PDA

Voir la version complète : Riyad Mahrez : Le roi de l’Afrique


ACAPULCO
06/01/2017, 14h23
Le joueur algérien de Leicester, Riyad Mahrez a décroché, hier, à Abuja au Nigeria, le titre de joueur africain de l’année au terme du gala des Glo-CAF.


L’international algérien s’est classé devant le vainqueur de la précédente édition, le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang du Borussia Dortmund et le Sénégalais Sadio Mané, de Liverpool. C’est une juste récompense (361 votes) pour celui qui a été l’un des plus grands artisans du premier titre de champion d’Angleterre de Leicester.

L’Algérien, appelé le magicien par ses coéquipiers, a marqué de son empreinte l’année 2016 avec ses 17 réalisations et 11 passes décisives. Mais il a surtout, avec notamment Vardy, permis à son équipe de passer devant les grandes cylindrées que sont Manchester City, Chelsea, Manchester United, Arsenal, Tottenham et Liverpool, qui étaient les favoris en puissance pour le titre de champion d’Angleterre. L’année exceptionnelle de Riyad Mahrez lui a valu de nombreuses distinctions à titre individuel. Il a été notamment le premier Africain à décrocher le titre de meilleur joueur de la Premier League, en plus d’être désigné meilleur joueur africain de 2016 par la BBC.

Il s’est aussi classé 7e au Ballon d’or 2016 juste derrière les stars mondiales que sont Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Antoine Griezmann, Luis Suarez, Neymar et Gareth Bale. Il a également décroché d’autres consécrations, même s’il a été privé du titre arabe au profit du joueur égyptien de l’AS Rome, Mohamed Salah. Riyad Mahrez a été, par ailleurs, désigné dans l’équipe africaine de l’année. Son coéquipier en club, Islam Slimani, a été porté sur la liste des joueurs remplaçants. Deux joueurs algériens avaient décroché dans les années 1980 le titre de meilleur joueur africain. Il s’agit de Belloumi en 1981 et Madjer en 1987. Toutefois, il faut préciser que ce trophée s’appelait à l’époque le Ballon d’or africain et il était décerné par la revue France Football.

Cette récompense a été créée en 1970 et a continué d’exister jusqu’en 1994. Entre-temps, soit en 1992, la Confédération africaine de football avait décidé de créer sa propre récompense en la nommant le Prix du joueur africain de l’année. Le Camerounais Samuel Eto’o et l’Ivoirien Yaya Touré sont les joueurs qui ont remporté plusieurs fois ce trophée, puisqu’ils l’ont décroché à quatre reprises chacun. Le coach Nasser Sendjak et le club du MO Béjaïa étaient en compétition pour le titre de meilleur entraîneur et équipe africaine de l’année. Malheureusement, ils ne figuraient pas dans la liste définitive des potentiels lauréats. Il faut savoir que la désignation des différents lauréats se fait grâce au vote des sélectionneurs ou directeurs techniques nationaux des 54 associations nationales affiliées à la CAF plus les membres associés, la Réunion et Zanzibar. Ceci, en plus du vote des 10 membres du panel d’experts.

Farouk Bouamama

annabideparis
06/01/2017, 16h30
Quand on se classe 7eme derrière ces monstres(Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Antoine Griezmann, Luis Suarez, Neymar et Gareth Bale)la récompense ne être que mérité.
Bravo a lui et bonne chance a l'EN pour la coupe d'Afrique.

okba30
06/01/2017, 16h58
Mahrez, 7ème joueur mondial, meilleur joueur de la premier League, champion d'Angleterre, ballon d'or africain ...
Mohamed Salah, l'égyptien est classé 64 ème mondial, a joué 17 match avec l'AS Roma et c'est tout, élu meilleur joueur arabe par Dubai Soccer Globe
Trouvez l'erreur!

Quant au président éternel de la CAF Aissa Hayatou, admirez le sourire :

http://image.noelshack.com/fichiers/2017/01/1483721491-2017-01-0613-35-49-960193-hayatou2-555x318.jpg

ACAPULCO
06/01/2017, 18h28
Il est vrai que les Algériens sont jalousés et par la CAF (et hayatou) et par les pays du golf , et tout ça ça résume le fait que le trophée du meilleur joueur arabe a été refusé à Mahrez pour ne pas qu'il prenne 2 trophées , c'est de la pure jalousie

Ce hayatou le corrompu et le méprisant doit quitter la CAF pour laisser place à un président jeune , présentable et surtout sociable.

akilou
06/01/2017, 22h02
On ne peut qu'etre fier qu'un frere soit meilleur joueur africain, de Beni snouss de surcroit. C'est si mérité. Allah yhafdou.

Cookies