PDA

Voir la version complète : Fonction publique en Algérie: Arrêt total des recrutements à partir du 31 décembre


ahras
26/12/2016, 01h27
décembre 25, 2016 Abdou Semmar

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a instruit, dans une note transmise le 21 décembre à la direction générale de la Fonction publique, les organes compétents de ne procéder à aucun recrutement dans le secteur public à compter du 31 décembre 2016.

Le premier ministre a instruit la direction générale de la Fonction publique et de la réforme administrative pour rendre effectif l’arrêt définitif des opérations de recrutement.

En application à cette directive, une note transmise par la même structure a été transmise aux secrétaires généraux des ministères, walis, l’inspection générale de Fonction publique et la direction générale du budget (DGB).

Cependant, une exception a été accordée aux administrations publiques pour que celles-ci puissent pourvoir aux postes vacants dans un délai qui ne saurait dépasser la date du 31 décembre 2016.

http://img11.hostingpics.net/pics/113157recrut.jpg (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=113157recrut.jpg)

YuruKyara
26/12/2016, 09h14
Ils ont un délais d'une semaine ! oeilfermé

traks
26/12/2016, 11h29
et lui a t'-il consulter les syndicats avant de prendre cette décision ?? ....

hben
26/12/2016, 16h26
Et ceux qui partiront en retraite, il ne seront pas remplacés???

houanet
26/12/2016, 20h08
En Algérie y'a trop de fonctionnaires, les diminuer obligera certains à travailler +, et le travail sera de meilleure qualité et plus sérieux, comme en Europe par exemple.

hben
26/12/2016, 21h02
En Algérie y'a trop de fonctionnaires
Bien sur!!!oeilfermé

nassim
27/12/2016, 22h56
Les mafieux corrompus et incompétents du cartel ANP/FLN végètent et gaspillent l'argent public comme des drogués jusqu'à ce que l'Algérie soit dos au mur avec des finances dans le rouge, et ensuite prennent des mesures radicales qui vont faire souffrir les simples citoyens. Soit, une vraie bande de mafieux criminels!

S'il faut faire du grand nettoyage dans la fonction publique, il faut commencer par nettoyer la présidence algérienne qui est devenue puante et étouffante sous l'effet de la présente prolongée du zombie Bouteflika qui y végète depuis de nombreuses années!

Risk
28/12/2016, 02h27
dans la pratique, cette mesure aura pour conséquence d'étouffer les entreprises publiques en les obligeants à faire avec ce qu'elles ont déjà en matière de ressources humaines.

quand un besoin est exprimé, le manager devra se débrouiller avec le personnel déjà recruté même s'il ne correspond pas au profile recherché

d'autres part, toutes les sociétés publiques sont en sur-effectifs qui est mal repartis et globalement sous qualifié, l'idée de base était de favoriser une meilleure répartition du personnel mais je doute de l'éfficacité de la méthode employée, les précédentes éléctions ont été très couteuses pour les sociétés et établissements publics, les recrutements étaient massifs pour diminuer le taux de chaumage et grignoter des voix, maintenant, ce recrutement irreflechis et irrationnel devient une bombe prete à exploser avec les nouvelles réformes dans le secteurs dont celle-ci

dans les faits aussi, la force syndical a perdu toute légitimité et est devenue contre productive pour la société ou l'établissement, et donc, pour le salarié

dans la pratique, en fin, il y a toujours moyen de contourner les lois et les décrets, en toute légalité... ceux qui sont dans le domaine me comprendront

tawenza
28/12/2016, 08h24
c bien l'algérie ça...

on apprend la veille pour le lendemain ...

il y a au moins un avantage, ils ne pourront plus caser leurs propres enfants ..

ps : je n'y crois pas.. les hôpitaux en construction, les collèges lycées, les facs ils feront comment ?

Cookies