PDA

Voir la version complète : Sept militaires tués dans l’opération d’El Adjiba (Bouira)


zadhand
18/02/2017, 23h45
Sept militaires tués dans l’opération d’El Adjiba (Bouira)


le 18.02.17|17h49

Sept militaires tués et une dizaine de blessés. Tel est le bilan des pertes humaines dans les rangs de l’armée nationale populaire (ANP), engagés dans une vaste opération de ratissage dans les maquis d’El Adjiba, Ouled Rached et Ahnif, à l’est de Bouira.
http://www.elwatan.com/images/2017/02/18/chrea_2623347_465x348.JPG
La route menant du village Chréa à Ouled Rached (Bouira)

Les militaires ont trouvé la mort au cours d’un violent échange de tirs avec le groupe terroriste, dont les membres sont tous neutralisés, a-t-on appris de source sécuritaire.Pour rappel, 14 terroristes ont été mis hors d’état de nuire, depuis le début de l’opération de ratissage à Ighzer Oumenchar, massif boisé sur les hauteurs des communes d’El Adjiba, Ouled Rached et Ahnif.Au quatrième jour de l’offensive de l’ANP, le dispositif militaire est toujours maintenu sur place, a-t-on constaté aujourd’hui, lors d’une virée

Les campements militaires n’ont pas été encore levés, ce qui confirme que l’opération de ratissage est toujours en cours.Une source sécuritaire a révélé à El Watan, que deux terroristes ont été capturés par l’armée. L’un des terroristes s’est rendu arme et bagages aux services de sécurités. Parmi les neufs terroristes abattus au début de la journée d’hier, deux criminels sont

[/SIZE]Les deux sanguinaires avaient pris le chemin des maquis depuis le début
des années de terrorisme, selon la même source.

[/CENTER]
Amar Fedjkhi
El Watan

ACAPULCO
19/02/2017, 13h42
Ceux qui se sont rendu doivent tout avouer des autres terros encore dans la nature , oui il faut qu'ils avouent tout pour finir avec cette gangrène

alger1954
19/02/2017, 13h52
si il y a eu autant de morts et de blesses cela veut dire que l armee est tombee dans une embuscade.
allah y rham les defunts.

Digital
19/02/2017, 14h01
je ne sais pas si c une info fiable puisque dans le communiquè du ministère de la défense ça parles slmt des terros mais de mort cotè militaires,les réseaux sociaux ont fait circuler des photos de militaires mais aucune idee si l'info est officielle

Pomaria
19/02/2017, 14h11
Identification de 9 terroristes éliminés près d’El Adjiba (Bouira)
le 18.02.17 | 14h52
http://www.elwatan.com/images/2017/02/18/bouira-ph_2623342_465x348.jpg (http://www.elwatan.com/images/2017/02/18/bouira-ph_2623342.jpg) L’armée a identifié 9 terroristes sur les 14 abattus dans les maquis de Bouira.


« Suite à l’opération de qualité qui est toujours en cours, menée par des détachements combinés de l’Armée Nationale Populaire, près de la commune d’El Adjiba (…) il a été procédé à l’identification des (09) terroristes éliminés hier 17 février 2017 », a indiqué le ministère de la Défense nationale (MDN).

Il s’agit, selon la même source, de :


M. Mustapha alias « Abou Abdellah », rallié les groupes terroristes en 1994
M. Abderahmane alias « Soraka », rallié les groupes terroristes en 2001
G. Adda alias « Abou Mayssara », rallié les groupes terroristes en 2005
A. Djamel alias « Chouaïb », rallié les groupes terroristes en 2006
C. Mohamed alias « Mossaab », rallié les groupes terroristes en 2006
Z. Antar alias « Abou Hamza », rallié les groupes terroristes en 2010
M. Yacine alias « Abou Doudjana »
K. Mohamed Tahar alias « Abou El-Yakin »
H. Abdelghani alias « Bilel ».

Pomaria
19/02/2017, 14h21
C’est un climat de guerre qui règne depuis mercredi dernier à l’Est de la wilaya de Bouira.

Des centaines de militaires (plus de 2000 hommes) et des équipements lourds ont été mobilisés dans une vaste opération de ratissage, touchant essentiellement les maquis des communes d’El Adjiba, Ouled Rached et Ahnif.

L’engagement des troupes de l’ANP, renforcées par d’autres détachements de plusieurs wilayas du Centre (forces spéciales, ndlr), a permis depuis le début de cette offensive l’élimination de 14 terroristes.

L’opération a eu lieu précisément à Ighzer Oumechar, dans le vaste massif forestier situé entre les localités de Chréa et Thamelhath, du côté de la commune d’Ahnif. Le dispositif sécuritaire renforcé est toujours maintenu sur place, a-t-on constaté hier, lors de notre tournée dans cette zone, désormais à hauts risques et interdite. «L’accès est interdit aux civils. La zone est bouclée, l’opération est supervisée par un général…», nous a annoncé un militaire d’un détachement stationné au village Chréa, refusant de s’exprimer sur le déroulement de cette opération. Aux villages Azaknoun et Chréa, le nombre de camions et autres engins utilisés dans le transport de l’artillerie lourde et des blindés de l’ANP est impressionnant.

Djund el Khilafah (soldats du califat) décimée

«C’est risqué, et en plus vous n’avez aucune autorisation de prendre des photos ou circuler dans ce périmètre militaire», affirme un autre, une tasse de café à la main. Des soldats postés à proximité de l’école primaire Aoudjit Abdelkader nous ont précisé que personne n’est habilité à communiquer avec les journalistes. En quittant le site, non loin et à quelque 2 kilomètres, des villageois nous ont déclaré que les tirs d’artillerie lourde et l’accrochage entre l’armée et les terroristes n’ont pas cessé durant toute la journée de jeudi. «Les bombardements n’ont pas cessé, et ce, durant des heures, surtout au début de la matinée de ce vendredi (hier, ndlr)», nous dit Belkacem, la quarantaine, en ajoutant que les unités de l’armée ont investi le village de Chréa depuis mercredi.

Contactée, une source sécuritaire a confirmé que le groupe terroriste repéré dans le maquis d’Ighzer Oumencher est composé d’une vingtaine d’éléments. L’armée a tenté de négocier avec le groupe en question pour une éventuelle reddition, mais en vain, a précisé notre source qui a ajouté que les 14 terroristes éliminés depuis le début de l’opération ont été abattus au cours d’un violent accrochage. D’autres seraient touchés par les tirs et les bombardements des blindés. Des militaires ont été grièvement blessés au cours de l’échange de tirs, a indiqué la même source. Les blessés ont été évacués en urgence vers le 52e Régiment médical, situé sur la route menant de la ville de Bouira vers Haïzer.

Les terroristes en provenance de l’est de la wilaya et qui activaient sous la houlette d’AQMI s’apprêtaient à prendre part à un conclave dans le massif forestier en question, en vue de rallier l’organisation terroriste de Djund Al Khilafah ayant prêté allégeance à Daech à la fin de l’année 2014 après l’assassinat d’un touriste français, le guide de haute montagne, le Niçois Hervé Gourdel.

Efficacité du renseignement sécuritaire

L’ANP a utilisé pratiquement le même mode opératoire en exploitant d’une manière efficace le renseignement sécuritaire avant de passer à l’action. En mai de l’année 2015, 14 sanguinaires avaient été mis hors d’état de nuire lors d’une opération spectaculaire et surtout de qualité qui avait duré une dizaine de jours en pleine forêt Errich, à quelques encablures du chef-lieu de wilaya de Bouira. A Ighzer Oumencher, l’ANP est intervenue en utilisant l’artillerie lourde. La zone est entièrement bouclée. Les bombardements n’ont pas cessé. Non loin du village Chréa, un autre détachement de l’ANP et de la gendarmerie nationale a été installé à proximité de l’usine de plâtre Colpa, issue d’un partenariat entre le groupe français Lafarge et l’entreprise Cosider. L’adjoint du chef de brigade de la gendarmerie nationale de la commune d’El Adjiba, avisé de notre présence dans la région et qui a refusé de donner le moindre détail sur le ratissage de l’armée, nous a par contre invités à quitter les lieux. «Nous avons des instructions strictes.

L’armée vous a déjà demandé de quitter les lieux parce que là nous sommes en opération», nous a-t-il dit poliment. A proximité de l’usine, des ambulances de la Protection civile et de l’armée étaient stationnées. Un convoi de véhicules blindés de l’ANP était de passage dans la zone, probablement celui du général-major en charge de cette opération qui supervise le ratissage. Le dispositif sécuritaire déployé en force est toujours maintenu et l’opération de l’armée se poursuit. Les troupes au sol sont en action afin de récupérer d’autres cadavres de sanguinaires abattus, a souligné la même source, en précisant que le dispositif sera levé une fois que la zone sera entièrement nettoyée.

El watan - 18 - 02- 2017

AARROU
19/02/2017, 21h47
Sept militaires tués dans l’opération d’El Adjiba (Bouira)

Rien n'est encore confirmé, El Watan d’aujourd’hui parle de 5 selon des sources non identifiées comme d'habitude !!!

L’ANP boucle les massifs de Bouira

Lourd bilan dans les rangs des militaires engagés dans une vaste opération de ratissage dans les maquis des communes de Ouled Rached, El Adjiba et Ahnif à l’est de Bouira.

Cinq militaires, dont un officier, ont été tués au cours de l’offensive de l’armée contre un groupe terroriste. Plusieurs blessés sont également à déplorer dans les rangs des services de sécurité.

Hier, au quatrième jour depuis que les services de sécurité ont donné l’assaut contre les membres du groupe terroriste composé, selon nos sources, de 16 éléments appartenant à Jund El Khilafah qui s’est rallié à l’organisation terroriste Daech, l’opération se poursuit toujours. Le dispositif militaire impressionnant (plus de 3000 militaires, ndlr) mis en place est toujours maintenu, a-t-on constaté de visu hier lors de notre virée sur place.

Les campements de l’armée n’ont pas été encore levés, notamment les bases installées au cœur des villages Chréa et Azaknoun, à proximité de l’usine de plâtre Colpa et au carrefour de Semmache sur la RN5, dans la commune d’El Adjiba. «Plus de 500 militaires ont été vus ce matin du côté de la localité de Taghzout, relevant de la commune de Ouled Rached», a déclaré Saïd, un habitant du village Chréa, qui a témoigné que les bombardements de l’ANP s’étaient intensifiés durant la nuit de vendredi à samedi. Les tirs ont cessé, précise-t-on de même source, hier en début de journée.

Une source sécuritaire a révélé que parmi les 14 terroristes neutralisés par les services de sécurité, deux vétérans du maquis sont originaires de la région. Les membres du groupe armé mis hors d’état de nuire vendredi dernier ont tous été identifiés.

Il s’agit des criminels M. Mustapha alias Abou Abdellah, qui avait rallié les groupes terroristes en 1994, M. Abderrahmane alias Soraka, qui a rejoint les groupes terroristes en 2001, G. Adda alias Abou Mayssara, A. Djamel alias Chouaïb, C. Mohamed alias Mossaab, Z. Antar alias Abou Hamza, M. Yacine alias Abou Doudjana, K. Mohamed Tahar alias Abou El Yakin et H. Abdelghani alias Bilel.

L’opération de qualité de l’ANP a permis également la récupération d’un lot important d’armes de guerre. Treize armes à feu, une quantité de munitions et d’autres objets ont été récupérés à l’issue de cette opération qui se poursuit toujours, a précisé de son côté un communiqué du MDN. «Les bombardements de l’armée ont cessé depuis le début de la matinée (hier, ndlr).

L’ANP a déployé des artificiers et des démineurs. Cette stratégie vise surtout à éviter l’explosion d’engins au passage des troupes au sol à la recherche d’éventuels cadavres de sanguinaires qui seraient touchés par les tirs de l’artillerie», a annoncé une source sécuritaire, en révélant que toute la zone, depuis les villages de Taghzout, Chréa et Ighil n’Ath Amer (commune Ahnif) est bouclée.

Une autre source nous a affirmé que deux terroristes ont été capturés vivants à l’issue de cette opération. L’un deux s’est rendu avec armes et bagages aux militaires, a-t-on précisé de même source, tout en confirmant que le dispositif sera levé une fois que la forêt sera entièrement passée au peigne fin par les soldats de l’ANP.



elwatan.

MARCO57
19/02/2017, 22h15
le bilan est sévère pour ANP

zadhand
19/02/2017, 22h31
[SIZE=3]Citation/Pomaria
Identification de 9 terroristes éliminés près d’El Adjiba (Bouira)
le 18.02.17 | 14h52

Bonsoir , ta discussion est posté est au-dessus de toi ici

hben
20/02/2017, 15h13
"abou mayssara", "abou doudjana" le mal est profond hélas!:rolleyes:

oudjda
20/02/2017, 15h21
14 abou kholaita eleminer
bonne nouvelle

Sept militaires tués dans l’opération d’El Adjiba (Bouira)
les nezs ne parle pas de militaires martyre ca parle uniquement qu il ya que les banou kalboun

allah yerham tout les chouhada de l anp

xenon
20/02/2017, 17h30
allah yarham les martyrs du devoir.

sami9313
20/02/2017, 17h44
Allah yahrem les valeureux soldats de l'ANP. Enorme coup porté aux terros. Bravo.

Cookies