PDA

Voir la version complète : les emprunts de la langue arabe


tawenza
25/09/2016, 18h05
La langue arabe a commencé à se structurer dans la région du hedjaz dont l'empreinte yemenité est évidente.

par la suite, les échanges avec el cham et el 3irak ont bcp chamboulé le parler originel.

derrière ces ouvertures on retrouve le persan et les langues sémitiques parlées au moyen orient. certains disent qu'il y a un fonds lexical commun important entre la langue arabe des premiers siècles de l'islam et l'hébreux voire l'araméen.

mais indéniablement, les omeyades et les abbassides sont les régimes qui ont donné le LA de la transformation de la langue arabe. Nous connaissons tous le fameux el jahid qui a résisté à l'invasion de la langue arabe par la culture persane. Il est d'ailleurs mort de façon énigmatique (étouffé par un tas de livres)

tjrs est-il voici un exp de lexique persan :

tawenza
25/09/2016, 18h07
أستاذ ʾustāḏ : “maître ; professeur”, de ostad

إسفانخ ʾisfānaẖ : “épinard”, du moyen persan aspinag
Remarque : on trouve aussi la variante isbānaẖ dont Reig ne donne que le pluriel sabāniẖ

أنبار ʾanbar : “magasin, entrepôt, dépôt”, du moyen persan hambar

بابونج bābūnaǧ : « camomille », du moyen persan babunag

باذنجان bāḏinǧān : “aubergine”, de badenjan
Remarque : pour en savoir plus sur ce mot, en fait issu du sanskrit via le persan, voir le "mot du jour" aubergine (http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=17101).

باز bāz : “faucon, autour”

ببغاء babġāʾ : “perroquet (http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=10717)”

برجيس Birǧīs : “Jupiter (planète)”, de Berjis

بركار birkār : “compas”, de parkar

برنامج barnāmaǧ : “programme”, du moyen persan barnamag

بستان bustān : “jardin”, de bostan

بفتة bafta : “calico”

بقشيش baqšīš : “pourboire”, de bachshesh

بندر bandar : “mouillage, port, rade, capitale de district, centre commercial”

بنفسج banafšaǧ : “violette”

تاج tāǧ : “couronne, diadème, tiare”, de taj

تخت taẖt : “lit à baldaquin ; trône”

تختة taẖta : “planche”

ترنج turunǧ : “cédrat”, de toranj
Remarques :
- Reig donne turunǧi, “serin (oiseau)” et turunǧān, “mélisse”...
- Voir le "mot du jour" orange (http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=2003).

تنبك tanbak ou tunbuk : “tabac pour narguilé”
Remarque : Rajki orthographie tumbak et Reig donne aussi tunbāk

تنكة tanka : “boîte en fer blanc, bidon, jerrican”, de tonok
Remarques :
- Rajki vocalise tanaka
- Fred (Babélien) se demande si ce mot ne proviendrait pas du gujarati ટાંકી /ṭāṅkī/ "bassin, réservoir", étymon du mot tank.

جام ǧām : “bol, coupe, gobelet”

جاموس ǧāmūs : “buffle”, de gavmish

جاودار ǧāwadār : “seigle”, de chavdar
Remarque : ǧaudar chez Rajki

جزر ǧazar : “carotte”, de gazar

جناح ǧunāḥ : “crime, péché, délit”, de gonah

جند ǧund : “armée, troupe”, de gund

جوز ǧawz : “cœur, milieu ; noix”, de gouz

جوهر ǧawhar : “bijou, joyau, pierre précieuse ; matière, substance ; essence, quintessence”, de gouhar

خام ẖām : “brut, non raffiné, écru”

خان ẖān : “caravansérail, taverne ; khan (titre honorifique)”
Remarque : pour Fred (Babélien), il s'agit d'un emprunt au turco-mongol.

خرسانة ẖarasāna : “béton, béton armé”, de char-sang

خنجر ẖanǧar : “dague, poignard”

خندق ẖandaq : “fossé, tranchée, retranchement”, de kandak

خيار ẖiār : “concombre”, de chiyar

داغ dāġ : “marque (sur un animal)”

دبّج dabbaǧa : “decorer, orner”, du moyen persan debag, “brocart”

درز darz : “couture, suture, piqûre”

دستور dustūr : “charte, constitution, statut”

دهليز dihlīz : “entrée, vestibule, corridor, galerie”

ديدبان daydabān : “garde, sentinelle”, de dide-ban

دين dīn : “religion, croyance, confession religieuse”, de din
Remarques :
- Pour Fred (Babélien), il s'agit plutôt d'un emprunt du persan à l'arabe (cf proto-sémitique *dn "juger", hébreu דן /dan/ « juge »).
- Il paraît hâtif à Georges Bohas (Ecole Normale Supérieure) de voir une relation avec la racine sémitique dn, "juger". La relation sémantique jugement // religion n'est pas évidente. La religion n'est pas le jugement et le jugement n'est pas la religion. Il s'appuie sur "Iranian loanwords in Syriac", de Claudia A. Ciancaglini, pour qui il s'agit bien d'un emprunt du syriaque (et donc de l'arabe) au persan : dyn, dʾyn “religion,” OPers. *dainā-, MPers. dēn (q.v.); dynyg “religious,” MPers. dēnīg.
- Il y a dīn et dīn ! Il me semble effectivement que yawm ed-dīn, "le Jour du Jugement", n'est qu'une variante de yawm ed-daynūna, du verbe dāna, "emprunter ; condamner, juger". C’est donc à tort que Wehr et Reig (et d’autres, probablement) placent cette locution sous dīn, "religion".

ديوان dīwān : “bureau, cabinet, administration, chancellerie, office, secrétariat ; compartiment (de train)”, de diwan
(Voir le mot du jour douane (http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=6874)).

رزق rizq : “pain quotidien, subsistance, vivres”, du moyen persan rozig

رفّ raff : “étagère”

روزنامة rūznāma : “éphéméride, almanach”, de ruz-name

روشن rawšan : “lucarne, hublot”
Remarque : Reig donne aussi la variante rawzana

زاغ zāġ : “corneille”, de zaghi

زنبرك zanbarak : “ressort”
Remarque : Reig vocalise zunburuk ou zunburak

زنبق zanbaq : “lys, iris”, du moyen persan zambag

زنجر zinǧir : “chaîne”, de zanjir

زنجي zanǧiy : “nègre, noir”, du moyen persan zangig

زنديق zindīq : “athée, incroyant”, du moyen persan zandik

زنزلخت zanzalaẖt : “arbre à chapelets, mélia”, de aza-deracht

سبت sabat : “panier”, de sabad

سراج sirāǧ : “lampe, lumière”, de cheragh

سراي sarāy : “palais, sérail”, de saray
Remarque : voir le "mot du jour" sérail (http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=11621).

سربال sirbāl : “chemise”, de serwal

سرجين sarǧīn : “fumier”, du moyen persan sargen
Remarque : Reig ignore ce mot que Wehr vocalise sirǧīn

سرداب sirdāb : “cave ; *** de basse-fosse ; sous-sol ; galerie ; souterrain”, de sard-ab (eau froide)

سرو sarw : “cyprès”, de sarw

سروال sirwāl : “caleçon, culotte, pantalon”, de shalwar
Remarque : Rajki orthographie sarwar

سفتجة suftaǧa : “traite ; devise ; lettre de change”, de safte

سمكري samkari : “ferblantier”

سوس sūs : “réglisse, jus de réglisse”

شادر šādir : “tente”, de chador

شال šāl : “châle, foulard”, de shal

شاهين šāhīn : “faucon pélerin, crécerelle”, de shahen

شرشف šaršaf : “nappe, drap”, de chador-shab

شربة šurba : "soupe", de shorba
Remarque : voilà une étymologie qui surprendra plus d'un arabisant ! Voir discussion dans le "mot du jour" sorbet (http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=17236).

طازج ṭāziǧ : “frais (pain), tendre, du jour”, de taze
Remarque : Rajki donne la prononciation égyptienne ṭaza

طاس ṭās : "tasse"

طاقة ṭāqa : “arche, arcade, arceau, croisée, cintre, fenêtre”

طباشير ṭabāšīr : “craies”
Remarque : Le singulier est ṭabšūra ; Rajki donne le pluriel. Est-ce parce que le singulier persan ressemble à un pluriel arabe ?

طبنجة ṭabanǧa : “escopette, tromblon”, de tapanche

طربوش ṭarbūš : “chéchia, tarbouch”, de sar-push

طرز ṭarz : “type, forme, manière, façon, etc.”, de tarazu

طرشي ṭuršiy : “légumes au vinaigre, pickles”

طنجرة ṭanǧara : “casserole”

فرس Furs : “La Perse, les Persans ”

فستق fistiq : “pistache”, du moyen persan pistag
Remarque : Reig vocalise fustuq et donne en regard “arachide, cacahouète”, puis fustuq ḥalabiy, “pistache”.

فنجان finǧān : “coupe, tasse”, de pangan

فهرس fihris : “catalogue, index, table des matières, répertoire”, de fehrest

فولاذ fūlāḏ : “acier, acier trempé”, de pulad

فيروز fayrūz : “bleu-vert, turquoise”, de piruz

قربة qirba : “outre”, de *qir-ab
(Voir le mot du jour ghirba (http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=16516))

قنبلة qunbula : “bombe”, de chompare

قندق qandaq : “tonneau”, de qondaq
Remarque : c’est la traduction de Rajki. Mot absent chez Reig. Wehr vocalise qunduq et donne comme traduction “gunstock, rifle butt”, c’est-à-dire “crosse de fusil”...

كار kār : “métier, occupation, profession, travail”

كرفس karafs : “céleri”

كركدّن karkaddan : “rhinocéros”, de kargedan

كشك kušk : “édicule, kiosque, stand, pavillon, tonnelle”

كعكة kaʿka : "cake", de kak

كمر kamar : “ceinture à gousset”

كندر kundur : “encens”

كنز kanz : “trésor”, de ganj

كهربا kahrabā : “ambre jaune / doré ; succin”, de kah-ruba

كيكة kayka : “œuf”, du moyen persan

لعل laʿl : “rubis ; styrax”, de la-la (brillant)

مائدة māʾida : “table (à manger)”

مجوسي maǧūsiy : “mage ; mazdéen”
(Voir le mot du jour magie (http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=6359))

مردقوش mardaqūš : “marjolaine”, de marzangush
(Voir le mot du jour marjolaine (http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=2230))

مرزبان marzubān : “gouverneur de province, satrape”

مهر mahr : “dot ; enjeu ; prix (fig.) ; rançon ; sceau, signet, tampon”, de mohr

نارجيل narǧil : “cocotier”, du moyen persan nargel
Remarques :
- Reig vocalise naraǧil
- Le persan provient du sanskrit नारिकेला /nārikelā/ (Fred)

نرجس narǧis : “narcisse”, du moyen persan nargis
Remarques :
- Il existe une variante nirǧis
- Le nom de Νάρκισσος [Narkissos], « Narcisse », héros de la mythologie grecque, est donc probablement d’origine persane.
(Voir le mot du jour narcissique (http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?p=59171))

نرد nard : “dé à jouer ; trictrac”

نشا našā : “amidon, fécule, empois”, de neshaste

نشادر nušādir : “ammoniaque”, de nashador

نموذج numūḏaǧ : “échantillon, exemple”, du moyen persan namunag
Remarque : Reig vocalise namūḏaǧ

tawenza
25/09/2016, 18h07
نيشان nīšān : “but, cible ; décoration, médaille, ordre”

هاون hāwun : “mortier”, de hawan

هليلج halilaǧ : “myrobalan ; phyllanthe”, du moyen persan halilag
Remarque : Reig donne halilaǧ comme variante de halaǧ

هندسة handasa : “géométrie, architecture, ingénierie”, du moyen persan handazag

هندمة handama : “arrangement, harmonie”, du moyen persan
Remarque : Reig donne handama comme variante de hindām

وزير wazīr : “ministre, vizir”, du moyen persan wazir

ياسمين yāsamīn : "jasmin", du moyen persan yasaman
(Voir le mot du jour jasmin (http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=16439))

ياور yāwir : “adjudant, aide-de-camp”, de yawar

Beaker
25/09/2016, 18h12
نيشان nīšān : “but, cible ; décoration, médaille, ordre”


Aha !
Voila bien l'explication du mot "nichan" utilise dans l'ouest algerien :mrgreen:

tawenza
25/09/2016, 18h14
nichen = la mire en algérie.. (centre)


le pb c que l'étymologie est absente chez nous !!!
la sémantique aussi !!

on navigue à vue à coups de bricolages individuels !!

Beaker
25/09/2016, 18h17
Nichan =but, cible

On dit a Oran: roh nichan pour dire: va directement !
Le mot aussi veut dire: correcte.

@tawenz
Tu veux dire la mire de la télé?

tawenza
25/09/2016, 18h44
break

la mire du fusil..

mirer c regarder attentivement..

Cookies