PDA

Voir la version complète : Les voix Algeriennes


Anonymous
04/09/2003, 20h05
:arrow: Le hip hop est né dans les bas quartiers en USA . La mauvaise vie et l'exclusion sont ces principaux sources de force .ce phénomene a envahie le monde et pour quoi pas l'ALGERIE puisque ces sources de force ne manque pas . Dieu merci il y a toujours des gens qui donne tout se qu'il ont pour que la locomotive retourne sur ces raille et démarre en toute sécurité .

:arrow: Dans un pays en proie à la violence terroriste, immobilisé par le clanisme et les interdits moraux et religieux la jeunesse n'a pas souvent l'occasion de s'exprimer en public. En exergue du dernier album de MBS une phrase du journaliste défunt Tahar Djaout pose les risques : "Le silence c'est la mort et toi si tu te tais tu meurs et si tu parles tu meurs alors dis et meurs".

:arrow: La jeunesse algérienne ne veut plus se taire. L'enfance volée, l'intégrisme, le chômage, l'émigration ne sont plus des sujets tabous pour les groupes de rap algériens. La réalité c'est aussi l'espoir et les histoires imagées d'une débrouille quotidienne pour s'amuser et sortir.

:arrow: Au delà d'une mode, le rap algérien est un mouvement. Au bled, le raï prend un coup de vieux et les jeunes ne se retrouvent plus dans les paroles sur les amours difficiles et l'exil en France. Les rappeurs d'Algérie D'Hussein -Dey à Belcourt (Alger centre) en passant par Annaba et Oran en " province " chantent au nom de tous.

:arrow: Les filles osent encore plus dans une société dominé par " les mecs ". Hadjira, choriste du groupe MBS et Linda et Sheera des " Messagères " (premier groupe féminin de rap au Maghreb) sont en première ligne.. Pour elles " l'Islam n'a jamais dit qu'il fallait porter le voile de la tête aux pieds "

:arrow: Attachées à leurs culture, elles puisent l'inspiration musicale dans le hawsi (poésie chanté arabo andalouse classique), les " medehates " (orchestre de femmes) et les chants polyphoniques. Nous les avons écoutées de la scène à la ville. Leur vitalité est la meilleure des preuves d'espoir dans ce pays à deux heures d'avion de Toulouse ou Paris…

Mak'Ose Osmose

Fadavex
20/12/2004, 11h12
BON KIF :mrgreen:

chicham
22/12/2004, 18h55
Fadavex, je ne te connais pas, mais je ne t'approuve pas mon frere.
Il faudrait que tu "voie" un peu plus.
LE Rap, c'est la voix des jeunes.

J'ai beaucoup apprecié ce message de Mak'Ose qui a tenté d'introduire un sujet interessant.
Mr Fadavex, je te pries de commencer a jouer les troubles fetes
et de nous illuminer un peu concernant le Hiphop. (selon 'ta vision')

Parce que, quoi que tu fasse, tu ne peux changer la verité.
Et ton message,pour moi, est une insulte pour les "hiphoppas"
Pour Mbs et les groupes du sorte.

Salaam.

chicham
24/01/2005, 12h23
fadavex, pourquoi tu n'A plus repondu?

Cookies