PDA

Voir la version complète : Les diabétiques revendiquent la remise en vente du RHB


abderahmane1
25/12/2016, 12h34
A l'évidence, l'affaire du complément alimentaire RHB, plus connu sous le nom de «Rahmat Rabbi» que lui a donné son concepteur, n'a pas fini de faire l'actualité et susciter des réactions des diabétiques à travers les régions du pays.

Vendredi dernier, vers 16 heures, ces derniers, une quarantaine environ venus de plusieurs wilayas du pays, surtout de l'Ouest, comme Oran, Tiaret, Sidi Bel-Abbès.., se sont retrouvés au centre de Constantine pour manifester en faveur du rétablissement et la vente libre de ce qu'ils ont appelé «le médicament RHB», affirmant que celui-ci est «très efficace» pour les diabétiques qui «s'y sont retrouvés avec», assurant même que «ceux qui l'ont utilisé ont vu leur santé s'améliorer».

Ils ont considéré alors que les pouvoirs publics devraient analyser le produit dans des laboratoires étrangers, «plus sûrs et plus compétents», d'après eux, avant de se prononcer sur son interdiction.

Les manifestants qui s'étaient rassemblés sur la place du Premier Novembre en face des bâtiments du théâtre régional et de la grande poste de Constantine, ont révélé qu'ils se sont connus sur les réseaux sociaux et ils ont convenu de se rencontrer à Constantine, dans la ville où a été conçu le «RHB» pour «réclamer ce qui est de leur droit». C'est en tout cas ce qu'ils ont déclaré aux journalistes de la presse écrite et des chaînes de télévision privées qui les interrogeaient.

Par la suite, les manifestants ont proclamé leur intention de poursuivre l'action dans d'autres régions du pays et ils ont annoncé : «Aujourd'hui, à partir de Constantine, nous proclamons la naissance d'une association de diabétiques qui réunira tous les malades d'Algérie pour défendre leurs intérêts et servir d'interface avec les pouvoirs publics». Interrogés, quelques-uns ont réclamé leur droit au traitement avec toute sorte de médicament qui leur convienne. «Cela fait maintenant plus de 6 années que je poursuis un traitement contre le diabète. Et c'est seulement lorsque j'ai commencé à prendre le RHB que je me sens très bien», n'a pas hésité à déclarer une manifestante.

source: lequotidien-oran

mounia
25/12/2016, 14h20
Q,u'ils le leur laissent,ça fera toujours des cons en moins!j'ai rencontré un diabétique qui en prenait et qui, d'apres lui ,ne s'est jamais aussi bien senti , j'avais beau le raisonner ,rien à faire.

ACAPULCO
25/12/2016, 14h29
A savoir si ce sont les vrais diabétiques qui revendiquent ou bien des manipulés pro zaibet

prenpalatete
25/12/2016, 14h33
je suis également pour le droit à l'euthanasie :mrgreen::evil:

mounia
25/12/2016, 14h46
J'ai eu l'occasion de lire la notice,il est mentoinné qu'il est destiné aux malades de plus de 8 ansdonc il inclue les diabétiques de type 1 et 2,alors que le diabète de type 1 et celui de type 2 ne sont pas du tout pareils.Première anomalie .
Deuxième anomalie , il est mentionné une posologie de 3 comprimés par jour ,il se base sur quels tests efffectués? ,mystère.Ensuite ,il est mentionné de ne pas arreter ses injections d'insuline,et de diminuer avec l'accord d'un medecin ,comment celui ci va faire s'il ne connait pas les mecanismes de ce traitement et comment il agit sur le diabète pour conseiller son patient?
Pou les symptomes ressentis par beaucoup de patients(une grande forme ,parait t il)il doit contenir un produit dopant , c sur.

traks
25/12/2016, 15h06
Ils ont considéré alors que les pouvoirs publics devraient analyser le produit dans des laboratoires étrangers, «plus sûrs et plus compétents», d'après eux, avant de se prononcer sur son interdiction.

pour ça ils on peut etre raison, le ziabet a le droit de suivre la procédure normale pour la mise sur le marché d'un medoc...:11:

benam
25/12/2016, 15h48
C'est quoi ce titre :
Constantine - Les diabétiques revendiquent la remise en vente du RHB
Un "Les" au lieu de "Des" et on donne à un minuscule événement une immense importance. La manipulation est dans les petits détails. On lit dans le corps de l'article:
une quarantaine [de "diabétiques"] environ venus de plusieurs wilayas du pays [...] se sont retrouvés au centre de Constantine pour manifester en faveur du rétablissement et la vente libre de ce qu'ils ont appelé «le médicament RHB»
Il y a seulement une "quarantaine environ" de diabétiques en Algérie ou ceux-ci ont été délégués par les millions de diabétiques du pays pour manifester en leur nom. Dans ce dernier cas, je proteste énergiquement parce que manifestement des wilayas n'ont pas été représentées à cette manifestation à moins que ce ne soit des wilayas sans diabétiques.

PS: Avec "quarantaine environ" de manifestants, la porte est ouverte à toutes les spéculations possibles.

Discus
25/12/2016, 15h55
Q,u'ils le leur laissent,ça fera toujours des cons en moins!j'ai rencontré un diabétique qui en prenait et qui, d'apres lui ,ne s'est jamais aussi bien senti , j'avais beau le raisonner ,rien à faire.
il n'est pas le seul a le dire , la connerie c'est d'en vouloir a des malades qui s'aggripent a tout ce qui leur donne un petit espoir , au lieu de chercher la verité la ou elle est par ceux qui son payé pour ca , et d'en finir une bonne fois pour toute avec cette polemique .

benam
25/12/2016, 16h18
A savoir si ce sont les vrais diabétiques qui revendiquent ou bien des manipulés pro zaibet
Je penche pour l'hypothèse de la manipulation. Le gouvernement a déjà reculé face à des élèves qui ont manifesté contre le calendrier des vacances, cela doit avoir donné des idées à certains.

On lit dans le très pro-gouvernemental El Moudjahid du 08/12/2016:
RHB : Une première victime enregistrée à Constantine
Un diabétique de 75 ans a été admis, dimanche dernier en urgence, au service réanimation du CHU de Constantine, dans un état comateux. Selon les membres de sa famille, le patient a arrêté son traitement à l’insuline, il y a quelques jours, et a commencé à prendre le nouveau produit «Rahmat rabi» qu’il a acheté en pharmacie. Selon l’ensemble des professeurs spécialistes, les conséquences du pseudo-médicament commencent à être vues.

hben
25/12/2016, 16h41
Bientôt en Algérie!
https://i37.servimg.com/u/f37/18/75/61/23/44939510.jpg

abderahmane1
25/12/2016, 17h47
Complément alimentaire ou médicament, et sans l’avis des laboratoires spécialisés, le ministre du commerce, soutenu par une « fatwa » à posteriori du ministre des habous et des affaires religieuses et d’une décision du ministre de la santé, a ordonné de tête son retrait du marché, au motif que l’état de santé d’un vieux de 75 ans s’est aggravé après l’avoir pris !!!

Pour ces ministres, le malade algérien est un « client » et source d’enrichissement, et non un « patient » à soigner !

Inauguration OFFICIELLE d'un hôpital PRIVE !!!

yCF4VwrKbi8

Cookies