PDA

Voir la version complète : Maroc : 42% des «15-24 ans» sont au chômage en milieu urbain


jawzia
13/10/2016, 22h30
Par Abashi SHAMAMBA | Edition N°:4874 Le 12/10/2016

L'emploi des jeunes est l’échec absolu de la politique économique. Tous les gouvernements, encore plus le précédent conduit par le PJD, ont lamentablement échoué sur ce front. Les chiffres font froid dans le dos: 42% des «15-24 ans» sont au chômage en milieu urbain (Source HCP, 1er trimestre 2016).

C’est ce chiffre qui renseigne sur l’état réel de l’emploi dans le pays, le chômage de masse étant surtout un phénomène urbain. Trop faible, la croissance économique ne crée pas assez d’opportunités, ni d’emplois pour absorber les 150.000 jeunes qui arrivent sur le marché tous les ans.
Le traitement à coup de subventions et d’aides publiques à certains secteurs économiques n’arrive pas non plus à endiguer la montée du chômage des jeunes.

Plus grave, plus d’un jeune sur quatre parmi les 15-24 ans (28%) n’est ni en emploi, ni en formation (qualification), ni à l’école. Cette génération des «NEET», pour «Neither in Employment nor in Education or Training», ces jeunes déscolarisés sans emploi, constitue une véritable bombe à retardement. C’est dans cette population que se recrutent «tous ceux qui n’ont plus rien à perdre», disent les sociologues et les spécialistes de la criminalité.

Les rangs des NEET grossissent chaque année de tous les jeunes qui quittent le système éducatif sans diplôme et en partie, par les décrocheurs du premier cycle des facultés. Au moins 30% des étudiants en licence fondamentale à l’université abandonnent avant la fin de la première année.

Le traitement du chômage des jeunes ne pourra pas se baser sur la prescription d’antalgiques aussi puissants soient-ils. Il faudra une chirurgie lourde. Le prochain gouvernement est prévenu.

Cell
14/10/2016, 10h37
Les chiffres font froid dans le dos: 42% des «15-24 ans» sont au chômage en milieu urbain

Et bien sûr .... ce chiffre ultra précis te paraît crédible .... et tu n'a aucun mal à y croire .....

Au fait à 15 ans , 16 voire 17 ans et même jusqu'à 22-23 ..... on est pas censé être à l'école .....??

hakimcasa
14/10/2016, 11h05
plus d’un jeune sur quatre parmi les 15-24 ans (28%) n’est ni en emploi, ni en formation (qualification), ni à l’école.

Le bon chiffre est donc 28% !

A titre de comparaison ce chiffre est de 29,9% en Algérie (16 à 24 ans) selon l'Office national des statistiques (janvier 2016).

jawzia
14/10/2016, 12h46
et tu n'a aucun mal à y croire .....
Moi je prend note tout en gardant à l'esprit que parmi les actifs occupés sont comptés les "non-rémunérés". C'est dire que pour moi, le 42% est sous évalué

Maintenant si tu peux nous expliquer pourquoi ce chiffre te semble exagéré ou sous-estimé .. ne te gêne pas.
Et bien sûr .... ce chiffre ultra précis te paraît crédible ....

Voilà qui est encore plus précis:

http://img4.hostingpics.net/pics/764405Capturedecran20161014a124610.png

Cell
14/10/2016, 15h11
Moi je prend note tout en gardant à l'esprit que parmi les actifs occupés sont comptés les "non-rémunérés".

Y a un organisme qui compte les personnes qui travaillent mais quo ne sont pas payées ....... c'est ça ??

C'est dire que pour moi,

Contente toi de prendre note ...... c'est bien mieux .

Maintenant si tu peux nous expliquer pourquoi ce chiffre te semble exagéré ou sous-estimé .. ne te gêne pas.

Effectivement ...... ce chiffre peut être l'un ou l'autre ( exagere ou sousestime) ou même exact en réalité ; ce qui m'intéresse ; c'est comment le hcp a fait pour l'évaluer dans un pays où même le recensement de la population est sujet à caution ......

Voilà qui est encore plus précis:

Du jawz pure jus .....


Pas la précision mais les tableaux qui ne veulent rien dire

jawzia
14/10/2016, 18h31
Y a un organisme qui compte les personnes qui travaillent mais quo ne sont pas payées ....... c'est ça ??
Dans les écoles qui forment les élites comme toi, personne ne vous a parlé de statistiques, d'échantillon représentatif, d'estimation, de marge d'erreur ...

AARROU
14/10/2016, 18h42
Préoccupante hausse du chômage des jeunes dans les villes marocaines




*Selon l’enquête du HCP, le taux de chômage des jeunes de 15-24 ans a atteint 41,5% en milieu urbain au cours du 1er trimestre 2016. Le taux national atteint 10%, soit 1.169.000 chômeurs dont 80% sont en ville.*


La courbe ci-dessous, réalisée par Médias 24 d’après les chiffres du HCP, montre clairement la hausse continue du chômage des jeunes en milieu urbain.


Cette remontée s’accompagne d’un autre phénomène préoccupant. La note du HCP relève en effet que “sans atteindre le niveau élevé des diplômés des facultés, dont le taux de chômage représente actuellement près de 2,5
fois le taux national, celui des *lauréats des grandes écoles et instituts (9,5%)* tend à avoisiner le taux national alors qu’il était, jusqu’en 2012, de l’ordre de 5%“.

*13.000 emplois perdus*

Entre le premier trimestre de l’année 2015 et la même période de 2016, l’économie marocaine a perdu 13.000 postes d’emploi, contre une création annuelle moyenne de 71.000 postes au cours des trois dernières années.

Ce recul dans le volume de l’emploi résulte d’une perte de 28.000 postes en milieu rural et d’une création de 15.000 en milieu urbain, ce qui s’expliquerait principalement par *l’impact des conditions climatiques ayant caractérisé l’actuelle campagne agricole*.

C’est ainsi qu’au niveau sectoriel, ces destructions constituent le solde entre d’une part, les pertes par le secteur de l'"agriculture,forêt et pêche" de 15.000 postes et par l’"industrie, y compris l’artisanat" de 14.000 et d’autre part, les créations de 10.000 par le secteur des "services" et de 6.000 par celui des BTP.

Dans ce contexte, le nombre de chômeurs au Maroc, s’est accru de 12.000 personnes, provenant d’une hausse de 22.000 chômeurs en milieu urbain et d’une baisse de 10.000 en milieu rural et a atteint 1.169.000 personnes.

Avec une progression de 14,3% à 14,6% en milieu urbain et un recul de 4,7% à 4,5% en milieu rural, le taux de chômage a augmenté de 0,1 point au niveau national, passant de 9,9% à 10%. Parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans, il a atteint 23% au lieu de 21,3% et parmi les détenteurs de diplômes, 17,5% au lieu de 17,3%.

Le taux de sous-emploi a, quant à lui, augmenté de 1 point au niveau national, passant de 9,9% à 10,9%. Il est passé de 9,3% à 10,1% en milieu urbain et de 10,5% à 11,7% en milieu rural.


http://www.medias24.com/images/stories/ph_2016_05/chomage_clignotants.jpg

http://www.medias24.com/images/stories/ph_2016_05/qui%20sont%20les%20chomeurs%20t1_2016.jpg

Media24

jawzia
14/10/2016, 18h45
Pas la précision mais les tableaux qui ne veulent rien dire

Où que les écoles élitistes n'ont pas intégré dans leur cursus la lecture d'un simple tableau.

AARROU
14/10/2016, 18h56
un organisme qui compte les personnes qui travaillent mais quo ne sont pas payées ....... c'est ça ??


Le HCP: recensement général de la population.

Travailleurs non payés : Apprentis,travaux domestiques .

Dans les travaux domestiques il y a les jeunes paysans qui travaillent la terre de la famille .

Bachi
14/10/2016, 20h21
42% des «15-24 ans» sont au chômage en milieu urbain

Les 15-24 ans, normalement, sont encore à l'université ou dans des centres de formation...

Je crois que les jeunes ont partout des problèmes à avoir des jobs intéressants.


Au Maroc ou en Algérie, eh bien c'est l'informel et système D

Cell
14/10/2016, 20h28
Dans les écoles qui forment les élites comme toi, personne ne vous a parlé de statistiques, d'échantillon représentatif, d'estimation, de marge d'erreur ...

Primo j'ai étudié dans une école dial dawla avec oulad cha3b ; c'est juste que j'ai eu la chance d'avoir un père qui aimait debriefer autour de mon bulletin une ceinture à la main ........ sinon pour l'échantillon représentatif et l'estimation ; faudras te décider jawz car avant ...... :

que parmi les actifs occupés sont comptés les "non-rémunérés"

Cest l'une ou l'autre ..... on comptent ou on estiment ; mais pas les deux à la fois .....

À partir de la je te laisse imaginer la marge d'erreur sur ce genre de chiffres .... qui je te le rappelle ne me paraissent ni exagérés ni sous estimés. ... mais tout bonnement impossible à estimer dans le cas du maroc .

upup
14/10/2016, 20h52
L école publique marocaine donne de bons résultats malgré le manque de ressources.

Il suffit de voir le nombre de marocains qui intègrent les écoles d ingénieurs françaises à comparer avec les voisins.

Il manque un domaine où il faut un ou plusieurs instituts publics pour former de bon managers avec niveau MBA ou Exécutive MBA pour les expérimentés.
L état doit engager les ressources nécessaires pour avoir de bonnes formations.

jawzia
14/10/2016, 21h34
Cest l'une ou l'autre ..... on comptent ou on estiment ; mais pas les deux à la fois .....
Dans ce cas précis, il aurait fallu comprendre "compter parmi". Un truc du type "englobe", "renferme", "inclut" ... tout sauf la broutille à laquelle tu t'es accroché.
je te le rappelle ne me paraissent ni exagérés ni sous estimés.
Tu es donc juste là pour nous les ...

Cell
14/10/2016, 23h40
Tu es donc juste là pour nous les ..

Mais juste m'amuser de te voir prendre au sérieux de chiffres d'organismes que tu n'hésite pas à disqualifier lorsqu'ils annoncent du positif ....... Cette objectivité de circonstance m'étonnera toujours de ta part .

Cell
14/10/2016, 23h44
Dans ce cas précis, il aurait fallu comprendre "compter parmi". Un truc du type "englobe", "renferme", "inclut" ... tout sauf la broutille àlaquelle tu t'es accroché.

Ce qui me ramène la question que t'avais malicieusement évité. ......

Il y'a des gens chez le HCP qui "comptent" "calculent " " estiment " "extrapolent " ....... le nombre de travailleurs ....... Qui ne touchent pas de salaire ??

Hichamkech
15/10/2016, 04h54
Ah le statisticien inventeur de la théorie de calcul de taux d'occupation fait des ravages...il faut s'assurer cependant de sa définition d'échantillon représentatif :lol::lol::lol:

jawzia
15/10/2016, 18h18
Mais juste m'amuser de te voir prendre au sérieux de chiffres d'organismes que tu n'hésite pas à disqualifier lorsqu'ils annoncent du positif ......
ça m'est arrivé :lol: ! La différence est que j'explique toujours pourquoi les chiffres me semblent frelatés.

Il y'a des gens chez le HCP qui "comptent" "calculent " " estiment " "extrapolent " ....... le nombre de travailleurs ....... Qui ne touchent pas de salaire ??
Les enquêteurs !! Tu en doutais ?

Cell
15/10/2016, 19h42
ça m'est arrivé ! La différence est que j'explique toujours pourquoi les chiffres me semblent frelatés.

Tu essaie ....... ça je te l'accorde .

Les enquêteurs !! Tu en doutais ?

Des enquêteurs .......... du hcp .......... qui font le tour des employeurs pour compter ou demander combien d'employés travaillent mais ne sont pas payés .......

Tes sur ??

Hichamkech
15/10/2016, 23h08
@Cell

Des gens qui travaillent mais qui ne sont pas payé se trouvent partout et dans tous les pays du monde, sous d'autres cieux on les appelle les bénévoles, il ne sont jamais compté dans le nombre de chômeurs. il y a même des pays comme les USA et plusieurs autres pays développés qui ne comptent dans les chômeurs que les gens qui sont réellement et activement en recherche d'emplois, si quelqu'un ne travaille pas mais il ne cherche pas activement un emploi il est considéré dans la population inactive donc il ne compte plus dans les chômeurs et c'est comme ça comment on arrive a des taux de 2% en Suisse par exemple,

Serpico
16/10/2016, 02h21
Toujours la même rengaine avec ces travailleurs "non rémunéres":rolleyes::mrgreen:

.Et ça vient de quelqu'un chez qui le hittisme est une religion :mrgreen:

Cookies