PDA

Voir la version complète : L’imam de la Grande Mosquée d’Alger menace les Algériens: “Si vous ne votez pas, notre pays sera envahi”


Paleem
27/04/2017, 00h15
C’est l’un des imams les plus prestigieux et importants de toute l’Algérie qui le dit. “Si vous ne votez pas aux prochaines élections législatives, l’Algérie devra affrontée un envahisseur étranger”. Oui, c’est exactement avec ces mots que l’imam Ibrahim Boudoukha s’est adressé sur les réseaux sociaux aux Algériens.

Le “prêche” numérique de l’actuel imam de la grande mosquée d’Alger met en garde les Algériens contre l’abstention aux élections qui se tiendront le 4 mai prochain. “Les regrets ne serviront plus à rien”, a averti encore cet imam qui a énuméré dans son post plusieurs dossiers délicats comme “les tendances séparatistes en Kabylie ou en Ghardaïa” ou les “minorités chrétienne et Ahmadite”.

Cet appel lancé par Ibrahim Boudoukha a a suscité une vive polémique sur les réseaux sociaux. L’imam a été sévèrement critiqué pour cette prise de position politique qui ne relève guère de ses prérogatives d’homme de religion.

ACAPULCO
27/04/2017, 00h42
Effectivement il y a abus, il faut que l'état intervienne pour avertir cet inconscient qui oublie qu'il est religieux apolitique comme le veut sa vocation, bref, j'ai l'impression de revivre les années noires où chacun impose sa loi directement ou indirectement

KHORE
27/04/2017, 01h18
Effectivement il y a abus, il faut que l'état intervienne pour avertir cet inconscient qui oublie qu'il est religieux apolitique comme le veut sa vocation, bref, j'ai l'impression de revivre les années noires où chacun impose sa loi directement ou indirectement


L'Islam ne dit dans aucun texte , que le religieux doit être apolitique.

Les musulmans tenus d'assister à la prière commune du vendredi , le sont pour se tenir constamment au courant de la situation générale de la communauté, politique comprise , en débattre en commun et prendre les décisions qui s'imposent.

C'est le colon qui de tout temps a voulu que la parole du prêcheur soit censurée et qui a constamment placé ses indicateurs dans les oratoires.

fortuna
27/04/2017, 01h22
Le problème c'est que l'article du post initial de ce topic omet de nous signaler que ce Ibrahim Boudoukha est le vice-président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), de même qu'il omet de nous préciser si ce monsieur s'exprime sur FaceBook en son nom propre ou au nom de l'instance qui l'embauche.

Dandy
27/04/2017, 08h33
Cet appel lancé par Ibrahim Boudoukha a a suscité une vive polémique sur les réseaux sociaux. L’imam a été sévèrement critiqué pour cette prise de position politique qui ne relève guère de ses prérogatives d’homme de religion.

On peut déplorer le mélange des genres mais dire que c'est une spécificité algérienne et qu'elle contrevient aux principes démocratiques est faux au regard des pratiques qui sont en usage ailleurs :

- Un candidat à l'élection présidentielle français a osé casser le tabou de la prétention du C.R.I.F. à être le "représentant politique des juifs de France". L'Etat français qui est un pays laïc reconnaît pourtant le C.R.I.F. comme étant le représentant politique des juifs de France et ce dernier ne se gène pas pour donner des consignes de votes et des avis sur la politique étrangère française.

- La Grande Mosquée de Paris a appelé les musulmans non seulement à voter mais à massivement voter pour un candidat particulier (Emmanuel Macron).

- Aux U.S.A. pays laïc, les différents groupes religieux (notamment chrétiens) font des incursions répétées dans le champ politique.

- En Inde, ce sont carrément des extrémistes religieux (hindouistes islamophobes) qui ont été nommés à la tête de plusieurs institutions à l'instar de Yogi Adityanath qui a été désigné ministre en chef de l’Uttar Pradesh.

- En Angleterre la Chambre des Lords est composée d'environ 750 membres parmi lesquels on retrouve 96 Lords héréditaires (les "grands" du Royaume) et 26 Evèques de l'Eglise anglicane.
C'est dire si les évêques jouent un rôle permanent et officiel dans la vie et le système politique anglais.


On pourrait multiplier les exemples...

Penser que le religieux est circonscrit au spirituel et à l'intime, c'est méconnaître la nature même du religieux : c'est une vision du monde structurée et comme toutes les visions du monde (idéologies...etc.), elle a sa place, de facto, dans le champ politique (que que soit le système politique qui régit un pays).

infinite1
27/04/2017, 08h55
C'est le colon qui de tout temps a voulu que la parole du prêcheur soit censurée et qui a constamment placé ses indicateurs dans les oratoires.

C’est toujours la faute du colon , 60 ans après son départ il continu à nous dicter sa loi ...

Il a bon dos le colon , quoi de mieux pour se défausser du faite que l'on patauge dans la gadoue ? ...

Dandy
27/04/2017, 10h27
Il a bon dos le colon , quoi de mieux pour se défausser du faite que l'on patauge dans la gadoue ? ...

Le "On" renvoie aux fonctionnaires du Makhzen ou aux Harkis ?

infinite1
27/04/2017, 10h32
Le "On" renvoie aux fonctionnaires du Makhzen ou aux Harkis ?

Le "on" renvoie à tous ceux qui saccagent leur pays et accusent les autres de leurs tares ! ...

KHORE
27/04/2017, 13h36
@ininiti1


C’est toujours la faute du colon , 60 ans après son départ il continu à nous dicter sa loi ...


En parlant du colon , je parle de celui qui est parti et de son remplaçant, toujours en place , usant des mêmes méthodes pour soumettre les Indigènes.

mesmar
27/04/2017, 21h14
...... On nous dit que les Imames ne doivent plus faire de politiques dans

les mosquées ..... Et voilà que monsieur en fait s'en s'inquiéter. .... Il

nous dit de voter, or il me semble que l'islam nous recommande à choisir

les gens honnêtes, pas corrompus, pas voleurs etc. etc. ...... Les gens qui

vont voter ne connaissent rien des candidats qu'on leur présente ..... Il

devrait au contraire dire de ne pas voter, ""puisque vous ne connaissez

rien des gens qu'on présente ""

infinite1
27/04/2017, 21h47
En parlant du colon , je parle de celui qui est parti et de son remplaçant, toujours en place , usant des mêmes méthodes pour soumettre les Indigènes. Alors il faudrait plutôt parler de l'isstti3mar dakhiline ouarkabbhoume ( les colons de l' intérieur et leurs valets ) traduction approximative ! ...

DocRemady
27/04/2017, 23h34
L’imam de la Grande Mosquée d’Alger menace les Algériens: “Si vous ne votez pas, notre pays sera envahi”trêve des demi mots
qu'il nous dit par qui......si c'est par des Ukrainiennes je ne vote pas:mrgreen:

xenon
28/04/2017, 18h16
L’imam de la Grande Mosquée d’Alger menace les Algériens: “Si vous ne votez pas, notre pays sera envahi”Keddabb !!!

ACAPULCO
28/04/2017, 21h12
J'ai réfléchi un bon moment et je pense que xenon a raison, c'est une intox cette "info" elle ne peut pas être vraie parce que ça frise le ridicule et l’insensé

medDZ
28/04/2017, 23h48
Si vous ne votez pas, notre pays sera envahi par des gens mal intentionnés
qui s'acapareront le pouvoir,
qui détourneront les richesses de notre pays à leur profit et celui de leur famille pour les placer à l'étranger ,
qui detruiront l'économie de notre pays et pousseront à l'exil nombre d'Algerien,
qui feront de nos enfants des illétrés,
qui clochardiseront le peuple...

Alors pour éviter une telle catastrophe, Voter !

Cookies