PDA

Voir la version complète : «Les Musulmans sont plus chrétiens que les Chrétiens eux-mêmes»


Elghifari
17/12/2016, 00h48
Le titre peut paraître étrange, voire illogique à premier abord mais en réfléchissant à la définition du mot «chrétien» ce constat peut être fait. Jésus ou Issa [paix sur lui] peut importe quelle dénomination on préfère employer, ce qui importe est le fait qu’ils désignent tous deux la même personne, à savoir, le fils de la vierge Marie.
Dans quelles mesures peut-on dire que les musulmans suivent plus Jésus [paix sur lui] que les chrétiens ? C’est ce que je vais essayer de vous prouver seulement en me basant sur la Bible – concernant le cas de Jésus [paix sur lui]. En tant qu’ancien chrétien, j’ai reçu un enseignement chrétien évangélique depuis le plus jeûne âge, alors l’histoire et le personnage de Jésus [paix sur lui] je peux vous dire que je les connais par coeur. Par ailleurs, je choisirai ici, la dénomination «Jésus» [paix sur lui] même si pour moi changer les noms propres est d’une absurdité totale.

1/ Jésus [paix sur lui] suivait la Torah

➤ Sa naissance
Cet homme, qu’on appelle «Jésus» en français, surgit en Galilée au Ier siècle auprès du cercle de Jean-Baptiste [Yahya, dans le Coran] et comme tout le monde le sait, il fût circoncis le huitième jour : « Le huitième jour, auquel l'enfant devait être circoncis, étant arrivé, on lui donna le nom de Jésus, nom qu'avait indiqué l'ange avant qu'il fût conçu dans le sein de sa mère. » [1]
C’est le premier acte prouvant que Jésus [paix sur lui] suivait la Torah puisqu’il est mentionné dans l’ancien Testament l’injonction suivante : « Le huitième jour, l'enfant sera circoncis. » [2]
Mais pour les plus sceptiques d’entre nous, la parole la plus tranchante de Jésus lui-même [paix sur lui] prouvant qu’il suivait scrupuleusement la Torah est celle-ci : « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé.» [3]

➤ Son Credo
● Les Dix Commandements
On connait tous l’existence des Dix Commandements. Sans la préservation de ces derniers, d’après Jésus [paix sur lui] on ne peut goûter à la saveur du Paradis comme il est indiqué dans ce passage où un homme lui demande comment y entrer : « Comme Jésus se mettait en chemin, un homme accourut, et se jetant à genoux devant lui: Bon maître, lui demanda-t-il, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle? Jésus lui dit : Pourquoi m'appelles-tu bon? Il n'y a de bon que Dieu seul. Tu connais les commandements: Tu ne commettras point d’adultère ; tu ne tueras point ; tu ne déroberas point ; tu ne diras point de faux témoignage ; tu ne feras tort à personne ; honore ton père et ta mère. » [4]
Ce passage montre, sans ambiguïté, non seulement que Jésus [paix sur lui] connaissait, pratiquait et enseignait la Torah mais aussi qu’il faisait la distinction entre lui et son «Père», c’est-à-dire, entre lui et son Créateur. Ainsi, « Pourquoi m'appelles-tu bon? Il n'y a de bon que Dieu seul » prouve que Jésus [paix sur lui] enseignait ce qu’on appelle l’Unicité [At-Tawḥîd, dans le Coran] de Dieu Tout-Puissant.
Ce seul fait suffit, par ailleurs, à démontrer que la conception d’un Dieu trinitaire n’était pas celle que Jésus [paix sur lui] enseignait à ses disciples.

● Le rejet de l’Associationnisme [le Shirk, dans le Coran]
Le plus grand péché reste bien-sûr l’associationnisme, c’est-à-dire, le fait d’adorer un autre dieu que Dieu, l’Unique, celui d’Abraham [paix sur lui]. Jamais Jésus [paix sur lui] aurait pu commettre ce péché [5]. En effet, les pharisiens auraient trouvé une raison valable pour le dénoncer à l’autorité romaine.
De plus, en lisant la Bible on peut s’apercevoir que Jésus [paix sur lui] n’a jamais revendiqué une quelconque divinité mais bien au contraire, il a plutôt revendiqué son humanité malgré les miracles qu’il pouvait faire de sa main : « Je ne puis rien faire de moi-même : selon que j'entends, je juge ; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé. » [6]
Ceci n’est qu’un aperçu, il existe d’autres versets bibliques prouvant que Jésus [paix sur lui] n’a jamais revendiqué être Dieu, l’Unique. [7]

➤ Son modus vivendi
● Sa manière de prier
Comment prétendre suivre Jésus [paix sur lui] et ne pas prier comme lui ? C’est inconcevable, c’est comme si je prétendais aimer ma mère et ne pas lui obéir – dans la mesure où je peux le faire. Il est vrai que tous les Prophètes se prosternaient lorsqu’ils priaient le Seigneur de l’Univers.
Que ce soit Abraham « Abraham tomba sur sa face ; il rit, et dit en son coeur : Naîtrait-il un fils à un homme de cent ans? et Sara, âgée de quatre-vingt-dix ans, enfanterait-elle ? Et Abraham dit à Dieu: Oh! qu'Ismaël vive devant ta face! » [8]
ou Moïse et son frère Aaron [paix sur eux] lorsqu’ils jetèrent leur face contre terre : « Moïse et Aaron tombèrent sur leur visage, en présence de toute l'assemblée réunie des enfants d’Israël » [9].
Ainsi, comment pourrait-on imaginer que Jésus n’en fasse pas de même, lui qui se revendique de l’héritage d’Abraham [paix sur lui] et dit suivre la Loi comme nous l’avons vu ? Encore une fois, c’est inconcevable puisqu’on peut lire dans le Nouveau Testament ce qui suit : « Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi : Mon Père, s'il est possible, que cette coupe s'éloigne de moi! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. » [10]
Non seulement Jésus [paix sur lui] se prosternait devant Dieu tel un humble serviteur mais en plus il faisait ses ablutions avant chaque prière.
Et comment ne serait-ce pas le cas alors qu’il suit et enseigne la Torah ? Ainsi ce que faisait Moïse [paix sur lui] il le faisait car un homme se prétendant Prophète et ne suivant pas le Livre du peuple pour lequel on l’a envoyé est un menteur. Personne n’aurait cru en Jésus [paix sur lui] s’il ne suivait pas la Loi de Moïse [paix sur lui]. C’est pourquoi on peut lire : « Moïse, Aaron et ses fils, s'y lavèrent les mains et les pieds ; entrèrent dans la tente d'assignation et qu'ils s'approchèrent de l'autel, ils se lavèrent, comme l'Eternel l'avait ordonné à Moïse » [11]

● L’aumône comme purification des péchés
Avez-vous déjà vu un Prophète qui ne commande pas aux gens la charité ? Evidemment que non, les Prophètes incarnent la bonté, la bienfaisance, l’exemplarité, ce sont les meilleurs Hommes sur Terre. Ainsi on peut lire dans le Nouveau Testament : « Avant tout, ayez les uns pour les autres une ardente charité, car La charité couvre une multitude de péchés. » [12]

elle permet d’expier les péchés. Le Prophète () a dit :«L’aumône efface les péchés comme l’eau éteint le feu »


➤ Ses restrictions alimentaires
● Le porc
Pourquoi il est important de souligner que Jésus [paix sur lui] suivant la Torah ? Sûrement parce que dès lors que l’on admet cela, il est impossible d’imaginer que Jésus [paix sur lui] puisse faire une action contraire à la Loi de Moïse [paix sur lui]. Ainsi, quiconque dirait que Jésus [paix sur lui] mangeait du porc mentirait puisqu’il est écrit dans l’Ancien Testament : « Vous ne mangerez pas le porc, qui a la corne fendue et le pied fourchu, mais qui ne rumine pas : vous le regarderez comme impur. » [13]

● Les nourritures interdites
De la même manière, on peut dire que Jésus [paix sur lui] ne mangeait pas la nourriture de la bête trouvée morte [14] ni le sang d’une espèce animale [15] ni la nourriture sur laquelle le nom de Dieu n’a pas été prononcée [16].

● L’alcool




De plus, on peut affirmer que Jésus [paix sur lui] ne faisait pas ceci ou cela, même si aucune histoire à ce sujet n’est relatée dans les textes scripturaires, puisque tout le monde sait que Jésus [paix sur lui] n’a commis aucun péché durant son existence terrestre.
Ainsi, j’affirme également que Jésus [paix sur lui] ne buvait pas d’alcool car l’alcool est prohibé dans l’Ancien Testament : « Ne vous enivrez pas de vin : c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit » [17]
Qui pourrait donc penser aujourd’hui que Jésus [paix sur lui] ait autorisé le fait de fumer ou de se droguer ? Personne, c’est inimaginable qu’un Prophète puisse ordonner le blâmable, dans la mesure où fumer ou se droguer est nuisible à la santé. Donc, on peut affirmer que Jésus [paix sur lui] ne fumait pas, et ne se droguait pas.

2/ Mouhammad ﷺ suivait la Torah

● Mécroire en Jésus, la Torah et l’Evangile
Quiconque prétend être musulman et n’a pas foi en Jésus [paix sur lui], comme le Prophète de Dieu, l’un des Ses rapprochés, comme le guérisseur de l’aveuglé né, le donneur de vie à l’oiseau fait avec de la glaise – tout cela par la permission de Dieu – ne l’est pas, en réalité.
De même, quiconque prétend croire au Coran et ne croit pas en la Torah [18], révélation faite à Moïse [paix sur lui], les Psaumes [19], révélation faite à David [paix sur lui], l’Evangile [20], révélation faite à Jésus [paix sur lui], ne croit pas au Coran, en réalité.
Ceci est l’enseignement de notre bien aimé Prophète Mouhammad ﷺ qu’il a transmis par le biais du Coran !
Ainsi, Mouhammad ﷺ suivait la Torah, car en elle il existe une lumière et un guide [18].

● Mouhammad ﷺ est similaire à Jésus [paix sur lui]
Le Prophète ﷺ jeunait, se prosternait pour prier, faisait ses ablutions, s’acquittait de l’aumône, ne buvait pas d’alcool, était circoncis, ne mangeait pas de porc, ne se droguait pas, adorait l’Unique Dieu, celui d’Abraham, d’Isaac et de Jacob [paix sur eux] à l’instar de Jésus [paix sur lui]. Ceci est indéniable et la grande majorité des Musulmans aujourd’hui, force de constater, n’ont pas abandonner les enseignements de Jésus et de Mouhammad [paix sur eux]

Elghifari
17/12/2016, 00h51
● Suivre le Coran c’est suivre la Torah, les Psaumes et l’Evangile.

La Torah, les Psaumes, l’Evangile et le Coran sont les messages divins que Dieu a transmis au fil des siècles à des communautés. L’accomplissement ultime des Ses messages est le Coran, qui vient finaliser, rectifier les mensonges à l’égard de Dieu et Ses Prophètes et élever Sa parole comme on peut lire dans le Coran : « Aujourd'hui j'ai parachevé pour vous votre religion, j'ai complété mon bienfait sur vous et j'ai agrée pour vous l'islam comme religion » [21].

J’en viens à la conclusion simple et logique que Dieu n’a jamais envoyé plusieurs religions. Les Prophètes ont toujours prêché le même message, à savoir l’Unicité de Dieu. Les Prophètes n’ont jamais parlé de Judaïsme ou de Christianisme. Non, ce sont des mots inventés qui n’apparaissent pas dans les Textes. La religion des Prophètes et Dieu est la soumission totale à Lui, c'est ce que Dieu a appelé « Islām » dans le Coran. C’est seulement lorsqu’Il révèle son dernier Message qu’Il donne un nom spécifique à sa religion.

Toujours étant, tous les Prophètes se sont toujours nommés « Soumis » [Musulmans] et cela depuis Abraham [paix sur lui] !
Ainsi, être musulman c’est être soumis à Dieu, c’est comme dit Jésus [paix sur lui] ne plus chercher à accomplir sa volonté mais celle du Seigneur de l’Univers : « parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé » [6]

Pour se purifier il faut prier et que sa prière soit valide la prière de nos jours nest plus valide a cause de labondon des ablutions par leglise cest un grave manquement a la purification helas jesus se purifier avec de l'eau et priez face contre terre comme moise

Ceux qui ont changé le culte l'ont fait sciement pour que votre corps ne se recharge pas en energie positive et lave ainsi votre aura et vos centres energetique cela meme qui ont planté la pierre dressée du diable au milieu des brebis égaré pour que les prièrent aillent vers une fausse divinité phalique comme ceci ..pantée au milieu dune roue astrologique paienne pour corrompre l'enrgie des croyants

◄ Exode 40:31 ►
Versets Parallèles
Louis Segond Bible
Moïse, Aaron et ses fils, s'y lavèrent les mains et les pieds;

Genèse 18:4
Concept des Versets

Permettez qu'on apporte un peu d'eau, pour vous laver les pieds; et reposez-vous sous cet arbre.

Exode 40:30-31

Il plaça la cuve entre la tente d'assignation et l'autel, et il y mit de l'eau pour les ablutions; Moïse, Aaron et ses fils, s'y lavèrent les mains et les pieds;

(Exode 3 :5 ; Actes 7 :33)

« Et [Dieu] dit: n'approche point d'ici ; déchausse tes souliers de tes pieds, car le lieu où tu es arrêté, est une terre sainte.»

Et lorsque Jésus se rendit au jardin de Gethsémané pour implorer Dieu de le délivrer du piège que lui avaient tendu les Docteurs juifs et les Pharisiens, « il se prosterna le visage contre terre, priant, et disant : mon Père…»

Alaha Natarak (Dieu soit avec vous, en araméen)

Je n’insinue pas que les Chrétiens ne jeûnent pas, ni prient pas, de s’acquittent pas de l’aumône. Non! Mais par contre, la majorité des Chrétiens ne voient pas la consommation du porc, de l’alcool ou l’absence de la circoncision – tradition d’Abraham – comme des péchés alors que Jésus [paix sur lui] les voyait ainsi. D’ailleurs mes parents, qui sont Chrétiens, savent que l’alcool est prohibé mais en boivent quand même. Les Chrétiens aujourd’hui adorent Jésus [paix sur lui] alors que Jésus [paix sur lui] adorait son Père. Pourquoi ne font-ils pas comme lui ? Parce qu’ils ne lisent pas la Bible mais écoutent l’Eglise. Jésus [paix sur lui] se prosternait pour prier à son Seigneur mais la majorité des Chrétiens ne considèrent pas la prosternation comme le moyen de se rappeler de Dieu, de Le louer et de Le glorifier.

Comment continuer à dire que les Chrétiens suivent Jésus [paix sur lui] devant un tel fossé entre ses enseignements et les pratiques des Chrétiens d’aujourd’hui ? Enfin, je finirai par dire cette formule ; si chrétien signifie littéralement «petit Christ» ou «personne suivant les enseignements de Jésus» alors nous Musulmans, sommes fiers et honorés de dire que nous sommes plus chrétiens que les Chrétiens eux-mêmes.

[1] Luc 2 : 21 ⎢Actes 7 : 8 ⎢Jean 7 : 22
[2] Lévitique 12 : 3
[3] Mathieu 5 : 17-18
[4] Marc 10 : 17-19
[5] Exode 20 : 2-5 ⎢Deutéronome 5 : 7-9
[6] Jean 5 : 30
[7] Jean 14 : 28 ⎢Jean 10 : 29 ⎢Matthieu 12 : 28 ⎢Luc 11 : 20 ⎢Actes 2 : 21
[8] Genèse 17 : 17
[9] Nombre 14 : 5
[10] Matthieu 26 : 39
[11] Exode 40 : 31-32 ⎢ Actes 21 : 26
[12] 1 Pierre 4 : 8
[13] Lévitique 11 : 7-8 ⎢Deutéronome 14 : 8 ⎢Esaïe 65 : 2-5
[14] Levitique 17 : 15 ⎢Deutéronome 14 : 21
[15] Genèse 9 : 4 ⎢ Lévitique 17 : 14 ⎢Deutéronome 12 : 16 ⎢1 Samuel 14 : 33 ⎢Actes 15 : 29
[16] Actes 15 : 29 ⎢Apocalypse 2 : 14
[17] Éphésiens 5 : 18 ⎢Proverbes 20 : 1
[18] Coran 5 : 44
[19] Coran 17 : 55
[20] Coran 5 : 46
[21] Coran 5 : 3
15 décembre 2016
Issâ-Masîh Ibn Ithnâyn

blogs.mediapart
whatsupic

Elghifari
17/12/2016, 03h09
Il me semble qu'il n'y a aucune contradiction majeure entre les trois religions pour les musulmans qui connaissent bien l'Islam.

Le confessionnalisme et la discrimination en religion sont étrangers à l'Islam.

Cookies