PDA

Voir la version complète : El yazghi: Le polisario va devenir un fardeau pour l’algérie


Mounir.
03/02/2017, 14h52
Pour Mohamed El Yazghi, le Polisario est en passe de devenir un vrai fardeau pour son sponsor algérien, au vu des changements que connaît actuellement la scène politique internationale.

Avec les récents changements survenus, à la fois au sein de l’ONU et de l’Union africaine, le Polisario risque de devenir un fardeau pour son sponsor algérien. Cette thèse nous vient de Mohamed El Yazghi, ancien ministre d’Etat et ancien premier secrétaire de l’USFP, cité par Assabah dans son édition du vendredi 3 février.

Pour El Yazghi, c’est d’abord l’élection d’Autonio Guterres comme secrétaire général de l’ONU qui laisse présager un avenir difficile dans les relations entre le Polisario et l’Algérie. Guterres est en effet connu pour être un «ami» du Maroc, qu’il connaît bien. En plus, il est très au fait de ce qui se passe sur les scènes politiques et diplomatiques en Afrique du Nord. Il est même impossible qu’il prenne des positions contre le Maroc.

D'ailleurs, cette élection, explique Mohamed El Yazghi, a mis mal à l’aise notre voisin de l’Est et le Polisario, dans le sens où il est devenu clair que la thèse séparatiste n’est qu’un instrument politique déployé contre le Maroc. Et le nouveau secrétaire général de l’ONU en a bien conscience. Cela dit, El Yazghi affirme que cela ne doit pas pousser la diplomatie marocaine au relâchement, bien au contraire.

Assabah ajoute que pour l’ancien premier secrétaire de l’USFP, le retour du royaume à l’Union africaine est une occasion à ne pas rater pour justement, renforcer la position du Maroc sur la scène internationale. dans ce sens. Il s'agirait ainsi, selon lui, d'en profiter pour éclairer l’opinion internationale sur la réalité du conflit du Sahara, tout en laissant la porte ouverte au dialogue avec toutes les parties, y compris l’Algérie.

Pour ce qui est du Polisario, El Yazghi considère qu’il n’a aucun avenir car il s’agit d’un mouvement séparatiste non démocratique. C’est pourquoi il considère que le Maroc doit maintenir le dialogue avec l’Algérie, sur tous les points qui concernent les deux pays, y compris celui lié à l’ouverture des frontières, en évitant d'entrer dans le jeu sans intérêt des renseignements algériens.
Par ailleurs, l’ancien leader politique reste convaincu que la solution au problème du Sahara passe avant tout par le recensement des séquestrés de Tindouf et leur retour à leur patrie. Et de rappeler que pour convaincre ses opposants, le Maroc devra renforcer la démocratie dans le royaume en instaurant, notamment, un système de monarchie parlementaire et en renforçant le respect des droits de l’Homme.

Par Fayza Senhaji

xenon
03/02/2017, 17h13
le Maroc devra renforcer la démocratie dans le royaume en instaurant, notamment, un système de monarchie parlementaire et en renforçant le respect des droits de l’Homme.La seule phrase sensée et réaliste de tout le texte .

lalbi93
03/02/2017, 17h21
le polizario est depuis le début un fardeau pour l'économie algérienne et depuis la chute des prix du pétrole c'est pire

El_Hour1
03/02/2017, 17h32
Quand la RASD sera un pays souverain inch alah le Royaume du Maroc sera qu'un cauchemar.

xenon
03/02/2017, 17h38
Quand la RASD sera un pays souverain inch alah le Royaume du Maroc sera qu'un cauchemar.Si un jour ,qu'a dieu ne plaise,la rasd devient souveraine sur ce qu'elle considère être son territoire ,c'est que probablement l’État marocain s'est effondré ,l'un dans l'autre,je ne pense pas que ça soit quelque chose de positif pour la région .

bledard_for_ever
03/02/2017, 17h42
C est surtout un fardeau pour le maroc

rago
03/02/2017, 17h56
Financièrement, le fardeau algérien est la Palestine. A l'inverse, le Maroc - de par sa proximité avec son sosie israélien- se désintéresse de la cause palestinienne et n'est pas un honte du royaume?:22:

Serpico
03/02/2017, 18h26
Il a déjà été un fardeau vu les milliards de pétrodollars gaspillés par la junte pour faire reconnaitre sa marionnette par des pays africains qui ne se résume plus qu'a une dizaine de dictatures en place depuis la guerre froide et leur servilité à l'ex bloc soviétique..

rago
03/02/2017, 18h33
@Serpico: " Il a déjà été un fardeau vu les milliards de pétrodollars gaspillés par la junte pour faire reconnaitre sa marionnette par des pays africains qui ne se résume plus qu'a une dizaine de dictatures en place depuis la guerre froide et leur servilité à l'ex bloc soviétique.."

Mais comment expliquez-vous que le Maroc compte 78'000 prisonniers? N'est-ce pas la "garantie" que cette nation est une dictature aboutie?:22:

" Au Maroc, ce n'est pas les prisonniers qui manquent, mais des prisons" selon un adage!:evil:

Awtil
03/02/2017, 18h43
Xenon
Tu va finir par être le sage de FA international.

Bachi
03/02/2017, 18h49
El yazghi: Le polisario va devenir un fardeau pour l’algérie

et El yaghli: le polisario va devenir le cauchemar du Maroc

Serpico
03/02/2017, 21h44
El yaghli: le polisario va devenir le cauchemar du Maroc

Bachi

Jusqu'ici ,c'est à dire depuis 40 ans , il était quoi ?:rolleyes::mrgreen:

Décidément , tu n’arrêtes pas de me décevoir car parler de "cauchemar" maintenant qu'il n' y a plus de bloc soviétique , de Cuba , de Kaddafi , que les reconnaissances de la pseudo RASD payées par la junte se réduisent comme peau de chagrin , que la rente pétrolière du parrain algérien ne suffit même plus à nourrir les algeriens , que le Maroc a regagné l'UA pour contrer les magouilles d'Alger est ........tout simplement risible.:D:D

Mjid
03/02/2017, 21h58
El yazghi: Le polisario va devenir un fardeau pour l’algérie

il a raison le yazghi,
de l’aveu de bouteflika devant l'amerloque:
"....nous sommes dos au mûr.

houari16
03/02/2017, 21h58
El yazghi: Le polisario va devenir un fardeau pour l’algérie


plutôt , le polisario va devenir la bête noire qui emmerdera la diplomatie marocaine à l Union africaine

manneke
03/02/2017, 22h52
Pour Mohamed El Yazghi, le Polisario est en passe de devenir un vrai fardeau pour son sponsor algérien, au vu des changements que connaît actuellement la scène politique internationale.

Je l'ai toujours pensé que le polisario est une bombe a retardement dans un horizon proche ou lointain pour l'Algérie

La question du sahara n'est pas une problème d’ego et de rivalité a deux sous pour le Maroc,

C'est juste la défense d'une terre que on considérait comme nôtre et est devenu nôtre par la force de nos convictions,de notre énergie a le récupérer dès l'indépendance et pour finir ,celui de le défendre bec et ongle contre un pays voisin et hostile a notre intégrité territoriale.

Et l'inverse n'est pas vrai pour l'Algérie.
Son entrée en scène débute seulement pour contrer le Maroc et pour lui priver un prolongement saharien
Pour des raisons futiles voir mesquins.
Elle a fourni tout son appareil diplomatique,tout son appareil militaire grâce a la rente des hydrocarbure pour entretenir un mouvement qui n'avait point d’opinion sur rue au départ pour un faire une organisation para militaire,et politique .

En créant une république autoproclamée sur son territoire.
Le vrai problème ,c'est que l'adversité marocaine a contré militairement et déjoué politiquement les desseins de la junte politico militaire de l'Algérie.

IL lui reste sur ses bras,
Une république fantôme avec toutes les illusions entretenues depuis plus de 4 décennies.

Ceux qui croient a ce destin qui tardent a venir vont un jour ou l'autre demander a son mentor les moyens et les voies pour se sortir de ce merdier(les camps).
Et là,
est toute la question.
Le junte ne risquera point une guerre totale avec le Maroc pour satisfaire les séparatistes au point de perdre des plumes et avantages quelconques.
Et c'est bien là ,
le gros problème algero tindoufien.

Comment va se dessiner le futur pour ses gens qui on cru au mirage de la RASD et comment vont ils réagir quand ils s'apercevront qu'ils sont les dindons de la farce d'un régime sans scrupule

Cookies