PDA

Voir la version complète : La tempête transporte un virus


Thirga.ounevdhou
20/01/2007, 15h20
C’est tjrs comme ca, Chaque évènement, bon ou mauvais, est propice au développement de virus informatiques.

F-Secure, le groupe finlandais spécialisé dans la sécurité informatique, lance une alerte de niveau deux (sur une échelle qui en compte trois) à "Storm Worm", un cheval de Troie qui aurait déjà infecté des milliers d'ordinateurs.

"Ce qui rend ceci exceptionnel, c'est le caractère en temps réel de l'attaque", explique Mikko Hypponen, directeur de recherches chez F-Secure, qui précise que le virus a été détecté initialement en Asie, d'où il est probablement originaire.

Le Ver de la tempête, qui sévit depuis jeudi, est envoyé par mail avec pour objet "230 morts alors que la tempête frappe l'Europe". Effectivement, il est difficile de résister à ce type d'accroche.

Mais, s'il semble que l'attaque se soit calmée, restez vigilant et n'ouvrez surtout pas le fichier joint ("Full Clip.exe", "Full Story.exe", "Read More.exe" ou "Video.exe"). Il contient un logiciel malveillant qui peut s'installer dans le système d'exploitation de votre PC. Son exploitation permettrait de s'emparer de vos données personnelles ou d'envoyer des courriers indésirables à partir de votre ordinateur.

"Le virus est en train de mourir mais les machines resteront infectées jusqu'à ce que leurs propriétaires s'en rendent compte. Pour certains cela prendra des semaines, voire des mois", a précisé Mikko Hypponen à l'AFP, qui ajoute que l'attaque visait essentiellement l'Europe et était vraisemblablement destinée à former une chaîne d'ordinateurs zombies pour voler de l'information et propager des courriels non sollicité (spam).

- Se débarrasser du virus sur F-Secure [EN]

- Echos du net

dadou3x
22/01/2007, 18h24
je suis persuadé que les éditeurs d'antivirus gagne à trouver des nouveaux virus pour faire des mises à jour donc des abonnements payant je suis même sur que pour les virus les plus connus se sont les éditeurs d'antivirus qui en sont la cause

Cookies