PDA

Voir la version complète : Pour le Pr Bouzid, l’Algérie « n’a aucune raison d’envoyer des malades en France »


zwina
25/04/2017, 18h54
Par: Thilelli Chouikrat 25 Avril 2017 à 17:46

L’Algérie “n’a aucune raison d’envoyer des malades en France“, assure le Pr Kamel Bouzid, chef du service oncologie médicale au Centre Pierret et Marie Curie (CPMC) d’Alger.


« De mon point de vue, nous n’avons aucune raison d’envoyer des malades en France, c’est aussi simple que ça. En tout cas, dans ma spécialité. C’est d’ailleurs le message que j’ai transmis au directeur général de la CNAS », affirme le Pr Bouzid, qui critique le nouvel accord algéro-français sur la prise en charge des soins des Algériens dans les hôpitaux français, qui a été adopté fin janvier par le Conseil des ministres français.

« Pourquoi le Conseil des ministres de la République française organise-t-il la prise en charge des malades algériens dans les hôpitaux français ? Cela voudrait-il dire que nous n’avons pas d’État ? », s’interroge-t-il.

Selon le Pr Bouzid, la CNAS doit payer les soins en Algérie et s’occuper des hôpitaux algériens. « Si cet accord a été mis en place pour éviter des situations d’impayés, la solution est simple : la CNAS doit payer les soins ici, cela lui évitera de se ridiculiser auprès de la France. Quant à ceux qui souhaitent se faire soigner là-bas, qu’ils règlent eux-mêmes leurs factures ! Mais qu’ils ne se fassent pas payer par la Sécurité sociale des soins qui peuvent être prodigués ici ! »

Pour le chef du service oncologie du CPMC, « plutôt que de régler des factures aux hôpitaux français, il serait plus logique de s’occuper des hôpitaux algériens, et de payer les soins ici ». Et pour réduire les délais d’attente dans les hôpitaux publics pour l’accès à la radiothérapie, le Pr Bouzid réitère sa demande à la CNAS. « Concernant les délais d’attente en Algérie pour l’accès à la radiothérapie dans le public, cela fait longtemps que nous attendons que la CNAS mette en place le remboursement des soins effectués auprès des structures privées ici ».

KHORE
25/04/2017, 21h19
Doublon desole

Egomis
25/04/2017, 21h44
Tout a fait d'accord avec cet éminent professeur.
On sent que ce qu'il dit lui vient du coeur...

On a tous honte de voir ou savoir que pour n'importe quel bobo nos autocrates méprisant nos hopitaux accourent en France nous laissant des factures et pis que ça, la moue qu'inspire le dégout de ceux d'ici et d'ailleurs...

Mais est ce que ces momies et autres inutiles dinosaures qui étouffent lebled s'raient d'accord!!!? ..

Bachi
25/04/2017, 21h49
« Pourquoi le Conseil des ministres de la République française organise-t-il la prise en charge des malades algériens dans les hôpitaux français ? Cela voudrait-il dire que nous n’avons pas d’État ? », s’interroge-t-il.

Cela veut dire que vous n'avez pas d'hôpitaux.
et c'est vrai, je n'ai pas vu un seul hôpital digne de ce nom, en Algérie.
Je comprends les Algériens qui partent se soigner ailleurs.
et ce qui est le plus désolant, ce n'est même pas un problème de vrai médecine ou de carence d'infrastructures mais de gestion.

toulousain
25/04/2017, 21h55
On a tous honte de voir ou savoir que pour n'importe quel bobo nos autocrates méprisant nos hopitaux accourent en France nous laissant des factures et pis que ça, la moue qu'inspire le dégout de ceux d'ici et d'ailleurs...

Mais est ce que ces momies et autres inutiles dinosaures qui étouffent lebled s'raient d'accord!!!? ..

Il faut commencer par les responsables qui se traitent en France pour le moindre malaise. Meme Rawrawa se traitait en France apres la defaite de l'Equipe nationale en Afrique.

citoyen
25/04/2017, 22h05
Il a été précis il a parlé de "malades", un haut responsable ne tombe jamais malade, il est toujours en bonne santé.

>>>il faut commencer par les responsables qui se traitent en France pour le moindre malaise

Don du sang pas de soins et en + font rentrer du cash pour le pays, encourageons donc ce voyages médicaux, c'est pour la bonne cause c'est du win-win.

DocRemady
25/04/2017, 22h21
le Pr Bouzid, qui critique le nouvel accord algéro-français sur la prise en charge des soins des Algériens dans les hôpitaux français....
c'est clair que c 'est pour eux et leurs progéniture, l'algérien lambda n'aura jamais accès a ces soins, il pourrait tjrs attendre حَتَّى يَلِجَ الْجَمَلُ فِي سَمِّ الْخِيَاطِ

voldemor
26/04/2017, 08h39
qui va à l étranger pour se soigner c est démago il devrait le dire aux politiques manque de courage les algériens de base n ont pas les moyens de se faire soigner

KHORE
26/04/2017, 14h17
Doublon desole

bouri
26/04/2017, 15h13
IL FAUT COMMENCER PAR LE HAUT pour le moindre bobo les hauts responsables et leurs progenitures se font soigner dans les grands etabissements etranger au frais du contribuables du val de grace aux Ets
de Rotchilde sans passer par les commissions CNAS pour les prolétaires.

KHORE
26/04/2017, 15h16
Doublon desole

KHORE
26/04/2017, 15h42
Doublon desole

Cookies