PDA

Voir la version complète : RELOGEMENT. Le wali de Blida "cherchait" un bidonville


nacer-eddine06
29/12/2016, 11h57
Par Salim BENALIA - Jeudi 29 Decembre
L'opération de relogement d'aujourd'hui concerne 1200 familles

Cette anecdote bien réelle renseigne sur l'ampleur du phénomène.
Le wali de Blida cherchait une place dans un bidonville, il a dû se rendre à moto sur un site réputé pour le commerce lucratif de bicoques. Son stratagème fonctionna si bien que les dealers du coin sont tombés dans le panneau et ont assuré au fonctionnaire de l'Etat qu'au prix d'un million de dinars, voire un peu plus, l'affaire serait conclue avec toutes les garanties possibles. Cette anecdote bien réelle renseigne sur l'ampleur du phénomène de revente de places dans ces favelas qui jouxtent les grandes villes du pays. Un business qui a drainé une faune de trafiquants qui profitent de la crise du logement et du bon vouloir des personnes qui, en adhérant à ce pari, estiment s'offrir le quitus pour une vie meilleure, c'est-à-dire devenir propriétaires d'un logement accordé par l'Etat dans le cadre de la fameuse formule du «Social». Ceci renseigne on ne peut mieux sur la persistance de la problématique du relogement en Algérie. D'ailleurs, les pouvoirs publics n'ont de cesse de déployer un dispositif de recasement de la population, notamment à travers le Grand Alger. On informe à ce titre que la quatrième tranche de la phase 4 de la 21e opération de relogement dans la wilaya d'Alger débute aujourd'hui et concerne 1200 familles qui seront relogées dans les sites de Sidi Abdellah, El Harrach et Rahmania, a affirmé le wali d'Alger, Abdelkader Zoukh. Ce dernier, qui a procédé avec le directeur général de la Protection civile Mustapha Lahbiri à l'inauguration de plusieurs infrastructures et installations au profit des agents de la Protection civile à Alger, a indiqué que cette quatrième tranche de la phase 4 de la 21e opération de relogement dans la wilaya d'Alger concernera 1200 familles issues des circonscriptions de Baraki, Bab El Oued, Zéralda, Dar El Beïda, Bir Mourad Raïs et Hussein Dey. Les familles issues du bidonville El Hamiz ne sont pas «exclues» de cette opération, mais leur relogement a été reporté jusqu'au premier semestre 2017 et 4000 familles seront relogées dans le cadre de la 22ème opération que nous préparons, a-t-il soutenu. Les familles seront relogées dans quatre nouvelles cités, à savoir la cité 1200 Logements de Selmani dans la commune des Eucalyptus, la cité 473 Logements Korifa dans la commune d'El Harrach, la cité 400 Logements dans la commune de Rahmania et les 300 Logements dans la même commune.
La quatrième et dernière phase de la 21e opération de relogement concernera 16 bidonvilles. A savoir le Palmier, dans la commune des Eucalyptus (244 familles), du bidonville «Amar Ouahib» de Bologhine (335 familles), «La caserne», Bologhine (98), «Le Plateau», Bologhine (74) et la cité Jais de Bologhine (62 familles). L'opération concerne 4 bidonvilles occupant l'assiette du projet de réalisation de 1900 Logements Aadl à Zéralda (39 familles), cinq autres dans la commune de Rahmania (204 familles), occupant le projet d'extension de la Route nationale 63 à Mahelma (cinq familles) et le bidonville Le Plateau sur le site du projet de logements publics promotionnels dans la commune de Staouéli (25 familles). 80 familles de la commune de Rahmania bénéficieront de logements au titre du projet des 400 logements dans le cadre de la distribution de logements de type LPP. Cette opération permettra de récupérer des assiettes foncières de près de 18,80 ha. Avec l'achèvement de la quatrième tranche de la phase 4 de la 21e opération de relogement qui a débuté le 21 juin 2016, la wilaya d'Alger aura bouclé l'année 2016 avec l'installation de plus de 14.325 familles dans des logements décents portant le nombre global de familles relogées depuis le lancement de l'opération en juin 2014 a plus de 46.000 familles, a fait savoir le wali d'Alger Abdelkader Zoukh. Cinq familles occupant des espaces pédagogiques dans deux établissements scolaires dans les communes de Kouba, Bab Ezzouar, Bordj El Kiffan, El Marsa, Gue de Constantine, Birkhadem, Bir Mourad Raïs et Saoula seront concernées par le relogement dans le cadre de cette dernière tranche. Des structures relevant de la Protection civile ont été inaugurées à la faveur de cette visite. Il s'agit de la nouvelle unité d'intervention de Sebala baptisée du nom du Moudjahid Aïssa Boudiaf, une autre à la cité des Bananiers d'El Mohamadia baptisée du nom du moudjahid Georges Acampora, une plate-forme pour hélicoptère et un centre opérationnel au niveau de l'unité une d' El Harrach. Un terrain de sport en gazon artificiel, une salle omnisports et un hôtel ont également été ouverts au siège de la direction générale de la Protection civile de Dar El Beïda. M.Lahbiri a salué les efforts consentis par la wilaya en faveur de la modernisation des structures de cette institution dans le cadre du plan stratégique pour la capitale.

Cookies