PDA

Voir la version complète : Un film syrien de 1984 et le drame des Syriens bloqués sur frontière


benam
26/05/2017, 12h24
Bloqués depuis plus d’un mois dans une zone tampon à la frontière entre le Maroc et l’Algérie, la situation d’un groupe de 41 migrants syriens, livrés à eux-mêmes, ne cesse de se dégrader. Leur quotidien est rythmé par les tempêtes de sable et les attaques incessantes des serpents.

Ces Syriens, y compris des femmes et des enfants, sont arrivés le 17 avril à la frontière du Maroc après avoir traversé la Libye et l’Algérie. Repoussés par les gardes-frontières marocains, puis empêchés par les autorités algériennes d’accéder à leur territoire, ils sont depuis coincés dans cette zone désertique située près de la ville marocaine de Figuig.

Abrités sous des tentes de fortune, ils manquent de tout : nourriture, eau, médicaments. Et pour ne rien arranger, ils doivent faire face depuis quelques jours aux tempêtes de sables, comme le montre cette vidéo (http://observers.france24.com/fr/20170523-migrants-syriens-tempete-sable-frontiere-maroc-algerie).
France24

"Al Houdoud" est un film syrien mis en scène par Duraid Lahham, sorti en 1984 :
الحدود فيلم سوري كوميدي أنتج عام 1984. كتب نصه السينمائي والسيناريو والحوار الكاتب السوري محمد الماغوط ، دريد لحام مثل الدور الرئيسي فيه وقام بإخراجه. شاركه في التمثيل كل من الممثلة رغدة، ورشيد عساف، وهاني السعدي وهاني الروماني وعمر حجو وأحمد حداد

موضوع الفيلم
يسخر الفيلم من إدعاء الوحدة العربية والتعاون العربي من خلال سائق مسافر بين بلدين، تدعى الغربية غربستان والشرقية شرقستان، تشاء الصدف أثناء مروره في المنطقة الواقعة بين البلدين أن تضيع أوراقه الثبوتية وجواز سفره، فلا يستطيع العودة إلى بلده المنشأ ولا دخول البلد الآخر. يضطر أن يخيم في منطقة تتوسط المسافة بين البلدين على خط الحدود تماما ضمن أحداث كوميدية من خلال تعامله مع أنماط مختلفة من الناس يلتقي بهم على الحدود. تقع العديد من المفارقات والمعاكسات حتى تفرج عليه
wikipedia

C'est l'histoire d'un chauffeur qui devait passer la frontière entre deux pays: Gharbestan à l'ouest et Sharqestan à l'est. Dans un no man's land entre les deux pays, il perd ses papiers. Il ne peut donc ni revenir vers le pays de départ ni entrer dans l'autre.

The film's script was written by Syrian poet and playrite Mohammad al-Maghout, and in addition to Lahham and Raghdad, featured top Syrian actors Rashid Assaf, Hani al-Roumani, Mohammad al-Akkad, Sabah al-Salem, and Omar Hajjo. It was produced by Syrian filmmaker Nader al-Atasi.
syrianhistory .com

Voici un lien sur le film:
https://www.youtube.com/watch?v=6IO37mcasZk


Des migrants syriens pris dans une tempête de sable à la frontière entre le Maroc et l'Algérie
http://scd.observers.france24.com/files/dynimagecache/62/0/693/388/1024/576/article_images/teaser-tempete-sable.png


Si on fait abstraction du fait que le film est une comédie satirique avec un happy end, il rappelle le drame humanitaire des Syriens bloqués sur la frontière algéro-marocaine.
Honte aux autorités algériennes et marocaines qui se livrent à un bras de fer puérile et condamnable sur le dos de quelques dizaines de réfugiés.

Dans cette confrontation indigne d'une cour de récréation d'école primaire, en laissant carrément de coté le caractère humanitaire du drame, je pense qu'en réfléchissant cyniquement comme savent bien le faire les carriéristes de la politique, c'est le pays qui "pliera", en acceptant d'accueillir ces réfugiés, qui au bout du compte "gagnera la partie".

fortuna
26/05/2017, 15h02
Même si le film faisait, à l'époque, une allusion à peine voilée au différend entre les deux pays "frères" (y compris dans l'idéologie politique dominante) que sont l'Irak et la Syrie, dont les frontières sont restées fermées de 80 à 97 (si je ne m'abuse), il n'en reste pas moins prémonitoire de la situation prévalant actuellement entre l'Algérie et le Maroc.

Triste réalité !

prenpalatete
27/05/2017, 14h00
le même sujet, abordé ailleurs , a donné lieu à un règlement de compte algéro-marocain..... un pugilat indigne ...

Cookies