PDA

Voir la version complète : Au centre de la polémique sur le renvoi de Rajevac : Feghouli se défend


ACAPULCO
19/10/2016, 13h31
Accusé avec certains de ses coéquipiers en sélection d’être derrière le départ du désormais ex-sélectionneur national, le Serbe Milovan Rajevac, en signe de représailles à leur non-titularisation lors du fameux match face au Cameroun, disputé à Blida la semaine dernière dans le cadre de la première journée du dernier tour des éliminatoires du Mondial Russie 2018, le meneur de jeu des Verts et de West Ham, Sofiane Feghouli, est sorti de son mutisme. Régissant à travers un post sur sa page facebook lundi soir, dans une déclaration reprise par la FAF dans sa page facebook, hier, l’ancien meneur de jeu de Valence dément ce qu’il considère comme des rumeurs, tout en affichant son attachement, ainsi que ses coéquipiers «binationaux», aux Verts et à l’Algérie.
«Je me suis toujours investi pour notre équipe nationale et ça ne changera jamais, que je sois remplaçant ou titulaire… Il y a des gens en manque de reconnaissance qui colportent des rumeurs car ils ont un problème avec ceux qu’ils appellent ‘‘binationaux’’ ou, plus insultant, ‘‘l’émigré’’. Ils refusent de voir l’apport exceptionnel qu’ont eu ces joueurs sur l’EN.» Feghouli, qui glorifie les Verts, assure qu’il n’y a pas de clan au sein de la sélection et loue même son professionnalisme : «Nous possédons une génération unique, qui ne forme qu’un seul clan.
Elle mouille le maillot et donne du bonheur à tout le pays.» Et de poursuivre : «Elle est aujourd’hui dirigée de façon très professionnelle.» Renouvelant son attachement, ainsi que ses coéquipiers, à la sélection et à l’Algérie, assurant que l’objectif sera de se hisser au Mondial et d’aller loin lors de la prochaine CAN, Feghouli conclut ainsi son message : «Je ne laisserai personne remettre en cause mon attachement ou celui de mes frères de sélection à notre pays et à notre équipe !»

Tarek Aït Sellamet


el watan

elbieroi
19/10/2016, 22h19
Au centre de la polémique sur le renvoi de Rajevac : Feghouli se defend

Communication très professionnelle et très responsable. On aurait aimé avoir nos tous nos représentant du foot communiquer de la même façon, qu’ils soient joueurs, entraineurs ou dirigeants

Digital
20/10/2016, 08h46
Régissant à travers un post sur sa page facebook lundi soir, dans une déclaration reprise par la FAF dans sa page facebook,rien que de lire cela ,on comprends vite qui a redigè ce post ,une reaction bizzarement qui vient juste apres celle de raouraoua et qui sont presque identiques .
Il y a des gens en manque de reconnaissance qui colportent des rumeurs car ils ont un problème avec ceux qu’ils appellent ‘‘binationaux’’ ou, plus insultant, ‘‘l’émigré’’. Ils refusent de voir l’apport exceptionnel qu’ont eu ces joueurs sur l’EN.» Feghouli, qui glorifie les Verts, assure qu’il n’y a pas de clan au sein de la sélection et loue même son professionnalisme : «Nous possédons une génération unique, qui ne forme qu’un seul clan.il vise suremement a travers cette declaration madjer tout comme raouraoua d'ailleurs ,sincerement un madjer avec le palmares qu'il a t'il vraiment besoin d'une reconnaissance de nos actuels dirigeants ?un feghouli peut il parler d'apport exceptionnel alors qu'il y'a aucun titre pour la selction voire meme une demi finale de la CAN et sans matchs de reference et se comparer a un madjer avec tous son palmares et aussi aux anciens qui se sacrifiaient vraiment en sachant a leur epoque qu'ils fallait se bagarrer avec leur club pour venir en selection pas comme mnt avec les lois FIFA,en plus de payer son billet d'avion de sa poche et jouer gratuitement presque en selection.
l'intervention de feghouli montre a mon avis a tel point raouraoua est un empire et les joueurs et staff serviteurs
bientot on nous dira que belloumi,assad ... ont besoin de reconnaissance de raouraoura ,mansouri,feghouli and co:lol: et c eux le soucis :lol::lol:

Cookies