PDA

Voir la version complète : Demi-finale du 1500 m. ce soir à 20h45 au stadio Olympico (00h45 heure Algérienne) Makhloufi face aux favoris


ACAPULCO
18/08/2016, 19h40
Le coureur algérien Taoufik Makhloufi, qui n’a pas encore eu le temps de savourer sa médaille d’argent remportée dans l’épreuve du 800 m, dans la matinée de mardi, disputera ce soir, à partir de 20h45 (00h45 heure algérienne) la demi-finale du 1500 m, un peu plus de 48 heures après avoir réussi son entrée en lice dans les séries préliminaires.


Engagé dans la première série, le champion olympique du 1500 m à Londres (2012) ne devrait pas avoir de difficulté pour se qualifier en finale, surtout que cela concerne les cinq premiers de chaque série, en sus des deux meilleurs temps. S’étant déjà fixé un challenge difficile (800 m et 1500 m), l’Algérien a déjà l’esprit tourné vers la finale avec l’espoir de conserver son titre, ou du moins finir sur le podium, et s’adjuger une seconde médaille à Rio, sa troisième dans les JO. Pour ce faire, il va sans doute gérer la demi-finale en toute tranquillité, sans débauche d’énergie, lui dont le souci majeur demeure la récupération, après avoir pris part aux épreuves du 800. En choisissant ce défi, le nouveau vice-champion olympique du 800 m affiche de grandes ambitions. Il ne donnait pas l’impression d’être émoussé lors du premier tour du 1500 m, disputé avant-hier.

Ainsi, en demi-finale, Makhloufi en découdra avec ses principaux et éternels adversaires : le Kenyan Asbel Kiprop (triple champion du monde), le Marocain Abdalaati Iguider (3e aux JO-2012), le Néo-Zélandais Nicholas Willis (3e aux JO d’Athènes 2004) et l’Ethiopien Dawit Wolde. Dans la seconde série, les deux autres Kenyans, Elijah Motonei Manangoi et Ronald Kwemoi, considérés comme de sérieux prétendants pour une place sur le podium, seront également à l’aise pour passer en finale. Et, du coup, ils rejoindront leur coéquipier Kiprop. Un scénario prévisible.
Makhloufi, qui avait échoué avec ces mêmes rivaux lors des derniers Mondiaux d’athlétisme de Pékin, devrait donc les retrouver à l’occasion de la finale prévue samedi, à partir de 21h (1h45 heure algérienne).

Tarek Aït Sellamet

ACAPULCO
18/08/2016, 19h44
Pourvu que Mekhloufi fasse une course intelligente c'est à dire qu'il ne doit en aucun gaspiller son énergie dès le début de la course mais plutôt garder sa force vers le dernier tour de la course pour se donner à fond et l'a remporter inchallah , il faut aussi qu'il fasse attention de ne pas chuter face aux kenyans , éthiopiens et les autres qui vont tout faire pour se relayer entre eux pour gagner .

Mekhloufi, n'oublie pas le jus d'orange fraîchement pressé pour te donner du punch et de l'endurance .

samarkand777
19/08/2016, 02h49
mdrr acapulco faudrait qu'il songe a rajouter qq goûtes de "produits " dans son jus d'orange car les kenyans, américains etc carburent aux molécules 2.0......indétectables

shadok
19/08/2016, 03h07
Makhloufi a fini en 2eme place. Il pourra décrocher une 2eme médaille pour l'Algérie.

Cookies