PDA

Voir la version complète : Don japonais de plus de 9 MDH pour l'équipement de la Bibliothèque nationale du Royaume


jawzia
12/10/2016, 15h14
Don japonais de plus de 9 MDH pour l'équipement de la Bibliothèque nationale du Royaume

Le Japon a accordé au Maroc un don de 100 millions de yen japonais, environ 9,650 millions de dirhams, afin de doter la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc (BNRM) d'équipements pour la numérisation de journaux et de microfilms archivés, rénover son auditorium et renforcer les équipements de son laboratoire de restauration.

Ce don, qui a fait l'objet d'un échange de notes signé vendredi 30 septembre à Rabat, par le ministre de la Culture Mohamed Amine Sbihi et l'ambassadeur du Japon à Rabat Tsuneo Kurokawa, s'inscrit dans le cadre d'un programme japonais pour l’appui au développement économique et social du Maroc à travers le ministère de la Culture.

L'ambassadeur nippon a rappelé, dans une allocution lors de la cérémonie de signature, que ce don fait suite à une visite qu'il avait effectué aux archives et aux laboratoires de la BNRM en janvier dernier, en réitérant son soutien au "plan de la bibliothèque de rendre public ses archives via son site web".

M. Kurokawa a également précisé que ce don sera consacré à la fourniture d'un scanner spécial de 2m/2m, capable de réaliser une numérisation de haute qualité des journaux collectionnés par la BNRM depuis le 19e siècle, tout en émettant son souhait que ce projet bénéficie à toute personne s'intéressant à l'histoire et à la culture marocaines.

Pour sa part, M. Sbihi a relevé que ce don fait suite à plusieurs autres opérations de soutien apportées par le gouvernement japonais au Maroc dans le domaine de la culture au cours des dernières décennies, dans le cadre de son programme de coopération économique étrangère et des projets d'aide au développement.

Outre la BNRM, plusieurs établissements, relevant du ministère ont été dotés d'équipements leur permettant de mener à bien leurs missions de promotion de la culture et de l'enseignement des arts, tels que l'imprimerie Dar Al Manahil, le Conservatoire de musique et de danse de Rabat et le théâtre national Mohammed V, précise-t-il.

Ce programme de coopération visant à contribuer au développement économique et social du Maroc à travers la fourniture de produits fabriqués par les entreprises japonaises aux technologies innovantes, marque le 60e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Royaume du Maroc et le Japon, célébré cette année.

(Avec MAP)


okba30
12/10/2016, 16h52
Le Maroc est pauvre, secret de Polichinelle.

zek
13/10/2016, 02h56
Juste pour comparer par exemple, L’Emir de Dubai offre $10 milliards pour l’éducation dans le monde arabe sur sa fortune personnelle.

Mais est-ce que Roi du Maroc fait des dons sur sa fortune personnel à son pays ?

zek
13/10/2016, 03h04
Pour les dons, il faut faire la différence entre des institutions d’État qui reçoivent des dons comme par exemple la bibliothèque nationale du Maroc qui est une institution étatique et devrait être à la charge de l’État.

Et les dons à des associations où entreprises privés qui n'est pas du tout la même chose comme par exemple :

Don du Japon à l'association Tagemi de Ghardaïa pour l'acquisition d'équipements ophtalmologiques

ecoyoussef
13/10/2016, 10h30
Juste pour comparer par exemple, L’Emir de Dubai offre $10 milliards pour l’éducation dans le monde arabe sur sa fortune personnelle.

Mais est-ce que Roi du Maroc fait des dons sur sa fortune personnel à son pays ? Désolé, de devoir dire ça, mais bon :

1/ Tu est certain qu'il ne fait pas de dons?
2/ C'est un HS.

Pour les dons, il faut faire la différence entre des institutions d’État qui reçoivent des dons comme par exemple la bibliothèque nationale du Maroc qui est une institution étatique et devrait être à la charge de l’État.Es que tu est sur que la BNRM n'est pas à la charge de l'Etat? Avec un minimum de recherche tu serai qu'elle a un budget annuel de plus de 50 MDH dont 34MDH pour l'exploitation.

Toutefois, dans le cadre des partenariats des dons peuvent être accordés pour accélérer les programmes d'investissements. C'est dons ne sont pas dédiés au paiement des salaires ni aux dépenses courantes, c'est généralement des projets et les donateurs le font pour soutenir leur industrie et faire du marketing entre autres.

Et les dons à des associations où entreprises privés qui n'est pas du tout la même chose comme par exemple :Ce n'est pas la peine de répondre à ça parce que tu ne cite qu'un exemple d'une association mais ça ne veut pas dire que des institutions Étatiques ne sont pas concernées.

Cookies