PDA

Voir la version complète : Maroc : l'équipementier automobile Trèves TSC fera usine commune avec le textilien Mafaco dans les intérieurs


Raco
22/09/2016, 08h18
Un contrat de partenariat a été signé entre l'équipementier automobile Mafaco et le spécialiste français de l'intérieur du véhicule Trèves TSC. En vue une usine à Kenitra.

Filiale du groupe Safari, Mafaco, société marocaine de fabrications cotonnières a signé en août un contrat de partenariat avec le français Trèves Textiles & seat components (Trèves TSC) pour une usine dans l'intérieur véhicule.
Dans le cadre de ce contrat, "Mafaco fabriquera des composants de sièges en textile pour l'industrie automobile dans son usine de Kénitra, en s'appuyant sur son savoir-faire et celui de Trèves TSC" indique la société dans un communiqué relayé par la presse marocaine.
Créé en 1948, Mafaco se présente comme un spécialiste de la fabrication des tissus denim, sportwear et des tissus à usages techniques.

Installé sur environ six hectares, le site localisé à Kénitra devrait contribuer à densifier l'écosystème de la région en augmentant la part de la valeur ajoutée locale en se trouvant à quelques encablures de la future usine de PSA qui vise un taux d'intégration de 60% dès son lancement en 2019.
Cet écosystème s'intègre également dans la stratégie d'accélération industrielle prônée par Moulay Hafid Elalamy, ministre de l'industrie et dont l'un des cinq écosystèmes dédiés à l'industrie automobile porte sur la filière "intérieur véhicule et sièges".

Spécialiste de l'intérieur du véhicule et de son environnement acoustique, Trèves revendique sur son site internet 43 implantations industrielles dans 20 pays employant environ 7000 personnes.
En pleine crise de l'automobile en 2009, le groupe français avait ouvert son capital au Fonds de modernisation des équipementiers automobiles (FMEA).
Le groupe déploie son activité dans quatre domaines : "Habitacle et coffre", "Sièges et composants", "Textiles et aspects et moteur et soubassement".

Il est également partenaire de constructeurs automobiles français, allemands et japonais.
Faurecia autre spécialiste, notament, des intéreurs est lui déjà installé à Kenitra avec une usine de coiffe de siège.
L'Usine Nouvelle

haddou
22/09/2016, 08h26
Bonjour Raco

c'est ce genre de partenariat qui permettrait aux industries locales de monter dans les chaines de valeur

Raco
22/09/2016, 08h48
Salut haddou

Oui l'année 2016 sera l'année de décollage industriel

Cookies