PDA

Voir la version complète : Le MAE espagnol depuis hier à Alger L’Espagne réitère son soutien à l’autodétermination du peuple sahraoui


ACAPULCO
09/03/2017, 12h48
Le ministre espagnol des Affaires étrangères et de la Coopération, Alfonso Dastis, réaffirme le soutien au droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.


Dans une interview accordée à l’APS, le chef de la diplomatie espagnole, arrivé hier, à Alger, dans le cadre d’une visite officielle, rappelle aussi le lien «historique et affectif» entre l’Espagne et son ancienne colonie. «Le gouvernement (espagnol) soutient les efforts du secrétaire général de l’Onu d’assister les parties à parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui pourvoit à l’autodétermination du peuple du Sahara occidental dans le cadre d’arrangements conformes aux buts et principes énoncés dans la Charte de l’Onu et en conformité avec les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité», précise-t-il.

Et d’ajouter : «Tant comme membre du Groupe d’amis pour le Sahara occidental que du Conseil de sécurité, nous avons défendu la centralité des Nations unies et l’importance primordiale de la Mission de l’Onu pour l’organisation du référendum au Sahara occidental (Minurso).» Selon Alfonso Dastis, l’Espagne se solidarise avec le peuple sahraoui à travers «son programmes d’aide humanitaire aux camps de réfugiés, où elle confirme sa position comme un des principaux bailleurs de fonds».

Outre la question sahraouie, le MAE espagnol est revenu sur les relations bilatérales entre son pays et l’Algérie. A son arrivée à l’aéroport d’Alger, il affirme que les deux pays «sont des alliés et des partenaires stratégiques», aussi bien sur le plan politique qu’économique. «L’Algérie et l’Espagne sont des pays alliés et des partenaires stratégiques aussi bien du point de vue politique qu’économique. Mon intention est de renforcer ces liens et d’établir des rapports de travail et d’amitié continus», indique-t-il. Alfonso Dastis a été reçu, dans l’après-midi, par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal.

A cet occasion, les deux parties ont procédé, selon un communiqué du Premier ministère, à l’examen des relations bilatérales qui a permis de constater une évolution «positive qu’il convient de consolider». «Les deux responsables ont fait part de leur satisfaction mutuelle, quant à l’état et aux perspectives de développement de la coopération dans un grand nombre de secteurs», lit-on dans le même communiqué. A la veille de la tenue de la prochaine session de la Grande commission mixte algéro-espagnole qui doit avoir lieu à Alger au courant de l’été 2017, il a été fait part de la «disponibilité commune à multiplier les efforts à l’effet de concrétiser, dans les meilleurs délais, l’ensemble des engagements pris, de part et d’autre». 

R. P.

Bachi
09/03/2017, 12h53
Le même ministre Espagnol des AE tenait un autre discours à Rabat...

Elkhadir
09/03/2017, 12h54
d'aprés tsa:

Soutien à l’autodétermination des Sahraouis et… au Maroc : le double discours de l’Espagne

hakimcasa
09/03/2017, 13h20
Ils tiennent tous un double discours parce ce problème est le dernier de leurs soucis. Ils s'en tapent !

Les mercenaires et la mafia d'Alger qui les manipulent doivent comprendre une fois pour toute que ce ne sont ni le CS, ni l'ONU, ni l'UA, ni les déclarations de qui que ce soit, ni les fanfaronnades, ni les selfies en bord de mer... ne leurs permettront d'atteindre leurs objectifs pervers.

Ce qu'ils n'ont pas pu obtenir par la force des armes, ils ne l'obtiendront pas autrement. Ils faut que ces bandes malfaisantes (celle de Tindouf et celle d'Alger) se foutent bien cette vérité dans la tête. Ils n'auront rien. Et cette fenêtre sur l'atlantique, il faudra faire une croix dessus.

mesmar
09/03/2017, 14h16
Ce qu'ils n'ont pas obtenu par les armes, ils ne l'obtiendront pas autrement .

..... Oui, normalement c'est la logique ..... Maintenant, ils se sont remis aux

entrainement et aux manœuvres militaires alors qu'il ne fallait jamais mettre

les fusils aux placards. Sûrement qu'il y a du changement dans leur politique

avec le nouveau leader. ..... La tâche sera presque impossible ...... d'autant

plus que le Maroc a des alliés qui n'étaient pas bien visibles avant: Les rois

du golf et Israel . Il y a sûrement autres choses que nous ne voyons pas

et qui fait que les jeux continuent.

fortuna
09/03/2017, 15h27
L'Espagne est la première responsable de ce foutoir. Si elle avait songé à organiser ce référendum avant de se retirer des territoires du SO, et avant que le prédateur Hassan II ne s'en empare, nous n'en serions pas là aujourd'hui.

Venir aujourd'hui verser des larmes de crocodile (avec tout le respect que j'ai pour cet animal :D) ne sert strictement à rien, si ce n'est à faire avancer je ne sais quels agendas douteux du royaume ibérique !

Afellay
09/03/2017, 15h39
les espagnols savent comment ca fonctionne en algerie. ils l'ont démontré la derniere fois qu'ils sont venu négocier des livraisons de gaz et ont arraché de meilleurs conditions contre une déclaration de ce type sur l'autodetermination.
ca ne les a pas empeché de continuer a soutenir le maroc.

des milliards d'economies sur les prix du gaz contre une déclaration qui ne les engage en rien. c'est une tres bonne affaire et ils le recommenceront tant que l'algerie y croira.

l'histoire se repete aujourd'hui, félicitation pour l'algerie et le polisario :mrgreen:

Elkhadir
09/03/2017, 17h01
L'Espagne est la première responsable de ce foutoir,...ect...


suivant cette "logique"!
dans quelques années t'auras une marocaine qui écrirais a propos de l'autre sahara;):
la France est la première responsable de ce foutoir,...ect...

oeilfermé

Bachi
09/03/2017, 17h14
L'Espagne est la première responsable de ce foutoir. Si elle avait songé à organiser ce référendum avant de se retirer des territoires du SO, et avant que le prédateur Hassan II ne s'en empare, nous n'en serions pas là aujourd'hui.

Absolument...
et les sahraouis devraient le lui rappeler encore et encore.

L'Espagne a de gros intérêts avec le Maroc
1. Il fait barrière à l'immigration clandestine vers l'Europe
2. Ìl se la ferme quant aux enclaves.

annabideparis
09/03/2017, 17h45
Afellay,

la derniere fois qu'ils sont venu négocier des livraisons de gaz et ont arraché de meilleurs conditions contre une déclaration de ce type sur l'autodetermination.
Tu un lien qui parle de cette négociation au rabais?

Tu veux dire que les espagnols payent leur gaz moins cher que la France?

des milliards d'economies sur les prix du gaz contre une déclaration qui ne les engage en rien. c'est une tres bonne affaire et ils le recommenceront tant que l'algerie y croira.

La cellule de propagande est la dérive,dommage,elle était marrante avant.

Awtil
09/03/2017, 18h02
Pourquoi au Conseil de sécurité il ne vote pas comme ses déclaration à Alger.

fortuna
09/03/2017, 18h05
suivant cette "logique"!
dans quelques années t'auras une marocaine qui écrirais a propos de l'autre sahara;):
la France est la première responsable de ce foutoir,...ect...Rarement lu quelque chose d'aussi stupide.

La France, elle, a bien organisé un référendum en bonne et due forme avant son départ, soumis d'abord au peuple français métropole et Algérie (Sahara y compris) en 1961, puis aux Algériens natifs et/ou résidants, en 1962.

Allez, un peu de lecture ne ferait pas de mal :

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9f%C3%A9rendum_sur_l'autod%C3%A9termination_ en_Alg%C3%A9rie
https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9f%C3%A9rendum_d'autod%C3%A9termination_de_l 'Alg%C3%A9rie

SCH
09/03/2017, 18h11
Pourquoi au Conseil de sécurité il ne vote pas comme ses déclaration à Alger.

La vrai question serait pourquoi le MAE espagnol fait une declaration de ce type en visite dans un pays neutre...

Et surtout...wa ma adrakama la declaration. Solution juste et mutuellement acceptable bla bla bla.

Il suffit de sa pour que le pays neutre et ses acolyte bombe le torse.

maroko59
09/03/2017, 18h26
L'Espagne est la première responsable de ce foutoir. Si elle avait songé à organiser ce référendum avant de se retirer des territoires du SO, et avant que le prédateur Hassan II ne s'en empare, nous n'en serions pas là aujourd'hui.


en quoi ça vous concerne puisque vous êtes "neutres " ? :lol: avant 1975 on ne vous entendait pas sur le sahara bizarrement, et quand le maroc s'installe au sahara c'est la guerre

si vous en etes là aujourd'hui c'est a cause de boukharouba car c'est lui qui a créé ce faux problème et non l'espagne

Awtil
09/03/2017, 18h58
fortuna
La France occupait l'Algérie.
L'Espagne occupait le Sahara marocain.
Le Maroc a libéré son sahara.
Pas de raison de faire un référendum.

Elkhadir
09/03/2017, 19h00
La France, elle, a bien organisé un référendum en bonne et due forme avant son départ, soumis d'abord au peuple français métropole et Algérie

toujours suivant ta "logique":

le Maroc devrait organiser un référendum en bonne et due forme( avant son départ:mrgreen:), soumis d'abord au peuple marocain, Sahara marocain et Maroc.

rago
09/03/2017, 19h03
Pour un pays qui colonise toujours le Maroc à l'îlot à chèvres de Persil, l'Espagne n'est pas à prendre au sérieux.

rago
09/03/2017, 19h05
@Awtil: " Le Maroc a libéré son sahara."

Depuis quand? Ni Ceuta et Mellila ni le Sahara Occidental ne sont marocains concrètement.

Elkhadir
09/03/2017, 19h10
awtil,
je trouve que fortuna a une intelligence inouie,
sans se douter ,elle a proposé la solution a ce fake problem:
le referendum des marocains de tanger a lagouira.

manneke
09/03/2017, 22h24
L'Espagne est la première responsable de ce foutoir. Si elle avait songé à organiser ce référendum avant de se retirer des territoires du SO, et avant que le prédateur Hassan II ne s'en empare, nous n'en serions pas là aujourd'hui.

Venir aujourd'hui verser des larmes de crocodile (avec tout le respect que j'ai pour cet animal ) ne sert strictement à rien, si ce n'est à faire avancer je ne sais quels agendas douteux du royaume ibérique !

Il ne faut point en vouloir a l'Espagne de ce foutoir comme tu le dis.

Le référendum promis et jamais tenu par l’Espagne n'était qu'un moyen tactique pour contrer le Maroc de ses revendications territoriales au sein de l'instance du comité des 24.
Et ce référendum était promis en 1966 , soit 9 ans avant la marche verte.
Et il n'y avait ni polisario,ni l'Algérie ,ni la Libye et ni LA RASD.

Mais peine perdu,le Maroc a continué a harceler l'Espagne pendant que l’Algérie somnolait dans son coin.
Le foutoir a commencé quand l'Algérie est sorti de son sommeil .
Et c'est Le Maroc parce que c'est le Maroc qui fait que ce régime agit par mesquinerie au point d'en faire une région qui fait rire plus d'un

manneke
09/03/2017, 22h33
Le MAE espagnol depuis hier à Alger L’Espagne réitère son soutien à l’autodétermination du peuple sahraoui

Il le réitère dans le cadre de la résolution du C.S.

Et ce cadre est a l'avantage du Maroc ,
Mais dès que le mot autodétermination est lâché,elle suscite des interrogations sur un éventuel changement de position ou une inclinaison;...

Et surtout ,

ne croyez pas que autodétermination veux dire ou sous entendre référendum.
.

Awtil
09/03/2017, 22h39
Le MAE espagnol n' a pas pu rencontré Boutef. Bronchite cronique:72::72::72:

Ponce
09/03/2017, 22h49
je trouve que fortuna a une intelligence inouie,
sans se douter ,elle a proposé la solution a ce fake problem:
le referendum des marocains de tanger a lagouira.

on va demander au peuple marocain la question que le gvt francais a posé aux francais en 1961.

Approuvez-vous le projet de loi soumis au peuple français par le président de la République et concernant l'autodétermination des populations algériennes et l'organisation des pouvoirs publics en Algérie avant l'autodétermination ?

les francais avaient voté favorablement on verra si les marocains feront de même.

Mounir.
09/03/2017, 22h59
Dans une interview accordée à l’APS

ok :rolleyes:

fortuna
09/03/2017, 23h41
toujours suivant ta "logique":

le Maroc devrait organiser un référendum en bonne et due forme( avant son départ:mrgreen:), soumis d'abord au peuple marocain, Sahara marocain et Maroc. awtil,
je trouve que fortuna a une intelligence inouie,
sans se douter ,elle a proposé la solution a ce fake problem:
le referendum des marocains de tanger a lagouira. Il faut arrêter de détourner le sens des interventions.

Mon post #12 était une réaction au post #8.

Quant au référendum d'autodétermination du peuple sahraoui, il est aujourd'hui posé sur la table de l'ONU, et la mission chargée de le mettre en application, à savoir la MINURSO, a été établie suite à un accord entre le Maroc et le Polisario.

Tels sont les faits. Le reste n'est que littérature.

manneke
09/03/2017, 23h44
Quant au référendum d'autodétermination du peuple sahraoui, il est aujourd'hui posé sur la table de l'ONU, et la mission chargée de le mettre en application, à savoir la MINURSO, a été établie suite à un accord entre le Maroc et le Polisario.

Tels sont les faits. Le reste n'est que littérature.


Il était,

La minurso ne fait plus que de la surveillance de cessez le feu.

C'est la solution négociée et mutuellement acceptable dans le cadre de l’autodétermination du peuple du S.O

Voilà les faits mis a jour

fortuna
09/03/2017, 23h46
Il était
Dans ce cas, il faudrait supprimer le "R".

manneke
09/03/2017, 23h51
Dans ce cas, il faudrait supprimer le "R".

disons plutôt entre parenthèse car le polisario et l’Algérie s'y colle

Cookies