PDA

Voir la version complète : Mme Benghebrit : « Un accès universel à un enseignement de qualité »


zwina
18/04/2017, 12h00
La ministre de l’Education nationale, Mme Nouria Benghebrit a procédé hier, au lancement officiel du système d’information de son secteur. Un système dont la mise en service effective s’est faite cette semaine.

«Cette démarche d’informatisation totale des activités du secteur s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme du gouvernement, inspiré des orientations du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika qui a préconisé dès l’an 2000, la nécessité d’intégrer dans le système éducatif, les nouvelles technologies de l’information et de la communication », a indiqué la ministre dans son allocution à cette occasion.

Mme Benghebrit dira que ce système réalisé en intra-muros, a été entièrement conçu par des compétences spécialisées du secteur, avec des moyens internes et sans incidences financières supplémentaires. Elle a qualifié la mise en place du système informatique du secteur de « véritable défi », au regard de la complexité du secteur et sa lourdeur en termes d’effectifs, de départements et d’infrastructures.

En effet, le secteur de l’éducation nationale, compte près de 9 millions d’élèves, quelques 700.000 personnels et pas moins 27.000 établissements scolaires. « Le système d’information du secteur de l’Education conforte la politique du ministère, fondée sur 2 leviers structurants à savoir, la refonte pédagogique et la gouvernance, en ayant recours à un outil privilégié, celui de la professionnalisation par la formation », a encore ajouté la ministre.

Ainsi en matière de gestion de la ressource humaine et de la vie scolaire, le système permettra de renforcer la performance de l’administration, de maîtriser les dépenses publiques et de répondre au mieux aux attentes des citoyens et des personnels. Dans le cadre de la gouvernance et du pilotage, le système de formation permettra de donner plus de visibilité et de transparence à la gestion, rationaliser les dépense publique, ainsi que de mettre l’information à disposition et de la partager.

Selon la ministre, l’introduction des technologies de l’information et de la communication peut grandement contribuer à l’accès universel à l’enseignement, à l’équité, à la mise en œuvre d’un apprentissage et d’un enseignement de qualité. Elle contribue également au développement professionnel des enseignants ainsi qu’à une gestion et une administration de l’éducation des plus efficaces.

Assurer la pérennité de la scolarisation à travers un système inédit

De son côté le secrétaire général du ministère de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, a indiqué dans son exposé sur le nouveau système d’information installé, que ce dernier, offre la possibilité aux parents d’élèves de suivre la scolarité de leurs enfants que ce soit pour les inscriptions à distance, les évaluations, ou le suivi quotidien des absences. Prochainement, l’élève aura un numéro d’identification nationale qui facilitera les opérations de transfert d’un établissement à un autre, ou pour la gestion du dossier de l’élève durant tout son cursus scolaire

A titre d’exemple, M. Belabed a précisé qu’en cas d’absence d’un élève, un SMS sera envoyé à son tuteur pour l’informer de l’absence de son enfant, et ce dans les 30 minutes qui suivent la rentrée aux classes.

Les parents peuvent également consulter les résultats de leurs enfants instantanément sur les relevés de notes électroniques. Le même responsable a fait savoir également que les parents d’élèves peuvent se faire délivrer tous les documents les concernant, notamment le certificat de scolarité, le bulletin des notes, le dossier électronique et autres.

Concernant la gestion de la carrière professionnelle du personnel du secteur, le SG du ministère a indiqué que « ce système d’information facilitera l’opération de délivrance de plusieurs documents concernant les enseignants. Il permettra également de faciliter la gestion des promotions, des absences, de la prime de rendement ».

Il a annoncé à l’occasion que le personnel du secteur sera doté prochainement d’une carte professionnelle. Concernant l’exploitation des listes de réserves inscrits sur la plateforme numérique du secteur, M. Belabed a précisé que cette plateforme a permis depuis 2016, le recrutement de plus de 2718 enseignants hors leur wilaya de résidence. Il expliquera enfin que l’objectif de cette plateforme est la pérennité de la scolarité puisque, le remplacement des enseignants admis à la retraite ou en congé de maladie, se fait désormais en l’espace de 24 heures.
Salima Ettouahri

Cookies