PDA

Voir la version complète : Rajevac s’en va et accuse Mansouri de complot


Capo
13/10/2016, 08h52
La messe est dite : Milovan Rajevac a démissionné de son poste de sélectionneur des Verts. La FAF a fini par annoncer la nouvelle, s’il en est, dans la nuit dans un communiqué laconique d’une ligne à peine. Avant de s’en aller, le Serbe a exposé à Raouraoua les raisons de son départ. L’une des causes principales serait le rôle néfaste de deux membres de son staff technique, chefs de fil de la rébellion du vestiaire à la fin du match Algérie-Cameroun. Au banc des accusés, Yazid Mansouri principalement et Mickaël Boully très proche de M’Bolhi.

A mesure que l’on creuse pour connaître les circonstances du départ de Milovan Rajevac de l’EN, on est frappé par un sentiment assez mitigé. Les alliances de circonstances, les joueurs qui font bloc, les clans, cela existe dans tous les vestiaires du monde, mais Milovan Rajevac s’est plaint d’avoir été victime d’une machination qu’aurait orchestrée deux membres de son staff technique. Carrément. Lors de son tête-à-tête avec Mohamed Raouraoua ce mardi, le désormais ex-sélectionneur des Verts a accusé ouvertement Yazid Mansouri et Mickaël Boully d’avoir monté une partie du vestiaire contre lui. Illustration parfaite, Raïs Mbolhi avait refusé catégoriquement de prendre part au match de préparation qu’avait livré l’EN face à l’USM Blida, mercredi dernier, laissant le portier Malik Asselah disputer toute la rencontre. Avec son entraîneur, le gardien des Verts a décidé qu’il y avait des risques pour qu’il se blesse. Pour un gardien sans compétition depuis des lustres, c’est le comble !

Un tour de force qui amorce dans les coulisses un mouvement de rébellion qui a abouti à un affrontement frontal dans le vestiaire après le nul concédé face au Cameroun. « Good, good ! » lance timidement Rajevac à ses joueurs lors de son entrée dans le vestiaire. « NO GOOD, NO GOOD !! » lui hurle en pleine face Yacine Brahimi qui est le premier à dégainer et bombarder le coach d’insultes. Le même Raïs Mbolhi a crié à la face du sélectionneur qui pensait bien faire de les féliciter à la fin du match : « Vous avez l’audace de nous féliciter en plus. On va rater une coupe du Monde à cause de vous (sic)« . Une ambiance électrique s’en est suivi calmé non sans mal par Yazid Mansouri. Surpris, le malheureux Rajevac a fui carrément le vestiaire de peur de voir la situation tourner au vinaigre.

Les joueurs se sont unis pour l’intérêt de l’EN

Quant à Yazid Mansouri, outre sa proximité « insolente » avec certains joueurs cadres, jugeait Rajevac, l’ancien milieu controversé et capitaine des Verts est accusé d’avoir fomenter dans les coulisses pour dresser les joueurs contre le coach. Sentant son influence diminué ainsi que son rôle sur le choix de certains joueurs qu’il a tenté d’imposer par affinité, l’ex-adjoint de Christian Gourcuff a savonné la planche pour précipiter le départ de Rajevac en le discréditant au maximum en interne. Ainsi de nombreux joueurs sont partis se plaindre de la méthode de Rajevac auprès de Mohamed Raouraoua dès le stage du Lesotho alors que certains cadres se sont opposés carrément à lui expliquant qu’il était tout simplement incompétent.

Un départ inéluctable mais un mal pour bien

Conscients que l’Équipe nationale n’ira pas bien loin avec un entraineur aussi limité et à qui il ne fallait pas accordé plus de temps que cela, les joueurs ont préféré utiliser la manière forte en mettant le Président de la FAF devant le fait accompli. Faut-il dramatiser pour autant cet incident qui constitue sans doute une première dans les annales ? Si la manière est choquante et égratigne quelque peu l’image de la sélection algérienne, force est de reconnaitre que le départ de Rajevac est un mal pour un bien et qu’il faut désormais très vite tourner la page de cet entraineur serbe au parcours énigmatique. Gageons que la FAF saura réagir très rapidement pour redresser la barre et sortir de cette crise passagère avec une nomination rapide d’un prochain sélectionneur qui devra avoir un profil forcément adapté !


Nabil Boughanem, La Gazette du Fennec

Capo
13/10/2016, 08h57
Gageons que la FAF saura réagir très rapidement pour redresser la barre et sortir de cette crise passagère avec une nomination rapide d’un prochain sélectionneur qui devra avoir un profil forcément adapté !

Parions que la FAF saura bricoler comme toujours :rolleyes:
Quand ce ne sont pas des joueurs formés en Europe qu'elle recherche.. c'est un entraîneur !

Digital
13/10/2016, 09h06
mansouri mme en etant joueur jouait et etait capitaine sans avoir le niveau ,a l'epoque j'avais meme de serieux doutes que c'etait le fils de saadane:mrgreen:,depuis qu'il etait joueur j'ai tjrs vu le personnage comme un indicateur de raouraoua ,je me demande comment il est sinon dans le staff ,il a pas les qualitès pour et surtout c quoi sa mission exactement

Capo
13/10/2016, 09h41
Saha Djam

Exact.. Mansouri a de tout temps été un joueur et un capitaine effacé..
Et comme si cela ne nous avait pas suffit.. le voici encore membre du staff !
La taupe de la fédération comme tu le dis si bien !... Cette même fédération qui aspire à régenter l'EN au détriment d'un entraîneur tout aussi effacé !... Halilovic fut l'exception cela dit.. il avait renvoyé tout un chacun à son devoir.. quitte à se mettre à dos la moitié du sérail et des administrateurs !... Fini les directives de la FAF, fini les errements des costumes-cravates en coulisses, fini l'invasion des journalistes, fini les billets d'avion et les stages en Europe, fini la chicha et les boites de nuit, fini le temps des starlettes, et fini les mauvaises habitudes !.. Il décidait de tout lui-même, jugeait chaque performance de lui-même, et sélectionnait les joueurs selon la forme qu'on lui exposait à Sidi Moussa (et rien d'autre) :mrgreen:

Capo
13/10/2016, 10h01
Raïs Mbolhi avait refusé catégoriquement de prendre part au match de préparation qu’avait livré l’EN face à l’USM Blida, mercredi dernier, laissant le portier Malik Asselah disputer toute la rencontre

Au fait, quelqu'un connaîtrait-il le score du match contre Blida ?..

Et aussi celui contre Boufarik ?.. :rolleyes:

Phileas
13/10/2016, 10h45
Halilovic fut l'exception
Salut Capo et digi
Hallilozitch, Avait sacrifié Boudebouz, au moment ou tous les Algériens y compris la presse faisait l'éloge de ce joueur, on comprend par la suite que la discipline passe avant tout.

Je pense que Rajevac, n'avait pas assez de temps pour s'affirmer, il a été vite entouré et maîtrisé par le staff existant (mensouri ...) , mais ce qui est inacceptable, ce sont les réactions des joueurs tels que Feghouli et Brahimi qui à mon avis étaient ingrats.

Digital
13/10/2016, 10h58
rajevac a mon sens n'aurait pas du accepter des le depart cette mission sachant qu'il peut jamais etre aussi proche des joueurs vu la barrière de la langue ,en plus le fait de ne pas avoir coachè pendant 5 ans et de prendre comme cela une equipe d'algerie avec de grandes ambitions n'a pas arrangè les choses ,sinon les récalcitrants existeront tjrs et il faut juste savoir gerer cela mais lui il dit d'abord le dire a un traducteur et tout le probleme est la a mon sens ,le contact n'est pas direct .
d'un autre cotè ,ce faux pas est bon pour l'equipe comme cela ils vont ne plus se considerer comme la meilleure equipe du continent et que seul le travail paie ,il faut je penses designer un tres bon staff y compris l'adjoint qui soit de haut niveau qui sera le futur coach et c comme cela qu'on travaille dans la continuitè

Discus
13/10/2016, 11h01
Il est temps de regretter gourcuff et ainsi de suite .. din zah tout le monde et specialiste sauf le premier concerné !! :22:

Capo
13/10/2016, 11h04
Saha Phil

Autant Halilovic, savait imposer la discipline et la rigueur dans le groupe, autant il savait encourager les locaux talentueux.. Djabou, Soudani et Slimani en savent quelque chose.. et cela ne plait pas forcément à tout le monde !

Je pense que Rajevac, n'avait pas assez de temps pour s'affirmer, il a été vite entouré et maîtrisé par le staff existant (mensouri ...)

En effet.. hchaw'halou hachwa ta3 kleb !
Le gars leur avait fait confiance pourtant :rolleyes:

mais ce qui est inacceptable, ce sont les réactions des joueurs tels que Feghouli et Brahimi

Ils n'iront pas loin, t'inquiète !
l'Algerie entière verra bientôt au Nigeria ce que valent ces deux-là !

Tu te rends compte ya kho !
Après s'en être pris au public d'Alger.. nos divas s'en prennent aussi aux entraîneurs !!
A quoi s'attendre de joueurs qui refusent de jouer au 5 juillet.. devant le peuple :rolleyes:

ACAPULCO
13/10/2016, 13h52
Comme je l'ai déjà signalé sur d'autres topics , il est indéniable qu'un coach d'une équipe nationale sache parler le français pour communiquer avec ses joueurs facilement et à tout moment, c'est l'erreur à ne plus commettre à l'avenir , d'ailleurs si rajevac savait le français , mansouri n'aurait pas été jusqu'à critiquer son coach ni même lui mettre les bâtons dans les roues si la communication aurait été facile entre ces deux hommes .

Lombardia
13/10/2016, 14h52
Cette histoire de langue ne m'a jamais convaincu, personnellement. Gourcuff était un Français de chez Français, ça ne l'a pas empêché d'être viré sous les huées du public du stade du 5 juillet. Rajevac ne parle pas anglais non plus, et pourtant cela ne l'a pas empêché de mener le Ghana à des sommets dont beaucoup d'équipes africaines rêvent. Et puis je me rappelle parfaitement des déclarations de nos propres joueurs lors des premiers contacts avec Rajevac. Tous disaient en substance quelque chose comme : "Vous savez, le foot c'est un langage universel. Donc pas besoin de maîtriser une langue en particulier pour communiquer l'essentiel, et patati et patata". Et aujourd'hui on découvre soudain, comme par hasard, qu'il y aurait un problème de langue !

Pour moi, tout ça c'est du pipo. Quand on veut se débarrasser de son chien on dit qu'il a la rage. C'est aussi simple que ça. La clique des anciens (Mansouri en tête) qui sentaient leurs intérêts menacés, ont décidé de battre le fer tant qu'il est chaud. Et ils ont eu gain de cause, malheureusement...

ACAPULCO
13/10/2016, 16h33
Gourcuff était un Français de chez Français, ça ne l'a pas empêché d'être viré sous les huées du public du stade du 5 juillet. Rajevac ne parle pas anglais non plus, et pourtant cela ne l'a pas empêché de mener le Ghana à des sommets

Gourcuff parle certes le français mais son niveau est limité d'où son échec, rajevac est tombé sur un ghana bourré de joueurs doués et de niveau mondial , ça lui a facilité grandement sa tâche , ça ne veut pas dire qu'il est compétent

Lombardia
13/10/2016, 17h08
L'EN aussi renferme des joueurs bourrés de talents, qui ont fait leurs preuves dans des clubs renommés au niveau mondial.

Non, non, cette histoire de "langue" ne tient pas la route. C'est juste de la poudre aux yeux, pour masquer l'essentiel. D'ailleurs, il suffit de réécouter la dernière déclaration de Raouraoua qui, par parenthèse, ment comme un arracheur de dents et n'a pas honte de se contredire. On imagine bien que si ce problème de barrière linguistique existait réellement, il n'aurait pas hésité à l'avancer pour se dédouaner de son mauvais choix.

Or, il n'en est rien. Môssieur le Président veut minimiser l'incident et tente de noyer le poisson comme il peut, nous prenant pour des demeurés, alors qu'il est le premier responsable de tous ces revers successifs de l'EN...

sekrouf
13/10/2016, 17h19
Le départ de ce respectable coach devrait sonner l'alarme au sein de l'équipe nationale car ça prouve que les choses ne sont pas au beau fixe.

elfamilia
14/10/2016, 01h36
Le vestiaire est impitoyable. Rajevac n'a pas marqué son territoire telle qu'une vraie bête de coach. Vahid a sacrifié des noms (Boudebouz, Ziani, Belhadj) rien que pour maitriser la situation. Pour Milovan, il n'a pas osé faire de certains son apéro, c'est en toute logique qu'ils fassent de lui leur repas. Ma ftarch bihoum, t3achaw bih !

Capo
16/10/2016, 22h48
La messe est dite @ partir de la 9ème minute :rolleyes:

La situation est pire que je ne pensais !!!


slLPDQMe_WA

Capo
17/10/2016, 13h26
Désolé pour le dernier post.. me suis trompé de séquence vidéo !
La bonne est celle celle où le journaliste Réda Abbas jette le pavé dans la marre..

Il accuse Mansouri d'être à la solde de Raouraoua..et Raouaraoua d'être le chef des vestiaires !
Un fait inédit !.. El Hedaf aurait-il déclaré la guerre à Raouraoua ?
Il semblerait que oui ! .. j'espère que le fantôme de Rajevac hantera ce haggar à jamais :evil:

de 1h.07 @ 1h.11


cXSwB30_AGM

Phileas
17/10/2016, 17h00
Capo
mansouri est une taupe :evil:.... l'oreille de raouraoua
certes, un peu de populisme mais j'aime bien El Qasf de maazouzi

j_esoHBF5fA

veniziano
17/10/2016, 17h46
des torchons tels que el hedaf et el nahar, leur vraie place est la poubelle.

Capo
19/10/2016, 08h14
Veneziano

On attend ta chaîne qui éclipsera toutes les autres !.. :rolleyes:

Vache Folle Sport TV :lol::lol:

Digital
19/10/2016, 10h25
par contre la derniere intervention de feghouli ou il fustige les anciens joueurs un peu comme l'a fait avant lui raouraoua est de la pure connerie a mon avis et prouve que ces joueurs ont la grosse tete sans avoir realisè des titres ,je trouve que parler de meilleure generation et de choses historique est vraiment deplacè ,se comparer a un madjer par exemple avec tous les titres qu'il a gagnè ou a un belloumi est aussi deplacè sans oublier le fait de parler de sacrifices alors qu'ils sont protegès par la FIFA et raouraoua qui les gates trop alors qu'avant non

Cookies