PDA

Voir la version complète : Le Roi ordonne le recrutement de milliers d’enseignants


Page : [1] 2

jawzia
13/10/2016, 22h38
Par L'Economiste | Le 13/10/2016 - 17:41

Le roi Mohammed VI a donné ses instructions pour le recrutement de milliers d’enseignants afin de combler le gros déficit. Depuis la rentrée, les écoles marocaines sont en effet confrontées aux effectifs pléthoriques dans les classes, alors que le nombre d’enseignants a fortement diminué du fait des nombreux départs à la retraite.

En effet, l’effectif des enseignants est passé de 222.736 durant l’année scolaire 2015-2016 à 210.367 pour 2016-2017 (-5,6%), alors que le nombre d’élèves a fortement augmenté sur cette période, passant de 6,7 millions à 6,9 millions.

jawzia
13/10/2016, 22h39
Au delà du pathétique "Ordonne" ... il va la ramener d'où cette quinzaine de milliers d'enseignants manquant et que apparemment personne n'a prévu !! :lol:

Scandale : L'école zappe sa rentrée

L’école buissonnière dès la rentrée!
Par Ahlam NAZIH | Edition N°:4875 Le 13/10/2016 | Partager

De report en report depuis le 19 septembre
Des enseignants prétextaient l’organisation des élections pour justifier le retard

Cette année encore, des records d’élèves par classe sont enregistrés, ce qui a poussé des enseignants à lancer des SOS sur les réseaux sociaux (Ph. Jarfi)

Dans beaucoup d’écoles publiques, les cours viennent à peine de démarrer cette semaine. Programmée pour le 19 septembre, la rentrée scolaire n’a finalement pas réellement eu lieu. Les élèves passaient leur temps à ne rien faire, recevaient des cours sommaires, notaient la liste des fournitures, et dans certains cas, étaient renvoyés chez eux. Pourquoi donc ce démarrage au ralenti? «Les enseignants disaient à mon fils qu’ils commenceront les cours après les élections», a confié la mère d’un collégien à L’Economiste. Quel rapport avec les cours? Les parents interrogés étaient incapables de répondre à cette question. Serait-ce pour les enseignants, dépassés par les effectifs reçus en classe, une manière de reporter au maximum l’échéance de la rentrée? «Les profs sont effrayés par les classes pléthoriques. Peut-être espéraient-ils gagner du temps en attendant qu’elles soient allégées», explique un expert de l’éducation.

Cette année encore, le déficit d’enseignants s’est creusé. Les trois cycles d’études (primaire, collège, lycée) ont enregistré des départs. Le recul du nombre d’enseignants varie entre 5,2 et 5,7%, selon les niveaux (voir illustration). Tandis que le nombre d’élèves augmente. Ils ont été plus de 6,9 millions d’enfants à regagner les bancs de l’école le 19 septembre dernier, contre 6,7 millions un an plus tôt (+3,3%).
Cela se répercute directement sur la moyenne des élèves reçus en classe. Certaines accueillent jusqu’à plus de 70 élèves! Dépassés par cette situation, des profs n’ont pas hésité à lancer des «SOS» sur les réseaux sociaux.

http://www.leconomiste.com/sites/default/files/eco7/public/thumbnails/image/ecole_buissonniere_1_075.jpg

Qu’il s’agisse du primaire, du collège ou du lycée, cette année le nombre d’enseignants est en recul. Pour les trois niveaux, la baisse globale est de 5,6%. Le nombre d’élèves, pour sa part, est passé de 6,7 à 6,9 millions. Cela mène automatiquement à ces sureffectifs en classe

Les départs volontaires de 2005, combinés aux départs à la retraite, y compris anticipée, et à la faiblesse des recrutements ces dernières années ont amené l’école publique à toucher le fond. Dans ces conditions de pénurie au niveau du corps pédagogique peut-on encore parler de réforme… Les profs seront-ils assez motivés pour appliquer les nouvelles méthodes d’apprentissage et les nouveaux cours d’éducation islamique prévus cette année?

Casablanca, à elle seule, bat des records. L’an dernier, la capitale économique comptait une moyenne de quelque 59,9 élèves par prof au primaire et 40 au collège, évidemment avec de fortes disparités entre ses différentes délégations. Environ 916 départs en retraite anticipée y ont été notés, alors que seuls 270 postes budgétaires y ont été alloués.

Les chiffres de cette année n’ont pas encore été communiqués, mais la tendance n’est pas près de changer.

En attendant, ce sont les élèves qui en paient le prix.

«En 2005 déjà, une étude alarmante avançait que dès 2008 l’on aurait des problèmes si l’on ne double pas les effectifs des enseignants. Le document parlait d’un pic de la crise en 2017-2018, et avançait même qu’il n’y aurait pas du tout de rentrée à l’horizon 2020 si rien n’est fait», relève l’ancien directeur d’une académie régionale d’éducation et de formation. «Le scénario est en train de se réaliser, et même en mode accéléré, puisque la crise des sureffectifs s’accentue depuis maintenant deux ans», poursuit-il.

Il est vrai que les «DVD» de 2005 ont un peu faussé la donne. Néanmoins, les départs à la retraite étaient parfaitement prévisibles et devaient être préparés en amont. Cela prouve, encore une fois, que le système pèche par son mode de gouvernance.

Egomis
13/10/2016, 22h54
Ça y 'est Jawzia a trouvé ... chausson à son pied...

Moi, Je rigole ...Mais gares à la meute :)

./
:lol:

rodmaroc
13/10/2016, 22h58
Au delà du pathétique "Ordonne" ... il va la ramener d'où cette quinzaine de milliers d'enseignants manquant et que apparemment personne n'a prévu !!

Il y a beaucoup de diplômés chômeurs..Il faudrait les recruter puis les former (ça, c'est en théorie..en pratique je sais pas comment ça va se passer)
ça va bien évidemment alourdir le déficit du budget mais il faut le faire car c'est le secteur le plus stratégique qui soit et il ne faudrait pas faire des économies à son détriment.

ACAPULCO
13/10/2016, 23h37
on dirait que le maroc et l'algérie se suivent et se copient comme des inséparables , en effet , l'algérie aussi va recruter des enseignants , bizarre

KADIM76
14/10/2016, 07h57
L'enseignement est un vrai fléau au Maroc mais la réussite des étudiants Marocains en France ne reflète pas cela.

Dommage car le pays est entrain de sindustrialiser et lenseignement doit accompagner.

overclocker
14/10/2016, 08h01
il aime tjr montrer qui est le vrai patron, et en même se moque des marocains, vous allez voter pour ces clowns, mais c'est moi qui décident de tout....


bref, comme je l'ai dit ici même, le TGV c'est lui, le crédit pour le payer c'est le gouvernement , pareil pour tout ce qu'il fait...

tawenza
14/10/2016, 08h08
la rhétorique est un peu vieillotte mais le roi reprend la main, juste avant la formation du nouveau gouvernement.


le chiffre de 220000 enseignants est très faible !

en algérie il y a 500000 enseignants en france il y a 850000 eneignants

(les 3 nombres sont les effectifs prix en charge par le budget de l'état)


on dirait que le maroc et l'algérie se suivent et se copient comme des inséparables , en effet , l'algérie aussi va recruter des enseignants , bizarre

effectivement, les deux pays se marquent à la culotte.

Cell
14/10/2016, 10h27
la rhétorique est un peu vieillotte mais le roi reprend la main, juste avant la formation du nouveau gouvernement.


le chiffre de 220000 enseignants est très faible !

en algérie il y a 500000 enseignants en france il y a 850000 eneignants

(les 3 nombres sont les effectifs prix en charge par le budget de l'état)

Quantité ne veut pas nécessairement dire qualité ...... et honnêtement ni l'algerie ni la france ne sont un modèle en la matière ...... le maroc devrait sérieusement penser à lorgner vers les pays anglo saxons s'il veut réformer .... ( ou plutôt former ) le système d'enseignement et surtout l'adapter aux réalités sociologie économiques du pays .

KADIM76
14/10/2016, 10h38
Cell

Tu plaisantes j'espère. Déjà construire plus d'écoles et recruter enseignants poir avoir citoyen ( au vrai sens du terme) apres tu oeux choisir modele anglais wela coreen...etc

Les chiffres de taxenza sont frappants.

Cell
14/10/2016, 10h48
Tu plaisantes j'espère. Déjà construire plus d'écoles et recruter enseignants poir avoir citoyen ( au vrai sens du terme) apres tu oeux choisir modele anglais wela coreen...etc

Non je ne plaisante vraiment pas ; l'enseignement au maroc c'est un Big Big Big Big problème de ....... COMPÉTENCES. .... et nullement de moyens ; je suis certains que même si on multipliait par 10 le budget de l'enseignement et de la formation ça ne changerait absolument rien .

Il faut d'abord une refonte des "dogmes" sur lesquels repose l'enseignement marocains et qui sont pour la plupart hérités de mama frança .... et ensuite voir les moyens qu'on peut progressivement mettre pour cOller aux besoins du pays .

m.rico
14/10/2016, 10h53
une année scolaire se prepare des années à l'avance, le manque d'effectif devait etre previsible alors que là on fait echo du constat un mois après le demarrage de l'année scolaire, c'est juste hilarant et mal intentionné

tout etait planifié, une année de bras de fer et greves des 10000 enseignants stagiaires (sans oublier le piege du parti de l'istiqlal), à la misericorde.

meme les syndicats s'en melent et prevoient une marche ce dimanche alors que ces memes syndicats ont signé en aout un accord d'affectation des enseignants (revendiqué aussi par ilyas el amari suite à sa mediation)

je m'arrete là parce ça fait rager

tawenza
14/10/2016, 10h57
Quantité ne veut pas nécessairement dire qualité ...... et honnêtement ni l'algerie ni la france ne sont un modèle en la matière ...... le maroc devrait sérieusement penser à lorgner vers les pays anglo saxons s'il veut réformer .... ( ou plutôt former ) le système d'enseignement et surtout l'adapter aux réalités sociologie économiques du pays .
rengaine dialectique:mrgreen:

nos pays sont sous-formés.

il manque à la fois la quantité et la qualité.

même nos dirigeants sont sous-formés..

y a qu'à voir parler benkirane wela sellal. que veux-tu on a les dirigeants qu'on mérite et au pays des aveugles le borgne est roi:evil:

Cell
14/10/2016, 11h04
rengaine dialectique

Mais non c'est une réalité criante. .... malheureusement

nos pays sont sous-formés.

il manque à la fois la quantité et la qualité.

Ehhhhhhh ben sincèrement. ... si la qualité n'y est pas ; autant qu'il n'y ai pas de quantité ..... ça coûtera moins cher .

tawenza
14/10/2016, 11h07
Ehhhhhhh ben sincèrement. ... si la qualité n'y est pas ; autant qu'il n'y ai pas de quantité ..... ça coûtera moins cher .


binaire !

la quantité n'est pas le mal et la qualité pas la panacée.

c cela la réalité ! c cela la vérité:mrgreen:

tawenza
14/10/2016, 11h09
sérieux,

la qualité est une élite de la quantité.
c comme une pyramide..
le brainstorming de la foule permet aux pépites d'émerger.

on en est loiiiiiiiiiiiiiiiiiin au maroc comme en algérie !!

jawzia
14/10/2016, 12h54
Quantité ne veut pas nécessairement dire qualité ......
Avant d'envisager la seconde, il faut au moins que les élèves trouvent un enseignant pour les accueillir en classe et éviter ce constat alarmant :
Casablanca, à elle seule, bat des records. L’an dernier, la capitale économique comptait une moyenne de quelque 59,9 élèves par prof au primaire et 40 au collège
Et comme ce n'est qu'une moyenne, si les écoles des quartiers huppés sont bien lotis, je te laisse deviner ce qu'il en est du côté ... populaire.

AARROU
14/10/2016, 13h38
Le Roi ordonne le recrutement de milliers d’enseignants

C'est juste pour les dix milles enseignants stagiaires qui usés par les coups de matraque ,faute d’être recrutés,ont déposés leurs démissions .

Cell
14/10/2016, 15h19
Avant d'envisager la seconde, il faut au moins que les élèves trouvent un enseignant pour les accueillir en classe et éviter ce constat alarmant :

Nope ...... je préfère un enseignement de qualité accessible à peu de gens à une enseignement médiocre généralisé. .... tu ne peux améliorer la crasse massive ; mais étendre petit à petit un enseignement de qualité si ...... ....... je sais c'est moche ce que je dis ; mais c'est la meilleure solution

Et comme ce n'est qu'une moyenne, si les écoles des quartiers huppés sont bien lotis, je te laisse deviner ce qu'il en est du côté ... populaire.

Aucun problème avec un enseignement élitiste ...... tant que l'élite qu'il produit tire le pays vers le haut ....

Le problème c'est que ceux que tu estime "bien lotis " ne le sont en fait pas à cause du niveau général fort médiocre .

Cell
14/10/2016, 15h29
Avant d'envisager la seconde, il faut au moins que les élèves trouvent un enseignant pour les accueillir en classe et éviter ce constat alarmant :

Nope ...... je préfère un enseignement de qualité accessible à peu de gens à une enseignement médiocre généralisé. .... tu ne peux améliorer la crasse massive ; mais étendre petit à petit un enseignement de qualité si ...... ....... je sais c'est miche ce que je dis ; mais c'est la meilleure solution

Et comme ce n'est qu'une moyenne, si les écoles des quartiers huppés sont bien lotis, je te laisse deviner ce qu'il en est du côté ... populaire.

Aucun problème avec un enseignement élitiste ...... tant que l'élite qu'il produit tire le pays vers le haut ....

Le problème c'est que ceux que tu estime "bien lotis " ne le sont en fait pas à cause du niveau général fort médiocre .

jawzia
14/10/2016, 18h28
Nope ...... je préfère un enseignement de qualité accessible à peu de gens à une enseignement médiocre généralisé. ....
Non, ce n'est pas moche. C'est juste criminel à l'instar de ce qu'avait fait le criminel d'HII. Bien sûr tu préfèrerais que tes enfants fassent partie de ceux qui "subiraient" un enseignement (tout court voire de qualité) et sacrifier les enfants des autres.

HII l'avait expérimenté et n'a eu ni l'un ni l'autre. Il se retrouve avec un système éducatif sinistré et 40% d'analphabètes.

Aucun problème avec un enseignement élitiste ...... tant que l'élite qu'il produit tire le pays vers le haut ....
Simple à dire lorsqu'on envoie ses enfants dans une école belge et tenter de convaincre les enfants marocains que leur bonheur est dans l'obscurité de l'ignorance puisque leur destin est prit en charge par les enfants de l'école royale.

Criminelle raisonnement !!!

Cell
14/10/2016, 20h40
HII l'avait expérimenté et n'a eu ni l'un ni l'autre. Il se retrouve avec un système éducatif sinistré et 40% d'analphabètes.

Ohhhhhhhh tu sais ...Chacun sa tragédie ..... boumediene à expérimenté l'école ( de mauvaise qualité ) pour tous et il s'est retrouvé avec un système éducatif encore plus sinistré et un peuple qui vôte pour le FIS.

Simple à dire lorsqu'on envoie ses enfants dans une école belge


Tu personnalisé le débat jawz ...... c'est la technique des faibles ..... ressaisit toi

et tenter de convaincre les enfants marocains que leur bonheur est dans l'obscurité de l'ignorance puisque leur destin est prit en charge par les enfants de l'école royale.

L'alternative a ce pragmatisme ( criminel à tes yeux) est le populisme à outrance à la chavez ....... et on sait tous ou ca mène ......

upup
14/10/2016, 20h43
Au maroc,

On devrait avoir 1,2 millions de fonctionnaires.. Trouver l argent, ce n est pas notre affaire, c est l affaire du chef du gouvernement et des ministres qui sont payés pour trouver des solutions. ;)

Les fonctionnaires, les salariées, les chômeurs et les vielles personnes vivant seules sans ressources sont ceux qui sont les plus lésés ( en gros).

jawzia
14/10/2016, 21h24
Ohhhhhhhh tu sais ...Chacun sa tragédie ..... boumediene à expérimenté l'école ( de mauvaise qualité ) pour tous et il s'est retrouvé avec un système éducatif encore plus sinistré et un peuple qui vôte pour le FIS.
Le sujet traite du Maroc mais puisque tu évoques l'Algérie, disons qu'un enseignement pour tous n'est pas une singularité algérienne mais une norme mondial. Et puis, pour revenir à HII ... une école sinistrée, la moitié de la population analphabète et qui vote et revote ... PJD.
Tu personnalisé le débat jawz ...
Mais non !! C'est juste que quelqu'un qui veut priver la majorité des enfants marocains du droit à l'instruction, il était "bon" de lui rappeler que la pudeur aurait été de commencer par les siens.
L'alternative a ce pragmatisme ( criminel à tes yeux) est le populisme à outrance à la chavez ....... et on sait tous ou ca mène ......
Priver les enfants des autres d'aller à l'école serait du pragmatisme !! :lol: Je refuse de croire que tu es aussi cynique et capable de ce raisonnement criminel. Je ne sais pas ce que vaut l'école de chez chavez mais je sais que (pour ne rester que du côté des pays de la même catégorie) un SMIG d'honnêteté t'aurait fait penser à Cuba.

Mais bon, HII a réussit à faire croire à ses sujets que l'ignorance à des vertus. Diabolique le HII.

AARROU
14/10/2016, 21h24
L'alternative a ce pragmatisme ( criminel à tes yeux)

Comme si le Maroc a le choix !!!

Ni système éducatif,ni système de santé publique.......................................... .a se demander, a part manier la matraque a quoi peu servir l'état Marocain ???


IqXG3SYhMQA

Cell
14/10/2016, 23h37
Le sujet traite du Maroc mais puisque tu évoques l'Algérie, disons qu'un enseignement pour tous n'est pas une singularité algérienne mais une norme mondial.

Du tout ....... là première puissance économique et scientifique au monde .... les usa .... est par exemple un des pays les plus inégalitaires quand à l'accès à un enseignement de qualité ; les universités les plus prestigieuses côtoient les écoles les plus délabrées qui ne forment que des générations de futurs taulard ..... et malgré ce paradoxe ; ben le pays tourne ; et c'est à peu près le cas dans tout le monde anglo saxons ....

une école sinistrée, la moitié de la population analphabète et qui vote et revote ... PJD.

Je rêve ou tu oses comparer le PJD à vitre sinistre FIS qui a mit le feu ( avec l'aide de l'armée ) à tout un pays .

Mais non !! C'est juste que quelqu'un qui veut priver la majorité des enfants marocains du droit à l'instruction, il était "bon" de lui rappeler que la pudeur aurait été de commencer par les siens.

Malhonnête jawz ....... j'ai pas dit que je voulais priver ..... chose qui implique que c'est possible de dispenser cette enseignement ...... j'ai dit qu'un enseignement de qualité réservé à une minorité est plus salutaire qu'un enseignement médiocre généralisé à la condition que cette élite qui en découle se fixe comme objectif de faire profiter au fil des générations un maximum de personne
De cette enseignement de qualité .

Tu vois ; tu sais lire mais tu comprend pas ......qualité .

Priver les enfants des autres d'aller à l'école serait du pragmatisme !!

Si c'est pour en faire une armee de diplômé chômeur qui sont plus un poids pour la société qu'un atout .... sincerement ; vaut mieux leur apprendre à travailler la terre ou un métier manuel .

Je refuse de croire que tu es aussi cynique et capable de ce raisonnement criminel.

Cynique ...... je peux comprendre ..... la naïveté parfois aidant à voir du cynisme la ou il n'y en a pas .

Criminel je trouve que c'est un peu excessif .

Mais le fait est la ; nous sommes un pays avec une démographie importante et des moyens limites ;et quand on a des moyens limités on doit faire des choix .douloureux pour éviter de s'éparpiller. ...... et c'est dommage que le Maroc ne l'ai pas fait .... car aujourd'hui on a ni enseignement de qualité ni généralisé. ...

Mais bon, HII a réussit à faire croire à ses sujets que l'ignorance à des vertus. Diabolique le HII.


Mais non jawz ..... tu sais que c'est faux .... en ce qui me concerne en tout cas

annabideparis
15/10/2016, 12h28
Je rêve ou tu oses comparer le PJD à vitre sinistre FIS qui a mit le feu ( avec l'aide de l'armée ) à tout un pays .

Comment tu peux écrire une bêtise pareille.

Si lePJD est au pouvoir aujourd'hui c'est grâce au FIS.On a ete un laboratoire pour vous,car notre FIS a montrer aux autres partis islamistes ou il peuvent aller sans franchir la ligne rouge.
Tu le sais comme moi que le PJD n'a de musulman que le nom,a moins que tu me démontre que le Maroc applique l'islam.Que le PJD essaye mettre un programme musulman comme celui du FIS?

Maintenant sur le plan purement politique,on peut analyser la situation 16 ans après sans problème.
Imagine Cell que le PJD avait proposé un programme musulman et que le peuple lui aurait donné la majorité,le roi ordonne a l’armée d’arrêter le processus électorale sinon il saute,d’après toi le PjD est en droit de se révolter contre ce dénie démocratique,oui ou non?
J'etait pour l’arrêt du processus électorale en Algérie.

AARROU
15/10/2016, 13h25
annabideparis


Comment tu peux écrire une bêtise pareille.

Si lePJD est au pouvoir aujourd'hui c'est grâce au FIS.On a ete un laboratoire pour vous,car notre FIS a montrer aux autres partis islamistes ou il peuvent aller sans franchir la ligne rouge.

Ça ne sert a rien de vouloir convaincre quelqu'un totalement déconnecté de réalité de la planète terre !!!

Aucun élément du FIS ne répété les paroles de Ibn Taymyya ,et en plus le FIS c'est au passé par contre le PJD c'est le passé et l'avenir du Maroc .

Avec un milligramme de bon sens, personne n'oserait parler du système éducatif des USA pour justifier celui du Maroc.

C'est comme si les USA ont le même taux d’analphabètes que le Maroc,et comme si les USA comme le Maroc forment leurs élites a l’étranger .

S'il y a lieu de comparer l'enseignement au Maroc c'est juste avec Haïti ou la Somalie que la comparaison devient possible .

Cell
15/10/2016, 13h43
Si lePJD est au pouvoir aujourd'hui c'est grâce au FIS.

Pureeeeeeee ; ma parole ; vous êtes tous passés par le même logiciel de gravure ou quoi ......??? Le maroc à eu son indépendance grâce à l'algerie ; n'a pas connut le terorisme grâce à l'algerie ......et maintenant le PJD est au pouvoir grâce au FIS ; rien que ça .........

On a ete un laboratoire pour vous,

Ça c'est toi qui le dit ....... et hassan 2 .

car notre FIS a montrer aux autres partis islamistes ou il peuvent aller sans franchir la ligne rouge.

Mais non il n'a rie montre du tout ; puisqu'avant même qu'il ne puisse exercer le pouvoir ...... l'armée lui a coupé l'herbe sous le pieds .

Au mieux vous avez été dzs cintre exemples à ne pas suivre , comme tant d'autres pays arabes et musulmans hélas .

Tu le sais comme moi que le PJD n'a de musulman que le nom,

Desolé; mais le takfirisme c'est pas trop mon rayon ...... ils sont musulmans si simplement ils le disent ; après ce quils ont en tête et ce qu'ils pensent en OFF ; je m'en fous un peu .

Que le PJD essaye mettre un programme musulman comme celui du FIS?

Le programme du FIS était peut être musulmo compatible mais il était aussi et surtout fascisant ...... l'erreur de l'armée c'était de ne pas les avoir ramolli avec quelques années de répression avant de les pousser dans l'arène politique ou le maître mot est le compromis ....... ça c'est le génie hassan 2 qui la fait et pas qu'avec les islamistes mais aussi les socialistes ......

Maintenant sur le plan purement politique,on peut analyser la situation 16 ans après sans problème.
Imagine Cell que le PJD avait proposé un programme musulman et que le peuple lui aurait donné la majorité,le roi ordonne a l’armée d’arrêter le processus électorale sinon il saute,d’après toi le PFD est en droit de se révolter contre ce dénie démocratique,oui ou non?
J'etait pour l’arrêt du processus électorale en Algérie.



Deja repondu en haut ........ Le fait d'en être arrivé à une situation où un parti politique avec une forte assise populaire propose un programme anti démocratique était une grave erreur de prévision de la part de l'armée ..... à partir de la ....... la déflagration devenait inévitable ....... comme je l'ai dit vous n'avez pas été précurseur dans quoi que ce soit ; vous avez juste été des contre exemple parmi tant d'autres .


Mais bon ça nous éloigne du sujet tout ça .

AARROU
15/10/2016, 14h29
........ Le fait d'en être arrivé à une situation où un parti politique avec une forte assise populaire propose un programme anti démocratique était une grave erreur de prévision de la part de l'armée ..... à partir de la ....... la déflagration devenait inévitable .......

***** on a affaire a un sourd et aveugle a la fois,ça se voit qu'il ne connait pas le passé de Benkiki et ne l'a jamais écouté parler !!!:mrgreen::mrgreen::mrgreen:

Après tout ,ça rime a quoi que les socialistes ou les Islamistes soient dans le gouvernement d'un pays ou un seul homme gouverne ????

a mn29

IqXG3SYhMQA

Cookies