Ayoub Ettali et Saïd Hamim ont été reconnus coupables d’« infractions graves » liées à leur comportement. Une attitude jugée contraire au code de conduite du tennis en fauteuil roulant, annonce aujourd’hui le site d’information Inside The Games.
Chaque joueur a été suspendu des compétitions et des événements de tennis en fauteuil roulant pour une période de deux ans. Une décision qui entrera en vigueur dans le cas où l’un de ces joueurs commettrait une autre infraction avant le 27 juillet 2018.
L'équipe marocaine a violé le règlement de l'ITF, a estimé le conseil d'administration de l'ITF, en refusant en mai dernier d’affronter l’équipe d’Israël dans le cadre du BNP Paribas World Team Cup World Group à Tokyo. Le conseil a voté en faveur d'une interdiction de la Fédération royale marocaine de tennis (FRMT) de participer avec une équipe masculine à la coupe du monde du tennis en fauteuil roulant en 2017.
La « Constitution » de l’ITF, votée en 2016, stipule que la fédération et ses pays membres doivent porter ses messages et ses principes « sans discrimination fondée sur la couleur, la race, la nationalité, l'origine ethnique ou nationale, l'âge, le sexe, l'orientation sexuelle, le handicap ou la religion ».
Ce genre d’incidents est « assez fréquent », écrit le site d’information, citant l'Association internationale de boxe qui a annoncé le mois dernier qu’elle enquête actuellement sur l’affaire du boxeur syrien Ala Ghasoun. Ce dernier s’était retiré du tournoi de qualification olympique en Azerbaïdjan parce qu'il devait faire face à un adversaire israélien.

Ya Biladi

Cookies