PDA

Voir la version complète : Sauvez le château de la Comtesse !


Thirga.ounevdhou
15/01/2007, 14h37
Aokas, une région au potentiel touristique mal exploité. Elle est connue pour sa montagne de Yemma Tadrart, sa grotte féerique et on oublie souvent d'évoquer le château de la comtesse.

http://img125.imageshack.us/img125/6783/file001rw3.jpg (http://imageshack.us/)


Le château de la Comtesse, situé à l’entrée ouest de la ville d’Aokas, est l’un des édifices les plus imposants au niveau de la côte-est de la wilaya de Béjaïa qui ne laisse personne indifférent de par son architecture et son originalité.

Sa réalisation témoigne de la volonté de ses concepteurs à l’éterniser dans cet endroit. Malheureusement, à voir l’état de délabrement auquel est voué cet édifice, on s’étonne du peu de considération que lui accordent les services chargés de la préservation de nos monuments et vestiges.

Pourtant, il y a de cela une décennie, sa préservation n’exigeait pas plus que la réalisation de quelques travaux de réfection, tels le remplacement de quelques tuiles pour empêcher la pénétration des eaux de pluie qui sont d’ailleurs la cause principale de son état actuel et de charger un agent pour son entretien et son gardiennage.

Rien de tout cela n’a été entrepris par les autorités chargées de la gestion des affaires de la cité. De ce fait, il est des plus urgents aujourd’hui d’entreprendre des démarches pour sa restauration et sauver ce qui peut être sauvé de cette perle architecturale qui orne la côte Est.

Une région qui, de surcroît, est à vocation touristique et qui draine des milliers d’estivants chaque été. Certes, la municipalité a entrepris quelques actions timides en vu de la remise en état de ce château et ce en chargeant les services du CTC d’effectuer le contrôle technique de la construction, notamment ce qui relève de son ossature.

Les résultats de ce contrôle se sont révélés positifs. Pour ce qui est d’une éventuelle restauration, l’APC est en attente depuis trois mois, selon son président, de recevoir la somme nécessaire, qui est estimée à trois millions de dinars, qui lui permettra de solliciter les services d’un bureau d’études pour trouver les modalités et les coûts de sa remise en état.

- El Watan

tamerlan
15/01/2007, 15h15
etant jeune ce chateau m'avéait toujours fait rever...la derniere fosi en passant on constatait en effet sa deterioration..il devrait etre vendu aux encheres avec la garantie de ne pas modifier son aspect exterieur...

que peut on faire d'un tel edifice sinon y habiter???

Tamedit n-was
15/01/2007, 15h29
c'est une villa et c'est pas un chateau ;)

absente
15/01/2007, 15h40
Il pourait le transformer en hotel, y a pas de touriste dans le coin
Je crois que la villa de la contesse est liée à des histoires de fontomes c'est cela que la renove pas :mrgreen:

Tizinissa
15/01/2007, 18h08
Sompteueux comme residence !!!

Qui est cette comtesse ???

Thirga.ounevdhou
16/01/2007, 08h22
Qui est cette comtesse ??? Bonjour Tizinissa,

Voici ce qu'on a ecrit concernant le chateau : construit sur un rempart, à l'entrée ouest de la commune d'Aokas. Il est situé à bord de la RN N° 9 reliant Bejaia à Setif (1,5 km de la ville d'Aokas). Un chef d’œuvre architectural est construit avec de la pierre taillée, sa toiture est faite avec de l'ardoise. D'une surface de 5 983 m2 est composé d'un édifice principal (une maison a deux étages), le rez-de-chaussée de 195 m2 : divisé en trois chambres, un hall de réception et un showroom.
Selon ceux qui ont connu cette région, ce château a été occupé par un certain Boucheron, pour la production et la commercialisation du vin. "Le château est construit, par un général de l'armée française surnommé Poison et il n'avait pas d'héritiers exactement les travaux de construction de cette résidence débutèrent en 1870, et se terminèrent en 1890". Au début, le colon ne trouvait pas d'intérêt à nommer son édifice, mais on raconte que ce général s'est marié avec une femme algérienne de la région de Bejaia. Une fois le château construit il voulait lui donner le nom de famille de sa femme. Elle refusa, Elle lui dit "tu t'es marié avec moi pas avec ma famille", et il décida de l'appeler le "château de la Comtesse". Aujourd'hui, le château se déprécie de plus en plus, et est devenue des ruines. Ce magnifique manoir est devenu un endroit où personne ne s'aventure pour le visiter, car devenu le paradis des rats et d'autres animaux égarés. Ce prestigieux château est en constante déperdition.

Tizinissa
16/01/2007, 14h04
Merci beaucoup Thirga pour l'explication !

Cookies