PDA

Voir la version complète : Maroc : Aitex 2016, ou quand l’Afrique vibre au rythme de l’innovation et de la technologie


haddou
22/09/2016, 07h18
(Agence Ecofin) - Comme annoncé il y a quelques semaines, le premier salon international des technologies de l’information (IT), Aitex (Africa It Expo) a ouvert ses portes mercredi, à Casablanca, au Maroc. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée sous la houlette du ministre marocain de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, M. Moulay Hafid Elalamy (photo), en présence de nombreuses personnalités de marque.

Organisé par l’APEBI (fédération marocaine des technologies de l’information, des télécommunications et de l’Offshoring), la première plateforme de l’innovation et de la transformation digitale réunira en quatre jours, 150 exposants nationaux et internationaux, 200 donneurs d’ordre autour d’un thème «Transformation digitale, levier de développement en Afrique».

Partant du constat selon lequel les nouvelles technologies ont bouleversé l’économie des pays avancés en transformant la société, l’enseignement, la santé, etc., Mme Saloua Karkri Belkeziz, présidente de l’APEBI, a souligné dans son discours inaugural les avantages que tirerait le continent de la digitalisation. « Il s’agit de prendre formellement conscience de la formidable opportunité qu’elle représente pour nos économies et d’en profiter pour nous moderniser, mais aussi et surtout d’emprunter des raccourcis pour combler sinon réduire le retard du continent par rapport aux pays-locomotives de l’économie mondiale », déclare-t-elle.

Environ 1000 rendez-vous d’affaires, 20 ateliers-solutions et 10 panels scientifiques…, tels sont, en résumé, ce que les organisateurs ont prévu pour cette première édition de l’Aitex. Il sera question entre autres, en plus de lever le voile sur la transformation digitale en Afrique, d’E-Gov, de télécoms et digitalisation, de l’Usine 4.0, d’écosystèmes innovants, d’offshoring, le tout étant animé par des experts de qualité reconnue. En outre, une place particulière sera offerte aux start-ups, acteurs de l’innovation, la recherche et du développement. «Nous avons attribué une place particulière aux Start Up pour inciter nos jeunes à s’approprier l’espace digital et à en faire une plateforme de création et de commerce.», explique Mme Belkeziz.

A quelques semaines de la Cop 22, cette première édition du salon Aitex, représente le dernier grand rendez-vous international qu’accueille le Maroc avant la grande échéance, avec laquelle elle partage le même objectif: une émergence de l’Afrique à l’horizon 2020

Cookies