PDA

Voir la version complète : Poème 18 ans + ;)


astride
29/01/2003, 23h48
Je suis le désir

Je suis le trouble derrière le voile
L'imaginaire est mon guide, le mystère mon complice
En un instant, je te vois, tu me plais, je te veux
Attraction fatale, un vrai supplice.
Mon regard en toi pénètre
Je te dévore, te déshabille
Ma demeure est une fenêtre
Un petit coin de paradis.

Je suis le désir

Mon chant de sirènes, corne de muse
Se glisse à ton oreille
T'envoûte et t'émerveille
Grondement sourd au fond du corps
Musique du coeur, mouvement d'âme
Bat la chamade comme un tambour
Mélodie d'amour
Mon refrain, je le murmure
Ma romance, je la chuchote
Je m'infiltre et je t'inspire
Je t'ensorcelle et tu chavires

Je suis le désir

Je suis l'effluve romantique
Je t'enveloppe d'une gaze magique
Dans la mémoire, je me tapis
Comme une boîte à biscuits
Tu fleures si bon les petits fours
Suaves fragrances d'amour
Je t'embaume et tu soupires
Pour inonder l'âme du souvenir
De mon corps vers toi, je m'exile
En notes parfumées et subtiles.

Je suis le désir

Caresse aux mille égards
Délicatesse pour émouvoir
Je me rapproche pour mieux te boire
A bout de bras et je t'enlace
Pour une danse, un bal masqué
Mes mains te cherchent et te quémandent
Badines, sensuelles et gourmandes
Du bout des doigts, je te chatouille, je t'électrise
Magnétisme sur ta peau, je te fouille et t'attise
Volupté de ta hanche qui frissonne
Je te berce et dans ton ventre, ça papillonne.

Je suis le désir

Quand mes ailes, je déploie
Mon dévolu jeté sur toi
Je caracole librement
Mes cheveux déliés au vent
Gazelle grise imaginaire
Tes rêves s'éveillent et je m'envole
Tu respires ma musique
Invisible et diaphane
Alors tu vibres et t'illumines
Coeur purifié, couleur divine.

Je suis le désir

Je suis l'onde souterraine
Tel un sourcier, je fais perler en plein désert, les fontaines
Oasis luxuriante ou jet d'eau sur la Rade
Ma barque est ivre et chavirante
Je verse sur toi mon ambroisie
Nectar des dieux en source claire
Mon flot t'immerge et tu jouis
Forêt profonde et ruisselante
Telle Aphrodite, tu t'échoues
En vague d'écume bouillonnante.

Je suis le désir

Berceau sacré, terreau fertile
Je suis le souffle primordial
J'engendre vie et cri primal
Je porte la vase et je féconde
Du limon vierge à l'île ronde
Goûte à ma terre, abreuve-toi
Mon feu t'embrase, ton ventre s'enflamme
Rouge au coeur Sud du firmament
Ma fougue éclate, passionnément
Le volcan crache, l'étoile luit
Et ton amour m'éblouit.

Je suis le désir

Savoure-moi en plein été
Ta langue chaude sur une glace
Déguste-moi à pleines papilles
Ta bouche fourrée de chocolat
Je me régale avec fureur
De cette fringale inassouvie
Mon ventre fait tilt et ça gargouille
Avec délice et sans pudeur
Je te raffole à petit feu
Ma sainte cène en amoureux
M'a mis pour toi en appétit
Dans mon gosier, ça dégouline
Jus gouleyant, douce cyprine.
© Orchydia C.

31/01/2003, 00h01
et bien a te lire chere astrid, je n'ai qu'une envie, c'est de me tirrer un balle dans la tête, car que suis-je moi devant ce désir divain..????

http://www.studio8.net/HearFromYou/PICS/suicide.JPG

astride
31/01/2003, 00h13
Euhhh?!? :1042284708:
Je ne comprends pas très bien Kronos pourquoi le désir devrait te donner le goût de te tirer une balle dans la tête! :?

En fait il devrait plutôt te donner le goût de faire la fête! :1036253828:

Il faut savoir profiter des bons moments de la vie avec sa douce moitié! http://www.polo-clubrheinland.de/Forum/ForumFAQ/knuddell.gif

01/02/2003, 00h11
on passe notre vie a désirer des choses, mais on a jamais ce qu'on veut malheuresement, je pense a tout les choses que je reves, et de ces reves il existe ce qu'on apelle le désir, on désir dans la vie d'aimer et d'être aimer, on désir vivre heureux dans la joie et le bonheur, mais a tout cela vient un réalité, celle qu'on est en algérie......................

morjane
01/02/2003, 08h21
Tu sais Kronos,moi j'aime le mot espoir.On sait jamais de quoi demain sera fait et même pour l'Algérie.
Maintenant je me doute que la vie est très très difficile mais ça peut changer.
Et tu sais tes rêves,il faut les garder en mémoire,et en avoir pleins d'autres.Tu es à l'aube de ta vie,tu verras tu as pleins de choses à vivre.
La vie peut être lumineuse,garde ta flamme toujours allumée. :1042677776:

Tazerwalt
04/07/2005, 21h49
Je n'ai pas aimé toutes les images du poème, certaines me semblant peu poétiques. Mais j'ai aimé l'ensemble du poème, d'autres - belles - images venant contrebalancer celles que j'aimais moins. Un texte qui a le mérite de dire les choses, et qui est en même temps, une belle envolée lyrique.

Et ne le découvrant que ce soir, j'ai pensé qu'il gagnerait à être lu, ou re-découvert... ;) Alors, je le fais remonter en première ligne du forum,
pour que d'autres aient la possibilité de l'apprécier, car il était enfoui très loin, dans les archives !

Amicalement,

Tazerwalt

GoutdeMiel
04/07/2005, 22h44
Slt !



Merci, Tazerwalt ! Un poème qui mérite notre reconnaissance éternelle !

Merci, Astride !
C'est fabuleux ! Je l'ai lu d'une traite et je n'ai pu résister à son attrait !
C'est sublime ! Il m'a mis en transes et je l'ai senti me traverser telle une
onde qui irradiait mon corps...
Et, ce passage, qui nous dépeint subtilement, cette osmose qui ne dit pas son
nom ! Cette symbiose déraisonnée et fougueuse dans un entrelacement effréné, proche de l'orgasme !
C'est, assurément, vers la fin, que la délectation, atteint son paroxysme
dans cette complicité tacite et synérgique des sens en délire...

Merci, Astride ! :27:



A+



*********************

Je n'aime pas la guerre, cette monstruosité inventée par l'homme! Et, si je la fais, c'est pour préserver la paix ! ( GoutdeMiel )

Cookies